Médecine et Santé

On Top

Les récents articles

Gestion de la douleur lors des pansements

Gestion de la douleur lors des pansements

  1. Douleur et pansement d’ulcère à domicile
  2. La douleur : les composantes et les types
  3. Douleur, pansements d’ulcères et la situation du patient
  4. Les traitements de la douleur
  5. Des techniques limitant la douleur
  6. Les spécificités de la gestion de la douleur à domicile
  7. La relation soignant/soigné, le patient face à la douleur
  8. Gestion de la douleur lors des pansements

Gestion de la douleur lors des pansements

7 Illustration

Ce cas clinique est extrait du programme de lutte contre la douleur.

Il est intéressant car illustre bien le thème de la douleur lors du pansement d’ulcère.

Cas clinique n°5 : Un pansement difficile.

Madame Z. 78 ans présente depuis 2 semaines un ulcère variqueux de la jambe droite. Tous les trois jours, l’infirmière vient à domicile refaire le pansement. Madame Z. redoute beaucoup ces pansements, particulièrement le nettoyage de la plaie. La qualité de son sommeil s’est nettement dégradée, elle mange très mal.

Elle n’a, jusqu’à présent, exprimé aucune plainte concernant ses soins ; néanmoins l’infirmière libérale ayant bien compris la sévérité de la douleur de Madame Z. demande au médecin traitant un traitement antalgique ; une forte dose de paracétamol initialement prescrite, une heure avant le soin sera insuffisante pour calmer la douleur provoquée par le soin et la douleur résiduelle.

Grâce à l’insistance de l’infirmière, un morphinique faible (palier 2) associé à l’application locale d’une crème anesthésiante sera donnée 30mn avant le soin, cette nouvelle prescription va radicalement transformé les conditions de réalisation des

La relation soignant/soigné, le patient face à la douleur

  1. Douleur et pansement d’ulcère à domicile
  2. La douleur : les composantes et les types
  3. Douleur, pansements d’ulcères et la situation du patient
  4. Les traitements de la douleur
  5. Des techniques limitant la douleur
  6. Les spécificités de la gestion de la douleur à domicile
  7. La relation soignant/soigné, le patient face à la douleur
  8. Gestion de la douleur lors des pansements

La relation soignantsoigné, le patient face à la douleur

6 La relation soignant/soigné

Soulager la douleur est essentiel mais pour que cela soit possible, elle doit être exprimée par le patient et entendue par le soignant.

Nombre de patients ne sont pas soulagés de leurs douleurs. Ce constat a été fait dans quatre études distinctes. Celle de Meaume et Al, datant de 2004 a révélé que 55% des patients n’avaient aucun antalgique malgré le caractère douloureux de leur ulcère.

Ce pourcentage est de 50% dans celle de Nemeth et Al, en 2003, 47% en 2004. Celle de Hoffman et Al en 1997 ne dénombre que 38% de patients non soulagés. cf. annexe 4.

Cela démontre bien le fait que nombre de patients souffrent sans accéder forcement à un traitement antalgique. Cette défaillance peut être liée à un défaut de communication soignant/soigné.

De la relation établie va dépendre la qualité de la prise en charge de la douleur. Or, cette relation unique est l’interaction de deux personnes singulières.

Chacune a son vécu, ses valeurs, ses craintes qui influencent et conditionnent la relation.

  • Le patient face à la

Les spécificités de la gestion de la douleur à domicile

Les spécificités de la gestion de la douleur à domicile

  1. Douleur et pansement d’ulcère à domicile
  2. La douleur : les composantes et les types
  3. Douleur, pansements d’ulcères et la situation du patient
  4. Les traitements de la douleur
  5. Des techniques limitant la douleur
  6. Les spécificités de la gestion de la douleur à domicile
  7. La relation soignant/soigné, le patient face à la douleur
  8. Gestion de la douleur lors des pansements

Les spécificités de la gestion de la douleur à domicile

5 Les spécificités de la gestion de la douleur à domicile

  • L’administration du traitement antalgique

Par voie générale :

C’est un élément capital pour que l’antalgie soit suffisante lors du soin. Dans le cas d’une douleur de fond, la prise de l’antalgique est repartie dans la journée, la plupart du temps en trois prises.

L’heure du soin a donc son importance car l’action de l’antalgique ne sera pas la même aux différents instants de la journée.

Si le patient dispose d’une prescription d’antalgique visant à réduire le pic douloureux lié au soin, l’horaire de prise est déterminant.

Le rôle de l’infirmière est dans un premier temps d’informer le patient.

Vérifier qu’il connaît le délai d’action de son traitement et le prenne en fonction de l’heure du soin. Cela sous entend de convenir d’un horaire avec lui et de le respecter au mieux. Mais cela sous entend également que le patient soit capable de gérer ces paramètres.

Dans le cas d’un patient dépendant, l’infirmière doit pouvoir faire appel à d’autres personnes ressources susceptibles de lui donner son

Des techniques limitant la douleur

Des techniques limitant la douleur

  1. Douleur et pansement d’ulcère à domicile
  2. La douleur : les composantes et les types
  3. Douleur, pansements d’ulcères et la situation du patient
  4. Les traitements de la douleur
  5. Des techniques limitant la douleur
  6. Les spécificités de la gestion de la douleur à domicile
  7. La relation soignant/soigné, le patient face à la douleur
  8. Gestion de la douleur lors des pansements

Des techniques limitant la douleur

  • Des techniques limitant la douleur

« Je suis convaincu que, presque toujours, ceux qui souffrent souffrent bien comme ils le disent et qu’apportant à leur douleur une attention extrême, ils souffrent plus qu’on ne saurait l’imaginer. Il n’y a qu’une douleur qu’il soit facile de supporter, c’est la douleur des autres. »

René Leriche, la chirurgie de la douleur.

  • Le déroulement du pansement :

La technique qu’utilise le soignant lors d’un pansement peut nettement influencer l’apparition de douleurs. La douleur liée au soin est essentiellement nociceptive. Ce sont les stimulus liés aux gestes du soignant qui sont à l’origine de ces douleurs. Il semble donc primordial de ne pas provoquer davantage d’agression que celles nécessaires à l’efficacité du soin. Quelques précautions simples suffisent à limiter cela :

Le retrait du pansement :

Il est souvent douloureux. Le maintien de la peau péri lésionnelle d’une main lors du retrait permet de limiter la traction de la peau et les traumatismes que cela peut provoquer.

Un pansement sec est difficile à retirer. L’humidifier permet de limiter l’adhérence à la plaie. Plusieurs solutions s’offrent

Les traitements de la douleur

Les traitements de la douleur

  1. Douleur et pansement d’ulcère à domicile
  2. La douleur : les composantes et les types
  3. Douleur, pansements d’ulcères et la situation du patient
  4. Les traitements de la douleur
  5. Des techniques limitant la douleur
  6. Les spécificités de la gestion de la douleur à domicile
  7. La relation soignant/soigné, le patient face à la douleur
  8. Gestion de la douleur lors des pansements

Les traitements de la douleur

4 Les traitements de la douleur

  • Les traitements pharmacologiques

Un soin efficace ne peut être réalisé qu’associé à une analgésie suffisante, de qualité.

Le choix des antalgiques sera réalisé par le médecin traitant ; l’infirmière a un rôle primordial concernant son utilisation. Ses connaissances concernant les délais d’action, les contre-indications et effets indésirables de chaque substance sont essentielles. Sa présence quotidienne auprès du patient, lors des soins, lui permet d’évaluer l’efficacité du traitement, mais également sa tolérance.

Les traitements utilisés à domicile se dispensent par voie orale, locale ou injectable.

L’usage du protoxyde d’azote, par voie respiratoire, est très efficace lors des soins mais n’est pas disponible à la médecine de ville. Les services d’hospitalisation à domicile (H.A.D) devraient avoir la possibilité de l’utiliser prochainement. Ce n’est pas le cas des infirmières libérales à ce jour. Nous développerons tout de même son utilisation car il n’est pas exclu que son usage soit élargi à la médecine libérale dans les années à venir.

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a établi une échelle de trois paliers pour l’utilisation des antalgiques. La progression

Douleur, pansements d’ulcères et la situation du patient

Douleur, pansements d’ulcères et la situation du patient

  1. Douleur et pansement d’ulcère à domicile
  2. La douleur : les composantes et les types
  3. Douleur, pansements d’ulcères et la situation du patient
  4. Les traitements de la douleur
  5. Des techniques limitant la douleur
  6. Les spécificités de la gestion de la douleur à domicile
  7. La relation soignant/soigné, le patient face à la douleur
  8. Gestion de la douleur lors des pansements

Douleur, pansements d’ulcères et la situation du patient

3 Douleur et pansements d’ulcères

  • Douleur et pansement

Le pansement est un acte répétitif, qui, pour le patient porteur d’ulcère est souvent quotidien. Les manipulations faites au niveau de la plaie provoquent des douleurs par excès de nociception qui peuvent être associées, selon chaque cas, à d’autres douleurs, neuropathiques ou psychogènes.

Concernant un ulcère évoluant depuis longtemps, nous sommes dans le cas d’une plaie chronique, avec une hypersensibilisation de la plaie, une réponse inflammatoire. Des manipulations répétées provoquent une réaction exacerbée (allodynie) à plus ou moins long terme.

Le patient porteur d’ulcère est confronté à des pansements durant plusieurs mois. La douleur aiguë liée aux soins s’ajoute souvent à une douleur de fond, ressentie par le patient en cours de journée.

Le déroulement d’un pansement permet de voir à quel point les manipulations sont génératrices de douleur :

  • Le retrait du pansement

Celui-ci peut adhérer à la plaie et à sa périphérie. Son retrait est souvent délicat.

  • Le nettoyage de la plaie

Le douchage de la plaie à l’eau ou au sérum physiologique, bien qu’efficace et primordial, exerce

La douleur  les composantes et les types

La douleur : les composantes et les types

  1. Douleur et pansement d’ulcère à domicile
  2. La douleur : les composantes et les types
  3. Douleur, pansements d’ulcères et la situation du patient
  4. Les traitements de la douleur
  5. Des techniques limitant la douleur
  6. Les spécificités de la gestion de la douleur à domicile
  7. La relation soignant/soigné, le patient face à la douleur
  8. Gestion de la douleur lors des pansements

La douleur  les composantes et les types

  • Les composantes de la douleur

« La relation intime à la douleur dépend de la signification que celle- ci revêt au moment ou elle touche l’individu »

David Le Breton.

La douleur est de nature multidimensionnelle. Plusieurs modèles ont été proposés pour structurer le ressenti douloureux. La publication, il y a près de 40 ans, de la théorie du portillon par Melzack et Wall a beaucoup contribué à la reconnaissance des dimensions psychologiques de la douleur.

  • La composante sensorielle

Les mécanismes neurophysiologiques permettent de décoder la qualité, l’intensité, et la localisation du phénomène douloureux (message nociceptif).

  • La composante affective

Il s’agit de l’impact émotionnel de la douleur, de sa tonalité désagréable, parfois insupportable. Le patient peut ressentir de l’anxiété, de l’irritabilité, de la peur, pouvant le mener à un état anxio-dépressif.

  • La composante comportementale

Cette dimension désigne l’ensemble des manifestations verbales et non verbales qui accompagnent le ressenti douloureux : les plaintes, pleurs, l’agressivité verbale ou au contraire le repli sur soi, le mutisme. Elle a une fonction de communication avec l’entourage et reflète l’intensité de la douleur.

  • La
Douleur et pansement d’ulcère A domicile

Douleur et pansement d’ulcère à domicile

  1. Douleur et pansement d’ulcère à domicile
  2. La douleur : les composantes et les types
  3. Douleur, pansements d’ulcères et la situation du patient
  4. Les traitements de la douleur
  5. Des techniques limitant la douleur
  6. Les spécificités de la gestion de la douleur à domicile
  7. La relation soignant/soigné, le patient face à la douleur
  8. Gestion de la douleur lors des pansements

Douleur et pansement d’ulcère à domicile

Université Joseph Fourier

Faculté de Médecine de Grenoble

Diplôme universitaire plaies et cicatrisationDouleur et pansement d’ulcère A domicileDouleur et pansement d’ulcère A domicile

Mémoire présenté et soutenu par :
Isabelle Gaillard
Infirmière libérale

Promotion : 2006-2007

Sommaire

1- Introduction2
2- Cadre théorique3
* Douleur et cadre législatif3
* Définition de la douleur5
* Les composantes de la douleur6
* Les différents types de douleur7
* La mémorisation de la douleur8
* Les complications de la douleur9
* L’évaluation de la douleur10
3- Douleur et pansements d’ulcères12
* Douleur et pansement12
* Douleur et ulcères13
* La situation psychologique du patient porteur d’un ulcère14
4- Les traitements de la douleur16
* Les traitements pharmacologiques16
* Les traitements non pharmacologiques18
* Les techniques limitant la douleur19
5- Les spécificités de la gestion de la douleur à domicile23
6- La relation soignantlsoigné26
* Le patient face à la douleur = l’accepter ou la combattre ?26
Le patient face au soignant = dire ou ne pas dire ?
* Le soignant face à la douleur = Savoir ou ne pas savoir27
Le soignant face au patient = Entendre

Que dire de l’évaluation dans les écoles privées de santé ?

  1. Pratiques pédagogiques et l’acquisition des compétences
  2. La qualité de l’enseignement et du processus
  3. Recrutement et formation continue des enseignants
  4. Exposé du modèle de Kirkpatrick Donald
  5. La ville de Kati: Historique et Situation géographique
  6. Conditions des écoles privées de santé de Kati
  7. La formation des enseignants: les écoles de santé de Kati
  8. Les écoles privée de santé de Kati: Résultats de l’enquête
  9. Que dire de l’évaluation dans les écoles privées de santé ?

Que dire de l’évaluation dans les écoles privées de santé de Kati EPS-K et de leurs enseignants?

3. Savoir-faire des enseignants

Les résultats de cette rubrique nous dévoilent plein de choses sur le savoir-faire des enseignants. Bien que les médecins spécialistes soient plus nombreux que les autres catégories soit 33,33%, ils sont loin de constituer la majorité des enseignants en tout.

Sachant que chaque enseignant a au moins ; un diplôme supérieur ou égale au bac plus trois (bac+3), aucun d’entre eux n’a jamais reçu une formation en enseignement ou en pédagogie ni avant leur admission dans les écoles privées de santé EPS ni après.

Les enseignants ne sont pas suffisamment formés en pédagogie pour affronter les difficultés du métier dixit MAAMRI (2017). Alors que cette formation professionnelle d’enseignement est une condition sine qua non à la perfection du produit finit.

Dans cette optique, Mme Monique L. Aubin et M. Jean Proulx, 1989 laissent entendre que la mission d’enseignement supérieur impose aux éducateurs concernés une compétence à quatre volets, qu’il semble de

Les écoles privée de santé de Kati: Résultats de l’enquête

  1. Pratiques pédagogiques et l’acquisition des compétences
  2. La qualité de l’enseignement et du processus
  3. Recrutement et formation continue des enseignants
  4. Exposé du modèle de Kirkpatrick Donald
  5. La ville de Kati: Historique et Situation géographique
  6. Conditions des écoles privées de santé de Kati
  7. La formation des enseignants: les écoles de santé de Kati
  8. Les écoles privée de santé de Kati: Résultats de l’enquête
  9. Que dire de l’évaluation dans les écoles privées de santé ?

Conditions environnementales et administratives des écoles privée de santé de Kati EPS-K

Chapitre V : la discussion des résultats

I. L’interprétation des principaux résultats

Les résultats de cette enquête sont révélateurs. Ils montrent à quel point, les écoles privée de santé EPS de la ville de Kati évoluent. En première partie, nous allons discuter les conditions environnementales et administratives des EPS-K.

Nous examinerons ensuite le mode de recrutement des enseignants et comment est assurée la formation des enseignants dans lesdites écoles.

Nous aborderons à ce niveau, les connaissances et les pratiques pédagogiques des enseignants. Dans une dernière partie, nous tenterons de répondre à la question d’évaluation et de suivi des EPS et des enseignants dans les écoles privée de santé de Kati EPS-K.

1. Conditions environnementales et administratives des EPS-K

En s’intéressant à la première rubrique, l’enquête découvre que les ESP-K (66%) évoluent dans l’informel, seule une école sur 3 est autorisée à faire l’exercice de formation.

C’est ce qu’avait dit Ali (2012) dans sa thèse : « une grande proportion des

Ponctualité des enseignants

La formation des enseignants: les écoles de santé de Kati

  1. Pratiques pédagogiques et l’acquisition des compétences
  2. La qualité de l’enseignement et du processus
  3. Recrutement et formation continue des enseignants
  4. Exposé du modèle de Kirkpatrick Donald
  5. La ville de Kati: Historique et Situation géographique
  6. Conditions des écoles privées de santé de Kati
  7. La formation des enseignants: les écoles de santé de Kati
  8. Les écoles privée de santé de Kati: Résultats de l’enquête
  9. Que dire de l’évaluation dans les écoles privées de santé ?

Modalités de recrutement et des formations des enseignants dans les écoles privée de santé de Kati

2. Modalités de recrutement des enseignants et de formations des enseignants

Tableau 11: Critères de recrutement des enseignants

Critères Fréquence Pourcentage Pourcentage

valide

Pourcentage

cumulé

Valide Pas de critère 2 66,7 66,7 66,7
Diplôme 1 33,3 33,3 100,0
Total 3 100,0 100,0

De ce tableau, on constate que les écoles ne se soucient pas n’ont pas de critères rigoureux pour sélectionner les enseignants par profil. Il suffit, pour 33%, de présenter un diplôme tandis que les 67% recrutent les gens sans critères particuliers.

Formation professionnelle reçue dans l’enseignement après recrutement

Aucun établissement n’assure une formation à l’endroit des enseignants. Les enseignants n’ont jamais suivi une formation en lien avec l’enseignement, ni avant leur admission aux écoles privée de santé EPS ni après.

Formation reçue en pédagogie

* Aucun enseignant des EPS-K n’a reçu une formation en pédagogie

Les enseignants ayant répondus à nos questions n’ont reçu aucune formation en pédagogie. Comme ils le disent, nous enseignons

Les EPS-K évoluant dans l'informel

Conditions des écoles privées de santé de Kati

  1. Pratiques pédagogiques et l’acquisition des compétences
  2. La qualité de l’enseignement et du processus
  3. Recrutement et formation continue des enseignants
  4. Exposé du modèle de Kirkpatrick Donald
  5. La ville de Kati: Historique et Situation géographique
  6. Conditions des écoles privées de santé de Kati
  7. La formation des enseignants: les écoles de santé de Kati
  8. Les écoles privée de santé de Kati: Résultats de l’enquête
  9. Que dire de l’évaluation dans les écoles privées de santé ?

Conditions environnementales et administratives des écoles privées de santé de Kati EPS-K

EPS-K: les écoles privées de santé de la ville de Kati

Deuxième partie : Les résultats

Chapitre IV : Présentation des données

L’enquête a eu lieu telle que prévue. Les données ont diverses sources. Elles sont présentées ici sous les rubriques suivantes : modalités de recrutement des enseignants et de formations des enseignants; Savoir-faire des enseignants et évaluation, suivi contrôle des établissements scolaires, des enseignants et des enseignements.

1. Conditions environnementales et administratives des EPS-K

Cette partie s’intéresse aux conditions dans lesquelles s’effectuent le processus enseignement apprentissage dans les écoles privées de santé EPS de la ville de Kati.

Figure 1:Pourcentage des écoles ayant une autorisation d’ouverture et de création

Les données d’ici proviennent du guide d’entretien destiné aux directeurs d’études.

Ce graphique montre que plus de 66% des EPS-K (les écoles privées de santé de la ville de Kati) évoluent dans l’informelle. Seule 33% (soit une école sur trois) a pu avoir un premier document officiel d’ouverture des portes

la ville de Kati

La ville de Kati: Historique et Situation géographique

  1. Pratiques pédagogiques et l’acquisition des compétences
  2. La qualité de l’enseignement et du processus
  3. Recrutement et formation continue des enseignants
  4. Exposé du modèle de Kirkpatrick Donald
  5. La ville de Kati: Historique et Situation géographique
  6. Conditions des écoles privées de santé de Kati
  7. La formation des enseignants: les écoles de santé de Kati
  8. Les écoles privée de santé de Kati: Résultats de l’enquête
  9. Que dire de l’évaluation dans les écoles privées de santé ?

Historique et Situation géographique de la ville de Kati

Chapitre III : Considérations méthodologiques

I. Terrain, Population, échantillon d’étude

1. Terrain d’enquête :

Cette présente recherche s’est effectuée au Mali, dans la région de Koulikoro et plus précisément dans la ville de Kati. Koulikoro est la troisième région du Mali.

1.1 Historique de la ville de Kati :

Il existe plusieurs versions de l’histoire de la ville de Kati qui ont cependant plusieurs points communs. Le nom Kati est issu de la contraction du mot bambara « katigueleni » pour caractériser la témérité de Kene Bourama fondateur de la ville vers la fin du XVIe siècle.

Originaire de Doubako dans la région de Sankaarani (actuelle république de Guinée), Kene Bourama était un chef guerrier.

À la faveur d’une guerre fratricide, il décida de s’exiler. Son odyssée l’amène d’abord dans la ville actuelle de Kati où il conclut un pacte d’alliance à vie avec les Konate de Bamako qui habitaient a l’époque un hameau où vivaient aussi les Touré.

C’est sur les conseils

La taxonomie réalisée par Kirkpatrick

Exposé du modèle de Kirkpatrick Donald

  1. Pratiques pédagogiques et l’acquisition des compétences
  2. La qualité de l’enseignement et du processus
  3. Recrutement et formation continue des enseignants
  4. Exposé du modèle de Kirkpatrick Donald
  5. La ville de Kati: Historique et Situation géographique
  6. Conditions des écoles privées de santé de Kati
  7. La formation des enseignants: les écoles de santé de Kati
  8. Les écoles privée de santé de Kati: Résultats de l’enquête
  9. Que dire de l’évaluation dans les écoles privées de santé ?

Exposé du modèle de Kirkpatrick Donald

II. Synthèse critique des travaux

Cette revue de la littérature met la lumière sur les différentes parties inhérentes à mon sujet de recherche.

Au Mali déjà, bien que les écrits sur le sujet ne soient pas nombreux, on constate une amélioration du taux d’alphabétisation en général, mais surtout, du nombre d’agents de santé formés au travers des écoles privées de santé.

La conformité de ces écoles aux normes nationales ou sous régionales, selon les écrits de Hassane, est incertaine (Surtout Kati et Bamako).

Un établissement de formation, malgré ses multiples fonctions d’administration, d’enseignements- apprentissages, d’évaluation… doit, pour l’atteinte de ses objectifs, répondre aux recommandations des textes législatifs et normatifs. Ces recommandations ou normes peuvent être d’ordre pédagogiques, règlementaires, ou d’ordre hygiénique ou qualitatif.

Les conditions minimums de la qualité de l’enseignement n’étant pas acquises, l’assurance qualité des établissements de formation (exposé par standards and guidelines for quality) ne peut être d’ordre du jour.

Nonobstant ces insuffisances, chaque école doit se conformer au minimum près, aux conditions

Recrutement et formation continue des enseignants

Recrutement et formation continue des enseignants

  1. Pratiques pédagogiques et l’acquisition des compétences
  2. La qualité de l’enseignement et du processus
  3. Recrutement et formation continue des enseignants
  4. Exposé du modèle de Kirkpatrick Donald
  5. La ville de Kati: Historique et Situation géographique
  6. Conditions des écoles privées de santé de Kati
  7. La formation des enseignants: les écoles de santé de Kati
  8. Les écoles privée de santé de Kati: Résultats de l’enquête
  9. Que dire de l’évaluation dans les écoles privées de santé ?

Recrutement et formation continue des enseignants

1.3 Recrutement et formation continue des enseignants

Les personnels investis de fonctions d’éducation peuvent être d’après SOURANG, (2003): Fonctionnaires, non-fonctionnaires engagés par référence à un corps de fonctionnaires, contractuels, volontaires de l’éducation ou des vacataires.

Au cours du processus qui le conduit à entrer dans la vie professionnelle active, le futur agent de santé passe par un établissement d’enseignement dont il sort en ayant acquis un certain nombre de compétences et obtenu un diplôme qui lui permettent ensuite d’être recruté par son employeur en tant que membre du personnel sanitaire.

Mais Maamari (2017) déplore, malgré ce processus, la compétence de la majorité des enseignants en disant qu’ils ne sont pas suffisamment formés en pédagogie pour affronter les difficultés du métier.

Au Mali, en dépit de l’autorisation donnée aux médecins privés d’enseigner en tant que vacataires, le sentiment dominant au sein du secteur privé est celui de l’opacité des critères de sélection des enseignants. (BOUNDI, 2018).

Que dire de l’implication des EPS dans la formation continue des

Get The Latest Updates
Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

Pas de spam, notifications uniquement sur les nouveaux mémoires.

En continuant, vous acceptez la politique de confidentialité

Les auteurs·trices

Publier son mémoire!
La diffusion du mémoire de fin d'études sur WikiMemoires
Aujourd'hui!