La logistique

On Top

Les récents articles

Le paramétrage des pickings et l’envoi de référence sur débord

Le paramétrage des pickings et l’envoi de référence sur débord

  1. Optimisation des flux réception au sein d’un entrepôt national
  2. JULIEN FERNEZ
  3. Leroy Merlin : présentation de l’entreprise et de son environnement
  4. L’ouverture des entrepôts régionaux : toutes les étapes du projet
  5. La lecture de l’existant et l’optimisation palettisation aval
  6. Le paramétrage des pickings et l’envoi de référence sur débord

Le paramétrage des pickings et l’envoi de référence sur débord

6.4 Le paramétrage des pickings

Les flux sortants de l’entrepôt sont rythmés par les opérations commerciales mais aussi par la saisonnalité.

Les implantations ne sont donc pas figées dans le temps et varient en fonction des évènements et des mois.

La liste des références fournis par les approvisionneurs permet aux secteurs préparations d’implanter leur picking en fonction des sorties.

Malheureusement ni prévision de vente, ni préconisation n’est fournie en amont des implantations, les secteurs préparation ne sont donc pas en mesure d’optimiser et de bien paramétrer les pickings.

Les secteurs préparations réalisent donc leurs implantations de nouveauté un peu au hasard. Dès lors que les implantations sont terminées, les magasiniers peuvent débuter leurs préparations de commande dans les chemins concernés.

Au fur et à mesure de l’avancement dans leurs préparations, les pickings se vident et l’équipe 2RP intervient alors afin de les remplir à nouveau pour ne pas retarder les magasiniers et surtout pour que les commandes soient expédiées en temps et en heure.

Pour anticiper les réapprovisionnements à venir, le WMS dispose d’un tableau de bord permettant de visualiser en temps réel, le nombre

e nombre de palettes à ranger.

La lecture de l’existant et l’optimisation palettisation aval

  1. Optimisation des flux réception au sein d’un entrepôt national
  2. JULIEN FERNEZ
  3. Leroy Merlin : présentation de l’entreprise et de son environnement
  4. L’ouverture des entrepôts régionaux : toutes les étapes du projet
  5. La lecture de l’existant et l’optimisation palettisation aval
  6. Le paramétrage des pickings et l’envoi de référence sur débord

La lecture de l’existant et l’optimisation palettisation aval

6. Réalisation

6.1 Lecture de l’existant

 

Le flux réception :

Avant la réception des marchandises, à la suite d’une commande du responsable approvisionnement, le fournisseur contacte la réception par mail afin d’obtenir un rendez-vous. La réception, grâce à OAPF, outil d’aide à la planification donne le jour de rendez-vous ainsi que le créneau horaire au fournisseur.

Le jour de la réception :

Le transporteur se présente à l’accueil avec son bon de livraison, l’accueil vérifie alors le numéro de commande et l’heure de rendez-vous grâce à l’outil OAPF et indique alors que le camion est arrivé.

Dès que le camion peut être pris en charge, la réception indique dans OAPF le quia du déchargement, dans la mesure du possible toujours au plus près là où la marchandise sera stockée.

L’accueil demande alors au chauffeur de se mettre au numéro de quai attribué, le camion se présente au quai en respectant le protocole de sécurité, ce dernier est alors pris en charge par le magasinier.

Le 1er magasinier :

Décharge le camion avec le bon de déchargement à l’aide du chariot adapté aux produits après avoir récupérer

5.5.3 Le diagramme 5M

L’ouverture des entrepôts régionaux : toutes les étapes du projet

  1. Optimisation des flux réception au sein d’un entrepôt national
  2. JULIEN FERNEZ
  3. Leroy Merlin : présentation de l’entreprise et de son environnement
  4. L’ouverture des entrepôts régionaux : toutes les étapes du projet
  5. La lecture de l’existant et l’optimisation palettisation aval
  6. Le paramétrage des pickings et l’envoi de référence sur débord

L’ouverture des entrepôts régionaux : toutes les étapes du projet

5. Du point de départ au plan d’action

5.1 Point de départ du projet

L’ouverture des entrepôts régionaux pour livrer les clients toujours plus rapidement a eu un impact sur l’entrepôt national de Dourges puisque les entrepôts régionaux stockent désormais les références 20/80 et les entrepôts nationaux, eux, se spécialisent par famille de produits et servent les 80/20).

Ainsi, l’entrepôt de Dourges 1 s’est spécialisé et stocke les produits tels que la menuiserie (1628 références), le luminaire (1072 références), la cuisine (4040 références et la salle de bain 1376 références.

Pour plus de praticité des gestes métiers des équipes et une meilleure homogénéité du processus, la direction de l’entrepôt décide dans un même temps de mettre en place les unités autonomes, c’est-à-dire que chaque secteur (menuiserie, cuisine, sanitaire- luminaire,) réalise à la fois la réception des produits, le rangement, la préparation et aussi le largage des contenants. On simplifie le parcours en faisant appel à une seule et même équipe.

De même l’implantation des produits est revu, puisque qu’avant, dans le secteur menuiserie, par exemple, étaient stockés tous les produits verticaux qu’ils soient du rayon

Leroy Merlin : présentation de l’entreprise et de son environnement

Leroy Merlin : présentation de l’entreprise et de son environnement

  1. Optimisation des flux réception au sein d’un entrepôt national
  2. JULIEN FERNEZ
  3. Leroy Merlin : présentation de l’entreprise et de son environnement
  4. L’ouverture des entrepôts régionaux : toutes les étapes du projet
  5. La lecture de l’existant et l’optimisation palettisation aval
  6. Le paramétrage des pickings et l’envoi de référence sur débord

Leroy Merlin : présentation de l’entreprise et de son environnement

4. Présentation de l’entreprise et de son environnement

4.1 Secteur d’activité

Selon le code Naf ou APE, la nomenclature d’activités françaises établie par l’INSEE, LEROY MERLIN appartient à la classe 4752B Commerce de détail de quincaillerie, peintures et verres en grandes surfaces (400 m² et plus).

4.2 Environnement

Selon la fédération des magasins de bricolage, le marché du bricolage a généré 26 milliards d’euros de chiffre d’affaire en 2018.

Ces chiffres font du bricolage le premier poste de dépenses d’équipement domestique, loin devant l’ameublement (10 milliards d’euros), le jardin (9 milliards) et l’électroménager (8 milliards). Les rayons les plus attractifs cette année : le chauffage, dont les ventes ont augmenté de presque 10 %, suivi des revêtements et de la menuiserie.

Leroy Merlin : présentation de l’entreprise et de son environnement

Cette dynamique du marché s’explique en

grande partie par la bonne croissance du secteur immobilier français, lui-même soutenu par des taux de crédit particulièrement bas. L’acquisition d’un bien immobilier rime nécessairement avec bricolage, décoration et rénovation.

La hausse continue du moral des Français depuis 5 ans offre également un climat propice à la consommation et à l’élaboration de leurs projets personnels. La population française

Optimisation des flux réception au sein d’un entrepôt national

Optimisation des flux réception au sein d’un entrepôt national

  1. Optimisation des flux réception au sein d’un entrepôt national
  2. JULIEN FERNEZ
  3. Leroy Merlin : présentation de l’entreprise et de son environnement
  4. L’ouverture des entrepôts régionaux : toutes les étapes du projet
  5. La lecture de l’existant et l’optimisation palettisation aval
  6. Le paramétrage des pickings et l’envoi de référence sur débord

Optimisation des flux réception au sein d’un entrepôt national

Le cnam Hauts de France

Leroy Merlin

Mémoire professionnel

Optimisation des flux réception au sein d’un entrepôt national

Optimisation des flux réception au sein d’un entrepôt national

Optimisation d’un processus logistique

Présenté par :

Julien FERNEZ

RNCP1 Manager de la chaîne logistique

Président du Jury :

Claude Verger, Directeur Régional CNAM

Membres du Jury :

Fanny Fievet, Responsable CNAM de Valenciennes

Virginia Gaudoux, Intervenant CNAM

Marie-Claude Mairesse, Intervenant CNAM

Mathieu Valère, Tuteur CNAM,

Arthur Bailleux, Tuteur entreprise LEROY MERLIN

Année universitaire :

19 septembre 2019

Remerciements

1. Résume

Face à la concurrence agressive des pures players, tels que Amazon et Mano Mano, dans le secteur du bricolage, Leroy merlin tient à cœur de rester leader sur le marché du bricolage en France : la stratégie logistique devient un enjeu majeur de la société.

Les premières mesures de cette stratégie sont la régionalisation des entrepôts, le développement progressif de la mécanisation des préparations et la création d’unités autonomes.

Les entrepôts se spécialisent par famille de produit.

J’ai intégré le centre logistique nord de Leroy Merlin en tant que responsable de zone réception, où j’ai pu me rendre compte de l’importance d’une logistique efficace pour servir nos

Les critères de choix d’un prestataire31… vers une satisfaction client ?

Résultats: les 4 PL Partie Logistique et les web marchands

  1. L’externalisation: les avantages et la 4e Partie Logistique
  2. Le processus d’externalisation : 3 phases et 17 étapes
  3. Le marché français de la prestation logistique : pleine evolution
  4. Les acteurs logistiques en présence : top 10 français et mondial
  5. Métier de prestataire de services logistique : 4e Partie
  6. Les apports et les limites du Fourth Party Logistics 
  7. La 4e Partie Logistique : l’étude d’extrapolation (4 cas)
  8. Résultats: les 4 PL Partie Logistique et les web marchands

Extrapolation des résultats pour les 4 PL et pour les web marchands

B) Extrapolation des résultats

Dans cette partie, il s’agira de vérifier les hypothèses posées au départ et au-delà de s’interroger si le 4 Partie Logistique PL et la notion qui lui est associée – l’externalisation – si c’est optimal.

1) Extrapolation des résultats pour les 4 PL

Les deux hypothèses de départ consistaient à vérifier d’une part la profondeur du service offert et d’autre part la volonté de réduction de coûts par les clients.

Hypothèse n°1 : la profondeur de service

Au long des deux interviews menées avec Geodis et Crosslog, j’ai pu constaté que toutes deux attachaient une importance particulière à offrir une prestation de plus en plus globale .

Ainsi, Geodis parle « d’organisation dédiée » pour chaque client et dans chaque pays. Crosslog de « département logistique externalisé ».

De plus, la prestation offerte par ces deux sociétés est globale puisque non seulement elle intègre l’amont et l’aval (préparation de commande, stockage, livraison) mais

l’allaitement

La 4e Partie Logistique : l’étude d’extrapolation (4 cas)

  1. L’externalisation: les avantages et la 4e Partie Logistique
  2. Le processus d’externalisation : 3 phases et 17 étapes
  3. Le marché français de la prestation logistique : pleine evolution
  4. Les acteurs logistiques en présence : top 10 français et mondial
  5. Métier de prestataire de services logistique : 4e Partie
  6. Les apports et les limites du Fourth Party Logistics 
  7. La 4e Partie Logistique : l’étude d’extrapolation (4 cas)
  8. Résultats: les 4 PL Partie Logistique et les web marchands

– Partie 3 – Etude d’extrapolation
A) OBJECTIF DE L’ETUDE
L’objectif de l’étude exploratoire et non empirique (le nombre d’entreprise interrogé n’étant pas significatif) était de répondre à la problématique suivante : est-ce qu’un 4 PL est en mesure d’apporter une solution optimale ?
Avant de décrire les hypothèses posées par cette problématique, il convient de s’intéresser à la définition d’« optimale ». Cela veut dire « le meilleur, le plus favorable ».
Cette notion est souvent liée aux mathématiques car elle consiste à maximiser une solution. Qu’est-ce que cela veut dire ? En clair, il s’agit d’optimiser un ensemble d’activités pour atteindre une satisfaction la plus grande possible. Nous allons donc voir à travers cette étude si l’utilisation d’un 4 PL est optimale et si oui, dans quelle mesure.
Pour pouvoir vérifier cette problématique de départ, j’ai élaboré deux questionnaires25 :
– un questionnaire type destiné aux prestataires logistiques, découpé selon les deux parties suivantes :
* Organisation institutionnelle : description de l’activité
* Les flux
** Flux

Les apports et les limites du Fourth Party Logistics 

  1. L’externalisation: les avantages et la 4e Partie Logistique
  2. Le processus d’externalisation : 3 phases et 17 étapes
  3. Le marché français de la prestation logistique : pleine evolution
  4. Les acteurs logistiques en présence : top 10 français et mondial
  5. Métier de prestataire de services logistique : 4e Partie
  6. Les apports et les limites du Fourth Party Logistics 
  7. La 4e Partie Logistique : l’étude d’extrapolation (4 cas)
  8. Résultats: les 4 PL Partie Logistique et les web marchands

B) APPORTS ET LIMITES DU 4 PL
Nous allons nous intéresser dans cette partie à dégager les apports et les limites de la solution «4 PL ». Dans quelle mesure cette solution est intéressante ? Que faut- il faire pour qu’elle fonctionne ? Autant de questions auxquelles je vais essayer d’apporter un élément de réponse.
Le 4 PL comme unique point de contact
Personne ne peut nier que la gestion de la logistique s’est beaucoup complexifiée, surtout couplée avec l’explosion de la technologie de l’information. Cette situation a créé une niche pour un « supermanager » qui supervise la complexité de la chaîne logistique. D’ailleurs, les académiciens, les consultants et les 3 PL, pour ne pas mentionner les clients, pensent que le besoin d’une telle entité s’accroît de plus en plus. Son travail : superviser tous les aspects de la chaîne logistique d’un fabricant ou d’un distributeur et surtout d’être l’unique contact entre cette société et sa multitude de prestataires que ce soit des fournisseurs de logistique ou de

M. Luc de Murard

Métier de prestataire de services logistique : 4e Partie

  1. L’externalisation: les avantages et la 4e Partie Logistique
  2. Le processus d’externalisation : 3 phases et 17 étapes
  3. Le marché français de la prestation logistique : pleine evolution
  4. Les acteurs logistiques en présence : top 10 français et mondial
  5. Métier de prestataire de services logistique : 4e Partie
  6. Les apports et les limites du Fourth Party Logistics 
  7. La 4e Partie Logistique : l’étude d’extrapolation (4 cas)
  8. Résultats: les 4 PL Partie Logistique et les web marchands

La 4e Partie Logistique : solution optimale ? – Partie 2 –

Partie II – La 4è Partie Logistique : solution optimale ?
A) LE METIER DE PRESTATAIRE LOGISTIQUE 52
1) Le prestataire de services logistiques 52
2) Le 3 PL et son marché 53
Le concept de 3 PL 53
Le marché que recouvre le 3 PL 53
Une demande client de plus en plus sophistiquée 55
Les flux d’informations 55
3 PL et cœur de métier 56
Les 3 PL : vers une solution de plus en plus intégrée ? 57
Les limites du 3 PL ont favorisé l’apparit ion des 4 PL 57
Externalise-t-on une fonction ou un process ? 58
Externalise-t-on une tâche ou la gestion de cette activité? 59
Le fournisseur auquel l’entreprise externalisatrice fait appel pour satisfaire pleinement les besoins de son client est-il neutre dans sa gestion du process ? 59
3) Le concept de 4 PL 59
Le 4 PL… un nouvel acteur sur le marché 60
Deux visions s’opposent… 61

Les acteurs logistiques en présence : top 10 français et mondial

  1. L’externalisation: les avantages et la 4e Partie Logistique
  2. Le processus d’externalisation : 3 phases et 17 étapes
  3. Le marché français de la prestation logistique : pleine evolution
  4. Les acteurs logistiques en présence : top 10 français et mondial
  5. Métier de prestataire de services logistique : 4e Partie
  6. Les apports et les limites du Fourth Party Logistics 
  7. La 4e Partie Logistique : l’étude d’extrapolation (4 cas)
  8. Résultats: les 4 PL Partie Logistique et les web marchands

Les acteurs logistiques en présence : Top 10 français et Mondial

C) Les acteurs logistiques en présence

1) Le Top 10 Mondial

Basé au Royaume-Uni depuis 2002, le cabinet Transport Intelligence réalise des études dédiées à la logistique pour le monde entier.

Ces analyses sont établies par des experts de renom.

Ainsi, John Manners-Bell est- il connu pour son « European Logistics Leaders ». Voici en extraits son classement mondial pour 2005 (celui européen figure dans le 2).

Opérateurs mondiaux en logistique selon leur CA 2004

Position Prestataire Pays CA (en M€)
1 Exel Royaume-Uni 5 481
2 TNT Logistics Pays-Bas 4 081
3 Penske Logistics Etats-Unis 2 624
4 Wincanton Royaume-Uni 1
Le marché français de la prestation logistique

Le marché français de la prestation logistique : pleine evolution

  1. L’externalisation: les avantages et la 4e Partie Logistique
  2. Le processus d’externalisation : 3 phases et 17 étapes
  3. Le marché français de la prestation logistique : pleine evolution
  4. Les acteurs logistiques en présence : top 10 français et mondial
  5. Métier de prestataire de services logistique : 4e Partie
  6. Les apports et les limites du Fourth Party Logistics 
  7. La 4e Partie Logistique : l’étude d’extrapolation (4 cas)
  8. Résultats: les 4 PL Partie Logistique et les web marchands

B) UN SECTEUR EN PLEINE EVOLUTION : VERS UNE CONCENTRATION EN CASCADE
1) Un marché de 6 milliards d’euros en 2004
Selon Logistiques Magazine 12, l’estimation du marché français de la prestation logistique – « contract logistics » – a pu être réalisée grâce à une méthodologie qui consiste à additionner les chiffres d’affaires logistiques13 fournis pour les besoins de l’étude à Logistiques Magazine. Néanmoins, cette étude a également pris en compte les volumes d’affaires des prestataires absents ou hors classement.
Le résultat obtenu est édifiant : le marché atteint, en 2004, 6 milliards d’euros ! En 2003, il représentait 5,8 milliards contre 4,6 milliards en 1999.
Malgré cette croissance, depuis 2001, la progression du marché est plus lente qu’il n’y paraît. En effet, le chiffre d’affaires logistique des prestataires (hors croissance externe) n’a globalement que peu progressé, les plus dynamiques ayant connu une croissance de 3 voire 4 % par rapport à 2003.

Un milieu en pleine mutation

De profonds changements se sont opérés au niveau du marché

pilotage du partenariat avec le prestataire

Le processus d’externalisation : 3 phases et 17 étapes

  1. L’externalisation: les avantages et la 4e Partie Logistique
  2. Le processus d’externalisation : 3 phases et 17 étapes
  3. Le marché français de la prestation logistique : pleine evolution
  4. Les acteurs logistiques en présence : top 10 français et mondial
  5. Métier de prestataire de services logistique : 4e Partie
  6. Les apports et les limites du Fourth Party Logistics 
  7. La 4e Partie Logistique : l’étude d’extrapolation (4 cas)
  8. Résultats: les 4 PL Partie Logistique et les web marchands

3) Le processus d’externalisation : 3 phases et 17 étapes

Au cours de son étude, Eric Fimbel a identifié les facteurs de succès qui pouvait découler du processus d’externalisation. Ainsi, trois étapes ont été définies autour de trois moments clés à savoir :

  • 1. Emergence subie ou suscitée des facteurs initialisant la démarche d’externalisation = questionner l’opportunité.
  • 2. La décision d’externaliser = arbitrer entre attentes, motivations et risques, périmètre, durée…
  • 3. Abandon opérationnel du fonctionnement internalisé par le basculement vers le fonctionnement externalisé.

Le tableau ci-dessous détaille les dix-sept opérations composant chacune les trois grandes phases suivantes :

  • 1. Phase pré -décisionnelle,
  • 2. Phase de mise en œuvre ,
  • 3. Phase de fonctionnement-exploitation.

Les 3 phases en détail

Phases et Etapes du processus

PHASE PRE-DECISIONNELLE = 6 étapes

MOMENT-CLE n°1

= Etape 1 : émergence (subie ou suscitée) des facteurs initialisant la démarche d’externalisation

5 étapes (=ET) suivantes :

ET.2 : explicitation de la volonté d’affronter l’alternative

ET.3 : étude multidimensionnelle de l’alternative

ET.3a-étude économique

ET.3b-étude technique

ET.3c-étude humaine

La 4e Partie Logistique – Fourth Party logistics – est-elle une solution optimale ?

L’externalisation: les avantages et la 4e Partie Logistique

  1. L’externalisation: les avantages et la 4e Partie Logistique
  2. Le processus d’externalisation : 3 phases et 17 étapes
  3. Le marché français de la prestation logistique : pleine evolution
  4. Les acteurs logistiques en présence : top 10 français et mondial
  5. Métier de prestataire de services logistique : 4e Partie
  6. Les apports et les limites du Fourth Party Logistics 
  7. La 4e Partie Logistique : l’étude d’extrapolation (4 cas)
  8. Résultats: les 4 PL Partie Logistique et les web marchands

La 4e Partie Logistique Fourth Party logistics : est-elle une solution optimale ?

Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

Master de Logistique

Master Sciences du management spécialité

Logistique Panthéon Sorbonne

Mémoire de fin d’études

4e Partie Logistique, l’externalisation: solution optimale?

La 4e Partie Logistique – Fourth Party logistics –

est-elle une solution optimale ?

Sonia Justino

Maître de mémoire :

Patrice Vol Année 2006

Avant-propos

Avant toute chose, je voulais commencer en précisant que ce sujet m’a apporté beaucoup de choses et notamment l’étude d’extrapolation. Grâce à ce mémoire, j’ai pu confronter des notions pratiques aux notions théoriques, ce dont nous n’avons pas toujours la possibilité dans les sujets que l’on peut choisir.

C’est pour cette raison que j’ai choisi le 4 Partie Logistique PL : d’une part parce que j’en connaissais un et d’autre part parce que je pouvais sonder à la fois des prestataires mais aussi des utilisateurs.

Cette étude m’a beaucoup plu mais ce qui en ressort est le manque d’informations françaises que j’ai pu obtenir sur le sujet. En effet, la littérature

La construction de l’étiquette "idéale" de bouteille de vin

  1. L’étiquette de vin et le comportement du consommateur
  2. Acteurs transformés du marché du vin, le marché viticole
  3. Des transformations juridiques continues sur le secteur vinicole
  4. L’évolution économique du monde du vin : l’état de crise
  5. La crise structurelle ou la consommation française de vin en danger
  6. Le comportement de consommation des jeunes vis-à-vis de l’alcool
  7. Un comportement d’achat différencié vis-à-vis de l’alcool
  8. Les bouteilles et les étiquettes de vin : une évolution saccadée
  9. Comparaison entre les alcools marketés jeunes : champagne, vodka
  10. Les étiquettes de vin ou des inscriptions à l’infini
  11. Mentions extrinsèques au vin : médaille, marque et contre-étiquette
  12. Les signes graphologiques des étiquettes des bouteilles de vin
  13. Les signes graphiques sur les bouteilles de vin
  14. Impératifs marketings : les jeunes consommateurs de vin
  15. De l’importance du packaging pour les jeunes dans le milieu du vin
  16. Nouvelles tendances vinicoles adaptées aux besoins des jeunes
  17. Les tendances marketing au niveau du contenant entier de vin
  18. Le jeune consommateur et le choix de vin : étiquettes des bouteilles
  19. La construction de l’étiquette "idéale" de bouteille de vin

2. La construction de l’étiquette « idéale »

L’échelle de préférence a permis d’analyser ce qu’il va falloir mettre en avant au niveau de l’étiquette. Le graphisme arrivant en troisième place, il est important de connaître certains goûts des nouveaux consommateurs. C’est pourquoi une deuxième enquête a été réalisée après le premier questionnaire par des entretiens semi-directifs. La construction des étiquettes a été conçue en se servant de

vin Tetrapack

Le jeune consommateur et le choix de vin : étiquettes des bouteilles

  1. L’étiquette de vin et le comportement du consommateur
  2. Acteurs transformés du marché du vin, le marché viticole
  3. Des transformations juridiques continues sur le secteur vinicole
  4. L’évolution économique du monde du vin : l’état de crise
  5. La crise structurelle ou la consommation française de vin en danger
  6. Le comportement de consommation des jeunes vis-à-vis de l’alcool
  7. Un comportement d’achat différencié vis-à-vis de l’alcool
  8. Les bouteilles et les étiquettes de vin : une évolution saccadée
  9. Comparaison entre les alcools marketés jeunes : champagne, vodka
  10. Les étiquettes de vin ou des inscriptions à l’infini
  11. Mentions extrinsèques au vin : médaille, marque et contre-étiquette
  12. Les signes graphologiques des étiquettes des bouteilles de vin
  13. Les signes graphiques sur les bouteilles de vin
  14. Impératifs marketings : les jeunes consommateurs de vin
  15. De l’importance du packaging pour les jeunes dans le milieu du vin
  16. Nouvelles tendances vinicoles adaptées aux besoins des jeunes
  17. Les tendances marketing au niveau du contenant entier de vin
  18. Le jeune consommateur et le choix de vin : étiquettes des bouteilles
  19. La construction de l’étiquette "idéale" de bouteille de vin

C. Le choix du jeune consommateur au niveau des étiquettes : entre échelle de préférence et étiquette « idéale »

Le jeune consommateur établit des choix entre les bouteilles de vin qui démontrent certaines préférences sur les mentions des bouteilles. Ces choix sont conditionnés par beaucoup de phénomènes comme l’habitude, l’inconscient, la tradition, la rassurance etc…
Ces préférences indiquent alors une hiérarchie entre les indications d’étiquettes que nous

Get The Latest Updates
Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

Pas de spam, notifications uniquement sur les nouveaux mémoires.

En continuant, vous acceptez la politique de confidentialité

Les auteurs·trices

Publier son mémoire!
La diffusion du mémoire de fin d'études sur WikiMemoires
Aujourd'hui!