Gestion de l’Environnement

On Top

Les récents articles

Composition physique moyenne des déchets ménagers et assimilés

Déchets ménagers: définition, production et composition

  1. Le centre d’enfouissement technique CET à Ras el oued
  2. Déchets ménagers: définition, production et composition
  3. Le stockage des déchets : l’installation et l’enfouissement
  4. Les aménagements du centre d’enfouissement technique
  5. Les éléments composant le centre d’enfouissement
  6. L’exploitation du centre d’enfouissement technique CET

Les déchets ménagers: définition, production et composition

Chapitre II : Généralités sur la gestion des déchets

1. Introduction

Les déchets, produits par les ménages et par les activités économiques, sont générateurs de nuisances et peuvent être dangereux pour l’homme et la nature. Il est donc essentiel d’en contenir la production et d’en maîtriser le devenir.

« Décharge », « décharge contrôlée », « centre d’enfouissement technique » (CET), « centre de stockage de déchets » sont autant de termes qui désignent cette activité.

L’évolution des dénominations traduit celle des techniques d’aménagement et d’exploitation imposée par la réglementation.

Aussi, en trois décennies, est-on passé du simple dépôt des ordures dans les décharges à un dispositif de traitement complexe avec des dispositions techniques concernant le choix des sites de confinement, la sélection des déchets admis, l’étanchéité des casiers de stockage, la récupération des effluents gazeux et aqueux aux fins de traitement avant rejet, la surveillance des sites pendant et après l’exploitation [08].

Cette évolution de la réglementation résulte de l’exigence de qualité de vie de moins en moins compatible avec les nuisances engendrées par certaines installations, mais aussi de l’expérience acquise, notamment lors des accidents et incidents survenus sur ces sites [08].

2. Définition des

Etude d’aménagement d’un centre d’enfouissement technique à Ras el oued, wilaya de BORDJ BOU ARRERIDJ

Le centre d’enfouissement technique CET à Ras el oued

  1. Le centre d’enfouissement technique CET à Ras el oued
  2. Déchets ménagers: définition, production et composition
  3. Le stockage des déchets : l’installation et l’enfouissement
  4. Les aménagements du centre d’enfouissement technique
  5. Les éléments composant le centre d’enfouissement
  6. L’exploitation du centre d’enfouissement technique CET

Le centre d’enfouissement technique à Ras el oued

Université 20 aout 1955 SKIKDA

Faculté de technologie département de pétrochimie

et génie des procèdes

Domaine : Sciences et Techniques

Filière : Science et génie de l’environnement

Spécialité : Ingénierie et gestion de l’eau

Mémoire de MASTER ACADEMIQUE

Thème

Etude d’aménagement d’un centre d’enfouissement technique à Ras el oued, wilaya de BORDJ BOU ARRERIDJ

Etude d’aménagement d’un centre d’enfouissement technique

à Ras el oued, wilaya de BORDJ BOU ARRERIDJ

Soutenu publiquement le 29/06/2020 devant le jury :

M. Bougdah Nabil M.C.A Université de Skikda Président
Mme Chekroud Hassina M.A.A Université de Skikda Encadreur
Mme Remache Malika M.A.A Université de Skikda Examinatrice

Présenté par : SEMASSEL SEIF EDDINE

Année Universitaire :

2019 / 2020

Remerciements et Dédicaces

Etude d’aménagement d’un centre d’enfouissement technique à RAS EL-OUED, wilaya de BORDJ BOU ARRERIDJ

Résumé

L’explosion démographique des dernières décennies et la production gargantuesque de Déchets qui pourrait dépasser en Algérie les 30 millions de tonnes en 2025, accompagnant la Consommation toujours croissante de la population, font de la gestion des déchets un axe de développement essentiel, pour lequel il reste encore beaucoup à faire.

Les centres d’enfouissement technique (CET) font partie des alternatives disponibles afin de répondre à cette problématique. Il s’agit d’une solution peu élégante mais difficilement évitable pour des raisons économiques et parfois techniques. Des mesures devront être prises afin de limiter les déchets ou

Les géniteurs de M. vollenhovenii : comportement et survie

Les géniteurs de M. vollenhovenii : comportement et survie

Les géniteurs de M. vollenhovenii : comportement et survie
3ème Partie: Résultats et discussion

3.1. Résultats de l’acclimatation et comportement des géniteurs de Macrobrachium vollenhovenii

L’observation des géniteurs de M. vollenhovenii en milieu contrôlé nous a révélé un certain nombre de particularités comportementales. Les plus importantes portent sur la difficulté à s’adapter à un milieu d’élevage et sur l’agressivité lorsque la charge est trop élevée.
Les tous premiers jours, nous avions eu un taux élevé de mortalités dues dans un premier temps aux mues répétées (après une mue la crevette devient très vulnérable), au transport du milieu réel vers la station et au stress des manipulations.
Il a été aussi remarqué que les géniteurs de M. vollenhovenii peuvent s’adapter si les conditions physico chimiques du milieu (essentiellement l’oxygène, le pH et la température) sont bien respectées et si l’aliment artificiel a la capacité de descendre dès qu’il est servi. Toutefois, les aliments dont la flottabilité est moindre semblent bien indiqués pour ces géniteurs étant donné qu’ils sont de nature benthique.

3.2. Résultats du test de

Sites de collecte des crevettes et Fabrication de l’aliment

Sites de collecte des crevettes et Fabrication de l’aliment
2ème Partie: Matériel et méthodes

2.1. Milieux d’étude

2.1.1. Sites de collecte des crevettes

Les spécimens ayant servi à l’acclimatation ont été capturés au moyen de nasses (Photo 3) pendant les mois de septembre à novembre 2013 (période de crue) dans les fleuves du Mono et de l’Ouémé; ceux ayant servi à notre essai étant pêchés dans le bas Mono précisément dans le village de Hêvè à Grand-popo au Sud du Bénin. Le fleuve Mono fait corps avec la lagune de Grand-popo.
La lagune de Grand-popo (Photo 2) d’une étendue de 15 km², constitue une portion de la lagune côtière.
Elle est créée par le bas Mono à la hauteur de la passe de Grand-popo jusqu’à Djondji à l’embouchure de l’Aho. L’hydrologie de la lagune est caractérisée par des apports d’eaux salées venant de la mer et d’eaux douces du fleuve Mono.
Ce site a été choisi parce que les études d’Agadjihouèdé (2006) ont révélé que plusieurs pêcheries à des fins d’études scientifiques ont été identifiées sur ce site.
De plus, ce milieu constitue une référence en matière d’accessibilité aux ressources et les pêcheurs dans cette zone

Chaîne trophique dans un bassin d’élevage de Macrobrachium vollenhovenii

Macrobrachium vollenhovenii: Régime alimentaire et survie

Macrobrachium vollenhovenii: Régime alimentaire et survie

1.2.6. Notion de densité de charge en élevage

La densité de charge en élevage est définie comme étant la quantité d’individus qu’il faut par unité d’espace.
En aquaculture, l’environnement des animaux doit être conçu de sorte que, selon leur besoins, les espèces aquacoles disposent de suffisamment d’espace pour respecter l’intégrité physique et dans la mesure du possible respecter le comportement spécifique à leur espèce (DGPAAT, 2010).
Chez les plus jeunes crevettes (post-larves, juvéniles), la surdensité entraîne un ralentissement général de la croissance tandis que chez les plus grandes crevettes (géniteurs), elle se traduit par l’apparition de nombreuses blessures sur les appendices, un retard dans l’accomplissement de la fonction de reproduction et le développement du cannibalisme.
Un signe typique du cannibalisme se traduit souvent par l’apparition chez le cadavre des appendices rongés jusqu’au premier segment (IFREMER, 1989).
Le tableau1 fait le point de différentes densités de charges recommandées par Lazard (1974) et AQUACOP (1994).
Tableau 1: Quelques densités de charge recommandées par certains auteurs

Description des différentes parties du corps de M. vollenhovenii

Crevette de M. vollenhovenii: Domestication et Généralités

Crevette de Macrobrachium vollenhovenii: Domestication et Généralités
1ère PARTIE: Généralistes sur l’espèce de crevette

1.1. Domestication: Principe et justification

1.1.1. Principe

La domestication, en aquaculture, repose sur l’acclimatation d’organismes aquatiques aux conditions de la captivité, sur la maîtrise totale du cycle de vie, de l’alimentation et sur la possibilité de reproduction de ces organismes (Hassin et al., 1997).
Diverses caractéristiques déterminent la capacité d’une espèce vis-à-vis de la domestication: un taux élevé de survie, une meilleure croissance (quantité et qualité), une meilleure résistance aux situations de stress qui sont susceptibles de se produire au sein des installations aquacoles, une valeur marchande importante, l’acceptation d’aliments composés (granulés) en tant que source de nourriture et la possibilité de se reproduire en captivité.

1.1.2. Justification

Nombreux sont les avantages liés à la domestication des organismes animaux. La domestication permet en effet:

  • – de protéger ces organismes contre les pressions anthropiques;
  • – de contribuer à la perpétuation de ces organismes;
  • – d’assurer la
La survie des géniteurs de la crevette d’eau douce

La survie des géniteurs de la crevette d’eau douce

La survie des géniteurs de la crevette d’eau douce
Université d’Abomey-Calavi

Faculté des sciences agronomiques
Département de sciences et techniques de productions animales

Spécialité :
Sciences et Techniques de Productions Animales
GRADE DE MASTER’S DEGREE

Mémoire pour l’obtention du Diplôme de Master Professionnel en Sciences Agronomiques
Thème:
La survie des géniteurs de la crevette d’eau douce
Etude préliminaire de l’effet de la densité de charge sur la survie des géniteurs de la crevette d’eau douce Macrobrachium Vollenhovenii

Présenté et soutenu par:
Nellya Lydie Y. AMOUSSOU
Le 31 Mars 2014

Superviseur:
Co-Superviseur:
Dr. Ir. Hyppolite AGADJIHOUEDE/Enseignant-Chercheur (ENSTA-Kétou)

Composition du Jury: Président: Prof. Dr. Ir. Philippe A. LALEYE
Rapporteur : Dr. Ir. Hyppolite AGADJIHOUEDE
Examinateur 1 : Dr. Ir. Antoine CHIKOU

Examinateur 2:
Prof. Dr. Ir. Christophe CHYSOSTOME A.A.M.

Année académique :
2012-2013

Certification
Je soussigné, Prof. Philippe A. LALEYE, certifie que ce travail a été réalisé par Mademoiselle Nellya Lydie Y. AMOUSSOU, à l’issue de son stage professionnel à l’Unité de

Nombre d’œufs de Daphnia magna en fonction des facteurs de stress (gauche) et photos de daphnies (A = non contaminées portant des embryons et B= contaminées portant un œuf) en fin d’exposition.

Daphnia magna : Réponses aux facteurs de stress

Réponses aux facteurs de stress
3. Chapitre III : Résultats

3.1. Paramètres physico-chimiques dans la colonne d’eau des microcosmes

Les courbes de variation du pH, de la température, de la conductivité et de l’oxygène dissous sont présentées en figure 16.
On remarque globalement qu’exception faite des valeurs élevées de conductivité (509,6 – 575,4 µS.cm-1 : traitements exposés à 22°C et 619 – 621,4 µS.cm-1 : traitements exposés à 26°C) relevées dans la semaine 0 pour les traitements à l’eau de Munich (Figure 12) ; les variations observées pour tous les paramètres (pH, température, conductivité et oxygène dissous) en fonction du temps suivent la même tendance.
Contrairement à la température et à la conductivité qui montrent une stabilité entre la semaine 1 et la semaine 4 (fin des expositions), le pH et le taux d’oxygène dissous évoluent dans le même sens et ont connu des variations avec des valeurs plus élevées dans les traitements contaminés.
Au bout de la quatrième semaine, toutes les valeurs convergent pour l’oxygène dissous.
L’ANOVA 2 a montré un effet significatif de la température sur le pH (df = 1 ; F = 19,35 ; Pr =

Représentation d’un milieu aquatique peu profond subissant des perturbations globales et locales

Les milieux et écosystèmes aquatiques peu profonds

1. Chapitre I : Etat de l’art

1.1. Intérêt d’étudier les milieux aquatiques peu profonds

Les écosystèmes peu profonds désignent le type de systèmes d’eau douce largement affectés par les êtres humains pour des besoins sociaux, écologiques, et économiques.
Une de leur caractéristiques principales est la présence de plantes submergées qui sert de refuge pour de nombreux consommateurs aquatiques (Moss et al., 2011).
Au-delà du grand nombre de services écosystémiques (alimentation, reproduction, nurserie pour de nombreuses espèces) qu’ils rendent, ces milieux constituent des modèles pour le suivi des pressions climatique et agricole.
Le fait qu’ils soient étroitement liés aux habitats de subsurface les exposent et les rend vulnérables à l’accumulation de sédiments (Piggott et al., 2015) et de contaminants organiques et chimiques (Jeppesen et al., 2015).
Depuis une quarantaine d’années, les études écologiques sur les milieux peu profonds se sont intensifiées en réponse aux problèmes croissants posés par l’eutrophisation et par le changement climatique (Phillips et al., 2016).

1.2. Sensibilité des milieux aquatiques peu profonds et de leurs ressources aux forçages climatique et anthropique

Le changement climatique est une réalité de la vie sur terre tout comme l’évolution et l’extinction des espèces. Il se produit généralement sur des échelles de temps allant du siècle à des millions d’années.
Cependant, du fait de l’influence anthropique, le changement climatique qui touche actuellement

Evaluation des facteurs de réponse des consommateurs aquatiques modèles exposés à de multiples facteurs de stress

Les consommateurs aquatiques modèles : facteurs de réponse

Les consommateurs aquatiques modèles : Facteurs de réponse

Université de lorraine

Metz, France

Spécialité Ecologie, Ecotoxicologie

Rapport de stage Master 2ème année
Mention Gestion de l’environnement (GESTE)
Evaluation des facteurs de réponse des consommateurs aquatiques modèles exposés à de multiples facteurs de stress
Evaluation des facteurs de réponse des consommateurs aquatiques modèles
exposés à de multiples facteurs de stress

Présenté le 11 juillet 2019 par:
Nellya Lydie AMOUSSOU
Master Gestion de l’Environnement – Spécialité Ecologie, Ecotoxicologie

Réalisé sous la supervision de:
P.R. Elisabeth Maria GROSS

Composition du jury:
P.R. Elisabeth Maria GROSS
Professeur d’Ecotoxicologie

P.R. Carole COSSU-LEGUILLE
Professeur d’Ecotoxicologie

P.R. Simon DEVIN
Professeur d’Ecotoxicologie

Année
2018-2019

Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux (LIEC)

CNRS UMR 7360 – Université de Lorraine – Campus Bridoux – Bâtiment IBiSE
Rue du Général Delestraint
57070 Metz

Résumé

Les milieux aquatiques peu profonds sont confrontés à de multiples facteurs de stress. C’est le réchauffement climatique qui

La rentabilité du lombricomposteur : Concept et étude

5.4- Étude de rentabilité

Dans cette partie, il est question d’étudier la rentabilité du lombricomposteur d’appartement réalisé précédemment, afin de savoir si ce dernier est rentable ou non rentable.
A cet effet, nous avons jugé important de procéder à une évaluation financière et économique de cet investissement.
D’une part, l’étude financière permet d’évaluer la rentabilité des capitaux investis. Sur la base des informations disponibles, l’analyse financière permet de savoir si le concepteur peut recouvrer les fonds investis à partir des recettes générées par le projet.
D’autre part, l’étude économique vise à apprécier la contribution du projet au développement économique du pays (Trazié, 2007).

5.4.1- Concept général de la rentabilité et du caractère de l’investissement

La rentabilité est un facteur commun de toutes les activités de production qui mesure le revenu et les ressources employées pour l’obtenir (Amirouche et Bendenni, 2017). L’investissement est toujours un pari sur l’avenir. Il consiste en l’engagement de capitaux qui représentent la dépense initiale, en vue de

La fabrication du lombricomposteur : Coût du matériel

Chapitre 5 : Proposition d’un kit autonome prototype de lombricompostage des ordures ménagères et étude de rentabilité
Dans ce chapitre, le principal but est de présenter des résultats précis, permettant la mise en place du lombricomposteur autonome d’appartement, dans lequel, l’estimation du potentiel de déchets domestiques fermentescibles est l’indicateur principal pour estimer le potentiel d’engrais biologique productible.
Le potentiel de déchets domestiques fermentescibles estimé, constitue la base du dimensionnement des différents éléments entrant dans le fonctionnement du kit tels que les trois (3) cellules, le couvercle, les roulettes et la grille en acier inoxydable. Puis, il sera question d’étudier la rentabilité du projet.

5.1- Dimensionnement des éléments constitutifs du kit mobile

Dans cette partie, nous donnons les résultats obtenus de l’analyse méthodologique.

5.1.1- Nombre de cellules

La relation (10) nous permet d’obtenir le nombre de cellules dont les résultats sont consignés dans le tableau 16.
Tableau 16 : Résultat de calcul du nombre de cellules

Paramètres Résultats Unité Symbole
𝑡𝑚 90 jours jrs
𝑡𝑠 30 jours jrs
n 3 Sans unité

Vu que le lombricomposteur contient 3 cellules, il est nécessaire de les dimensionner selon le modèle de la figure 13.

5.1.2- Géométrie du kit

Ο Production totale Pt (en kg) des déchets biodégradables
Les étapes d’obtention de la production totale Pt (en kg), des déchets biodégradables par un ménage sont présentées dans le tableau 17 en utilisant la relation (11).
Tableau 17 : Résultat du calcul de la production totale d’ordures ménagères

Paramètres Résultats Unité Symbole
Saison sèche
Schéma du kit avec ses parties : (a) en plan et (b) en élévation

Le lombricomposteur et la protection anticorrosion

Le lombricomposteur et la protection anticorrosion

4.4-Approche méthodologique de dimensionnement du système

Cette partie a pour but de définir les dimensions et les formes géométriques des principaux équipements ainsi que leurs répartitions dans l’espace.
Le lombricomposteur est dimensionné en fonction de la quantité de déchets biodégradables à composter, du nombre de personnes que constitue un ménage et du type de repas essentiellement.
Il est également dimensionné pour une durée de maturation.

4.4.1- Dimensionnement des cellules

La maturation du lombricompost a lieu à partir de 3 mois (90 jours).
Le nombre de cellules n est estimé en fixant une durée limite de stockage des déchets biodégradables dans le bio seau à 30 jours, et évalué par la formule suivante :
𝑡𝑚
𝑛 =
𝑡𝑠
(10)
avec :
Ο 𝑡𝑚 : durée de maturation (en jour),
Ο 𝑡𝑠 : durée de stockage des déchets biodégradables dans le bio seau (en jour).

4.4.2-Dimensionnement géométrique du kit

Etant donné que les lombrics ont besoin de 14 jours pour s’acclimater à leur litière. Cela suppose que le temps minimum de stockage des

Prototype kit autonome de lombricompostage des déchets

Prototype de kit autonome de lombricompostage des déchets
Chapitre 4 : Approche méthodologique de conception et de dimensionnement d’un prototype de kit autonome de lombricompostage des déchets domestiques biodégradables
Le chapitre 4 présente la méthodologie de conception et de dimensionnement utilisées pour mettre sur pied un prototype de kit autonome de lombricompostage des déchets domestiques biodégradables.

4.1- Méthodes de conception

4.1.1-Étude comparative des méthodes de conception

Afin de déterminer la méthode de conception la mieux adaptée à notre problème, nous allons procéder à une étude comparative des différentes méthodes de conception. Cela est présenté dans le tableau 10.
6Tableau 10 : Méthodes de conception : avantages et inconvénients

Méthode de conception Avantages Inconvénients
Conception à coût objectif optimisation des coûts de conception, évite le gaspillage, bonne communication avec le client. réduction des performances techniques, ne tient pas compte des aléas de conception.
Eco-conception minimise l’impact du produit sur son environnement;
recyclabilité des matériaux utilisés.
augmentation des coûts de conception; n’est pas centrée sur la notion du besoin; adaptée pour une certaine classe de produit.
Reverse Engineering maîtrise quasi parfaite du fonctionnement du produit;
très importante dans un environnement concurrentiel.
Inadapté lorsque le produit n’existe pas encore.
Ingénierie simultanée maîtrise de la technologie, intégration de toutes les phases du produit lors de la conception. Fait allusion à des notions qui ne sont pas toujours connues par le client : insécurité du client.
Analyse de la valeur Centrée sur les notions de besoins et de fonctions du produit (performances techniques),
Favorise

Le potentiel de déchets domestiques fermentescibles

Etat des lieux de la gestion des déchets solides ménagers au quartier Mbankolo – Chapitre 3 :
Ce chapitre met en place la procédure d’évaluation, permettant de connaître la situation qui prévaut sur le terrain afin de résoudre un problème.
Toutefois, avant de faire l’état des lieux, il serait nécessaire de présenter le matériel utilisé et la méthodologie de collecte et de traitement des données.

3.1-Matériel utilisé

Pour effectuer la collecte des données sur le terrain, plusieurs outils indispensables ont été utilisés :
• un appareil photo numérique de marque FUJIFILM pour les prises de vue;
• un GPS de marque Garmin, utilisé pour l’orientation et la localisation des points de pollution liés aux déversements des ordures ménagères dans le secteur d’étude;
• EPI (lunettes de protection, tenues de terrain, cache-nez, chaussures de sécurité et des gangs) pour la protection individuelle;
• des fiches d’enquête nécessaires lors des consultations publiques;
• un fond de carte de la CAY 2 comprenant ses différents quartiers;
• des blocs note, stylo et crayons pour la

Get The Latest Updates
Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

Pas de spam, notifications uniquement sur les nouveaux mémoires.

En continuant, vous acceptez la politique de confidentialité

Les auteurs·trices

Publier son mémoire!
La diffusion du mémoire de fin d'études sur WikiMemoires
Aujourd'hui!
Retour haut de page