Gestion de la trésorerie : cas des PME

Université Moulay Ismail

Mémoire de fin d’études

Gestion de la trésorerie : Cas des Petites et Moyennes Entreprises PME

2008

L’atteinte des objectifs de l’entreprise à savoir la réalisation de profit maximum à travers son activité est dépendante de la maîtrise par celle-ci des charges qu’elle engage et des produits engendrés.

La comptabilité lui est alors indispensable, puisqu’elle lui permet un suivi de ces charges et produits aboutissant à la détermination du résultat, du bénéfice et du profit.

Pour son activité de production de biens et services, l’entreprise est en relation avec son environnement constitué de ses clients, ses fournisseurs, l’Etat, les institutions financières,…

Ces relations ont généralement un dénouement financier créant ainsi une obligation de paiement de part et d’autre.

Les transactions financières qui en naissent mettent en jeu des comptes de trésorerie principalement la banque et la caisse utilisées pour les règlements.

Il est donc idéal pour l’entreprise d’avoir une bonne connaissance de la situation de sa trésorerie pour ne pas être en situation litigieuse avec ses partenaires.

Avec la mondialisation l’environnement des entreprises marocaines a connu une grande mutation sur plusieurs différentes niveaux parmi elles les plus importantes : la croissance de la concurrence, les reformes fiscales, la nouvelle loi bancaire, au cours de ces dernières années.

Tous ces changements ont obligé les entreprises de faire une bonne gestion de leurs trésoreries.

Dans ce mémoire nous allons présenter un thème qui pousse toutes les entreprises à prendre une démarche une méthode sur la gestion de ses ressources de manière rationnelle permettant ainsi de minimiser les coûts ou maximiser les produits financiers.

Pour atteindre cet objectif, nous décrirons les étapes nécessaires de mise en place d’un système de gestion de trésorerie ainsi que les outils d’aide de décision qui doivent l’accompagné.

Il a donc été amené à analyser l’environnement bancaire de l’entreprise et à présenter les techniques de mesure des économies réalisables dans ce domaine.

Les petites et moyennes entreprises constituent la base du tissu économique au Maroc.

la gestion de trésorerie

Numériquement de loin les plus nombreuses, elles participent de manière positive à la croissance économique, à la création d’emplois et au développement régional et local.

Néanmoins, leur contribution reste largement en deçà des potentialités que cette catégorie d’entreprises peut faire valoir.

La Petite et Moyenne Entreprise est toute entreprise gérée et/ou administrée directement par les personnes physiques qui en sont les propriétaires, copropriétaires ou actionnaires, et qui n’est pas détenue à plus de 25% du capital ou des droits de vote par une entreprise ou conjointement par plusieurs entreprises.

L’objet de ce mémoire est de contribuer à l’étude la gestion de trésorerie et la pratique sur les PME au Maroc.

Ce modeste travail sera présenté sous forme de deux parties: la première partie théoriquement et la deuxième partie on essaye de concrétiser (étude des cas).

Chapitre I: La gestion de trésorerie: définition, conception et enjeux

Section 1: Définition et conception de la trésorerie

La trésorerie d’une organisation est souvent définie à partir du patrimoine de celle-ci (ensemble de ses emplois et de ses ressources).

On peut opposer à cette conception permettant de mesurer un stock de liquidité, une approche centrée sur les flux, qui permet d’obtenir une mesure de la trésorerie à partir d’un processus dynamique d’encaissement et de décaissement de liquidité. (1)

Elle est la traduction financière de l’intégralité des actes de gestion de l’entreprise qu’elle s’agisse du cycle d’exploitation, du cycle d’investissement ou des opérations hors exploitation. (2)

La trésorerie est souvent considérer comme le cœur de l’entreprise, par le quel passent tous les flux financiers.

Pour mieux gérer ces derniers, le trésorier doit entretenir de relation aussi bien avec les entités internes de l’entreprise (comptabilité, contrôle de gestion, commerciale etc.)

Qu’externes(banques, intermédiaires financières, marché financier, contexte économique.etc.). (3)

Paragraphe I : Définition de la gestion de trésorerie

Une bonne gestion de la trésorerie consiste à assurer la solvabilité de l’entreprise au moindre coût; cela signifie que l’entreprise doit être en mesure d’honorer ses échéances financières à tout moment, en maintenant une encaisse minimum.

Par ailleurs, elle appelle, ou au contraire à maximise le rendement, les placements de ses excédents de trésorerie éventuels.

La gestion de la trésorerie repose en conséquent sur le couple « sécurité /rentabilité ». (4)

La gestion de la trésorerie tend actuellement à se focaliser sur l’optimisation du processus des transferts financiers et sur le développement du système d’information permettant de suivre en temps réels l’évolution de l’ensemble du paramètre interne à l’entreprise et d’établir les connections adéquates avec le marché financier. (5)

(1)Philippe Desbriere, « gestion de trésorerie » (p 10), éditions EMS1999.

(2)Jack Forget, « gestion de trésorerie; optimiser la gestion financière de l’entreprise à court terme »

(3)Miloud Guer Matha, « les techniques de gestion de trésorerie » (page 37).

(4)Jack Forget, « gestion de trésorerie; optimiser la gestion financière de l’entreprise à court terme » (p 15), éditions d’organisation.2005

(5) http: www.aidecomptabilité.com

Table des matières :

INTRODUCTION GENERALE.1

CHAPITRE I La gestion de trésorerie: définition, conception et enjeux5

Section 1: Définition et conception trésorerie d la…5

Paragraphe I: Définition de la gestion de trésorerie6

Paragraphe II: La conception de la trésorerie..7

I-Détermination par les stocks…..7

1- L’approche patrimoniale..8

a- Conception patrimoniale…8

Paragraphe 3: Les outils de l’analyse patrimoniale.16

a. L’analyse de la liquidité.16

b. L’analyse de la solvabilité ..16

c. L’analyse de l’équilibre financier17

I- L’approche fonctionnelle..17

1. Finalités de l’analyse fonctionnelle..18

2. L’élaboration du bilan fonctionnel19

3. Instruments d’analyse de l’approche fonctionnelle..19

a. besoin en fonds de roulement.19

b. l’équilibre fonctionnel.20

4. Limites de l’approche fonctionnelle23

II. détermination de la trésorerie par les flux.24

A- Les concepts25

1. Excèdent de trésorerie sur opérations courantes ou opération de gestion25

2- la notion d’excèdent de trésorerie d’exploitation (ETE)..26

B- L’excédent de trésorerie dégagé par l’ensemble des

opérations courantes ou flux de trésorerie d’exploitation.27

C-L’excèdent de trésorerie sur les opérations d’investissement et de financement…28

Section II Les enjeux de gestion de trésorerie….30

Paragraphe I. L’optimisation du niveau d’encaisse et réduction des frais financiers….31

I- Arbitrage entre coût de détention d’encaisse et frais Financiers..31

II.L’erreur d’équilibrage….33

Paragraphe II. Le rôle de la fonction de trésorerie et sa place dans l’organisation34

2.1. La prévention et la gestion de flux et de risques.35

2.2. Les relations avec les banques, liquidité et solvabilité..37

Conclusion.38

Chapitre 2 Environnement financier de la trésorerie et la gestion des ri.39

Section 1 L’environnement financier de la Trésorerie41

Paragraphe1 Prévisions financières.42

I- prévision financières à court terme: le budget de Trésorerie….43

1. Prévention et définition…44

2 -Les méthodes de prévision de la trésorerie…45

a) Les prévisions de la trésorerie dans le cadre d’une procédure budgétaire45

3- Problèmes particuliers liés à certains postes.46

a) Clients et fournisseurs….46

b) TVA à décaisser..47

4- structure des tableaux..47

a)Tableau des encaissements sur ventes et autres encaissements..47

b) Tableau des décaissements sur achats et tableau général des décaissements..48

c) Budget de trésorerie…48

Application:..49

5. Utilité de budget de trésorerie..50

6- Les prévisions de trésorerie de fin d’année…50

a) Principe.50

b) Démarche de prévision……51

c) Prévision du FR..51

d) Prévision du BFR…..52

7- Plan de trésorerie.52

Paragraphe 2- Les prévisions à très court terme.54

A- Analyse des flux de trésorerie….55

B. Recherche d’informations…55

C- les conditions bancaires….56

D). La mise en œuvre de la prévision…60

Paragraphe III: Les financements et placements….61

3.1. Les financements de trésorerie…61

A- les crédits de trésorerie à court terme..61

A.1 Le financement hors du circuit interbancaire.62

A.1.1. Le crédit interentreprises.62

A.1.1.1 Importance du crédit interentreprises…..62

3.2 Les placements.63

3.2.1 Critère de choix de placement63

3.2.1.1. Les deux critères obligatoires..63

3.2.2. Facteurs de décision…64

3.3. Les différentes formes de placement..64

3.3.1. Les placement bancaires….64

3.3.2 Placement auprès d’une autre entreprise.65

3.3.3. Placements en devises..65

3.4. Choix des placements pour l’entreprise…66

Section 2: La gestion de risques financiers..66

Paragraphe 1: définition des risques financiers et risque économique66

A-Définition: Risque financier et Risque économique..66

B) Type des risques financiers 70

Paragraphe 2 Cause et mesure du risque:….75

1- Cause de risque de marché.75

2- Les positions de marché de l’entreprise76

Section III La gestion des risques de liquidités et de signature..79

a- le risque de liquidité.79

b- le risque de signature..80

Conclusion…81

CHAPITRE III.ETUDE DES CAS: « MA.BU.CIG »…82

SectionI. La gestion permanente et prévisionnelle de la trésorerie.83

I- La gestion permanente de la trésorerie..83

1-Le suivi des mouvements de la trésorerie…83

a) Les écritures comptables….83

b) Le tableau de gestion quotidienne de la trésorerie..85

c) Le brouillard de caisse86

d) Le tableau de trésorerie mensuel méthode directe Recettes/Dépenses…87

2- Le contrôle de la trésorerie.87

a)Les pointages..87

b) La conciliation bancaire.88

c)Le contrôle de la caisse..89

d) Le contrôle interne (sur les moyens de règlement)…89

III- La gestion prévisionnelle de la trésorerie.90

1-Définition et présentation du budget de trésorerie90

2- Elaboration du budget de trésorerie91

a)Les flux d’activité..92

b) Les flux d’investissement HT…93

c) Les flux financiers..93

Section II: La gestion des excédents et des déficits et l’analyse de la trésorerie..94

I- La gestion des excédents et des déficits…94

1-La gestion des excédents de trésorerie…94

2- La gestion des déficits de trésorerie..95

II- L’analyse de la trésorerie..95

1- Définition et calcul du BFE….96

2-Analyse du BFE.97

a)Analyse du contenu du BFE 97

b) Les délais de rotation…97

Conclusion générale

Pour citer ce mémoire (mémoire de master, thèse, PFE,...) :

La première page du mémoire (avec le fichier pdf) - Thème :
Gestion de la trésorerie : Cas des Petites et Moyennes Entreprises PME
Université :
Université Moulay Ismail
Année de soutenance :
Mémoire de fin d'études - 2008
Télécharger ce mémoire en ligne PDF (gratuit)
Rechercher
Publier!
Publier son mémoire de fin d’études ! - WikiMemoires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page