La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local : L’ajustement des pratiques pour une microfinance inclusive au Bangladesh et en France

Thème : 

Clara Bécard
École des hautes études commerciales de Paris
Mémoire de Master – 2020-2032
Les Articles
Les 6 catégories des Normes Universelles développées par le SPTF

La microfinance peut encore connaître des améliorations

  1. La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local
  2. Clara Bécard
  3. La mise en place de la microfinance: Bangladesh, France
  4. La naissance de la microfinance au Bangladesh
  5. L’exportation de la microfinance en France insufflée par Nowak
  6. Les facteurs économiques et financiers : France et Bangladesh
  7. Les facteurs politiques et réglementaires: France et Bangladesh
  8. France et Bangladesh : facteurs politiques et réglementaires
  9. La microfinance au Bangladesh, un modèle mouvant
  10. Etude d’impact de la microfinance au Bangladesh
  11. La France et la microfinance, un élève qui a trouvé ses marques
  12. La France : étude d’impact de la microfinance
  13. La microfinance peut encore connaître des améliorations

La microfinance peut encore connaître des améliorations

C. La microfinance dans ces deux pays peut encore connaître des améliorations

1) Un succès à nuancer au Bangladesh

a. Améliorer les pratiques existantes en préservant la vocation sociale

La nécessité pour les IMF au Bangladesh d’obtenir une rentabilité économique suffisante et l’importance de la compétition sur le territoire amènent parfois les institutions à se détourner de leur objectif d’impact social pour se concentrer davantage sur leurs revenus : hausse des taux d’intérêt, pratiques d’acquisition de clients agressives, incitation à l’augmentation des montants.

Au-delà des questions morales que posent ces méthodes, elles ne se font pas forcément au bénéfice des finances des IMF. La hausse des taux d’intérêt entraîne mécaniquement une hausse des défauts de paiement, et au-dessus d’un taux de 60% par an, la rentabilité décroît164.

Pour une microfinance efficace qui préserve la sécurité, la

La France : étude d’impact de la microfinance

  1. La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local
  2. Clara Bécard
  3. La mise en place de la microfinance: Bangladesh, France
  4. La naissance de la microfinance au Bangladesh
  5. L’exportation de la microfinance en France insufflée par Nowak
  6. Les facteurs économiques et financiers : France et Bangladesh
  7. Les facteurs politiques et réglementaires: France et Bangladesh
  8. France et Bangladesh : facteurs politiques et réglementaires
  9. La microfinance au Bangladesh, un modèle mouvant
  10. Etude d’impact de la microfinance au Bangladesh
  11. La France et la microfinance, un élève qui a trouvé ses marques
  12. La France : étude d’impact de la microfinance
  13. La microfinance peut encore connaître des améliorations

4) Etude d’impact de ces pratiques
a. Avant-propos : un calcul d’impact qui se fonde sur des données précises
Déterminer l’impact de la microfinance en France est un travail très différent de celui effectué par la recherche au Bangladesh.
A la différence de ce dernier, la France possède des informations importantes sur les emprunteurs, leur situation financière et leurs activités économiques.
Les IMF connaissent en détail l’utilisation des prêts qu’elles fournissent. De plus, les microcrédits forment l’essentiel de la microfinance dans le pays, ce qui simplifie la tâche. Nous pouvons par conséquent obtenir une vision précise de la réalité de cet impact.
Par ailleurs, les objectifs de la microfinance ne sont pas les mêmes qu’au Bangladesh.
En France, l’accès aux services essentiels est assuré par l’Etat, et l’enjeu de la microfinance se trouve principalement dans la création d’emplois, l’inclusion sociale et la dignité

La France et la microfinance, un élève qui a trouvé ses marques

  1. La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local
  2. Clara Bécard
  3. La mise en place de la microfinance: Bangladesh, France
  4. La naissance de la microfinance au Bangladesh
  5. L’exportation de la microfinance en France insufflée par Nowak
  6. Les facteurs économiques et financiers : France et Bangladesh
  7. Les facteurs politiques et réglementaires: France et Bangladesh
  8. France et Bangladesh : facteurs politiques et réglementaires
  9. La microfinance au Bangladesh, un modèle mouvant
  10. Etude d’impact de la microfinance au Bangladesh
  11. La France et la microfinance, un élève qui a trouvé ses marques
  12. La France : étude d’impact de la microfinance
  13. La microfinance peut encore connaître des améliorations

B. B. La France, un élève qui a trouvé ses marques
1) S’adapter à la situation économique et financière
a. Type de structure et sources de financement
* Le choix du type d’organisation
En France, les microcrédits sont distribués par cinq IMF, qui sont soit des associations, soit rattachées à une banque, et par des banques commerciales. Dans les deux derniers cas, la microfinance est un outil développé par les banques pour étendre leur public cible.
Plusieurs raisons expliquent le choix de la structure associative pour les autres institutions. Dans le cas d’Initiative France et France Active, ce sont des associations qui existent déjà, ce qui simplifie les démarches.
Mais ce n’est pas l’argument principal. L’environnement en France est propice à la prospérité des associations grâce aux importants financements disponibles, via les subventions publiques et les acteurs privés (banques, donateurs). Dans un contexte

Etude d’impact de la microfinance au Bangladesh

  1. La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local
  2. Clara Bécard
  3. La mise en place de la microfinance: Bangladesh, France
  4. La naissance de la microfinance au Bangladesh
  5. L’exportation de la microfinance en France insufflée par Nowak
  6. Les facteurs économiques et financiers : France et Bangladesh
  7. Les facteurs politiques et réglementaires: France et Bangladesh
  8. France et Bangladesh : facteurs politiques et réglementaires
  9. La microfinance au Bangladesh, un modèle mouvant
  10. Etude d’impact de la microfinance au Bangladesh
  11. La France et la microfinance, un élève qui a trouvé ses marques
  12. La France : étude d’impact de la microfinance
  13. La microfinance peut encore connaître des améliorations

Etude d’impact de la microfinance au Bangladesh

4) Etude d’impact de ces pratiques

a. Avant-propos : la difficulté d’établir des conclusions de la recherche sur la pauvreté

L’impact de la microfinance sur la pauvreté dans les pays à faibles revenus est un domaine particulièrement complexe à étudier.

D’une part, il s’agit d’une difficulté de définition : la pauvreté se réduit-elle aux revenus financiers ? Quels facteurs font que des populations sont considérées comme pauvres ?

D’autre part, la pauvreté est difficile à mesurer. Les personnes les plus vulnérables sont aussi les plus difficiles d’atteinte et celles sur lesquelles la recherche a le moins d’informations, notamment dans un pays comme le Bangladesh.

La multiplicité des services proposés par la microfinance complique également la tâche : comment isoler les effets des microcrédits, des micro-assurances, de la micro-épargne ou encore des bourses étudiantes ?

Se pose

La microfinance au Bangladesh, un modèle mouvant

  1. La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local
  2. Clara Bécard
  3. La mise en place de la microfinance: Bangladesh, France
  4. La naissance de la microfinance au Bangladesh
  5. L’exportation de la microfinance en France insufflée par Nowak
  6. Les facteurs économiques et financiers : France et Bangladesh
  7. Les facteurs politiques et réglementaires: France et Bangladesh
  8. France et Bangladesh : facteurs politiques et réglementaires
  9. La microfinance au Bangladesh, un modèle mouvant
  10. Etude d’impact de la microfinance au Bangladesh
  11. La France et la microfinance, un élève qui a trouvé ses marques
  12. La France : étude d’impact de la microfinance
  13. La microfinance peut encore connaître des améliorations

La microfinance au Bangladesh, un modèle mouvant

III. Se réinventer pour assurer l’efficacité de la microfinance : bonnes pratiques et mesures d’impact

Le défi d’adaptation de la microfinance au contexte local comporte plusieurs dimensions. Il demande d’une part de chercher à maximiser son efficacité dans un environnement et avec des objectifs donnés.

Simultanément, le secteur doit s’ajuster en fonction des changements de paradigme et de réglementations, tout en agissant pour influencer ces évolutions.

Depuis l’apparition de la microfinance, ses activités sont suivies de près par la recherche et les évaluations d’impact. Celles-ci nous révèlent que le secteur au Bangladesh et en France est plus performant que chez leurs homologues, mais qu’il n’a pas pour autant achevé sa phase de maturation dans ces deux pays.

Dans cette partie, nous analysons les spécificités de la microfinance et leur impact de façon parallèle pour le Bangladesh

France et Bangladesh : facteurs politiques et réglementaires

  1. La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local
  2. Clara Bécard
  3. La mise en place de la microfinance: Bangladesh, France
  4. La naissance de la microfinance au Bangladesh
  5. L’exportation de la microfinance en France insufflée par Nowak
  6. Les facteurs économiques et financiers : France et Bangladesh
  7. Les facteurs politiques et réglementaires: France et Bangladesh
  8. France et Bangladesh : facteurs politiques et réglementaires
  9. La microfinance au Bangladesh, un modèle mouvant
  10. Etude d’impact de la microfinance au Bangladesh
  11. La France et la microfinance, un élève qui a trouvé ses marques
  12. La France : étude d’impact de la microfinance
  13. La microfinance peut encore connaître des améliorations

France et Bangladesh : facteurs politiques et réglementaires

C. Les facteurs socioculturels

1) Démographie et pratiques culturelles

a. Une population homogène et communautaire au Bangladesh

Le Bangladesh affiche une population de 166 millions d’habitants, et une densité de plus de 1 100 habitants au km2, parmi les plus denses au monde et uniquement comparable avec de très petits pays comme Singapour.

En outre, 98% de cette population sont des Bengalis, et 88% sont musulmans92.

Cette homogénéité culturelle et ethnique, avec une tolérance relative à la notion de crédit et à la participation des femmes dans la prise de décisions, permet à la microfinance d’avoir une base de clients très importante dans le pays.

Par ailleurs, la culture du pays est particulièrement centrée autour des villages, même pour les personnes résidant en ville, qui continuent d’y puiser leur identité et les visitent régulièrement.

La

Les facteurs politiques et réglementaires: France et Bangladesh

  1. La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local
  2. Clara Bécard
  3. La mise en place de la microfinance: Bangladesh, France
  4. La naissance de la microfinance au Bangladesh
  5. L’exportation de la microfinance en France insufflée par Nowak
  6. Les facteurs économiques et financiers : France et Bangladesh
  7. Les facteurs politiques et réglementaires: France et Bangladesh
  8. France et Bangladesh : facteurs politiques et réglementaires
  9. La microfinance au Bangladesh, un modèle mouvant
  10. Etude d’impact de la microfinance au Bangladesh
  11. La France et la microfinance, un élève qui a trouvé ses marques
  12. La France : étude d’impact de la microfinance
  13. La microfinance peut encore connaître des améliorations

Les facteurs politiques et réglementaires: France et Bangladesh

B. Les facteurs politiques et réglementaires

1) Avant-propos : les réglementations qui s’appliquent sur le territoire

L’importance de la présence de l’Etat sur le territoire est très différente entre les deux pays.

Le Bangladesh est un état jeune, qui a particulièrement souffert dans ses premières décennies, jusqu’en 1990, d’une forte instabilité économique. Le laisser-faire a longtemps été la norme dans le pays.

Encore aujourd’hui, la sphère politique est minée par la corruption et les conflits d’intérêt, ce qui l’empêche de légiférer efficacement et de gagner la confiance de la population. Les réglementations sont fragiles et restent encore pour beaucoup à construire.

La faiblesse des infrastructures et leur concentration en milieu urbain atrophient encore davantage la capacité de l’Etat à asseoir son autorité sur le territoire. En conséquence, les communautés locales sont largement indépendantes.

En France,

Les utilisations principales des microcrédits contractés auprès de la Grameen Bank, 2019

Les facteurs économiques et financiers : France et Bangladesh

  1. La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local
  2. Clara Bécard
  3. La mise en place de la microfinance: Bangladesh, France
  4. La naissance de la microfinance au Bangladesh
  5. L’exportation de la microfinance en France insufflée par Nowak
  6. Les facteurs économiques et financiers : France et Bangladesh
  7. Les facteurs politiques et réglementaires: France et Bangladesh
  8. France et Bangladesh : facteurs politiques et réglementaires
  9. La microfinance au Bangladesh, un modèle mouvant
  10. Etude d’impact de la microfinance au Bangladesh
  11. La France et la microfinance, un élève qui a trouvé ses marques
  12. La France : étude d’impact de la microfinance
  13. La microfinance peut encore connaître des améliorations

Les facteurs économiques et financiers : France et Bangladesh

II. Deux pays aux réalités locales très différentes : vue d’ensemble des paramètres qui affectent la microfinance

Analyser et comprendre le contexte local est indispensable pour déterminer la manière dont la microfinance a prospéré dans ces deux pays.

Nous pouvons répartir les différents paramètres en facteurs économiques et financiers, politiques et réglementaires et socio-culturels.

A. Les facteurs économiques et financiers

1) Les caractéristiques des bénéficiaires de la microfinance

“Le contraste le plus important, c’est que la pauvreté au Bangladesh, c’est une question de survie. ” Maria Nowak61

a. Le Bangladesh a une population cible de petits exploitants

Le Bangladesh est un pays de 166 millions de personnes62, dont 9% de la population vit avec moins de 1,90$ par jour63 et 84% avec moins de 5,50$ par jour64.

Les besoins en matière de lutte contre

Maria Nowak

L’exportation de la microfinance en France insufflée par Nowak

  1. La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local
  2. Clara Bécard
  3. La mise en place de la microfinance: Bangladesh, France
  4. La naissance de la microfinance au Bangladesh
  5. L’exportation de la microfinance en France insufflée par Nowak
  6. Les facteurs économiques et financiers : France et Bangladesh
  7. Les facteurs politiques et réglementaires: France et Bangladesh
  8. France et Bangladesh : facteurs politiques et réglementaires
  9. La microfinance au Bangladesh, un modèle mouvant
  10. Etude d’impact de la microfinance au Bangladesh
  11. La France et la microfinance, un élève qui a trouvé ses marques
  12. La France : étude d’impact de la microfinance
  13. La microfinance peut encore connaître des améliorations

L’exportation de la microfinance en France insufflée par Nowak

C. L’exportation de la microfinance en France insufflée par Maria Nowak

1) Une initiative directement inspirée de l’expérience bangladaise

Au moment où la microfinance se développe progressivement au Bangladesh dans les années 1980, Maria Nowak travaille à l’Agence Française de Développement. Elle a dans ce contexte l’occasion de se rendre dans le pays pour observer l’application de ce nouveau secteur. Comme Mme Nowak le dit elle-même à l’occasion de notre entretien :

J’ai rencontré Muhammad Yunus dans les années 1980, à l’époque où j’étais directrice d’études à l’AFD. La microfinance m’est d’emblée apparue comme une idée simple et évidente, qu’il était absurde de ne pas mettre en place. ”56

56 Entretien avec Maria Nowak, fondatrice et ancienne présidente de l’Adie, 13/01/2021

Rapidement, elle travaille à l’introduction de la microfinance en Afrique subsaharienne

La naissance de la microfinance au Bangladesh

La naissance de la microfinance au Bangladesh

  1. La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local
  2. Clara Bécard
  3. La mise en place de la microfinance: Bangladesh, France
  4. La naissance de la microfinance au Bangladesh
  5. L’exportation de la microfinance en France insufflée par Nowak
  6. Les facteurs économiques et financiers : France et Bangladesh
  7. Les facteurs politiques et réglementaires: France et Bangladesh
  8. France et Bangladesh : facteurs politiques et réglementaires
  9. La microfinance au Bangladesh, un modèle mouvant
  10. Etude d’impact de la microfinance au Bangladesh
  11. La France et la microfinance, un élève qui a trouvé ses marques
  12. La France : étude d’impact de la microfinance
  13. La microfinance peut encore connaître des améliorations

La naissance de la microfinance au Bangladesh portée par Yunus

B. La naissance de la microfinance au Bangladesh portée par Muhammad Yunus

« Things are never as complicated as they seem. It is only our arrogance that prompts us to find unnecessarily complicated answers to simple problems.  » Muhammad Yunus49

1) L’essor de la notion de lutte contre la pauvreté

a. Un contexte favorable

Les années 1970 sont marquées par l’essor des thématiques de lutte contre la pauvreté dans ce qu’on appelle alors le “Tiers Monde”.

Nouvellement décolonisé, celui-ci cherche sa place sur la scène internationale, et les théories de la croissance dans ces pays deviennent centrales dans les différentes conférences et déclarations.

Robert MacNamara, président de la Banque Mondiale à partir de 1968, insiste régulièrement sur la nécessité de lutter contre la “pauvreté abjecte”.

49 Yunus, M. Banker To The Poor :

La mise en place de la microfinance: Bangladesh, France

  1. La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local
  2. Clara Bécard
  3. La mise en place de la microfinance: Bangladesh, France
  4. La naissance de la microfinance au Bangladesh
  5. L’exportation de la microfinance en France insufflée par Nowak
  6. Les facteurs économiques et financiers : France et Bangladesh
  7. Les facteurs politiques et réglementaires: France et Bangladesh
  8. France et Bangladesh : facteurs politiques et réglementaires
  9. La microfinance au Bangladesh, un modèle mouvant
  10. Etude d’impact de la microfinance au Bangladesh
  11. La France et la microfinance, un élève qui a trouvé ses marques
  12. La France : étude d’impact de la microfinance
  13. La microfinance peut encore connaître des améliorations

De la création de la microfinance au Bangladesh à son exportation en France. La mise en place de la microfinance, Bangladesh et France

Revue Littéraire

Parce que le Bangladesh et la France sont deux pays si différents, la littérature disponible sur l’application de la microfinance sur leurs territoires prend des formes très variables.

A partir des années 1970, alors que la pauvreté se réduit fortement dans l’Occident d’après- guerre, les recherches pour lutter contre celle-ci dans le reste du monde se multiplient. Le domaine de la microfinance, qui connaît une ascension importante dans les années 1990 et 2000, attise la curiosité.

La tâche des chercheurs est de taille : dans un pays comme le Bangladesh, les données disponibles sont très limitées et il est difficile d’isoler l’impact des activités de microfinance.

Bien que les études sur le secteur soient apparues dans les années

Clara Bécard

Clara Bécard

  1. La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local
  2. Clara Bécard
  3. La mise en place de la microfinance: Bangladesh, France
  4. La naissance de la microfinance au Bangladesh
  5. L’exportation de la microfinance en France insufflée par Nowak
  6. Les facteurs économiques et financiers : France et Bangladesh
  7. Les facteurs politiques et réglementaires: France et Bangladesh
  8. France et Bangladesh : facteurs politiques et réglementaires
  9. La microfinance au Bangladesh, un modèle mouvant
  10. Etude d’impact de la microfinance au Bangladesh
  11. La France et la microfinance, un élève qui a trouvé ses marques
  12. La France : étude d’impact de la microfinance
  13. La microfinance peut encore connaître des améliorations

Clara Bécard

Clara Bécard

Intern in Microfinance Investments at the Grameen Foundation of Crédit Agricole

HEC Paris student

clara.becardat @hec.edu

+33 6 42 64 68 36

Paris, France

linkedin_icon

EDUCATION

Master in Management

HEC Paris Business School

09/2017 – 06/2021, Jouy-en-Josas, France

CEMS Master in International Management

Stockholm School of Economics

01/2021 – 06/2021, Stockholm, Sweden

Global Exchange Program

National University of Singapore

01/2018 – 05/2018, Singapore

WORK EXPERIENCES

Intern in Microfinance Investments

The Grameen Foundation

09/2021 – Present, Paris, France

Provide Microfinance institutions with financial and technical support Achievements/Tasks

  • Identification of partners and development of commercial relationships
  • Due diligences of Microfinance Institutions
  • Research on global microfinance trends and challenges

Renewable Energies Analyst

Smart Energies, International Branch 03/2020 – 08/2020, Paris, France

Investment Fund specialized in Renewable Energies

Achievements/Tasks

  • Due Diligences for Brownfield projects : technical, juridical, accounting and financial analysis
  • Selection of Greenfield projects through
La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local

La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local

  1. La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local
  2. Clara Bécard
  3. La mise en place de la microfinance: Bangladesh, France
  4. La naissance de la microfinance au Bangladesh
  5. L’exportation de la microfinance en France insufflée par Nowak
  6. Les facteurs économiques et financiers : France et Bangladesh
  7. Les facteurs politiques et réglementaires: France et Bangladesh
  8. France et Bangladesh : facteurs politiques et réglementaires
  9. La microfinance au Bangladesh, un modèle mouvant
  10. Etude d’impact de la microfinance au Bangladesh
  11. La France et la microfinance, un élève qui a trouvé ses marques
  12. La France : étude d’impact de la microfinance
  13. La microfinance peut encore connaître des améliorations

La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local

HEC Paris
M2 / International Business Major

Master research paper
La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local
Microfinance, an adaptation challenge to the local context
Adjusting practices for an inclusive microfinance sector in Bangladesh and France

 Academic year
2020-2021

—————

École des hautes études commerciales de Paris

La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local
L’ajustement des pratiques pour une microfinance inclusive au Bangladesh et en France

Clara Bécard

Under the supervision of
M. Laurence Moret

4 June 2021

Public Report

Abstract

Microfinance is one of the most successful examples of reverse innovation: born out of the determination of a university professor in the Bangladeshi countryside and his trial with forty-two women from a small village, it is recognized today by the largest economies as a powerful tool in fighting poverty in all kinds of countries.

With a growth rate of around

Retour haut de page