La survie des géniteurs de la crevette d’eau douce

La survie des géniteurs de la crevette d’eau douce

Université d’Abomey-Calavi

Faculté des sciences agronomiques
Département de sciences et techniques de productions animales

Spécialité :
Sciences et Techniques de Productions Animales
GRADE DE MASTER’S DEGREE

Mémoire pour l’obtention du Diplôme de Master Professionnel en Sciences Agronomiques
Thème:
La survie des géniteurs de la crevette d’eau douce
Etude préliminaire de l’effet de la densité de charge sur la survie des géniteurs de la crevette d’eau douce Macrobrachium Vollenhovenii

Présenté et soutenu par:
Nellya Lydie Y. AMOUSSOU
Le 31 Mars 2014

Superviseur:
Co-Superviseur:
Dr. Ir. Hyppolite AGADJIHOUEDE/Enseignant-Chercheur (ENSTA-Kétou)

Composition du Jury: Président: Prof. Dr. Ir. Philippe A. LALEYE
Rapporteur : Dr. Ir. Hyppolite AGADJIHOUEDE
Examinateur 1 : Dr. Ir. Antoine CHIKOU

Examinateur 2:
Prof. Dr. Ir. Christophe CHYSOSTOME A.A.M.

Année académique :
2012-2013

Certification

Je soussigné, Prof. Philippe A. LALEYE, certifie que ce travail a été réalisé par Mademoiselle Nellya Lydie Y. AMOUSSOU, à l’issue de son stage professionnel à l’Unité de Formation et de Recherche en Pisciculture (UFRP) du Laboratoire d’Hydrobiologie et d’Aquaculture (LHA) de la Faculté des Sciences Agronomiques (FSA) de l’Université d’Abomey- Calavi (UAC).

Le Superviseur
Prof. Philippe A. LALEYE Professeur Titulaire (CAMES) Enseignant-Chercheur (FSA/UAC)
Directeur du Laboratoire d’Hydrobiologie et d’Aquaculture (LHA)/FSA/UAC

Résumé

L’étude préliminaire de l’effet de la densité de charge sur la survie des géniteurs de la crevette d’eau douce Macrobrachium vollenhovenii (Herklots, 1857) s’inscrit dans le cadre d’un projet de domestication de cette crevette au Bénin.

Elle a été réalisée d’août à décembre 2013 à l’Unité de Formation et de Recherche en Pisciculture du Laboratoire d’Hydrobiologie et d’Aquaculture de la Faculté des Sciences Agronomiques de l’Université d’Abomey-Calavi.

Deux principales phases sous-tendent ce travail. La première d’une durée de deux mois a consisté à collecter des géniteurs de M. vollenhovenii de l’Ouémé et du Mono en vue de leur acclimatation.

La seconde phase a consisté à réaliser le test de densité de mise en charge de ces géniteurs. Après acclimatation, les individus provenant du Mono (caractères morphologiques en place) ont été pêchés, triés, sexés et pesés. Ils ont été mis en charge pour des poids moyens de 19,60±2,88g (femelles) et de 35,86±12,28g (mâles).

Quatre densités T0, T1, T2 et T3 correspondant respectivement à 17, 35, 52 et 70 ind/m2 ont été testées dans des bacs en plastique. L’essai a été répliqué trois fois avec des bacs disposés par randomisation totale. Les mortalités ont été enregistrées au cours de chaque renouvellement de l’eau.

Afin de permettre que les paramètres physico-chimiques soient maintenus à des valeurs favorables à la survie des crevettes, des mesures quotidiennes de pH, de la température et de l’oxygène dissous de l’eau sont réalisées et les corrections sont apportées en cas de besoin.

Les individus ont été nourris à base de granulés de fabrication locale.

Après trente jours d’essai, les résultats analysés au moyen du logiciel R ont révélé que les paramètres physico-chimiques (pH, T, O2) n’ont pas eu un effet significatif sur le taux de survie des géniteurs (ANOVA1, p ˃ 0,05).

Les densités qui, au départ étaient de 17, 35, 52 et 70 ind/m2 se sont retrouvées respectivement à 10, 17, 20 et 22 ind/m2. Des taux de survie très faibles ont été enregistrés au niveau des traitements T2 (38,83%) et T3 (31,25%).

L’évolution du taux de survie pris pour chaque sous échantillon mâles et femelles a révélé que la survie de M. vollenhovenii a été faible surtout pour les individus femelles (29%). Par ailleurs, le gain en poids observé aussi bien pour les femelles que pour les mâles pendant la durée de l’essai a été respectivement de 2,14g et 5,52g.

Les mortalités ont chuté entre la première et la troisième semaine et sont restées constantes de la troisième à la quatrième semaine pour la densité de 10 ind/m2 tandis qu’elle a progressé durant toute la période de l’essai pour les autres densités.

Ainsi dans nos conditions d’essai, le traitement T0 est le meilleur. On pourrait en déduire que la densité optimale de mise en charge des géniteurs est de 10 ind/m2 en bacs.

Mots clés : Densité, Survie, Acclimatation, Macrobrachium vollenhovenii, Elevage en captivité.

Abstract

The preliminary study of the load density effect on the survival of genitors shrimp freshwater Macrobrachium vollenhovenii (Herklots 1857) is part of a project of the domestication of that shrimp in Benin. It was conducted from August to December 2013 at “Unité de Formation et de Recherche en Pisciculture du Laboratoire d’Hydrobiologie et d’Aquaculture” of agronomic faculty sciences of Abomey-Calavi University.

Two mains phases underlying this work.

The first of two months consisted of collecting genitors of M. vollenhovenii from Ouémé and Mono for acclimatization. The second step was to perform the test density loading of these genitors. After acclimatization, individuals from the Mono (characteristic morphological up) were harvested, sorted, sexed and weighed.

They were put in charge for average weight of 19.60 ± 2.88 g (females) and 35.86 ± 12.28 g (males). Four densities T0, T1, T2 and T3 respectively corresponding to 17, 35, 52 and 70 specimens/m2 were tested in plastic tanks. The test was replicated three times with trays arranged in a completely randomized design. Mortalities were recorded during each water renewal.

In order to maintain the physico- chemical parameters favorable to the survival of shrimp values, daily measurements of pH, temperature and dissolved oxygen in water were performed and corrections were made if desired.

The shrimps were fed on pellets manufactured locally. After thirty days of testing, the results were analyzed using the R software revealed that the physico- chemical parameters (pH, T, O2) did not have a significant effect on the survival of genitors (ANOVA1, p ˃ 0.05). Densities, which initially were 17, 35, 52 and 70, were found respectively 10, 17, 20 and 22 specimens/m2. Very low survival rates were recorded in treatment T2 (38.83 %) and T3 (31.25 %).

The evolution of survival taken for each males and females in the sample revealed that the survival of M. vollenhovenii was low especially for female individuals (29%). In addition, the weight gain observed in both females than in males during the test period was respectively 2.14 g and 5.52 g.

Mortalities fell between the first and third week and remained constant from the third to the fourth week for a density of 10 specimens/m2 but rose throughout the test period for other densities. So in our test conditions, the T0 treatment is the best. This suggests that the optimal loading density of genitors is 10 specimens/m2 in containers.

Keywords: Density, Survival, Acclimatization, Macrobrachium vollenhovenii, Captivity breeding.

Liste des sigles et abréviations

ADH : Acide DocosaHexaénoïque
AEP : Acide EicosaPentaénoïque
AQUACOP: Equipe d’Aquaculture du Centre Océanologique du Pacifique
CDAQ: Centre des Denrées Alimentaires de Québec
CSAO: Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest
DGPAAT: des Territoires Direction Générale des Politiques Agricole, Agroalimentaire et des Territoires
FAO: Organisation des Nations Unies pour l’alimentation l’agriculture et l’agriculture
FSA: Faculté des Sciences Agronomiques
IFREMER: Institut Française de Recherche pour l’Exploitation de la Mer
LHA: Laboratoire d’Hydrobiologie et d’Aquaculture
MT: Millions de Tonnes
SAG: Séminaire Aquaculture Guadeloupe
pH : potentiel d’Hydrogène
ProCAD: Programme Cadre d’Appui à la Diversification Agricole
PPAO: Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest
PSRSA: Plan Stratégique de Relance du Secteur Agricole
PVC: Polychlorure de vinyle
TDS: Total Dissolved Solid
TS: Taux de Survie
TSf: Taux de Survie femelle
TSm: Taux de Survie mâle
UFRP: Unité de Formation et de Recherche en Pisciculture
WSS: White Spot Syndrome

Liste des tableaux

Tableau 1: Quelques densités de charge recommandées par certains auteurs pour
Macrobrachium rosenbergii 10
Tableau 2: Paramètres physico-chimiques de survie de Macrobrachium rosenbergii
Tableau 3: Valeurs nutritionnelles de la crevette 13
Tableau 4: Synthèse des principaux besoins alimentaires de Macrobrachium vollenhovenii . 23 Tableau 5: Composition centésimale des granulés des géniteurs de Macrobrachium vollenhovenii utilisés pour l’essai 23
Tableau 6: Récapitulatif des paramètres physico-chimiques de l’eau des bacs 28
Tableau 7: Récapitulatif du taux de survie par traitement des géniteurs tous sexes confondus de M. vollenhovenii 29
Tableau 8: Présentation des analyses statistiques des taux de survie entre les traitements 30
Tableau 9: Récapitulatif du taux de survie des géniteurs mâles et femelles de Macrobrachium. vollenhovenii 31
Tableau 10: Présentation des analyses statistiques des taux de survie entre les traitements 32

Liste des figures

Figure 1: Description des différentes parties du corps de M. vollenhovenii (Fischer et al., 1981) 5
Figure 2: Différents stades du cycle biologique de M. vollenhovenii (Griessenger et al., 1991)
Figure 3: Chaîne trophique dans un bassin d’élevage de Macrobrachium vollenhovenii
(Griessenger et al., 1991) 11
Figure 4: Schéma du dispositif expérimental 22
Figure 5: Evolution hebdomadaire du taux de survie (tous sexes confondus) par traitement . 29

Liste des photos

Photo 1: Aperçu du site de Hèvè (lagune de Grand-popo/Mono) 18
Photo 2: Nasses de capture et de stockage de M. vollenhovenii 18
Photo 3: Bac de stockage pour le transport 19
Photo 4: Aperçu d’un aquarium d’accueil de M. vollenhovenii 20
Photo 5: Aperçu des bassins d’acceuil de M. vollenhovenii 20
Photo 6: Présentation de l’aliment (granulés) 20
Photo 7: Présentation de l’aliment (boulettes) 20
Photo 8: Présentation de l’infrastructure d’essai de densité de charge (vue de l’intérieur d’un bac à gauche et vue partielle du dispositif à droite) 22

Table des matières

Introduction 1
1ère PARTIE: GENERALITES SUR L’ESPECE 3
1.1. Domestication: principe et justification 4
1.1.1. Principe 4
1.1.2. Justification 4
1.2. Généralités sur la crevette Macrobrachium vollenhovenii (Herklots, 1857) 4
1.2.1. Description de l’espèce 4
1.2.2. Position systématique de Macrobrachium vollenhovenii 6
1.2.3. Diverses appellations de l’espèce: Nom officiel de la FAO et noms locaux 6
1.2.4. Répartition géographique de l’espèce 7
1.2.5. Cycle biologique de l’espèce 8
1.2.6. Notion de densité de charge 10
1.2.7. Régime alimentaire de l’espèce 10
1.2.9. Importance des crevettes pour l’alimentation humaine 13
1.2.10. Pathologies de la crevette 15
2ème PARTIE: MATERIEL ET METHODES 17
2.1. Milieux d’étude 18
2.1.1. Sites de collecte des crevettes 18
2.1.2. Site d’expérimentation 19
2.2. Conduite de l’essai 21
2.2.1. Mise en charge 22
2.3.2.1. Fabrication de l’aliment 23
2.3.2.2. Nourrissage 24
2.4. suivi de l’essai 24
2.5. Traitement des données 24
3ème PARTIE: RESULTATS ET DISCUSSION 26
3.1. Résultats de l’acclimatation et comportement des géniteurs de Macrobrachium vollenhovenii 27
3.2. Résultats du test de densité sur les géniteurs de Macrobrachium vollenhovenii
3.2.1. Paramètres physico-chimiques de l’eau des bacs (moyennes et écart types) 27
3.2.2. Survie des géniteurs (tous sexes confondus) 29
3.2.2. Survie des géniteurs selon le sexe 31
3.2.3. Evolution du poids 32
3.3. Discussion 33
Conclusion et suggestions

Introduction

La diversification aquacole passe par le développement de nouvelles techniques de production et l’élevage de nouvelles espèces (SAG, 2012). Parmi les ressources aquacoles, la crevette représente une source potentielle de protéine et couvre 15% de la valeur totale des produits halieutiques dans le commerce international (FAO, 2012); elle constitue une véritable source de protéine quand le poisson devient rare (Alhassan et al, 2011).

Dans le Plan Stratégique de Relance du Secteur Agricole au Bénin (PSRSA, 2011), la filière crevette est classée parmi les filières porteuses. Elle est encore basée sur la cueillette dont les produits commencent par s’amenuiser du fait de la dégradation de l’environnement et de la forte pression anthropique sur cette ressource biologique (Agadjihouèdé, 2006). Les crevettes représentent une source importante de devises pour le Bénin (700tonnes/an avant l’auto- suspension en 2002) et malgré ce potentiel économique, la filière crevette peine à prendre son essor (Houngbo et al., 2013).

Avant la suspension de l’exportation des crevettes rouges du Bénin vers les pays de l’Europe en 2005, la quantité de crevettes livrée sur le marché mondiale était de 600 T jusqu’en 2001. Elle connait après une baisse drastique passant de 335 T en 2003 à 66 T en 2009. (FAO, 2012). Face à cet état de choses, la crevetticulture au Bénin devrait pouvoir devenir une priorité pour booster la production aquacole nationale. Pour atteindre cet objectif, il s’avère nécessaire d’axer les recherches sur la domestication voire l’élevage intensif de la crevette d’eau douce.

Le Bénin jouit d’une bonne position géographique du fait des pays voisins et de l’hinterlande dont le grand Nigéria qui offre de nombreuses possibilités en matière d’échanges commerciaux. Le marché nigérian représente donc un débouché pour faire écouler les produits halieutiques dont les crevettes.

Six espèces à savoir: Macrobrachium vollenhovenii, Macrobrachium macrobrachion, Macrobrachium dux, Macrobrachium sp1, Macrobrachium felicinum et Macrobrachium raredens sont connues dans la lagune de Grand-popo au Bénin (Agadjihouèdé, 2006). M. vollenhovenii et M. macrobrachion sont les plus représentées.

La crevette Macrobrachium vollenhovenii (Herklots, 1857) est la plus pêchée et la plus appréciée par la population du sud Bénin notamment dans la vallée de l’Ouémé et celle du Mono (Kouton, 2004 et Agadjihouèdé, 2006). Sa capture s’effectue généralement à partir du mois de juillet pendant la crue et représente une source importante de revenue pour les pêcheurs (Houngbo et al., 2013).

Malgré cette importance économique et les nombreuses qualités nutritionnelles dont regorge cette ressource biologique, Macrobrachium restent un objet de recherche très peu abordé.

Néanmoins, certains chercheurs tels que: Kouton (2004), Wenon (2005), Agadjihouèdé (2006) et Gangbé (2011) ont démarré quelques travaux sur les crevettes d’eau douce. Ces travaux abordent pour la plupart des études sur l’exploitation, l’écologie, la diversité et la biologie des crevettes d’eau douce.

Il urge donc d’agrandir le champ de connaissances scientifiques sur les crevettes d’eau douce à travers leur domestication et leur production intensive en station. Une espèce similaire, Macrobrachium rosenbergii a déjà fait l’objet d’élevage intensif ou extensif en Asie avec des techniques bien maîtrisées et disponibles.

C’est dans cette perspective que s’inscrit le présent travail de recherche à travers le thème intitulé «Etude préliminaire de l’effet de la densité de charge sur la survie des géniteurs de la crevette d’eau douce Macrobrachium vollenhovenii (Herklots, 1857)».

Il s’agit spécifiquement de déterminer en milieu contrôlé les valeurs optimales des paramètres environnementaux qui favorisent la survie des crevettes Macrobrachium et la densité de charge la mieux adaptée à la survie des géniteurs. Les hypothèses envisagées pour l’atteinte de ces objectifs sont:

– les paramètres physico-chimiques influencent de façon sensible le taux de survie des géniteurs de M. vollenhovenii;

– la densité de mise en charge des crevettes en captivité influence leur taux de survie.

Ce travail s’inscrit dans le cadre de l’exécution du projet portant sur la mise au point de techniques d’élevage de crevette d’eau douce Macrobrachium. Ledit projet est financé par le Programme Cadre d’Appui à la Diversification Agricole (ProCAD) à travers son volet PPAAO (Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest).

La première partie de ce travail est destinée à faire la synthèse des connaissances sur l’espèce M. vollenhovenii. La deuxième partie traite de l’état de la méthodologie générale du travail. Dans la troisième et dernière partie, les résultats des paramètres environnementaux, la densité de charge et la survie des géniteurs sont présentés et discutés puis des propositions seront faites pour aborder véritablement l’élevage de cette espèce de crevette en milieu contrôlé.

D'autres étudiants ont aussi consulté
Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez
à des milliers des mémoires de fin d’études !
Rechercher
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *