Création d’entreprise: Parcours

Thème : 

Les Articles

Résultat d’études, Stage de création d’entreprise

  1. Création d’entreprise : le parcours à suivre
  2. Les étapes primordiales à la création d’entreprise
  3. Créer une entreprise : Du projet à la concrétisation
  4. La création de l’entreprise : choix d’une forme juridique
  5. L’aide au développement des créateurs d’entreprise
  6. Analyse des missions des créateurs d’entreprise
  7. Résultat d’études, Stage de création d’entreprise

2.3 Résultat d’études
2.3.1Bilans professionnel et personnel
2.3.1.1 Compétences professionnelles acquises
Dans une approche globale, mon stage m’a avant tout permis de connaître d’une façon concrète comment procéder pour créer son entreprise. Avec le recul, je pense que les difficultés et obstacles sont multiples mais peuvent être facilement surmontés. La maturité, l’expérience ainsi que « l’âme d’un créateur » est indispensable pour réussir son projet. Un projet doit être bien peaufiné et assez mûr pour s’engager réellement dans une création.
J’ai également pu m’apercevoir qu’il est nécessaire de bien s’entourer. Seul, il est plus difficile de créer son entreprise. Mis à part les organismes d’accompagnement comme Axone, spécialisés dans l’aide à la création, il est nécessaire de faire appel et de ne pas hésiter à prendre contact avec des professionnels. Je pense notamment à un expert d’un domaine concerné, un avocat ou des organismes comme la CCI.
Les connaissances que m ‘a apportées ce stage sont considérables. J’ai particulièrement appris certains aspects administratifs et juridiques liés à la création d’entreprise. Je pense particulièrement à l’immatriculation de la société, au dépôt de marque…
J’ai également pu développer certaines compétences commerciales grâce à la prospection de

Analyse des missions des créateurs d’entreprise

  1. Création d’entreprise : le parcours à suivre
  2. Les étapes primordiales à la création d’entreprise
  3. Créer une entreprise : Du projet à la concrétisation
  4. La création de l’entreprise : choix d’une forme juridique
  5. L’aide au développement des créateurs d’entreprise
  6. Analyse des missions des créateurs d’entreprise
  7. Résultat d’études, Stage de création d’entreprise

2.2. Analyse des missions
2.2.1 L’accompagnement des créateurs
Axone et les créateurs sont liés par une convention d’accompagnement et d’hébergement. Cette notion d’accompagnement regroupe une multitude d’éléments. Axone participe notamment à l’aide à la création de la société par les conseils qui sont apportés lors des différentes démarches.
Les entreprises installées à la pépinière d’entreprises sont en phase de démarrage d’activité. Elles ont par conséquent, en général, peu de moyens financiers. Axone les accompagne pour leur montage financier.
Lors de mon arrivée à Axone, deux entreprises, Graphic Evolution et Solar6tm avaient démarré leur activité et souhaitaient alors créer leur société. J’ai donc suivi ces entreprises dans les démarches administratives de création. Cependant, les créateurs ont souvent peu d’expérience dans la création et n’ont pas forcément les compétences administratives et financières nécessaires. J’ai donc en premier lieu fait une recherche personnelle afin de connaître les démarches à accomplir et ensuite expliquer cela de façon claire et concise aux créateurs. Il m’a semblé alors utile de mettre en place une procédure résumant les étapes de la création et intégrant des modèles de documents à fournir (statuts, nomination du dirigeant …) pour faciliter les démarches des créateurs

L’aide au développement des créateurs d’entreprise

L’aide au développement des créateurs d’entreprise

  1. Création d’entreprise : le parcours à suivre
  2. Les étapes primordiales à la création d’entreprise
  3. Créer une entreprise : Du projet à la concrétisation
  4. La création de l’entreprise : choix d’une forme juridique
  5. L’aide au développement des créateurs d’entreprise
  6. Analyse des missions des créateurs d’entreprise
  7. Résultat d’études, Stage de création d’entreprise

Partie II – L’aide au développement des créateurs
2.1 L’accompagnement du créateur
2.1.1 Les organismes d’aide à la création
Dans l’optique de favoriser le développement économique des régions françaises, de nombreuses structures d’accompagnement des créateurs sont nées.
** La Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) : Il s’agit d’un établissement public dépendant du Ministère des PME, du Commerce, de l’Artisanat et des Professions libérales. Il est géré par des chefs d’entreprises. La CCI est partenaire des entreprises et apporte un accompagnement dans toutes les phases de leur développement. Elle regroupe des experts qui conseillent les entreprises et leur apportent un appui technique. Elle a également, comme attribution, la gestion et la création d’équipements nécessaires au développement économique. Ses actions visent à aider les jeunes entreprises à être compétitives au niveau national et international en disposant des meilleurs atouts. La CCI dispose de nombreuses antennes locales qui permettent une proximité avec les créateurs. Quel que soit le projet de création, les CCI accueillent et accompagnent grâce à des réunions d’information ou des rendez-vous individuels les futurs créateurs. Mais au-delà de ses missions de conseil aux entreprises, la CCI assiste les créateurs dans l’établissement des formalités

La durée légale de conservation des documents

La création de l’entreprise : choix d’une forme juridique

  1. Création d’entreprise : le parcours à suivre
  2. Les étapes primordiales à la création d’entreprise
  3. Créer une entreprise : Du projet à la concrétisation
  4. La création de l’entreprise : choix d’une forme juridique
  5. L’aide au développement des créateurs d’entreprise
  6. Analyse des missions des créateurs d’entreprise
  7. Résultat d’études, Stage de création d’entreprise

1.3 La création de l’entreprise
1.3.1 Le choix d’une structure juridique
1.3.1.1 Les formes juridiques les plus courantes
Il existe un grand nombre de choix de structure d’exercice. Cependant, nous pouvons faire une distinction entre entreprise individuelle et société.
Le statut de l’entreprise individuelle présente des avantages non négligeables. Cela permet d’exercer une activité sous son propre nom et pour son compte. De plus, c’est une solution peu coûteuse car on ne paye pas les frais d’inscription ou droits d’enregistrements. Le principal avantage est donc sa grande simplicité. Les trois quart des entreprises existantes ont d’ailleurs opté pour cette forme. La seule démarche qui doit être faite est la déclaration de l’activité auprès du CFE13 dans les quinze jours du début d’exercice. L’inscription est gratuite. L’atout majeur de ce statut est la grande liberté et souplesse du chef d’entreprise. Les seules obligations de l’entrepreneur individuel sont la tenue d’une comptabilité régulière, la déclaration des bénéfices et le paiement des impôts et charges sociales. Cependant, on note quelques inconvénients. Nous avons, par exemple, la confusion entre l’entrepreneur et l’entreprise notamment quant au patrimoine. Ceci a pour conséquence la responsabilité directe et entière du chef d’entreprise.

Créer une entreprise : Du projet à la concrétisation

  1. Création d’entreprise : le parcours à suivre
  2. Les étapes primordiales à la création d’entreprise
  3. Créer une entreprise : Du projet à la concrétisation
  4. La création de l’entreprise : choix d’une forme juridique
  5. L’aide au développement des créateurs d’entreprise
  6. Analyse des missions des créateurs d’entreprise
  7. Résultat d’études, Stage de création d’entreprise

1.2 Du projet à la concrétisation
1.2.1 Le projet professionnel
Quel que soit le projet envisagé, une étape doit être faite pour permettre la cohérence entre le projet de création et le projet professionnel. On parle alors de la « cohérence homme-projet ». Pour cela, le créateur doit établir un bilan personnel en dégageant ses contraintes personnelles, ses motivations et objectifs, et ses compétences. N’est pas chef d’entreprise qui veut, il faut entre autre avoir une personnalité forte, un potentiel, des compétences et des techniques, et une expérience acquise. Cette idée est partagée par Bill Gates, le fondateur de Microsoft. En effet, lors d’un interview du 1er février 2007 pour le journal L’entreprise, il déclare :
« Un entrepreneur doit être un mélange de différents talents. Il faut connaître son métier et être bon vendeur, c’est-à-dire convaincre ses clients mais aussi les banquiers ou les employés que l’on cherche à recruter. Le facteur essentiel pour réussir, c’est de savoir s’entourer. Mais, pour une petite entreprise, ce n’est pas toujours évident. Etre entrepreneur, c’est donc avoir l’esprit de persévérance.»
Le créateur devra se poser une multitude de questions afin de pouvoir confirmer la cohésion entre

Les étapes primordiales à la création d’entreprise

  1. Création d’entreprise : le parcours à suivre
  2. Les étapes primordiales à la création d’entreprise
  3. Créer une entreprise : Du projet à la concrétisation
  4. La création de l’entreprise : choix d’une forme juridique
  5. L’aide au développement des créateurs d’entreprise
  6. Analyse des missions des créateurs d’entreprise
  7. Résultat d’études, Stage de création d’entreprise

Partie I – Les étapes primordiales à la création d’entreprise
Afin de mener son projet à bien, il est nécessaire de suivre diverses étapes de façon chronologique. En effet, le respect de certaines méthodes favorise les chances de succès et de réussite. Ces étapes peuvent être quelque peu différentes selon la taille de l’entreprise.
L’étude sera donc centrée sur les petites et moyennes entreprises puisque celles-ci représentent la majorité des entreprises françaises. Les étapes de la création d’entreprise sont les suivantes :
• l’idée
• le projet professionnel
• l’étude de marché
• les prévisions financières
• la recherche de financements
• les aides
• le choix d’un statut juridique
• les formalités de création
• l’installation de l’entreprise
• les premiers mois d’activité
1.1 A l’origine de la création…
1.1.1 La naissance de l’idée
L’idée : « la clef de la création d’entreprise ! » (dossier spécial, le nouvel entrepreneur n°56 – mai 2007)
L’idée est la base de tout projet. Elle déterminera si le projet peut être intéressant ou non. La volonté de réaliser quelque chose de personnel et d’original est le départ de tout projet d’entreprise. Quelle que soit l’origine de

Création d’entreprise : le parcours à suivre

Création d’entreprise : le parcours à suivre

  1. Création d’entreprise : le parcours à suivre
  2. Les étapes primordiales à la création d’entreprise
  3. Créer une entreprise : Du projet à la concrétisation
  4. La création de l’entreprise : choix d’une forme juridique
  5. L’aide au développement des créateurs d’entreprise
  6. Analyse des missions des créateurs d’entreprise
  7. Résultat d’études, Stage de création d’entreprise

Création d’entreprise : le parcours à suivre

Université Jean Moulin Lyon 3

Licence professionnelle gestion et création des PMO

Création d’entreprise : le parcours à suivre

Création d’entreprise : le parcours à suivre

VERICEL Fabienne

Tuteur universitaire : Mme Isabelle CADET

Maître de stage : M. Thierry-Louis CARRON

Année universitaire

2006-2007

Avant-Propos :

Dans le cadre de la licence professionnelle gestion et création des petites et moyennes organisations, il m’a semblé intéressant d’en savoir un peu plus sur l’aspect concret de la création d’une entreprise.

C’est pourquoi le choix de mon stage s’est tourné vers les organismes d’aide à la création. En effet, ils participent réellement à la création d’entreprise. Mon stage s’est ainsi déroulé à Axone qui est un parc d’activités innovantes situé à Saint Clément les Places.

Ce stage m’a permis à la fois de réaliser diverses missions au sein de la pépinière d’entreprises et, également, d’appuyer les créateurs d’entreprises présents pendant la durée du stage. Il a par conséquent été riche et intéressant.

De plus, je voulais approfondir mes connaissances sur les étapes de la création d’une entreprise et les points essentiels à connaître pour bien démarrer son activité. S’installer à son compte en créant son entreprise est