Les entretiens de soutien psychologique par Internet : étude d’une nouvelle pratique

Thème : 

Les Articles
Thérapie en ligne et Face-à-face, comparaison d’alliance thérapeutique

Thérapie en ligne et Face-à-face, comparaison d’alliance thérapeutique

  1. Les entretiens de soutien psychologique par Internet
  2. Qualités psychologiques de la communication par Internet 
  3. Le concept de présence, entretiens de soutien psychologique
  4. Effet de désinhibition de la communication en ligne
  5. Internet et régression (The Internet Regression)
  6. Ethique et Déontologie des entretiens thérapeutiques par Internet
  7. Nouvelle pratique des entretiens thérapeutiques par Internet
  8. Emotions et émoticons, Psychothérapeutes sur Internet
  9. Computer-mediated counseling, Nouveau traitement de santé mentale
  10. Thérapie en ligne et Face-à-face, comparaison d’alliance thérapeutique

2 Working Alliance in Online Therapy as compared to Face-to-Face Therapy; Preliminary Results
Jonathan E. Cook, M.S., and Carol Doyle, ph.D.
CyberPsychology & Behavior, Volume 5, 2: 95-105, 2002
Mary Ann Liebert, Inc.
2.1 Introduction
La thérapie en ligne, définie comme la prestation de services de santé mentale à travers Internet, est une pratique croissante qui a généré attirance et controverse en abondance. Malgré le peu de recherches empiriques concernant l’efficacité de ce genre de pratique, les résultats préliminaires sont encourageants. Plusieurs études publiées ont trouvé des résultats similaires entre la thérapie en face à face et la thérapie en ligne (Day & Schneider, 2002 ; Barak, 2002). Des résultats positifs ont été trouvés en regard à certains problèmes spécifiques incluant l’anxiété (Cohen & Kerr, 1998), le syndrome de stress post-traumatique (Lange & Schrieken 2000), les troubles alimentaires (Celio et al, 2000) et l’agoraphobie accompagnée d’attaques de panique (Bouchard, Payeur, Ribard et al, 2000). Si l’efficacité des thérapies par Internet est soutenue par de plus en plus de publications, ses avantages et

Computer-mediated counseling

Computer-mediated counseling, Nouveau traitement de santé mentale

  1. Les entretiens de soutien psychologique par Internet
  2. Qualités psychologiques de la communication par Internet 
  3. Le concept de présence, entretiens de soutien psychologique
  4. Effet de désinhibition de la communication en ligne
  5. Internet et régression (The Internet Regression)
  6. Ethique et Déontologie des entretiens thérapeutiques par Internet
  7. Nouvelle pratique des entretiens thérapeutiques par Internet
  8. Emotions et émoticons, Psychothérapeutes sur Internet
  9. Computer-mediated counseling, Nouveau traitement de santé mentale
  10. Thérapie en ligne et Face-à-face, comparaison d’alliance thérapeutique

Partie pratique.
Pour cette dernière partie du mémoire, nous avons décidé d’analyser deux études américaines. La première étude compare l’effet du « computer mediated counseling » à celui d’un « traditionnal face-to-face counseling pour des patients souffrant d’anxiété. La deuxième évalue la qualité de l’alliance thérapeutique sur des patients souffrant de divers problématiques, avec, ici aussi, un groupe face à face et un groupe utilisant Internet. L’impossibilité de réaliser une étude de cas de qualité en Belgique, vu l’inexistence de ce type de démarche thérapeutique dans notre pays, nous a fait choisir d’analyser des recherches existantes. Si le nombre d’articles sur le sujet de ce mémoire commence à être conséquent, les études sérieuses, elles, sont encore très rares. Nous avons sélectionné la première car elle se préoccupe des différents aspects de l’entretien thérapeutique, nous livrant une évaluation globale. La seconde étude a été retenue car elle évalue un aspect central : l’alliance thérapeutique. Ces deux études, sélectionnées parmi un choix très limité, nous ont paru être adéquates dans le cadre de cette

Emotions et émoticons, Psychothérapeutes sur Internet

  1. Les entretiens de soutien psychologique par Internet
  2. Qualités psychologiques de la communication par Internet 
  3. Le concept de présence, entretiens de soutien psychologique
  4. Effet de désinhibition de la communication en ligne
  5. Internet et régression (The Internet Regression)
  6. Ethique et Déontologie des entretiens thérapeutiques par Internet
  7. Nouvelle pratique des entretiens thérapeutiques par Internet
  8. Emotions et émoticons, Psychothérapeutes sur Internet
  9. Computer-mediated counseling, Nouveau traitement de santé mentale
  10. Thérapie en ligne et Face-à-face, comparaison d’alliance thérapeutique

Chapitre 6 : Emotions et émoticons
Nous avons trouvé peu de références aux émoticons dans les recherches concernant les activités psychothérapeutiques pratiquées sur Internet, nous trouvons néanmoins qu’ils sont importants et qu’ils sont également une aide potentielle. Comme nous l’avons vu précédemment, nous ne disposons pas du langage corporel lors d’une communication par Internet (à l’exception des cas, très minoritaires, où la vidéo conférence est utilisée). Nous ne pouvons donc pas visuellement identifier les émotions exprimées par l’autre personne. Lors d’un face à face classique, il est déjà parfois difficile pour certains patients d’exprimer leurs émotions verbalement, le langage corporel est, dans ces cas encore plus que dans les autres, un précieux indice pour le thérapeute. A l’origine, la communication par Internet était constituée à 100% de symboles ASCII. Il n’y avait donc pas d’images. Très vite, les utilisateurs ont appris à combiner différents symboles pour en créer de nouveaux représentant les émotions. Voici une table reprenant les émoticônes les plus courants (ceux-ci sont intuitivement compris par la majorité des utilisateurs d’Internet).

Nouvelle pratique des entretiens thérapeutiques par Internet

  1. Les entretiens de soutien psychologique par Internet
  2. Qualités psychologiques de la communication par Internet 
  3. Le concept de présence, entretiens de soutien psychologique
  4. Effet de désinhibition de la communication en ligne
  5. Internet et régression (The Internet Regression)
  6. Ethique et Déontologie des entretiens thérapeutiques par Internet
  7. Nouvelle pratique des entretiens thérapeutiques par Internet
  8. Emotions et émoticons, Psychothérapeutes sur Internet
  9. Computer-mediated counseling, Nouveau traitement de santé mentale
  10. Thérapie en ligne et Face-à-face, comparaison d’alliance thérapeutique

5.2 Vers les principes d’une nouvelle pratique
En 1997, un comité crée par l’ISMHO est chargé de développer des principes d’utilisation pour l’E-therapy, 2 ans plus tard, ce comité va s’ouvrir aux membres de la PSI. Le but de ce comité était d’établir des règles de conduite pour les services de santé mentale en ligne. Leur ambition était de guider aussi bien le thérapeute qui propose ce service que le patient qui le reçoit. Ces principes ont été conçus d’une manière suffisamment large que pour pouvoir s’appliquer à tous les types de services en santé mentale, qu’ils relèvent de la psychiatrie, la psychologie ou du counseling, quel que soit le media utilisé (email, chat, forum,…). Ces principes sont également supposés s’appliquer internationalement. En 1999, Robert Hsiung propose au comité une première série de principes basés sur différents travaux existants (American psychological association ethics committee, 1999 ; Health on the net foundation, 1997 ; Kane & Sands, 1998 ; National board for certified counselors, 1999). Cette première version sera discutée et révisée à

Ethique et Déontologie des entretiens thérapeutiques par Internet

  1. Les entretiens de soutien psychologique par Internet
  2. Qualités psychologiques de la communication par Internet 
  3. Le concept de présence, entretiens de soutien psychologique
  4. Effet de désinhibition de la communication en ligne
  5. Internet et régression (The Internet Regression)
  6. Ethique et Déontologie des entretiens thérapeutiques par Internet
  7. Nouvelle pratique des entretiens thérapeutiques par Internet
  8. Emotions et émoticons, Psychothérapeutes sur Internet
  9. Computer-mediated counseling, Nouveau traitement de santé mentale
  10. Thérapie en ligne et Face-à-face, comparaison d’alliance thérapeutique

Ethique et Déontologie des entretiens thérapeutiques par Internet – Chapitre 5 :
De nombreux problèmes et questions se posent concernant les nouvelles pratiques dont traite ce mémoire. Nous allons parcourir ceux qui touchent à l’éthique et à la déontologie. Un premier problème est d’ordre purement légal. Internet grandit encore actuellement dans un flou juridique qui varie d’un pays à l’autre. De nombreux projets de lois sont en cours, et de nombreux problèmes sont laissés de côté. D’après Grohol (1999), la législation américaine n’a pas encore pris en compte les services thérapeutiques par Internet et chaque état gère donc les choses à sa manière. A sa connaissance, aucune condamnation n’a encore eu lieu envers un praticien utilisant Internet. Il ajoute qu’il est actuellement difficile de déterminer où se situe légalement une thérapie entreprise par Internet si le client et le thérapeute se situent dans des états ou des pays différents. Chaque état américain a des règles différentes et tranchera différemment en cas de litige. Chaque état possède également sa législation en matière de

Internet et régression (The Internet Regression)

  1. Les entretiens de soutien psychologique par Internet
  2. Qualités psychologiques de la communication par Internet 
  3. Le concept de présence, entretiens de soutien psychologique
  4. Effet de désinhibition de la communication en ligne
  5. Internet et régression (The Internet Regression)
  6. Ethique et Déontologie des entretiens thérapeutiques par Internet
  7. Nouvelle pratique des entretiens thérapeutiques par Internet
  8. Emotions et émoticons, Psychothérapeutes sur Internet
  9. Computer-mediated counseling, Nouveau traitement de santé mentale
  10. Thérapie en ligne et Face-à-face, comparaison d’alliance thérapeutique

Chapitre 4 : Internet et régression.
Dans son article «The Internet Regression », Norman N. Holland (1995) explique que nous avons tendance à régresser sur Internet, ce qui nous intéresse fortement vu le sujet de ce mémoire. Nous allons reprendre certaines informations de son article qui nous paraissent intéressantes et laisser de côté de nombreuses autres qui traitent de points déjà abordés par Suler. Il justifie cette affirmation en se basant sur 3 conséquences de cette régression qui sont facilement observables : Les « flame wars » (guerres d’insultes et de propos négatifs qu’on retrouve un peu partout sur Internet, les comportements sexuels à la limite du harcèlement (présents dans les jeux, les sites de rencontres ou encore les forums de discussions où se trouvent côte à côte hommes et femmes) et la générosité hors du commun qu’on peut parfois observer sur Internet. Pour Holland, ces conséquences représentent les côtés positifs et négatifs d’Internet. On trouvera plus de générosité et d’ouverture, mais également plus d’agressivité et de demandes sexuelles. Le manque d’inhibition

Effet de désinhibition de la communication en ligne

Effet de désinhibition de la communication en ligne

  1. Les entretiens de soutien psychologique par Internet
  2. Qualités psychologiques de la communication par Internet 
  3. Le concept de présence, entretiens de soutien psychologique
  4. Effet de désinhibition de la communication en ligne
  5. Internet et régression (The Internet Regression)
  6. Ethique et Déontologie des entretiens thérapeutiques par Internet
  7. Nouvelle pratique des entretiens thérapeutiques par Internet
  8. Emotions et émoticons, Psychothérapeutes sur Internet
  9. Computer-mediated counseling, Nouveau traitement de santé mentale
  10. Thérapie en ligne et Face-à-face, comparaison d’alliance thérapeutique

Effet de désinhibition de la communication en ligne

Effet de désinhibition, désinhibition, effet, communication en ligne, Anonymat dissociatif,

Chapitre 3 : Effet de désinhibition de la communication en ligne :

S’exprimer à travers l’ordinateur est plus aisé que s’exprimer en face à face avec une autre personne. Le nombre extrêmement important d’insultes et de critiques sur le forum en serait une des conséquences.

Il en va de même pour la facilité avec laquelle nombre de personnes expriment leurs sentiments, leurs difficultés ou encore leurs avis, sur MSN ou sur leur blog alors qu’ils ne le font pas dans d’autres circonstances.

Cet effet de désinhibition se retrouve dans la littérature anglophone sous le nom de « Online Disinhibition Effect » et il est une des grandes spécificités des relations par Internet et donc également des entretiens de soutien psychologique par Internet.

Goleman (2007), explique que les recherches en neurosciences peuvent nous aider à comprendre ce phénomène :

« Dans les interactions en face à face, le cerveau accède à des signaux émotionnels et

Le concept de présence, entretiens de soutien psychologique

  1. Les entretiens de soutien psychologique par Internet
  2. Qualités psychologiques de la communication par Internet 
  3. Le concept de présence, entretiens de soutien psychologique
  4. Effet de désinhibition de la communication en ligne
  5. Internet et régression (The Internet Regression)
  6. Ethique et Déontologie des entretiens thérapeutiques par Internet
  7. Nouvelle pratique des entretiens thérapeutiques par Internet
  8. Emotions et émoticons, Psychothérapeutes sur Internet
  9. Computer-mediated counseling, Nouveau traitement de santé mentale
  10. Thérapie en ligne et Face-à-face, comparaison d’alliance thérapeutique

Le concept de « présence » – Chapitre 2 :
Ce concept est employé dans différents domaines comme le théâtre ou la communication par Internet. Il va nous permettre de comprendre un peu mieux comment est vécue la relation par Internet. Selon de nombreux articles et recherches scientifiques, la « présence » (ou télé présence comme on l’appelle plus souvent dans la littérature francophone) est l’expérience sensorielle, à travers un média, de sa propre présence dans un espace lointain. En anglais, la définition est la suivante : the sense of ‘being there’ in a mediated environment (Baños, Botella & Alcañiz, non daté). Cette définition nous convient dans le cadre de ce mémoire mais il est à noter que peu de recherches ont été réalisées sur ce concept jusqu’à présent. Plusieurs recherches sont en cours et ne s’accordent pas sur une définition plus précise (celle que nous avons citée est assez simpliste). L’opinion générale à ce jour est que l’état d’avancement des recherches sur la « présence » ne permet pas encore de

Qualités psychologiques de la communication par Internet 

  1. Les entretiens de soutien psychologique par Internet
  2. Qualités psychologiques de la communication par Internet 
  3. Le concept de présence, entretiens de soutien psychologique
  4. Effet de désinhibition de la communication en ligne
  5. Internet et régression (The Internet Regression)
  6. Ethique et Déontologie des entretiens thérapeutiques par Internet
  7. Nouvelle pratique des entretiens thérapeutiques par Internet
  8. Emotions et émoticons, Psychothérapeutes sur Internet
  9. Computer-mediated counseling, Nouveau traitement de santé mentale
  10. Thérapie en ligne et Face-à-face, comparaison d’alliance thérapeutique

Partie théorique
Chapitre 1 : Qualités psychologiques de la communication par Internet
Avant de comprendre les différences avec une relation en face à face, il nous faut d’abord commencer par définir les caractéristiques des relations par Internet. John Suler (1996), un des principaux chercheurs dans le domaine, considère Internet comme un espace psychologique. Il fait référence à celui-ci par le terme « cyberspace ». Pour lui, quand ils allument leur ordinateur et se connectent à Internet, les utilisateurs ont l’impression de rentrer dans un autre endroit que la pièce où ils se trouvent. Leur attention se focalise sur cet endroit et les perceptions qu’il procure, oubliant en partie l’endroit dans lequel ils se trouvent, assis devant leur ordinateur. Suler pense qu’on peut comparer cet endroit avec la notion d’espace transitionnel. Il deviendrait une extension de l’espace intrapsychique de l’individu. Cet endroit serait en partie constitué de nous, en partie constitué de l’autre. Quand les utilisateurs perçoivent le cyberspace comme un espace intermédiaire entre eux-mêmes et les autres, ils auraient tendance à projeter

Les entretiens de soutien psychologique par Internet :

Les entretiens de soutien psychologique par Internet

  1. Les entretiens de soutien psychologique par Internet
  2. Qualités psychologiques de la communication par Internet 
  3. Le concept de présence, entretiens de soutien psychologique
  4. Effet de désinhibition de la communication en ligne
  5. Internet et régression (The Internet Regression)
  6. Ethique et Déontologie des entretiens thérapeutiques par Internet
  7. Nouvelle pratique des entretiens thérapeutiques par Internet
  8. Emotions et émoticons, Psychothérapeutes sur Internet
  9. Computer-mediated counseling, Nouveau traitement de santé mentale
  10. Thérapie en ligne et Face-à-face, comparaison d’alliance thérapeutique

Les entretiens de soutien psychologique par Internet

Haute Ecole Léonard De Vinci

Institut Libre Marie Haps

Département de psychologie clinique

Les entretiens de soutien psychologique par Internet :

Les entretiens de soutien psychologique par Internet :

étude d’une nouvelle pratique

Royaux Jérémy

Mémoire réalisé sous la direction de

monsieur Jean Verriest et de madame Karine Josson

Année académique

2007-2008

Remerciements :

Je tiens à remercier mon grand-père pour son soutien et son travail de relecture. Je remercie également Marie et Séverine pour leurs conseils ainsi que ma promotrice, madame Karine Josson, pour m’avoir suivi pendant la durée de ce mémoire et déjà bien avant.

Introduction générale :

Dans ce mémoire, je vais tenter d’explorer une nouvelle pratique. Différents termes font référence à celle-ci dans la littérature : « E-therapy », « counceling » ou encore « Internet therapy » et « computer mediated counseling ». Il n’y a pas encore de consensus ni de définition claire concernant cette pratique.

Pour notre part, nous utiliserons le terme suivant : entretien de soutien psychologique par Internet.

Notre hypothèse de travail sera