Série d'articles : La microfinance un défi d’adaptation au contexte local

La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local

HEC Paris
M2 / International Business Major

Master research paper
La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local
Microfinance, an adaptation challenge to the local context
Adjusting practices for an inclusive microfinance sector in Bangladesh and France

 Academic year 2020-2021
—————

École des hautes études commerciales de Paris

La microfinance, un défi d’adaptation au contexte local
L’ajustement des pratiques pour une microfinance inclusive au Bangladesh et en France

Clara Bécard
Under the supervision of M. Laurence Moret

4 June 2021
Public Report

Table des matières

Abstract 3
Executive Summary 4
Préface 12
Remerciements 13
Introduction 16
Revue Littéraire 21
I. De la création de la microfinance au Bangladesh à son exportation en France, un même mécanisme pour répondre à différents types de pauvreté 24
A. Les facteurs qui justifient la mise en place de la microfinance dans chacun des deux pays 24
1) Le Bangladesh au milieu des années 1970 24
2) La France au milieu des années 1980 26
B. La naissance de la microfinance au Bangladesh portée par Muhammad Yunus 29
1) L’essor de la notion de lutte contre la pauvreté 29
2) Le chemin jusqu’au succès de Muhammad Yunus 30
3) La croissance et la structuration du marché 32
C. L’exportation de la microfinance en France insufflée par Maria Nowak 37
1) Une initiative directement inspirée de l’expérience bangladaise 37
2) L’aventure de l’Adie 38
3) Une association qui s’inscrit dans un écosystème 40
4) L’influence de la France à l’international 41
II. Deux pays aux réalités locales très différentes : vue d’ensemble des paramètres qui affectent la microfinance 43
A. Les facteurs économiques et financiers 43
1) Les caractéristiques des bénéficiaires de la microfinance 43
2) Le marché du travail et ses réglementations 46
3) L’accès des populations aux services financiers 47
4) Les moyens financiers disponibles pour les IMF 49
B. Les facteurs politiques et réglementaires 52
1) Avant-propos : les réglementations qui s’appliquent sur le territoire 52
2) Réglementations préexistantes autour de l’activité bancaire et de l’inclusion financière 53
3) Réglementation autour des services et biens essentiels 54
C. Les facteurs socioculturels 56
1) Démographie et pratiques culturelles 56
2) Les pratiques de crédit et taux d’intérêt 58
3) Discrimination et stigmatisation 59
III. Se réinventer pour assurer l’efficacité de la microfinance : bonnes pratiques et mesures d’impact 63
A. Le Bangladesh, un modèle mouvant 63
1) S’adapter à la situation économique et financière 63
2) S’adapter à la situation politique et réglementaire 67
3) S’adapter à la situation socio-culturelle 72
4) Etude d’impact de ces pratiques 75
5) Conclusion sur les pratiques de microfinance au Bangladesh 85
B. La France, un élève qui a trouvé ses marques 85
1) S’adapter à la situation économique et financière
2) S’adapter à la situation politique et réglementaire
3) S’adapter à la situation sociopolitique
4) Etude d’impact de ces pratiques
5) Conclusion sur la microfinance en France
C. La microfinance dans ces deux pays peut encore connaître des améliorations
1) Un succès à nuancer au Bangladesh
2) Des pratiques perfectibles en France
3) Le rôle des régulations internationales s’intensifie
Conclusion

Tous les pages de ce mémoire:

Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !