La première page du mémoire (avec le fichier pdf):
My Business School
2020 - 2021

Le déploiement et l’intérêt du leadership féminin

  1. Le leadership féminin et le développement personnel
  2. La femme du 2ème millénaire: l’image de la condition féminine
  3. L’entreprenariat féminin, perceptions de l’environnement
  4. Le rôle du conjoint dans l’entrepreneuriat féminin
  5. Le déploiement et l’intérêt du leadership féminin
  6. Les Success Story: LeadGirl, Mumpreneurs et Alpha girls
  7. La construction financière féminine et l’usage féminin
  8. L’énergie féminine, un atout sacré à la réussite professionnelle
  9. L’accès au leadership féminin: clairvoyance, imagination, …
  10. Le leadership des femmes: le pouvoir des changements

Le déploiement et l’intérêt du leadership féminin

2. LE DEPLOIEMENT ET L’INTERET DU LEADERSHIP FEMININ

Le déploiement et l’intérêt du leadership féminin

L’intérêt du Leadership est non seulement un bénéfice pour la femme mais également pour son entourage, son équipe ainsi que l’influence qu’elle propagera pour les générations à venir.

Plus la manière de manager est fluide et authentique plus l’influence est importante.

Le déploiement du leadership se montre de plus en plus grâce à certains évènements qui ont permis à la société de prendre conscience du rôle de la femme au sein de la société mais également l’impact de son influence

11 https://www.entreprendre.fr/travailler-en-couple-cest-possible-mais/

2.1 Le réseau féminin, un allié de croissance pour les femmes

Aujourd’hui, la France compte plus de 500 réseaux féminins, en effet ce type de « networking » n’est plus réservé aux hommes.

Ces réseaux permettent aux femmes de développer des liens étroits avec d’autres femmes qui ont des difficultés à créer un environnement suffisamment diversifié pour une croissance personnelle et professionnelle. …

Dans ces réseaux, on trouve notamment « des ambassadrices » ou bien « des mentors » qui sont présentés comme des modèles, des influenceuses se basant de leur histoire, leur parcours afin de sensibiliser et encourager l’esprit d’entreprise en tant qu’option professionnelle pour les femmes de tous âges.

Selon le site  » Les Echos Start »12 ce type de réseau permet aux femmes d’échanger et s’entraider dans une atmosphère chaleureuse et bienveillante, échanger leurs cours et leurs projets professionnels, partager leurs difficultés et leurs questions sur leur vie (futur)

On trouve dans ces types de fondation, de réseau ou d’association des programmes diverses et variées : – Master Class – Ateliers – Du coaching – Challenge – Séminaires – conférences – Formation – Exercice de psychologie et de développement personnelle… »

Le tout afin de permettre à chacune d’entre elle de se développer et de s’enrichir, mais surtout de s’ouvrir à de nouvelles cultures, d’apprendre et d’enseigner d’autre compétences et d’en ressortir grandie

2.1.1 La puissance des réseaux féminins

Être une femme peut, aujourd’hui encore, s’avérer représenter un frein dans son parcours professionnel. Pour remédier à cet état de fait, la réponse a été la création de réseaux de femmes.

Les raisons d’intégrer un réseau, et le bon réseau, s’avèrent être nombreuses et variées :

  • Progression dans sa carrière,
  • Lancement d’entreprise,
  • Suite de carrière après un licenciement,
  • Rencontre de nouveaux prospects,
  • Engagement en faveur de la mixité,
  • Apprentissage de l’expression orale en face d’un auditoire, etc.

Ainsi, on voit en France se développer ce type dans réseau. A titre d’exemple, sur le périmètre Grand Est, ces groupements se nomment EST’elles Executive, Elles bougent, Femmes 3000, RéZoé, Les Femmes fantastiques, Collectif des FEES, Créez comme elles…et ont pour objectifs d’animer et de faire vivre des cercles business ou encore de partager des expériences et des pratiques.

12 https://start.lesechos.fr/societe/egalite-diversite/ladies-ces-reseaux-de-femmes-vous-aident-dans-votre-vie-pro-1175049

Les manières classiques d’intégrer un réseau sont l’inscription simple, le dossier ou la cooptation. Comme nous l’écrivions plus haut, le choix d’un bon réseau est capital, certains étant spécialisés dans des secteurs, d’autres prônant l’éclectisme et la diversité.

Mais la leçon principale, issue de nombreuses expériences de terrain, de l’intégration à un réseau est qu’au bout de deux ans, le bénéfice apporté à la femme entrepreneur est qu’elle gagne en « maturité, en confiance en soi, en leadership et en ambition.»

Mais aussi, étant donné que les postes à hautes responsabilités sont synonymes d’isolement pour les femmes car leur environnement est alors composé de beaucoup d’hommes, les rencontres constituent de véritables aubaines en matière de soutien et de partage d’expérience et ce notamment dans plusieurs domaines (maternité, gestions des enfants en bas âge, temps partiel, équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle, ou encore financement de son entreprise, etc.).

Nous avons donc bien à faire ici à une forme de mentorat par des femmes qui ont su gravir les échelons qui peuvent mettre leur expérience en leur faveur et ce, sous de nombreuses formes d’aide ou de soutien : recommandations, offres d’emploi, création de liens amicaux.

2.1.2 Les types de réseaux féminins

Bousculer codes et clichés

Les réseaux d’écoles classiquement connus et réputés sont issus des institutions suivantes : HEC, Essec, Polytechnique, Sciences po, Supélec, etc. Ils ont été créés par d’anciens élèves pour promulguer et favoriser l’entraide. Selon les rédacteurs de ce site internet « Prévenir13 les nouvelles diplômées que la carrière au féminin n’est pas un long fleuve tranquille ».

Outre les réseaux académiques, d’autres réseaux sont catégorisés par secteurs d’activité : numérique, tourisme, beauté ou cosmétiques, secteur automobile, administratif, artisanat.

De même, il existe des réseaux qui agissent et trouvent leur raison d’être en faveur d’une profession : avocates, juristes, experts comptables, médecins…

Ensuite, nous trouvons les réseaux d’entreprises, très présents dans la plupart des grosses structures (Engie, SNCF, EDF, Orange, Société Générale, BNP, etc.) et ont pour ambitions de donner aux femmes la possibilité d’accéder à d’importantes responsabilités. La SNCF comporte dans son réseau féminin plus de de 5 000 membres.

Il existe également les réseaux de types transversaux qui dépassent le secteur ou la profession, avec un but commun : aider à la progression féminine dans les carrières.

13 https://www.marieclaire.fr/,6-reseaux-de-femmes-pour-booster-sa-carriere,823098

A cause du plafond de verre, à partir de 40 ans la carrière de la femme se trouve souvent bloquée. Pour remédier à ce problème les femmes se dirigent vers l’entreprenariat et commencent à former des réseaux dédiés aux femmes entrepreneurs. On dénombre 500 clubs business exclusivement féminins en 2020 en France.

Des clubs composés des femmes trentenaires qui se préparent et combattent les clichés et luttent pour l’égalité homme femme dans le monde du travail.

Ces initiatives portent leurs fruits mais malgré tous ces développement le chemin encore compliqué pour les femmes entrepreneurs dans des sociétés qui mettent l’homme toujours supérieur à la femme.

Enfin, les réseaux d’entreprenariat14 féminin vise aux associations, club, fondation des femmes sont un réel soutien pour entrepreneuses qui se sentent freinées dans leur travail, ces derniers se tournent vers ce type d’accueil afin de développer leur business et leur croissance.

Selon l’article du journal « les tablettes Lorraines » La France compte plus de 500 clubs d’entreprises et de secteurs 100 % féminins, ainsi les réseaux se multiplies et les femmes d’environ 35 à 40 ans voient leurs carrières booster et leur réseau social se développer.

Ce type de réseau a motivé énormément de femmes dans leur vie professionnelle, mais également personnelle.

La France compte plus de 500 clubs d’entreprises et de secteurs 100 % féminins, ainsi les réseaux se multiplies et les femmes d’environ 35 à 40 ans voient leurs carrières booster et leur réseau social se développer.

Des progrès d’inégalité homme-femme ont été accomplis dans ce domaine, cependant, il reste encore à construire et cela pourra s’améliorer grâce à ces femmes qui inspirent et influencent de par leur prestance féminine et naturelle, de par leur parcours atypique, et leurs réussites.

Les objectifs de ces réseaux sont multiples et poursuivent divers buts tels que le développement de l’entrepreneuriat au féminin, la mise en valeur des actions des femmes dans le monde du travail et les aides apportées lors de la création entrepreneuriale.

Le contact avec les gens de son école reste fondamental. Il est important d’intégrer un réseau au sein de l’entreprise à condition de bien le choisir suivant ses objectifs. Cela suppose certaines contraintes telles que la participation à des réunions mais le jeu en vaut généralement la chandelle.

Par exemple, La Franco-Gabonaise Joly Andre, cadre chez Engie (ex-GDF Suez) et formée dans les plus grandes écoles de commerce parisiennes s’est longtemps engagée auprès du réseau féminin Women in Networking.

Elle insiste sur la création de liens durables et révèle que la construction d’un réseau demande de la patience, du temps et de l’investissement sur le long terme.

14 https://www.tabletteslorraines.fr/article/booster-sa-carriere-au-feminin

Ces réseaux, y incluant ceux spécifiques au Grandes Écoles (Centrale Paris, l’ENA, Supélec, Sciences-Po Paris, HEC, etc.), se retrouvent sur le territoire national mais en Afrique aussi par exemple. Des réseaux dans lesquels les maîtres-mots sont réflexion, inspiration et développement personnel.

2.1.2 Un vecteur de reconnaissance et d’appartenance

Beaucoup de femmes appartenant à ces réseaux sont dans un schéma de recherche d’auto- réalisation et de satisfaction en milieu professionnel.

Ce sont des femmes entrepreneurs de carrière ou en transition vers une carrière entrepreneuriale.

Elles trouvent leur accomplissement dans l’entrepreneuriat et leur rassemblement dans ce type de réseaux leur offre la possibilité d’apprendre l’une de l’autre et de se comparer. Ceci leur permet une meilleure reconnaissance de soi et augmente leur désir d’avancer et s’investir dans leur carrière d’entrepreneur.

Appartenir à ces clubs, se sentir entourées de personnes qui sont confrontées à leurs problèmes, leur donne une force et peut les rassurer.

Rechercher
Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études ! Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
En continuant, vous acceptez la politique de confidentialité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page