Le contrôle de gestion et le management public

1-2- Le contrôle de gestion et le management public

Aujourd’hui, le modèle bureaucratique dans les administrations publiques est fortement remis en cause. Le contexte actuel de société, par la diminution des ressources et l’augmentation des exigences citoyennes, amène à redéfinir des fonctionnements et des habitudes acquis depuis des décennies . Ceci au moment où les débats sont de plus en plus axés sur les notions de «  service public économique d’intérêt général » et de «  service universel » .

Trois raisons essentielles ont conduit les Etats à s’engager, plus ou moins résolument, dans des réformes de modernisation de la gestion publique : la contrainte budgétaire, le souci d’une utilisation plus efficace de l’argent public, l’impératif de transparence de l’action administrative.

Désormais, l’usager se trouve placé au centre des préoccupations dans une logique de qualité de service élevée à des prix les plus abordables possibles. L’enjeu devient clair : les techniques de gestion à mettre en œuvre doivent intégrer désormais ces paramètres qui conditionnement le développement du management public.

Les termes «  gestion » et « management » sont employés de nos jours couramment mais pas toujours de manière cohérente car ces concepts restent souvent très approximatifs dans la pratique quotidienne . Si donner un contenu précis à ces mots n’est pas une tâche aisée, pour certains l’origine anglo-saxonne du mot management n’est pas prouvée. Elle pourrait remonter au vieux français « ménagement » qui signifiait : «  l’art de conduire , de diriger de manier … » . Pour d’autres, management viendrait de l’anglais «  to manage , diriger » Quoi qu’il en soit, ce mot fait Continue reading


Intégration de contrôle de gestion dans les organisations publiques

Intégration de contrôle de gestion dans la nouvelle gestion publique ( management public) – Deuxième partie :

INTRODUCTION DE LA DEUXIEME PARTIE :

Le socle commun des fonctions publiques repose en grande partie sur les valeurs fondamentales que sont l’appartenance à des Etats de droit, la neutralité des agents publics, la non-discrimination et la distinction entre politique et administration.
Ces dernières années, certains pays se sont résolument orientés vers des démarches volontaristes visant à refondre plus ou moins complètement leur management public. D’autres s’y sont lancés de manière plus progressive, en fonction du contexte local et de la conjoncture plus ou moins propice . D’autres encore en ont fait l’affichage sans se donner réellement les moyens d’y parvenir.

Malgré les hésitations de certains, la volonté de s’engager dans une logique objectifs/résultats (planification stratégique et nouveaux outils financiers) transcende toutes ces politiques. Cette nouvelle culture du résultat a emprunté au secteur privé des systèmes d’information et de contrôle qui ont été largement adaptés au secteur public.
Globalement, les Etats qui ont mis en place de telles réformes se sont engagés dans trois démarches. La première vise à  simplifier les procédures administratives en se préoccupant prioritairement de l’avis et de la place du citoyen-usager vis – à- vis de l’administration . La deuxième concerne la mise en place d’une logique de résultat visant la qualité du Continue reading

L’utilité du contrôle de gestion pour piloter les organisations publiques

L’utilité du contrôle de gestion pour piloter les organisations publiques – Section 3 :

Il existe plusieurs approches du contrôle de gestion.
Ces approches ne sont pas contradictoires mais plutôt complémentaires. En se fondant sur ces acquis, il est appelé ci-dessous que le contrôle de gestion est un outil de pilotage qui s’inscrit dans une démarche stratégique.

3-1 Le contrôle de gestion est un outil de pilotage

Le contrôle de gestion est un outil de pilotage à la fois :

* Pour tout responsable, quel que soit son niveau hiérarchique ( chef d’un service déconcentré, d’un établissement public, etc),
* Pour les responsables de niveau hiérarchique supérieur

Pour qu’il y ait appropriation du contrôle de gestion par les agents et les responsables, l’outils doit être d’abord utile à ceux chargés de l’alimenter et de l’animer à la base ( exemple : les responsables de services déconcentrés). En cela, le contrôle de gestion est souvent présenté comme un moyen d’autocontrôle.
Mais le contrôle de gestion est aussi un outil de pilotage pour l’échelon supérieur, qui peut ainsi piloter, à l’aide des Continue reading


Analyse macro-organisationnelle du besoin de contrôle de gestion

Le positionnement du contrôle de gestion dans les organismes publics – Chapitre II :

Le contrôle de gestion est un système d’information qui s’est développé dans le secteur privée. Son application au secteur public est en cours, notamment sous l’influence de la contractualisation qui se développe dans l’administration.

Cependant seule l’existence d’un besoin peut assurer l’application durable du contrôle de gestion dans une organisation.
Il est à signaler au début que la présence actuelle du contrôle de gestion dans certaines organisations n’est pas preuve d’un besoin à long terme. Ainsi de nombreuses techniques de gestion ont vu le jour dans diverses organisations, souvent par effet de mode, pour être ensuite abandonnées quelques années plus tard du fait de leur caractère non applicable ou de l’absence d’un besoin réel.

Dans un premier temps, il sera montré à travers une analyse macro organisationnelle ( Section 1) et micro Continue reading

Le contrôle de gestion et les autres formes de contrôle

Le contrôle de gestion et les autres formes de contrôle – Section3 :

Le développement et la généralisation du contrôle de gestion dans les administrations de l’Etat nécessitent de clarifier son positionnement par rapport aux autres formes de contrôle et de préciser, le cas échéant, les évolutions possibles des formes de contrôle préexistantes.

3-1 : Contrôle de gestion – audit interne

On confond souvent audit interne et contrôle de gestion. Or , on peut pas se contenter d’assimiler l’audit interne au contrôle de gestion dans les administrations publiques, ou au contrôle des entités, qui embrasse toutes les formes de contrôle du fonctionnement et de la gestion au sein d’une entité.
Le contrôle de gestion est un outil et une aide à la gestion qui doit permettre aux dirigeants de s’assurer que les activités de l’organisme concerné sont conduites de manière appropriée.

Le contrôle de gestion, aussi efficace soit-il ne peut pas remplacer l’examen indépendant et exhaustif que constitue l’audit interne, et qui porte sur des questions plus larges et plus générales. En revanche, l’audit interne ne peut pas non plus se substituer au contrôle de gestion. Les objectifs et les moyens d’y parvenir sont différents. Le contrôle de gestion s’applique davantage au contrôle au jour le jour des opérations de routine, ainsi qu’à l’efficience et l’efficacité des travaux Continue reading

Fondements du contrôle de gestion : objectifs et caractéristiques

Fondements du contrôle de gestion – Section 2 :

Les fondements du contrôle de gestion seront analysés à travers les objectifs qu’il trace et les caractéristiques qu’il couvre.

2-1 : Contrôle de gestion:  les objectifs

Comme l’observe McCrindell , l’un des principaux objectifs et l’une des principales forces d’un système de contrôle de gestion efficace devraient être d’accroître les capacité des dirigeant à diriger de laisser se déployer leur potentiel de direction et de constituer un moteur permettant de parvenir plus facilement aux buts et objectifs de l’organisme. De tels contrôles doivent rendre chaque dirigeant  responsable, sans pour autant être considérés comme une limite à leur liberté de décision dans les domaines pour lesquels ils ont reçu une délégation de pouvoir.

Les contrôles de gestion ne garantissent ni l’efficacité des programmes publics ni l’absence de gaspillages, de fraudes Continue reading