Histoire

On Top

Les récents articles

Le suivi des proches jusqu’au décès du patient

Le suivi des proches jusqu’au décès du patient

  1. L’instant d’après, l’infirmier libéral et le décès du patient
  2. Le décès du patient : confrontation à la mort, relation au défunt
  3. L’instant qui suit le décès : l’impact des rites et croyances
  4. L’après décès : la mémoire d’un instant transitoire, d’un lieu
  5. L’infirmier à domicile et le décès : soins et toilette du défunt
  6. L’infirmier et le décès du malade : l’accompagnement des proches
  7. L’infirmier libéral et la présence après le décès
  8. L’impact de l’infirmier libéral au domicile
  9. Le défunt et l’infirmier libéral : corps et respect des croyances
  10. L’infirmier: la connaissance des proches du décès
  11. L’ambiance de l’instant qui suit le décès
  12. L’instant qui suit le décès : un source de questionnements
  13. Le suivi des proches jusqu’au décès du patient

Le suivi des proches jusqu’au décès du patient

Un instant, et après ?

Le suivi des proches :

Durant les soins palliatifs, les proches sont écoutés, soutenus, entourés avec la plus grande attention. La démarche soignante les intègre à juste titre jusqu’au décès de celui qu’ils ont accompagnés.

Or la survenue du décès marque la fin des passages infirmiers, qui souvent étaient pluri quotidiens.

Ces temps d’échanges informels autour d’un café, dans un coin de salon, sur le pas de la porte, malgré leur simplicité apparente, avaient une importance non négligeable.

La relation tissée, les mots, l’écoute faisait pleinement partie de la prise en charge des proches.

Les familles sont coupées aussi subitement de cette relation qu’elles le sont du défunt.

Coupure brutale

L’instant qui suit le décès  un source de questionnements

L’instant qui suit le décès : un source de questionnements

  1. L’instant d’après, l’infirmier libéral et le décès du patient
  2. Le décès du patient : confrontation à la mort, relation au défunt
  3. L’instant qui suit le décès : l’impact des rites et croyances
  4. L’après décès : la mémoire d’un instant transitoire, d’un lieu
  5. L’infirmier à domicile et le décès : soins et toilette du défunt
  6. L’infirmier et le décès du malade : l’accompagnement des proches
  7. L’infirmier libéral et la présence après le décès
  8. L’impact de l’infirmier libéral au domicile
  9. Le défunt et l’infirmier libéral : corps et respect des croyances
  10. L’infirmier: la connaissance des proches du décès
  11. L’ambiance de l’instant qui suit le décès
  12. L’instant qui suit le décès : un source de questionnements
  13. Le suivi des proches jusqu’au décès du patient

L’instant qui suit le décès : un source de questionnements

Un instant source de questionnements

Une formation plébiscitée:

71% des infirmiers interrogés pensent qu’une formation concernant « l’après décès » pourrait les aider. Ils sont donc une majorité à vouloir parfaire leurs connaissances dans ce domaine bien précis.

L’intérêt de la formation serait de donner des repères intellectuels, éthiques, psycho affectifs aux infirmiers.

« La formation est un des moyens essentiels, socialement organisé, pour nous permettre ou nous imposer l’élaboration ou le réaménagement des repères dont nous avons besoin pour nous situer dans chacune des positions sociales que nous occupons ou pour effectuer des taches dont nous avons la responsabilité. »

Face à la mort, les soignants sont amenés à se questionner sur

L’ambiance de l’instant qui suit le décès

L’ambiance de l’instant qui suit le décès

  1. L’instant d’après, l’infirmier libéral et le décès du patient
  2. Le décès du patient : confrontation à la mort, relation au défunt
  3. L’instant qui suit le décès : l’impact des rites et croyances
  4. L’après décès : la mémoire d’un instant transitoire, d’un lieu
  5. L’infirmier à domicile et le décès : soins et toilette du défunt
  6. L’infirmier et le décès du malade : l’accompagnement des proches
  7. L’infirmier libéral et la présence après le décès
  8. L’impact de l’infirmier libéral au domicile
  9. Le défunt et l’infirmier libéral : corps et respect des croyances
  10. L’infirmier: la connaissance des proches du décès
  11. L’ambiance de l’instant qui suit le décès
  12. L’instant qui suit le décès : un source de questionnements
  13. Le suivi des proches jusqu’au décès du patient

L’ambiance de l’instant qui suit le décès

Cette ambiance, si particulière

L’ambiance de l’instant est au centre de l’attention. 71% des infirmiers pensent avoir un rôle à jouer concernant l’ambiance qui régnera dans la pièce où se trouve le défunt, ou plus largement, au domicile.

97% des infirmiers estiment que leur attitude globale est importante.

Plusieurs mots clés qualifiant l’ambiance idéale ont été largement cités : Le calme, l’apaisement, la sérénité.

Les infirmiers s’en référent aux différents sens permettant de percevoir cet instant clé :

La vision sur la scène est envisagée : l’apparence du défunt, son installation, l’aspect de la pièce, la disparition des objets médicaux, la luminosité, semblent autant d’éléments qui prennent de importance lorsqu’ils sont soumis aux regards des proches.

L’infirmier la connaissance des proches du décès

L’infirmier: la connaissance des proches du décès

  1. L’instant d’après, l’infirmier libéral et le décès du patient
  2. Le décès du patient : confrontation à la mort, relation au défunt
  3. L’instant qui suit le décès : l’impact des rites et croyances
  4. L’après décès : la mémoire d’un instant transitoire, d’un lieu
  5. L’infirmier à domicile et le décès : soins et toilette du défunt
  6. L’infirmier et le décès du malade : l’accompagnement des proches
  7. L’infirmier libéral et la présence après le décès
  8. L’impact de l’infirmier libéral au domicile
  9. Le défunt et l’infirmier libéral : corps et respect des croyances
  10. L’infirmier: la connaissance des proches du décès
  11. L’ambiance de l’instant qui suit le décès
  12. L’instant qui suit le décès : un source de questionnements
  13. Le suivi des proches jusqu’au décès du patient

L’infirmier la connaissance des proches du décès

Ce proche, au cœur de l’attention

Ce proche, bien connu de l’infirmier :

L’ancienneté de la relation avec le patient est intimement liée à la connaissance des proches. En effet, en intervenant au domicile du patient, l’infirmier est intégré au domicile, à l’intimité, et rencontre forcement les proches, les amis, la famille.

97% des infirmières affirment avoir suivi les patients avant qu’ils ne soient en soins dits palliatifs. 43% d’entre eux ont pris soin de ces patients depuis plus de deux ans. 37% entre un et deux ans. 15% entre 6 mois et un an. Les prises en charge pour des durées inferieures à 6 mois apparaissent extrêmement rares.

Les interventions à domicile sont donc conduites

Le défunt et l’infirmier libéral  corps et respect des croyances

Le défunt et l’infirmier libéral : corps et respect des croyances

  1. L’instant d’après, l’infirmier libéral et le décès du patient
  2. Le décès du patient : confrontation à la mort, relation au défunt
  3. L’instant qui suit le décès : l’impact des rites et croyances
  4. L’après décès : la mémoire d’un instant transitoire, d’un lieu
  5. L’infirmier à domicile et le décès : soins et toilette du défunt
  6. L’infirmier et le décès du malade : l’accompagnement des proches
  7. L’infirmier libéral et la présence après le décès
  8. L’impact de l’infirmier libéral au domicile
  9. Le défunt et l’infirmier libéral : corps et respect des croyances
  10. L’infirmier: la connaissance des proches du décès
  11. L’ambiance de l’instant qui suit le décès
  12. L’instant qui suit le décès : un source de questionnements
  13. Le suivi des proches jusqu’au décès du patient

Le défunt et l’infirmier libéral  corps et respect des croyances

Discussion

Cet instant, si rare

Les infirmiers libéraux suivent régulièrement des patients dans le cadre des soins palliatifs.

26% d’entre eux déclarent prendre en charge des patients dans le cadre de soins dits palliatifs assez souvent. 64% parfois, 10% très souvent.

Les résultats de l’enquête exploratoire indiquent une prise en charge périodique, et récurrente dans la pratique des libéraux. Malgré tout, il est rare qu’ils puissent mener le suivi jusqu’au décès du patient.

En 2009, seuls 27% des décès eurent lieu à domicile, les réponses infirmières sont donc le reflet de cette réalité, avec en moyenne entre 1 et 2 décès par an à domicile.

De ce fait, les infirmiers ne sont que

L’impact de l’infirmier libéral au domicile

  1. L’instant d’après, l’infirmier libéral et le décès du patient
  2. Le décès du patient : confrontation à la mort, relation au défunt
  3. L’instant qui suit le décès : l’impact des rites et croyances
  4. L’après décès : la mémoire d’un instant transitoire, d’un lieu
  5. L’infirmier à domicile et le décès : soins et toilette du défunt
  6. L’infirmier et le décès du malade : l’accompagnement des proches
  7. L’infirmier libéral et la présence après le décès
  8. L’impact de l’infirmier libéral au domicile
  9. Le défunt et l’infirmier libéral : corps et respect des croyances
  10. L’infirmier: la connaissance des proches du décès
  11. L’ambiance de l’instant qui suit le décès
  12. L’instant qui suit le décès : un source de questionnements
  13. Le suivi des proches jusqu’au décès du patient

L’impact de l’infirmier libéral au domicile

Infirmiers et approche de cet instant :

L’impact de l’infirmier sur l’ambiance qui règne au domicile

memoire diu soins palliatifs Linstant dapres94878

71% des infirmiers pensent qu’ils ont un rôle à jouer concernant l’ambiance régnant au domicile après le décès.

29% affirment n’avoir aucun impact dans ce domaine.

Commentaires libres :

L’ambiance globale idéale : La sérénité (8 récurrences), l’apaisement (10 récurrences), le calme (14 récurrences ) , sont des notions récurrentes dans leurs écrits.

La vision de la scène : L’aspect et l’installation du défunt (23 récurrences), le rangement de la pièce centrale (6 récurrences ), sa démédicalisation (21 récurrences), avec la disparition du matériel ayant trait aux soins.

La luminosité est évoquée : l’éclairage, la pénombre, les bougies, les volets mis

L’infirmier libéral et la présence après le décès

L’infirmier libéral et la présence après le décès

  1. L’instant d’après, l’infirmier libéral et le décès du patient
  2. Le décès du patient : confrontation à la mort, relation au défunt
  3. L’instant qui suit le décès : l’impact des rites et croyances
  4. L’après décès : la mémoire d’un instant transitoire, d’un lieu
  5. L’infirmier à domicile et le décès : soins et toilette du défunt
  6. L’infirmier et le décès du malade : l’accompagnement des proches
  7. L’infirmier libéral et la présence après le décès
  8. L’impact de l’infirmier libéral au domicile
  9. Le défunt et l’infirmier libéral : corps et respect des croyances
  10. L’infirmier: la connaissance des proches du décès
  11. L’ambiance de l’instant qui suit le décès
  12. L’instant qui suit le décès : un source de questionnements
  13. Le suivi des proches jusqu’au décès du patient

L’infirmier libéral et la présence après le décès

Méthodologie de l’enquête exploratoire

Apres avoir exploré différents concepts, et mis en lumière les connaissances nécessaires à une approche la plus adaptée possible, il semble intéressant de se tourner vers les professionnels infirmiers.

Les objectifs de l’enquête:

Evaluer la place faite à cet instant dans la pratique infirmière : fréquence, disponibilité, participation.

Découvrir quel regard portent les infirmiers sur cet instant particulier: impact, conséquences, valeur.

Recueillir des informations concernant leurs pratiques, leurs actions, leurs habitudes.

Le choix de l’outil :

Pour approcher les infirmiers libéraux, le questionnaire m’a semblé être un bon outil, adapté à la charge de travail qui est la leur, à leur disponibilité.

J’ai donc établi une succession de questions afin de

L’infirmier et le décès du malade  l’accompagnement des proches

L’infirmier et le décès du malade : l’accompagnement des proches

  1. L’instant d’après, l’infirmier libéral et le décès du patient
  2. Le décès du patient : confrontation à la mort, relation au défunt
  3. L’instant qui suit le décès : l’impact des rites et croyances
  4. L’après décès : la mémoire d’un instant transitoire, d’un lieu
  5. L’infirmier à domicile et le décès : soins et toilette du défunt
  6. L’infirmier et le décès du malade : l’accompagnement des proches
  7. L’infirmier libéral et la présence après le décès
  8. L’impact de l’infirmier libéral au domicile
  9. Le défunt et l’infirmier libéral : corps et respect des croyances
  10. L’infirmier: la connaissance des proches du décès
  11. L’ambiance de l’instant qui suit le décès
  12. L’instant qui suit le décès : un source de questionnements
  13. Le suivi des proches jusqu’au décès du patient

L’infirmier et le décès du malade  l’accompagnement des proches

3-3 L’accompagnement des proches

« L’action d’être et de cheminer avec une personne, de l’entourer, de la soutenir Physiquement et moralement. »

Lorsque les proches sont confrontés au décès de celui qui leur est cher, l’infirmier est bien souvent présent auprès d’eux, et sa démarche se propose bien entendu de les accompagner dans cette étape difficile :

« Ce sont les soignants qui sont la clé de voute de cette phase d’accompagnement, quand se présentifie l’angoisse de mort. »

Face à cette angoisse ressentie par les proches, l’infirmier peut assurer un soutien face à la douleur s’exprimant tant au niveau physique que psychologique.

Sensible à la personnalité de chacun, il est avant tout le

L’infirmier à domicile et le décès  soins et toilette du défunt

L’infirmier à domicile et le décès : soins et toilette du défunt

  1. L’instant d’après, l’infirmier libéral et le décès du patient
  2. Le décès du patient : confrontation à la mort, relation au défunt
  3. L’instant qui suit le décès : l’impact des rites et croyances
  4. L’après décès : la mémoire d’un instant transitoire, d’un lieu
  5. L’infirmier à domicile et le décès : soins et toilette du défunt
  6. L’infirmier et le décès du malade : l’accompagnement des proches
  7. L’infirmier libéral et la présence après le décès
  8. L’impact de l’infirmier libéral au domicile
  9. Le défunt et l’infirmier libéral : corps et respect des croyances
  10. L’infirmier: la connaissance des proches du décès
  11. L’ambiance de l’instant qui suit le décès
  12. L’instant qui suit le décès : un source de questionnements
  13. Le suivi des proches jusqu’au décès du patient

L’infirmier à domicile et le décès : soins et toilette du défunt

3 L’infirmier

3-1 Une place particulière : une relation antérieure tissée au fil des mois.

Le suivi du patient en fin de vie s’est bien souvent déroulé sur plusieurs mois, voire années.

Les passages de l’infirmier ont été récurrents, suivant l’évolution de la maladie, mais aussi le cheminement des familles, sur la voie difficile de l’accompagnement.

Au fil du temps, cette connaissance réciproque, ces événements partagés, font naitre une certaine relation d’intimité. Intimité partagée avec le patient en fin de vie, mais aussi avec sa famille.

Le mot intime, qui vient du latin intimus, peut être défini ainsi : « ce qui lie étroitement par ce qu’il y a de plus

L’après décès  la mémoire d’un instant transitoire, d’un lieu

L’après décès : la mémoire d’un instant transitoire, d’un lieu

  1. L’instant d’après, l’infirmier libéral et le décès du patient
  2. Le décès du patient : confrontation à la mort, relation au défunt
  3. L’instant qui suit le décès : l’impact des rites et croyances
  4. L’après décès : la mémoire d’un instant transitoire, d’un lieu
  5. L’infirmier à domicile et le décès : soins et toilette du défunt
  6. L’infirmier et le décès du malade : l’accompagnement des proches
  7. L’infirmier libéral et la présence après le décès
  8. L’impact de l’infirmier libéral au domicile
  9. Le défunt et l’infirmier libéral : corps et respect des croyances
  10. L’infirmier: la connaissance des proches du décès
  11. L’ambiance de l’instant qui suit le décès
  12. L’instant qui suit le décès : un source de questionnements
  13. Le suivi des proches jusqu’au décès du patient

L’après décès  la mémoire d’un instant transitoire, d’un lieu

2-6 La mémoire d’un instant, d’un lieu

« D’instant en instant un souvenir vous tombe sur le cœur et le meurtrit…et on retrouve mille petits riens qui prennent une signification douloureuse parce qu’ils rappellent mille petits faits »

La vision du corps :

La vision du corps laissera sans doute une empreinte dans la mémoire des proches. Certaines photographies de cet instant pouvant être gardées en mémoire.

Louis Vincent Thomas évoque cette mémorisation par les proches, avec cette image du défunt, qui reste ancrée de manière forte, au détriment parfois du souvenir vivant de celui ci :

« En effet, les proches, singulièrement les enfants, conservent souvent de la mort le souvenir du mort

L’instant qui suit le décès  l’impact des rites et croyances

L’instant qui suit le décès : l’impact des rites et croyances

  1. L’instant d’après, l’infirmier libéral et le décès du patient
  2. Le décès du patient : confrontation à la mort, relation au défunt
  3. L’instant qui suit le décès : l’impact des rites et croyances
  4. L’après décès : la mémoire d’un instant transitoire, d’un lieu
  5. L’infirmier à domicile et le décès : soins et toilette du défunt
  6. L’infirmier et le décès du malade : l’accompagnement des proches
  7. L’infirmier libéral et la présence après le décès
  8. L’impact de l’infirmier libéral au domicile
  9. Le défunt et l’infirmier libéral : corps et respect des croyances
  10. L’infirmier: la connaissance des proches du décès
  11. L’ambiance de l’instant qui suit le décès
  12. L’instant qui suit le décès : un source de questionnements
  13. Le suivi des proches jusqu’au décès du patient

L’instant qui suit le décès  l’impact des rites et croyances

2-4 L’impact des rites et croyances

« Tout le rituel funéraire s’articule autour de ce support symbolique de la présence-absence de celui qui est toujours là, tout en étant plus »

L’instant qui suit le décès marque une transition, une sorte de passage. En effet, le proche vient de mourir, mais son corps est encore présent. Le rite trouve sa place en cet instant particulier, permettant de signifier la séparation.

« L’épreuve de réalité est favorisée par les rites funéraires qui soulignent la séparation. »

Le corps serait donc un support au rituel permettant cette transition dans le psychisme du survivant.

26 Ibid., p.49.
27 Ibid., p.50.
28 Thomas, Parlons de la mort

Le décès du patient  confrontation à la mort, relation au défunt

Le décès du patient : confrontation à la mort, relation au défunt

  1. L’instant d’après, l’infirmier libéral et le décès du patient
  2. Le décès du patient : confrontation à la mort, relation au défunt
  3. L’instant qui suit le décès : l’impact des rites et croyances
  4. L’après décès : la mémoire d’un instant transitoire, d’un lieu
  5. L’infirmier à domicile et le décès : soins et toilette du défunt
  6. L’infirmier et le décès du malade : l’accompagnement des proches
  7. L’infirmier libéral et la présence après le décès
  8. L’impact de l’infirmier libéral au domicile
  9. Le défunt et l’infirmier libéral : corps et respect des croyances
  10. L’infirmier: la connaissance des proches du décès
  11. L’ambiance de l’instant qui suit le décès
  12. L’instant qui suit le décès : un source de questionnements
  13. Le suivi des proches jusqu’au décès du patient

Le décès du patient : confrontation à la mort, relation au défunt

2 Les proches

2-1 le parcours de ces familles

Le décès vient marquer le terme d’une prise en charge qui la plupart du temps s’est avérée être longue et douloureuse. La famille, les amis, les voisins, se sont relayés, soutenus, afin de rendre celle-ci possible.

Le décès, attendu dans la majeure partie des cas, n’en demeure pas moins difficile à vivre, bien qu’un sentiment de soulagement soit parfois perceptible. La peine, la tristesse, se mêlent à l’apaisement, au terme d’une souffrance physique, psychologique, tant pour le défunt, que pour ses proches, fragilisés par la mobilisation qui a été la leur.

Ceux ci manquent de sommeil, sont affaiblis, épuisés, ayant souvent mis

L’instant d’après, l’infirmier libéral et le décès du patient

L’instant d’après, l’infirmier libéral et le décès du patient

  1. L’instant d’après, l’infirmier libéral et le décès du patient
  2. Le décès du patient : confrontation à la mort, relation au défunt
  3. L’instant qui suit le décès : l’impact des rites et croyances
  4. L’après décès : la mémoire d’un instant transitoire, d’un lieu
  5. L’infirmier à domicile et le décès : soins et toilette du défunt
  6. L’infirmier et le décès du malade : l’accompagnement des proches
  7. L’infirmier libéral et la présence après le décès
  8. L’impact de l’infirmier libéral au domicile
  9. Le défunt et l’infirmier libéral : corps et respect des croyances
  10. L’infirmier: la connaissance des proches du décès
  11. L’ambiance de l’instant qui suit le décès
  12. L’instant qui suit le décès : un source de questionnements
  13. Le suivi des proches jusqu’au décès du patient

L’instant d’après, l’infirmier libéral et le décès du patient

Université Joseph Fourier

Faculté de Médecine de Grenoble

Mémoire Pour le diplôme inter-universitaire « Soins palliatifs et accompagnement »L’instant d’après, l’infirmier libéral et le décès du patient
L’instant d’après

Présenté par:
Isabelle Gaillard,
Infirmière libérale.

Année universitaire :
2011-2013

Remerciements

Sommaire

1/ Introduction
2/ Problématique
3/ Cadre conceptuel
4/ Méthodologie
5/ Questionnaire
6/ Présentation des réponses
7/ Un instant
8/ Discussion
9/ Conclusion
10/ Bibliographie
11/Annexes

Problématique

L’infirmier libéral est amené à suivre de nombreux patients dans le cadre de soins palliatifs.

Pour certains d’entre eux, le projet est de demeurer au domicile, et ce jusqu’au dernier souffle.

Portés par ce désir, les proches vont s’investir, accompagnés au quotidien par l’équipe infirmière, jusqu’au terme de la prise en charge, le décès du

Impacts de la coopération franco-sénégalaise

Impacts de la coopération franco-sénégalaise

Chapitre 2: Impacts de la coopération franco-sénégalaise

La France est restée pendant longtemps un partenaire traditionnel pour le Sénégal. Cela n’est pas sans conséquences. En effet, les Sénégalais ont tendance à percevoir la France comme l’ancien colonisateur qui malgré l’indépendance a maintenu sa présence dans le pays.

Cette situation remet en cause l’idée même d’indépendance. Nous l’avons vu plus haut, l’assistance technique, l’accord sur la circulation des personnes et la convention d’établissement, renforçant la présence française, les Sénégalais se sentent exclus de la gestion de leur propre pays.

Ces assertions convergent pour annoncer notre hypothèse: les populations ont aussi leur point de vue sur la coopération franco-sénégalaise.

En d’autres termes, il est opportun de recueillir leur témoignage sur le sujet. C’est une tâche qui s’annonce difficile car les documents émanant de ces populations sont rares. Souvent c’est le gouvernement qui s’exprime à leur place.

Cependant, ce manque de documentation ne doit pas être une entrave. Les populations, étant les bénéficiaires directes de cette coopération sont les mieux placées pour s’exprimer. Nous tenons à souligner dans cette partie que les sources dont nous nous appuyons sont en quelque sorte subjective.

Les deux sources que nous avons utilisées sont produites par des militants et syndicalistes. Nous pensons que leur témoignage peut être représentatif de l’opinion des populations.

En ce qui concerne la période de révision des accords de coopération, nous nous appuyons sur l’ouvrage de Sally Ndongo, Coopération et néocolonialisme.

Ce dernier considère que ce sont les

Application des nouveaux accords de coopération France-Sénégal

Application des nouveaux accords de coopération franco-sénégalaise

Troisième partie: Application et impacts des nouveaux accords

Les accords de coopération franco-sénégalaise ont été réadaptés le 29 mars 1974 dans l’ensemble. Le contenu des nouveaux accords dessine une nouvelle forme de relation. En effet, les relations très étroites entre les deux peuples ont tendance à disparaître au profit de liens fondés sur le droit commun international.

Cette rupture a eu des impacts au niveau des deux pays surtout dans les domaines économique, social et politique. Nous verrons dans cette partie l’ application des nouveaux accords ainsi que leurs impacts.

Chapitre 1: L’application des nouveaux accords.

La quasi-totalité des nouveaux accords de coopération franco-sénégalaise a été signée le 29 mars 1974 à Paris à l’exception de trois d’entre eux qui ont vu le jour en septembre de la même année à Dakar. Ces accords devraient entrer en vigueur deux mois après leur signature, cependant la procédure législative demeure très longue, surtout du côté français.

Pourtant le gouvernement français décide d’anticiper l’entrée en vigueur de la nouvelle convention d’établissement et du nouvel accord en matière de circulation des personnes.

La ratification des accords se fait le plus souvent par voie législative à l’Assemblée nationale. Elle peut néanmoins se faire par un simple échange de lettres par les représentants des deux parties. Concernant les nouveaux accords de coopération franco-sénégalaise, nous avons remarqué deux tendances. La partie sénégalaise ne tarde pas à soumettre l’ensemble des accords à l’Assemblée nationale.

Le 20 décembre 1974, cette dernière a

Get The Latest Updates
Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

Pas de spam, notifications uniquement sur les nouveaux mémoires.

En continuant, vous acceptez la politique de confidentialité

Les auteurs·trices

Publier son mémoire!
La diffusion du mémoire de fin d'études sur WikiMemoires
Aujourd'hui!
Retour haut de page