La première page du mémoire (avec le fichier pdf):
Université de Lubumbashi - Faculté des Sciences Sociales
Politiques et Administratives. R. I. , juillet2013

Les pays cinquantenaires de l’Afrique de l’ouest

  1. Les États postcoloniaux et la problématique de la démocratie
  2. La démocratie en Afrique : le bilan et les problèmes
  3. L’Etat : formation et approches définitionnelles de l’Etat
  4. Les formes, missions et caractéristiques de l’Etat
  5. L’histoire de la colonisation de l’Afrique
  6. Caractères généraux des Etats postcoloniaux
  7. L’histoire de la démocratie en Afrique
  8. L’alternance politique ou démocratique en Afrique
  9. La démocratie : la diversité de définitions de la notion
  10. Les formes de démocraties : directe, semi-directe
  11. La démocratie libérale, populaire et la démocratie représentative
  12. Principes de la démocratie : liberté, égalité, pluralisme et la loi
  13. Exigences de la démocratie : critique, alternance et participation
  14. Les pays cinquantenaires de l’Afrique de l’ouest
  15. Présentation des pays cinquantenaires de l’Afrique de l’Est
  16. La recrudescence de cours d’Etat en Afrique : causes du phénomène
  17. Les coups d’Etat en Afrique : avant 1990 et après 1990
  18. Le monopartisme africain : la naissance et les caractéristiques
  19. Les transitions politiques en Afrique
  20. Les causes multiples des guerres civiles en Afrique
  21. Les guerres civiles en Afrique : la chronologie et les effets
  22. La fin du parti unique et les limites du multipartisme en Afrique
  23. Anciens Etats à parti unique en Afrique: passage au multipartisme
  24. La naissance d’une presse pluraliste et le journaliste en Afrique
  25. La renaissance coopérative, les limites de la pratique coopérative
  26. L’organisation des élections en Afrique de l’ouest
  27. Les élections organisées en Afrique de l’est et centrale
  28. Les problèmes des droits de l’homme en Afrique
  29. Les problèmes de l’indépendance du parlement et de la justice
  30. Les problèmes de la politisation de l’armée
  31. L’organisation des élections libre, transparent et démocratique
  32. Le problème de la gouvernance politique
  33. Le bilan de la démocratie en Afrique de l’ouest
  34. L’Afrique de l’est et le bilan de 50 ans d’indépendance
  35. L’Afrique centrale et la démocratie: le bilan de 50 ans
  36. Les fondements d’une démocratie participative
  37. Les règles de la réanimation de la démocratie RRD

Les pays cinquantenaires de l’Afrique de l’ouest

Chapitre troisième : l’état de lieux des Etats post-coloniaux africains

Les Etats post coloniaux africains se portent mal, leur situation pitoyable se manifeste dès leurs accessions à l’indépendance. On a noté une recrudescence de coups d’Etat dû la militarisation de la vie politique africain, a l’absence de la légitimité, et a l’enjeu excessif du pouvoir.

La venue de la démocratie dans les années 90 n’a pas résolu le problème, les coups d’Etat sont toujours a la une de journaux. Généralement ces coups avant les années 1990 ont été suivi de l’instauration du monopartisme pour favorise la longévité du régime et, les honneurs des dirigeants africains conduisant même au culte de la personnalité.

Toute fois vers les années 90 les Etats africains sont entre dans la période de transition politique avec l’ouverture démocratique. Ces périodes seront caractérisées par l’ampleur du phénomène de guerres civiles dû l’expression d’intolérance et certainement d’absence démocratie.

Pour mieux présenter la photographie de l’état de lieux des Etats postcoloniaux, nous nous limiterons aux pays cinquantenaires ce pourquoi le présent chapitre comprend cinq sections traitant chacune respectivement de : la présentation des pays cinquantenaires ; la recrudescence des coups d’Etat ; le monopartisme en Afrique ; la transition politique et enfin les guerres civiles.

Section1 Les pays cinquantenaires d’Afrique

Il sera question dans cette section de faire une présentation des pays cinquantenaires. Pour mieux s’en sortir, nous avons préféré procéder par une fragmentation du continent en région enfin d’y sélectionner les pays cinquantenaires qui font l’objet de notre étude.

Il ressort de cette démarche trois régions dans lesquelles sont identifiés les pays cinquantenaires à savoir : l’Afrique de l’ouest ; Afrique de l’Est et enfin l’Afrique centrale.

§1. Présentation des pays cinquantenaires de l’Afrique de l’ouest

L’Afrique de l’Ouest compte plusieurs pays cinquantenaires, à savoir : le Benin, le Burkina-Faso, la Cote d’ivoire, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, et le Togo. Cependant, dans le cadre de ce paragraphe nous ferons la présentation de pays dont les données nous été facilement accessibles. Il s’agit principalement de pays suivant : La République du Togo,

1. 1La République du Togo
A. La situation géographique

Le Togo est située en Afrique de l’Ouest, en bordure du Golfe de Guinée. Il est limité au nord par le Burkina Faso, au sud par l’Océan Atlantique, à l’est par le Bénin et à l’Ouest par le Ghana.

Avec une superficie de 56 600 Km2, le Togo couvre du sud au nord une étroite bande de terre de 600 Km de long et de 120 Km de large avec une côte maritime d’environ 50 Km. Il est divisé en cinq 5 régions et compte trente 30 préfectures et deux 2 sous- préfectures175.

B. La population

Accédé à la souveraineté internationale le 27 Avril 1960, le Togo a une population estimée en 2006 à environ 5,4 millions d’habitants pour une densité de 95 hab. /Km2. Les femmes représentent 52 % de cette population qui se caractérise par sa grande jeunesse 45% ont moins de 15 ans.

Selon les principaux indicateurs de développement du Togo fournis par le Programme des Nations Unies pour le Développement PNUD, le taux de croissance est de 2,7%. L’espérance de vie est de 55 ans. Le taux de mortalité infantile s’élève à 80 pour 1000.

Le Togo compte quarante 40 ethnies et cinquante 50 dialectes dont les principales langues nationales sont : l’Ewé parlé au sud et le kabyè au nord. Le Produit Intérieur Brut PIB est de 1,9 milliards de dollars en 2004 soit un PIB par hab. de 1410 dollars. 176

C. La situation de l’emploi
  • La population active

Il faut dire qu’au jour d’aujourd’hui, le Togo ne dispose pas de données statistiques fiables sur la population active, faute de recensement. Le dernier recensement date plus de vingt 20 ans.

Cependant, le nombre actuel des agents de la fonction publique à la fin de l’année 2006 est de 16. 818 hommes et de 4 563 femmes soit un total de 21 381 fonctionnaires. Le Togo ne dispose non plus de statistiques en matière de chômage.

Néanmoins, il convient de souligner que le contexte socio-économique est marqué par une dégradation du niveau de vie, résultant des mesures d’ajustement structurel, de la dévaluation du franc CFA sans mesures d’accompagnement, de l’arrêt de la coopération internationale pour cause de déficit démocratique. Il découle de ces mesures, la fermeture de certaines entreprises avec les pertes d’emploi et la baisse du pouvoir d’achat.

175 Internet : http//: www. routard. com
176 Internet : http://www. tg. undp. org

Ces différentes mesures ont amené la plupart des travailleurs à se retrouver sur les carreaux, gonflant ainsi le rang des chômeurs. Ces chômeurs, ne sachant pas à quel saint se vouer, n’ont pour alternative que d’exercer des activités de fortune dans l’économie informelle.

Là également, il n’y a pas de statistiques pour déterminer le nombre exact des acteurs de l’économie informelle. Le Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti SMIG étant de 13 757 F CFA est le plus bas de la sous région.

Le Togo est membre de l’Organisation Internationale du Travail OIT depuis 1960. Dès lors, il a ratifié vingt 20 conventions et a dénoncé deux 2. Donc, il en reste dix huit 18 qui sont en vigueur. Toutes les huit 8 conventions fondamentales sont ratifiées. 177

  • L’emploi

Le marché de l’emploi se rétrécit de jour en jour. L’Etat providentiel n’existe plus. Alors les jeunes diplômes d’ Université et des autres Ecoles de formation supérieures n’arrivent plus à trouver du travail dans l’Administration publique. Pour résoudre le problème d’emploi et pallier à sa précarité, le Gouvernement a créé en 1989 la Zone Franche d’Exportation.

Les sociétés implantées dans cette Zone Franche ne sont pas régies par le Code du Travail, mais plutôt par un texte qui leur donne des avantages. Ce texte n’accorde pas suffisamment de protection aux travailleurs. 3Même les Inspecteurs du Travail ne sont pas autorisés à faire des contrôles dans ces entreprises.

Cela donne libre cours à des violations des droits des travailleurs à qui il est interdit de s’organiser en syndicat pour la défense de leurs intérêts. Certes, la Zone Franche a créé environ 9000 emplois. Mais, les employés des sociétés de la Zone Franche travaillent dans des conditions pénibles, parfois sans contrat de travail ou avec contrat dont les clauses laissent à désirer. 178

D. L’Education179

Sur le plan éducatif, le taux de scolarisation de l’année académique 2005 – 2006 selon les différents ordres de l’enseignement se présente comme suit :

Primaire Collègue Lycée
Masculin 65 % Masculin 32 % Masculin 54 %
Féminin 48 % Féminin 11 % Féminin 34 %

177 Internet : http://www. afrisop53. org
178 Internet : http://www. afrisop53. org
179 Internet : http://www. Etat. sciencespobordeaux. fr

TOTAL 58 % TOTAL 22 % TOTAL 44 %

E. La Santé 180

La crise socio-économique qui a secoué le Togo depuis l’avènement de la démocratie dans les années 90, a amené l’Etat à se désengager des 5problèmes de santé des populations. Cependant, malgré ce désengagement, des efforts quoique insuffisants, sont déployés pour satisfaire les besoins des citoyens en matière de santé.

  • La couverture en infrastructures sanitaires

Nombre de Centres Hospitaliers Universitaires CHU 3 ; Nombre de Centres Hospitaliers Régionaux CHU 6 Nombre des Hôpitaux spécialisés 1 ; Nombre des Hôpitaux de préfectures ou de district 26 ; Nombre de Polycliniques 09 Nombre des Hôpitaux privés / confessionnels 09 Nombre de Centres médico-sociaux 85 ; Nombre de Centres de santé 20 ;Nombre de dispensaires USP 421 Ensemble des formations sanitaires selon les normes 618 ; Nombre d’infirmeries 17 Nombre de case de santé 153 ;Nombre de cliniques ou cabinets privés 236 Ensemble des formations sanitaires hors normes 406 Total des formations sanitaires 618 + 406 1024 ; Nombre d’officine 03 ; Nombre de lits 4 435 Centre de dépistage du VIH/SIDA 38 Ces données sont tirées de la Revue du secteur de la santé, Kpalimé Avril 2004 et concernent toute l’étendue du territoire national.

  • La couverture en personnel technique
Médecins 346
Assistants médicaux 236
Infirmiers diplômés d’Etat 723
Sages-femmes 336
Laboratoires d’Etat 226

180 Internet : http://www. solotrancy. free. fr

La lecture de la situation relative à la couverture en personnel sanitaire pour la république du Togo révèle le grand drame Africain. Le seul cas de médecin pourra expliquer ce drame : pour une population étamée à 5,4millons, on ne compte que 346 médecins.

Admettons que chaque citoyens ait besoin de son médecin traitant, un calcule simple démontre que chaque médecin devra s’occuper de 14451 citoyens. Ceci démontre que le Togo est encore dans une phase primitive dans le domaine de la santé et, cette situation propre au Togo est valable pour un bon nombre pays africains.

Les pays cinquantenaires de l’Afrique de l’ouest

F. La couverture en électricité181

Le Togo dispose de deux 2 barrages hydroélectriques exploités, celui de Kpimé et de Nangbeto qui n’arrivent pas à couvrir la demande nationale. Par conséquent le Togo est obligée de recourir aux importations d’hydrocarbures et d’électricité pour satisfaire les besoins sans cesse croissant des populations.

Il s’agit de l’importation du carburant pour alimenter les centrales thermiques et de l’électricité en provenance du Ghana et de la Côte d’Ivoire gérée par la CEET et la CEB. Ces dernières années, la situation énergétique dans la sous-région s’est détériorée et on assiste à une réduction de la production d’électricité chez les deux 2 fournisseurs, le Ghana et la Côte d’Ivoire.

L’accès à l’électricité au Togo est faible. Les données tirées des enquêtes EDS-TOGO 1988 et 1998 et de QUIBB 2006 permettent de savoir que la proportion des ménages ayant accès à l’électricité est passée de 15,5 % à 26 % de 1988 à 2006.

G. La couverture en eau182

La fourniture d’eau au Togo est assurée par la Société d’Etat : la Togolaise des Eaux TDE. Mais, l’accès à une eau de qualité est un problème majeur pour les populations togolaises. Selon le rapport mondial sur le Développement Humain 2005, près de la moitié de la population a accès à une eau de qualité en 2002.

Les données tirées des enquêtes EDS-TOGO 1988 et 1998 et de QUIBB 2006 montrent que la proportion des ménages ayant accès à l’eau potable est passée de 33,64 % à 35,36 % de 1988 à 1998. En 2006, cette proportion a chuté à 28,4%. Ce qui prouve que les populations éprouvent d’énormes difficultés pour avoir de l’eau potable.

En dehors de l’eau de robinet dont la fourniture est souvent irrégulière dans certains ménages, certaines populations, surtout des banlieux et des milieux ruraux s’approvisionnent en eau de forage. D’autres utilisent l’eau des rivières qui parfois est source de maladie. 8Selon les indicateurs de développement humain du PNUD, la population ayant accès à des points d’eau aménagés est de 54 %.

181 Internet : http://www. solotrancy. free. fr
182 Internet : http://www. Etat. sciencespobordeaux. fr

Au regard de ces quelques données statistiques, il est clair que les besoins élémentaires des populations sont loin d’être satisfaits. Il revient donc aux autorités de nos pays de développer des stratégies appropriées leur permettant d’assurer aux populations ces droits fondamentaux de l’homme.

1. 2 La République du Niger183

Situé en Afrique de l’Ouest, le Niger est un pays enclavé qui couvre une superficie de 1 189 000 km2 1 267 000 selon l’ONU. La République du Niger s’étend en latitude entre 11°37 et 23°33 Nord, et en longitude entre 0°06 et 16° Est du méridien d’origine.

Le Niger est limité au Nord par l’Algérie et la Libye, à l’Est par le Tchad, au Sud par le Nigeria et le Bénin et à l’Ouest par le Burkina Faso et le Mali.

Le Niger présente beaucoup de points communs avec son voisin le Mali: une superficie comparable 1,267 millions de km2 pour le Niger contre 1,24 pour le Mali, soit deux fois la superficie de la France, des peuples communs Songhaï, Touareg, Peul, un fleuve à partager le Niger, la moitié de son territoire occupé par les étendues arides du Sahara et du Sahel, et, enfin, une situation géographique continentale sans accès direct à la mer.

Mais là s’arrêtent leurs ressemblances; et parmi leurs points de divergence il y a d’abord le fleuve Niger: il s’étire sur 1700 km au Mali ce qui favorise le développement de la pêche et de l’agriculture irriguée ainsi que la navigation fluviale alors que son cours au Niger se réduit à 500 km dans l’extrémité occidentale du pays.

De plus, le Mali est reliée à la côte du Sénégal par un chemin de fer alors que le Niger attend toujours que la ligne ferroviaire du Bénin soit prolongée jusqu’à Niamey. Si le Niger est plus enclavé que le Mali, en revanche il a sur son voisin l’avantage d’avoir mis au jour un domaine minier important: uranium, fer, phosphates, charbon, calcaire etc. , en plus de l’agriculture.

183 Internet : http://www. mehore. free. fr

1. 3 Nigeria184
A . Situation géographique

Les pays limitrophes du Nigeria sont le Niger au nord, le Tchad dont il est séparé par le lac Tchad au nord-est, le Cameroun à l’est et le Bénin à l’ouest. Au sud, le Nigeria est bordé par deux baies dans le golfe de Guinée : la baie du Bénin et le golfe du Biafra.

La végétation et les paysages nigérians sont très divers. La côte est une région basse de lagons, de plages de sable et de mangroves. Elle se prolonge par une forêt tropicale où les palmiers dépassent 30 m de hauteur.

En continuant vers l’intérieur des terres, la savane et les grands espaces boisés montent jusqu’au plateau de Jos, dans le centre du pays, qui culmine à 1 800 m. La partie nord, située en bordure du Sahara, est semi-désertique et désertique.

184 Internet : http://www. guidemondiale devoyage. com

B. La population

130,2 millions 2005.

C. La capitale

Abuja. Nombre d’habitants : 403 000 1999.

D. Les langues

L’anglais est la langue officielle. Le pidgi n une simplification de l’anglais est très répandue. Les trois principales langues nigérianes sont les langues Yoruba, Ibo et Hausa. Le pays compte quelque 400 autres langues.

E. Électricité

Courant alternatif monophasé 220/250 volts et 50Hz.

1. 4La République du Burkina-Faso185
A. La Situation géographique

Le Burkina Faso d’une superficie de 274 200 km², soit la moitié de la France est un État d’Afrique occidentale enclavé entre le Mali au nord et à l’ouest, le Niger à l’est, le Bénin, le Togo, le Ghana et la Côte d’Ivoire au sud

185 Internet : http://www. tlq. ulval. ca

B. La capitale : Ouagadougou
C. La population : 13,9 millions 2005
D. la langue officielle : français
1. 5Le Sénégal186
A. La situation géographie

Le Sénégal se situe à l’avancée la plus occidentale du continent africain dans l’Océan Atlantique, au confluent de l’Europe, de l’Afrique et des Amériques, et à un carrefour de grandes routes maritimes et aériennes. Il est limité au Nord par la Mauritanie; à l’Est par le Mali; au Sud par la Guinée et la Guinée Bissau; à l’Ouest par la Gambie, et par l’Océan Atlantique sur une façade de500 km.

B. La superficie : 196 722 km2
C. Le relief et hydrographie

Le Pays plat aux sols sablonneux ne dépassant pas 130 m d’altitude sauf à la frontière sud-est vers la Guinée; les Trois fleuves traversent le pays d’est en ouest : le Sénégal 1700 km au nord, la Gambie 750 km et la Casamance 300 km au sud.

D. La population 1996187

LE Totale 8. 400. 000 habitants

  • Urbaine 41 %
  • Densité 42 habitants au km²
  • Accroissement 2,8 % par an
  • Le Jeune 58 % ont moins de 20 ans
  • Active 42 %
  • Scolarisée 55,7 %

186 Internet : http://www. africabusinessmarket. com
187 Internet : http://www. routar. com

Rechercher
Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études ! Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
En continuant, vous acceptez la politique de confidentialité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.