Architecture et Urbanisme

On Top

Les récents articles

Propositions d’amenagement et d’urbanisme

Propositions d’amenagement et d’urbanisme

  1. Restructuration du tissu urbain du quartier grand-village (Gabon)
  2. BARBERA ISAAC Léon Pierre Joury
  3. Le Gabon, l’urbanisme au Gabon et le contexte de Lambaréné
  4. Caractéristiques du quartier Grand-Village : historique de peuplement
  5. Lambaréné : dynamiques spatiales et accès aux équipements urbains
  6. Le quartier Grand-Village : programme urbanistique et analyse diagnostic
  7. Propositions d’amenagement et d’urbanisme

Propositions d’amenagement et d’urbanisme

Chapitre V : Propositions d’amenagement et d’urbanisme

5.1. Principes généraux de l’aménagement :

Pour atteindre les objectifs assignés, les six principes suivants ont été adoptés dans notre démarche :

  • Le respect de l’existant, en proposant un aménagement tout en respectant l’aspect culturel du tissu actuel ;
  • Le respect des contraintes du site, en veillant à adapter le plan d’aménagement avec la morphologie du site et à éviter de démolir trop de bâtiments ;
  • L’élaboration du réseau viaire en nous basant sur le réseau des pistes existantes ;
  • Le drainage des eaux pluviales en fonction de la topographie du site ;
  • Le respect de l’environnement ;
  • L’implication des populations dans l’aménagement.

6. Parti d’aménagement :

Pour l’aménagement, nous utiliserons les systèmes suivants :

6.1. Le système linéaire :

Le système linéaire est constitué du réseau viaire, du réseau d’eau potable, du réseau d’assainissement, du réseau d’électricité et du réseau de l’éclairage public. Nous utiliserons ce système pour représenter les nouvelles voies que nous créerons, ainsi que les caniveaux que nous comptons implanter le long des voies ;

-La voirie : Nous prévoyons mettre à la disposition de la

Tableau 29 : Équipements programmés

Le quartier Grand-Village : programme urbanistique et analyse diagnostic

  1. Restructuration du tissu urbain du quartier grand-village (Gabon)
  2. BARBERA ISAAC Léon Pierre Joury
  3. Le Gabon, l’urbanisme au Gabon et le contexte de Lambaréné
  4. Caractéristiques du quartier Grand-Village : historique de peuplement
  5. Lambaréné : dynamiques spatiales et accès aux équipements urbains
  6. Le quartier Grand-Village : programme urbanistique et analyse diagnostic
  7. Propositions d’amenagement et d’urbanisme

Le quartier Grand-Village : programme urbanistique et analyse diagnostic

Partie II : Propositions

Cette partie consistera à présenter les différentes propositions relatives à la restructuration du site et incluant la programmation des équipements d’infrastructures et de superstructures, qui prennent en compte les différents enjeux socio-culturels et environnementaux.

Ces propositions tiennent également compte de l’analyse et du diagnostic du site présenté dans la première partie.

Chapitre IV : Programme urbanistique

4.1 Programme qualitatif

Suite à l’analyse de notre zone d’étude et au diagnostic qui s’en est suivi, nous constatons que le quartier du Grand-Village est un quartier spontané, non-planifié dans son extension et au tissu urbain anarchique favorisant une certaine précarité dans sa partie Ouest.

Cependant, le quartier dispose de certains avantages qui à la longue peuvent constituer des facteurs de développement et favoriser ainsi son intégration durable dans la dynamique communale de Lambaréné.

La vision est donc de faire du quartier Grand-Village, une zone d’habitat complètement assainie et équipée, de développer ses activités socioéconomiques et de protéger son environnement. Ceci contribuera sans aucun doute à améliorer les conditions et le cadre de vie de la population.

Comme mentionné précédemment, notre site

Lambaréné : dynamiques spatiales et accès aux équipements urbains

Lambaréné : dynamiques spatiales et accès aux équipements urbains

  1. Restructuration du tissu urbain du quartier grand-village (Gabon)
  2. BARBERA ISAAC Léon Pierre Joury
  3. Le Gabon, l’urbanisme au Gabon et le contexte de Lambaréné
  4. Caractéristiques du quartier Grand-Village : historique de peuplement
  5. Lambaréné : dynamiques spatiales et accès aux équipements urbains
  6. Le quartier Grand-Village : programme urbanistique et analyse diagnostic
  7. Propositions d’amenagement et d’urbanisme

Lambaréné : dynamiques spatiales et accès aux équipements urbains

6. Dynamiques socio-économiques

La ville de Lambaréné a été pendant longtemps un pôle industriel de référence pour ce qui concerne l’exploitation et la transformation locale du bois.

C’est cette industrie qui a attiré bon nombres de personnes non-originaires de la ville à venir s’y installer. Avec le temps, malgré la diminution de l’offre d’emplois dans l’industrie forestière, du fait du départ de certaines compagnies, l’activité économique s’est diversifiée.

Ainsi, Lambaréné possède un bon nombre d’entreprises, de commerces et d’autres services qui emploient au mieux une bonne partie de la population locale.

Pour ce qui concerne notre site du Grand-Village, les activités rencontrées relèvent surtout des secteurs secondaires et tertiaires.

Le secteur primaire est quant à lui peu développé et relève d’activités informelles.

6.1. Le secteur primaire

-L’agriculture : L’agriculture est une activité essentiellement paysanne. Peu de personnes la pratiquent sur notre site. Les rares potagers observés par moments sont cultivés pour un usage strictement familial et destiné à la consommation immédiate.

Les cultures privilégiées sont la Banane, le Manioc, le taro, l’igname, l’aubergine et l’oseille.

-L’élevage : Tout comme l’agriculture, l’élevage est

Carte numéro 6 : Carte des pentes du quartier Grand-Village

Caractéristiques du quartier Grand-Village : historique de peuplement

  1. Restructuration du tissu urbain du quartier grand-village (Gabon)
  2. BARBERA ISAAC Léon Pierre Joury
  3. Le Gabon, l’urbanisme au Gabon et le contexte de Lambaréné
  4. Caractéristiques du quartier Grand-Village : historique de peuplement
  5. Lambaréné : dynamiques spatiales et accès aux équipements urbains
  6. Le quartier Grand-Village : programme urbanistique et analyse diagnostic
  7. Propositions d’amenagement et d’urbanisme

Caractéristiques du quartier Grand-Village : historique de peuplement

Chapitre II: Analyse de l’état des lieux du site du projet

Nous allons tout au long de ce chapitre analyser notre site d’étude, pour nous permettre de ressortir les problèmes réels que subissent ses habitants, tout en tenant compte de ses aspects démographiques, culturels et socio-économiques.

1. Caractéristiques générales du site

Notre site du quartier Grand-Village d’une superficie totale de 56,2 hectares est l’un des plus vieux quartiers de la ville dont le noyau primaire se situe entre le marché du premier arrondissement et le centre-ville.

Ce noyau primaire et plus ou moins structuré va voir au fil du temps un habitat sommaire et précaire se greffer à lui et s’étendre au fil du temps sur les collines environnantes. C’est cet ensemble d’habitat mixte qui va donner naissance à ce quartier populaire de la commune.

2. Analyse générale du cadre physique

Le quartier Grand-village a pour principale contrainte son relief accidenté dont les collines atteignent des altitudes dépassant les 80 mètres, et dont les pentes avoisinent les 20%.

Le site est limité au Nord par une forêt et une petite zone marécageuse, à

 Le Gabon, l’urbanisme au Gabon et le contexte de Lambaréné

Le Gabon, l’urbanisme au Gabon et le contexte de Lambaréné

  1. Restructuration du tissu urbain du quartier grand-village (Gabon)
  2. BARBERA ISAAC Léon Pierre Joury
  3. Le Gabon, l’urbanisme au Gabon et le contexte de Lambaréné
  4. Caractéristiques du quartier Grand-Village : historique de peuplement
  5. Lambaréné : dynamiques spatiales et accès aux équipements urbains
  6. Le quartier Grand-Village : programme urbanistique et analyse diagnostic
  7. Propositions d’amenagement et d’urbanisme

Le Gabon, l’urbanisme au Gabon et le contexte de Lambaréné

Partie I : Analyses

Cette partie consistera à présenter le pays et la ville ou se situe notre site d’étude. Cette présentation sera principalement axée sur les plans démographique, socioéconomique, foncier, spatial, et des équipements.

Il s’en suivra une étude diagnostic qui permettra de ressortir les atouts et les contraintes du site qui seront pris en compte durant la phase de proposition.

Chapitre I : Analyse du contexte du projet

Il sera question de présenter dans ce chapitre, l’aspect physique de notre zone d’étude en ayant soin de présenter d’abord le Gabon, ainsi que la ville de Lambaréné.

1. Contexte du pays :

Le Gabon est un pays de l’Afrique centrale situé entre 2°20 de latitude nord et 3°55 de latitude sud, et entre 9° et 14° de longitude, sa superficie étant de 267 667km2.

Indépendant depuis le 17 août 1960 avec pour capitale Libreville, Le Gabon compte actuellement une population totale d’environ 1.8 million d’habitant repartie dans 9 provinces, 48 départements et 52 communes.

Le Gabon appartient au domaine bioclimatique équatorial, son modelé, la succession de différentes bandes végétales, la

 Restructuration du tissu urbain du quartier grand-village (Gabon)

Restructuration du tissu urbain du quartier grand-village (Gabon)

  1. Restructuration du tissu urbain du quartier grand-village (Gabon)
  2. BARBERA ISAAC Léon Pierre Joury
  3. Le Gabon, l’urbanisme au Gabon et le contexte de Lambaréné
  4. Caractéristiques du quartier Grand-Village : historique de peuplement
  5. Lambaréné : dynamiques spatiales et accès aux équipements urbains
  6. Le quartier Grand-Village : programme urbanistique et analyse diagnostic
  7. Propositions d’amenagement et d’urbanisme

Restructuration du tissu urbain du quartier grand-village (Gabon)

École africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme

Mémoire pour l’obtention du grade de licence en urbanisme sous le thème :
Restructuration du tissu urbain du quartier grand-village (Gabon)
Restructuration du tissu urbain du quartier grand-village à Lambaréné (Gabon)

Présenté par :
BARBERA-ISAAC Léon Pierre Joury

Encadré par :
Mme HAINIKOYE NATCHABA Amina,
Architecte-Urbaniste D.E.I.A.U

Année universitaire :
2019 – 2020

Dedicaces & Remerciements

Table des matières
Dedicaces & Remerciements
Résumé
Introduction
Cadrage Théorique
1-Contexte
2-Problématique
3-Objectifs
4-Hypothèses
Hypothèse principale
Hypothèses spécifiques
5-Résultats attendus
6-Approche méthodologique
7-Définition des concepts
Partie I : Analyses
Chapitre I : Analyse du contexte du projet
1.Contexte du pays
2.l’Urbanisme au gabon
3.Contexte de la ville
3.1.Le relief
3.2.Le climat
3.3.La végétation
3.4.La pédologie
3.5.Environnement
3.6.Hydrographie
3.7.Organisation administrative
3.8.Les documents de planification
Conclusion partielle
Chapitre II: Analyse de l’etat des lieux du site du projet
1.Caractéristiques générales du site
2.Analyse générale du cadre physique
3.Dynamique démographique
4.Historique de peuplement
5.Caractéristiques sociodémographique des ménages
Conclusion partielle
6.Dynamiques socio-économiques
6.1.Le secteur primaire
6.2.Le secteur secondaire
6.3.Le secteur tertiaire
Conclusion partielle
7.Accès aux équipements et services urbains
1.1.Les équipements d’infrastructures
7.2. Les équipements de superstructure
Conclusion partielle
8.DYNAMIQUES

La LHI: la question du relogement et la politique de sensibilisation

La LHI: la question du relogement et la politique de sensibilisation

  1. Le logement indigne au cœur de la préoccupation marseillaise
  2. Les enjeux de la lutte contre l’habitat indigne
  3. L’économie, fer de lance menant à l’habitat indigne
  4. La population marseillaise face à la lutte contre l’habitat indigne
  5. Moyens juridiques pour la lutte contre l’habitat indigne LHI
  6. La politique de lutte contre l’habitat dégradé
  7. Poursuivre les efforts de lutte LHI : L’après rue d’Aubagne
  8. La LHI: la question du relogement et la politique de sensibilisation

La LHI: la question du relogement et la politique de sensibilisation

Chapitre 2 – La question du relogement

2.1- Quid des Logements vacants ?

Selon les récentes données de l’INSEE, à Marseille, il y aurait 7,8% de logements vacants sur les 439 000 présents, soit plus de 34 000 logements.

C’est un problème majeur, surtout en ayant constaté dans l’après drame d’Aubagne par exemple, la réflexion sur la manière de reloger les familles.

Nous avons vu la politique en place pour élucider ce relogement, mais jusqu’à maintenant qu’en est il de cela ? Surtout que nombreux sont ceux qui passent encore leur nuit dans des hôtels ou des hébergements provisoires.

Autre sujet d’actualité, qui est de faire louer son logement principal ou secondaire (donc parfois vacant) via des plateformes de location tel que Airbnb pour ne citer que celle la.

Cette pratique fait augmenter considérablement le nombre de logements vacants et permet également aux propriétaires d’échapper à l’obligation du permis de louer.

Concernant la résidence principale, elle peut être louée dans la

Poursuivre les efforts de lutte LHI : L’après rue d’Aubagne

Poursuivre les efforts de lutte LHI : L’après rue d’Aubagne

  1. Le logement indigne au cœur de la préoccupation marseillaise
  2. Les enjeux de la lutte contre l’habitat indigne
  3. L’économie, fer de lance menant à l’habitat indigne
  4. La population marseillaise face à la lutte contre l’habitat indigne
  5. Moyens juridiques pour la lutte contre l’habitat indigne LHI
  6. La politique de lutte contre l’habitat dégradé
  7. Poursuivre les efforts de lutte LHI : L’après rue d’Aubagne
  8. La LHI: la question du relogement et la politique de sensibilisation

Poursuivre les efforts de lutte LHI : L’après rue d’Aubagne

Titre 2: Poursuivre les efforts de lutte : L’après « rue d’Aubagne »

Nous constatons que malgré un bon nombre de dispositions et d’outils en place, la fragilité règne encore dans la ville. Encore faudrait-il les connaître. Il y a une certaine complexité juridique qui fait que des démarches n’aboutissent malheureusement pas, ou peu.

Les enquêtes journalistiques menées par le consortium des 4 journaux que sont Marsactu, La marseillaise, le Ravi et Médiapart ainsi que les conférences qui ont eu lieu nous ont sensibilisé au fait que le problème est également lié à la politique en place, et qu’il y a une incurie municipale qui perdure.

La locution « primum non nocere24 » peut parfaitement coller à ce problème qui peut être imagée comme une maladie contagieuse qui, si elle n’est pas éradiquée rapidement et de manière adéquate, continuera à se propager et ainsi occuper davantage d’espaces et causer des dégâts.

24 Locution latine signifiant : « en premier, ne pas nuire

La politique de lutte contre l’habitat dégradé

La politique de lutte contre l’habitat dégradé

  1. Le logement indigne au cœur de la préoccupation marseillaise
  2. Les enjeux de la lutte contre l’habitat indigne
  3. L’économie, fer de lance menant à l’habitat indigne
  4. La population marseillaise face à la lutte contre l’habitat indigne
  5. Moyens juridiques pour la lutte contre l’habitat indigne LHI
  6. La politique de lutte contre l’habitat dégradé
  7. Poursuivre les efforts de lutte LHI : L’après rue d’Aubagne
  8. La LHI: la question du relogement et la politique de sensibilisation

La politique de lutte contre l’habitat dégradé

Chapitre 2 : politique de lutte contre l’habitat dégradé

L’Etat envisage prochainement une enveloppe conséquente pour permettre de solutionner efficacement ce fléau touchant particulièrement Marseille.

Il serait accompagné d’un financement croisé de 600 millions d’euros: 240 millions apportés par l’ANAH, la même somme à la charge de la métropole, et 120 millions portés par les autres collectivités locales.

La métropole a aussi promis de renforcer les moyens humains de la ville en y adjoignant ses propres équipes dans un nouveau département fusionnant le service communal d’hygiène et celui de la prévention et de la gestion des risques.

En partenariat avec l’Etat, la métropole envisage via cette enveloppe des opérations d’une durée allant de 10 à 15 ans et qui est entre autre « une stratégie durable » basée sur deux valeurs : « la lutte contre l’inacceptable et le retour à l’ordre ».

2.1- Intervention de l’Etat pour éradiquer le phénomène

A ce jour, l’Etat n’aura engagé, d’ici la fin de l’année, que 17 millions

Moyens juridiques pour la lutte contre l’habitat indigne LHI

Moyens juridiques pour la lutte contre l’habitat indigne LHI

  1. Le logement indigne au cœur de la préoccupation marseillaise
  2. Les enjeux de la lutte contre l’habitat indigne
  3. L’économie, fer de lance menant à l’habitat indigne
  4. La population marseillaise face à la lutte contre l’habitat indigne
  5. Moyens juridiques pour la lutte contre l’habitat indigne LHI
  6. La politique de lutte contre l’habitat dégradé
  7. Poursuivre les efforts de lutte LHI : L’après rue d’Aubagne
  8. La LHI: la question du relogement et la politique de sensibilisation

Moyens juridiques pour la lutte contre l’habitat indigne LHI

Partie 2: Mesures mises en place pour la LHI (la lutte contre l’habitat indigne)

Le maire de Marseille, Jean Claude Gaudin a dit lors d’une interview suite aux événements de la rue d’Aubagne : « Il est clair que la législation en matière de logement insalubre doit être modifié […] il est clair que ce sont des procédures trop longues, trop couteuses, et quelquefois qui sont manipulées de telle manière à ce que les gens gagnent encore de l’argent sur les gens les plus pauvres »

Nous avons démontré précédemment le lien entre un logement indigne et la situation de l’occupant, ce qui montre qu’il faut intervenir indistinctement sur les deux plans : « la cible véritable de l’intervention publique ne peut être seulement le logement ou le ménage mais bien les deux si l’on veut aboutir à des résultats significatifs19 ».

Un panel de moyens a été mis en œuvre par le pouvoir public afin de pouvoir répondre à ces problèmes touchant

La population marseillaise face à la lutte contre l’habitat indigne

La population marseillaise face à la lutte contre l’habitat indigne

  1. Le logement indigne au cœur de la préoccupation marseillaise
  2. Les enjeux de la lutte contre l’habitat indigne
  3. L’économie, fer de lance menant à l’habitat indigne
  4. La population marseillaise face à la lutte contre l’habitat indigne
  5. Moyens juridiques pour la lutte contre l’habitat indigne LHI
  6. La politique de lutte contre l’habitat dégradé
  7. Poursuivre les efforts de lutte LHI : L’après rue d’Aubagne
  8. La LHI: la question du relogement et la politique de sensibilisation

La population marseillaise face à la lutte contre l’habitat indigne

Titre 2 : Etat des lieux marseillais : conséquence de dysfonctionnements plurifactoriels

image2

Auteur de l’image : AbdelNouar – 15/11/2018

Drame médiation alarmant : Effondrement d’immeubles rue d’Aubagne à Marseille

Un logement, ou plutôt un immeuble, peut s’effondrer de différentes manières, qu’elles soient volontaire ou non, par des causes internes, externes, ou les deux. Cela peut être dû à un bombardement durant ou suite à une guerre (celles qui nous ont précédé ou actuellement dans certains pays) ou suite à une catastrophe naturelle. La vétusté du bâti pourrait être également un facteur. Dans tout les cas, l’angoisse et la peur sont les ressentis des habitants logeant dans ou à proximité d’immeubles en situation de péril grave et imminent (PGI) (cf arrêté de péril, annexe 4)

Chapitre 1: Contexte

Le drame de la rue d’Aubagne, conséquence directe de l’insalubrité des logements

Le 5 Novembre, à 9h05, le vieux château de cartes s’effondrait sur Simona Carpignano, 30 ans, Ouloume Said Hassani, 55 ans, Tahar Hedfi,

L’économie, fer de lance menant à l’habitat indigne

L’économie, fer de lance menant à l’habitat indigne

  1. Le logement indigne au cœur de la préoccupation marseillaise
  2. Les enjeux de la lutte contre l’habitat indigne
  3. L’économie, fer de lance menant à l’habitat indigne
  4. La population marseillaise face à la lutte contre l’habitat indigne
  5. Moyens juridiques pour la lutte contre l’habitat indigne LHI
  6. La politique de lutte contre l’habitat dégradé
  7. Poursuivre les efforts de lutte LHI : L’après rue d’Aubagne
  8. La LHI: la question du relogement et la politique de sensibilisation

L’économie, fer de lance menant à l’habitat indigne

Chapitre 2 : L’économie, fer de lance menant à l’habitat indigne

Parmi les propriétaires de logement indigne, certains sont captifs et ne peuvent se sortir de cette situation. N’arrivant pas à louer un logement ou désirant être propriétaire malgré leur situation limite et précaire, ils se tournent vers l’achat d’habitation à prix abordable, se situant dans des lieux peu valorisés et non sujet à être réhabilités.

Ne disposant pas assez de ressources financières pour conserver leur habitat salubre, ou encore ne pouvant venir à bout de l’importance des dégâts (parties privatives et communes, donc des frais et charges), restent passifs face à cela. L’immeuble poursuit son processus de dégradation, le copropriétaire ne peut être que spectateur de cette dégradation.

A contrario, nous avons aussi des propriétaires de biens, les ayant acquis dans l’intention malhonnête de profiter de cette situation et de celle de ménages fragiles ne pouvant avoir la chance de vivre dans un logement décent (dans le privé ou social).

Se trouvant dans

Les enjeux de la lutte contre l’habitat indigne

Les enjeux de la lutte contre l’habitat indigne

  1. Le logement indigne au cœur de la préoccupation marseillaise
  2. Les enjeux de la lutte contre l’habitat indigne
  3. L’économie, fer de lance menant à l’habitat indigne
  4. La population marseillaise face à la lutte contre l’habitat indigne
  5. Moyens juridiques pour la lutte contre l’habitat indigne LHI
  6. La politique de lutte contre l’habitat dégradé
  7. Poursuivre les efforts de lutte LHI : L’après rue d’Aubagne
  8. La LHI: la question du relogement et la politique de sensibilisation

Les enjeux de la lutte contre l’habitat indigne

Partie 1: Défi de la population marseillaise face à la lutte contre l’habitat indigne (LHI)

Avant de rentrer dans le vif du sujet et permettre d’aborder le thème de l’habitat, il est essentiel de contextualiser et de situer le marché de l’immobilier. Ceci aura pour but de l’étayer et ainsi nous permettra de mieux le cerner.

Marseille, fameuse ville située au sud, dans la région Provence Alpes Côte d’Azur (PACA), est la deuxième ville de France. Selon l’INSEE, avec un recensement chiffré à 862 211 habitants9, le nombre grimpe à 1 587 537 habitants en incluant l’agglomération et la situe « troisième unité urbaine »10.

Nous allons à présent faire un constat de la répartition des valeurs immobilières et locatives sur les 16 arrondissements de la ville car Marseille connaît une très grande disparité tant du point de vue niveau de vie que des valeurs immobilières.

Ce « grand écart » constaté se traduit par un prix moyen de 2230 euros du mètre carré,

Le logement indigne au cœur de la préoccupation marseillaise

Le logement indigne au cœur de la préoccupation marseillaise

  1. Le logement indigne au cœur de la préoccupation marseillaise
  2. Les enjeux de la lutte contre l’habitat indigne
  3. L’économie, fer de lance menant à l’habitat indigne
  4. La population marseillaise face à la lutte contre l’habitat indigne
  5. Moyens juridiques pour la lutte contre l’habitat indigne LHI
  6. La politique de lutte contre l’habitat dégradé
  7. Poursuivre les efforts de lutte LHI : L’après rue d’Aubagne
  8. La LHI: la question du relogement et la politique de sensibilisation

Le logement indigne au cœur de la préoccupation marseillaise

École Supérieure des professions immobilières, France

Bachelor “Gestionnaire d’Affaires Immobilières”Le logement indigne au cœur de la préoccupation marseillaiseLe logement indigne au cœur de la préoccupation marseillaise

Présenté par :

Yacin Zoubir

Directeur :

Madame Corinne Toledano

Année Universitaire :

2019 – 2020

Remerciements

Synthèse

Le logement indigne est un sujet récurrent dans la cité phocéenne. Depuis l’effondrement des immeubles rue d’Aubagne, il y a de cela tout juste un an, la portée médiatique de ce drame ne fait que s’amplifier. Sur les 600 000 habitations indignes recensées en France, 40 000 sont à déplorer à Marseille.

Entre le marché florissant des marchands de sommeil et les fastidieuses démarches administratives pour pouvoir peut être occuper un jour un habitat sain, les victimes ont le sentiment d’être prises dans un étau, un piège sans fin.

Désespérées, elles ne savent où se tourner et finissent par perdre espoir (en plus de perdre leur santé physique et morale) :

« Tu te sens prise au piège. L’étau ne se referme pas sur toi, mais

Le Sabat, un élément de stabilité, la casbah d’Alger

  1. Les Sabats : l’architecture résidentielle ottomane d’Alger
  2. L’histoire des SABATS à l’ère byzantine et ottomane
  3. Les Codes Urbaines Méditerranéens (Origine, Contenu…)
  4. Les codes byzantins et islamiques : Contenu et Similitudes
  5. Les 4 codes spécifiques : impact sur la forme bâtie
  6. La structure et les systèmes constructifs des Sabats
  7. Localisation et types des Sabats de la casbah d’Alger
  8. Le corps et la Structure Des SABATS _ Casbah d’Alger
  9. Le Sabat, un élément de stabilité, la casbah d’Alger

Le Sabat, un élément de stabilité, la casbah d’Alger

3- Le Sabat un élément de stabilité

Il est essentiel certes, de chercher notre connaissance sur les tremblements de terre pour avoir de meilleurs éléments de prévention.

Bien entendu, les communautés anciennes expérimentent les tremblements de terre et les différents points délicats sur un bâtiment.

Ils réagissaient en appliquant des techniques constructives dans leur habitat, sur les constructions publiques et religieuses.

Par exemple en réalisant un entourage d’ouverture extrêmement fort, avec des blocs bien taillés, en faisant de grands linteaux surmonté d’un arc de décharge, en établissant des voûtes qui bien calées permettaient de résister aux sollicitations horizontales donc une culture sismique existait.

C’est la raison pour laquelle, il convient aujourd’hui de considérer le bâti ancien et les monuments historiques à la fois comme objet d’intervention, mais aussi comme sources d’information essentielles qui nous dévoilent leur histoire et surtout qui nous apprennent ce qu’il reste encore à faire pour le renforcer.

Pour cela il est nécessaire d’inventorier ces techniques

Get The Latest Updates
Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

Pas de spam, notifications uniquement sur les nouveaux mémoires.

En continuant, vous acceptez la politique de confidentialité

Les auteurs·trices

Publier son mémoire!
La diffusion du mémoire de fin d'études sur WikiMemoires
Aujourd'hui!