Le leadership des femmes: le pouvoir des changements

  1. Le leadership féminin et le développement personnel
  2. La femme du 2ème millénaire: l’image de la condition féminine
  3. L’entreprenariat féminin, perceptions de l’environnement
  4. Le rôle du conjoint dans l’entrepreneuriat féminin
  5. Le déploiement et l’intérêt du leadership féminin
  6. Les Success Story: LeadGirl, Mumpreneurs et Alpha girls
  7. La construction financière féminine et l’usage féminin
  8. L’énergie féminine, un atout sacré à la réussite professionnelle
  9. L’accès au leadership féminin: clairvoyance, imagination, …
  10. Le leadership des femmes: le pouvoir des changements

Le leadership des femmes: le pouvoir des changements sociétaux

3.3 Le pouvoir des changements sociétaux attendus

Le pouvoir des changements sociétaux attendus

Une femme leader, est une femme qui permet l’échange et le transfert des connaissances.

Elle a les clés pour ouvrir les bonnes portes, elle aide les autres à réussir du fait de sa capacité d’empathie et d’altruisme. Elle n’hésite pas à transmettre le savoir autour d’elle afin de permettre à une génération future de se développer progressivement tout en ayant un but précis dans la vie ;

3.3.1 Un épanouissement individuel et professionnel dans la société

Selon Typhaine Lebegue, le développement de soi est très important et a une valeur très élevée et ce relativement aux éléments de la réussite d’un point de vue personnel.

Les entrepreneures créatrices mettent en exergue l’importance de « l’avoir fait » (concrétisation d’un désir professionnel) et comme le cite l’auteure « l’acte d’entreprendre constitue donc déjà un premier niveau de réussite ».

L’article cite des paroles d’entrepreneures, qui nous semblent significatives, car révélatrice du véritable acte libératoire de la nature profonde des femmes que symbolise l’entrepreneuriat :

– « Pour moi, réussir c’est d’avoir contrôlé et maîtrisé la naissance, la vie et la fin de ce que j’avais à créer. C’est aussi, avoir pu prospérer financièrement. En ce sens, ce serait un deuxième niveau. […] Comme si réussir c’était réussir à s’offrir ce rêve-là » (Sylvie).

– « Je suis passée à l’acte, j’ai osé. Cela se résume à ça et c’est énorme. […] Je me suis libérée de ma prison. […] Je pense que je ne me limite plus du tout comme avant » (Sylvaine).

– « La satisfaction d’avoir fait ce que j’avais envie dans un univers qui me plaît, d’avoir accompli un parcours personnel et professionnel. Ce n’est pas parce qu’on arrête, qu’on est en état d’échec » (Élisabeth).

– « Si demain cela ferme, je ne le vivrai pas comme un échec. J’aurai fait des choses qui m’auront fait progresser, avancer et qui m’auront appris à faire les choses différemment dans ma vie au quotidien » (Suzie).

Au regard de ces différents témoignages, il en ressort un sentiment subjectif de développement de soi avec les qualités (maturité, sagesse et affirmation de soi) qui vont avec ce développement, qualités à ajouter à celles qui ont déjà été citées dans ce mémoire.

Cette expérience entrepreneuriale est de nature à accroître l’employabilité des femmes et ce sur deux plans : celui du savoir-faire mais également celui du savoir-être (épanouissement, maturité, la sérénité et sagesse.)

Également, une des stratégies clés favorisant la réussite des femmes dans la société, c’est Le parrainage de carrière :

Également, une des stratégies clés favorisant la réussite des femmes dans la société, c’est Le parrainage de carrière :

Dans l’article « the game plan of successful career sponsorship » réalisé par l’auteur Jovina Ang32, une auto-ethnographie qui a pour but de représenter un travail de recherche qualitatif et réflexif axée sur les expériences de l’individu qui a pour finalité d’offrir une meilleure approche et compréhension des besoins de la société sur un sujet défini à expliquer que les femmes leaders ont besoin d’un réseau de champions afin de gagner les échelons et devenir plus influente grâce au parrainage faites par des hommes.

32 https://www.researchgate.net/publication/331141759_Career_Sponsorship_An_Effective_Way_for_Developing_ Women_Leaders_Contemporary_Research_and_Evidence-Based_Practices

En effet, en Asie, et en Amérique ce phénomènes est beaucoup plus répondues qu’en France.

L’article souligne que la stratégie clé qui vise à promouvoir la carrière d’une femme, est de donner la priorité au mentorat et au parrainages en particulier par des leaders influents, or des femmes.

Car il permet de casser les stéréotypes et les inégalités hommes-femmes dans les entreprises.

En effet, le mentorat et le sponsoring sont essentiels afin de booster les femmes leaders qui aspirent à devenir dirigeantes. Or construire un réseau avec ce parrain et devenir sa filleule permet de bénéficier d’une connaissance, d’une large expérience, et d’acquérir de nouvelles compétences.

Également, les recherches menées dans le cadre du parrainage de carrière pour femme ont montré que les dirigeants qui encadrent les autres ont :

– Un certain engagement un sens du leadership

– Ils ont bénéficié ou manquer souvent de conseil lors de leur début de carrière

– Un grand sentiment de bien-être et de satisfaction personnelle et professionnelle au cours de leurs expériences et vécus

3.3.2 Le leadership et son impact sur le bien-être de l’équipe

Le leadership et son impact sur le bien-être de l’équipe

Une des conditions de réussite d’un leader dans sa fonction est sa confiance en soi. Sa confiance en soi dégage une énergie positive et exerce une action puissante sur les personnes et les groupes avec qui il travaille.

Le levier de la confiance est critique et ne doit jamais le perdre de vu. Il doit toujours penser à travailler sur sa confiance.

Tout cela passe par une relation satisfaisante entre l’individu et son environnement. Ces collaborateurs vont aussi se mettre en confiance et naturellement produire plus efficacement dans un environnement de travail saint.

Le leader quand il est mis en confiance, qu’il utilise son savoir faire d’une manière optimale et qu’il reste souple peut facilement contribuer à la performance de son équipe ou son entreprise.

Dans Leaders, inspirez confiance (2017) de Alain DULUC33, l’auteur pointe une contradiction dans les entreprises en France. Elles comprennent qu’il faut investir dans le capital humain parce qu’il est la clé du développement et de la réussite de l’entreprise. Le leadership de confiance est brandi comme la méthode appliquée aujourd’hui.

Cependant, la réalité est autre dans des structures peu participatives des entreprises.

L’individu se trouve aujourd’hui mal mené par l’entreprise qui cherche par tous les moyens de dégager le maximum de son employé et adapter ainsi des méthodes de management et de leadership pas trop basée sur la confiance.

3.3.3 Transmission des valeurs dans la génération future grâce l’inconscient collectif

Transmission des valeurs dans la génération future grâce l’inconscient collectif

« Nous sommes le point de départ de tout succès. Au fil des expériences, la réussite prend racine en nous et fleurit sous le regard du public. »
Jessica Mbangila

Dans cette dernière partie, j’ai souhaité évoquer 3 axes fondamentaux qui permettent une meilleure anticipation du leadership des femmes dans des générations futures.

Premièrement, supprimer le syndrome de l’imposteur qui nous empêche d’être pleinement nous-même afin de plaire à une société, deuxièmement, la faculté d’instaurer un leadership participatif et bienveillant au sein de son organisation en favorisant la cohésion des femmes entres elles et en ayant un cadre de travail solidaire et convivial.

Et enfin, apporter une réflexion sur l’impact de l’influence qu’une mère pourrait avoir aux yeux de son enfant, une influence qui peut modifier dans la vie d’un adulte, tout un mécanisme de défense que ce soit dans la carrière professionnelle, mais également dans la vie personnelle et sociale.

33 https://www.cairn.info/leaders-inspirez-confiance–9782100758623.htm

Nous vivons dans une société patriarcale, ou les femmes ne sont pas forcement perçue partout comme les hommes, surtout dans le monde entrepreneurial, où les femmes à postes de dirigeantes seront jugées différemment que les autres dans leurs responsabilités, et cela Janie Duquette34, auteur, productrice et conférencière l’a bien compris.

Dans son livre « LES 7 CLÉS DU LEADERSHIP FÉMININ », Janie partage avec nous son parcours, elle nous indique les 3 étapes primordiales afin d’accéder au leadership féminin et réussite sa carrière professionnelle et dans la société d’aujourd’hui.

LES 7 CLÉS DU LEADERSHIP FÉMININ

Également Anne a créé une association pour femme : ALMA MA TERRE, qui a pour but d’aider les femmes à prendre le pouvoir et à affirmer leur féminité au travail. Pour elle, de nombreuses femmes dans le monde ont su accomplir énormément de chose dans l’ombre, et cette association est également un moyen de les faire connaitre au grand public.

Dans plusieurs de ses interviews elle insiste sur le fait que la femme a le don de prendre soin de l’autre, de par son instinct maternel, elle possède une vision empathique et sociale.

Elle conseille aux jeunes femmes qui souhaitent se lancer dans l’entreprenariat, de s’orienter vers des métiers liés à l’entreprenariat social, une entreprise qui a pour but d’aider la communauté, de transformer une société de par l’inconscient collectif.

Elle ajoute à cela que dans une société en pleine surconsommation, les personnes sont de plus en plus sensibles aux entreprises qui défendent une cause, d’où l’importance d’avoir une entreprise qui possède une conscience et des valeurs pour le bien de la société et de la nouvelle génération.

Enfin, elle souhaite que toutes les femmes et tous les hommes deviennent solidaires entre eux, car les compétences de chacun feront en sorte de faire grandir plus rapidement une société.

Elle n’hésite pas à signaler aux femmes de commencer à se soutenir entre elles et à s’investir dans des réseaux féminins au lieu de revendiquer sans cesse le féminisme et l’inégalité des sexes. 

34 https://www.janieduquette.com/produit/livre-les-7-cles-du-leadership-feminin/

Elle offre 3 conseils aux femmes qui veulent développer leur leadership féminin :

Accepter le fait d’être importante dans la vie : affirmer sa féminité et l’impact que l’on pourra avoir dans ce monde est un indicateur important pour la réussite et sérénité de chaque femme souhaitant s’épanouir

Solidarité entre femmes : les femmes devront se soutenir et s’encourager afin de créer un monde meilleur, les femmes devront agir avec douceur, délicatesse lors de leur discours, de leur réunion et durant leur échanges social ou professionnel, elles devront casser les codes afin de propulser le leadership qui se cache en chacune d’entre elles.

Sortir du rôle de l’imposteur : enlever les masques et s’affirmer complètement est cruciale si une femme souhaite manager et devenir inspirante au sein de son entreprise et auprès de son entourage. Elle devra assumer d’être une femme et de non pas passer son temps à vouloir plaire aux exigences masculines.

Dans l’article de Sophie Belghiti-Mahut, 35 l’auteure nous raconte l’expérience de 4 femmes, leader d’entreprise qui a pu atteindre l’excellence au sein de leur travail, elle explique et approuve à travers son article que ces 4 répondantes se distingues par leur leadership féminin qui tend à se rapprocher d’un leadership interactif ( Rosener, 1990), une méthode qui favorise l’encouragement, l’écoute active, la bienveillance et le partage du pouvoir avec les autres membres.

Également ses femmes ont excellé dans un travail qu’elle avait choisi et pour lesquelles elles se sentaient à l’aise, car elles répondaient à un besoin primaire que la femme possède qui est : prendre soin de l’autre, défendre une cause, et être empathique.

Parmi ces 4 femmes, Dorothée, jeune entrepreneuse et présidente dans sa région, elle détient également un groupement d’entreprises œuvrant pour la lutte contre la discrimination s’est exprimé sur sa philosophie afin de mener à bien son équipe au sein de son travail :  » à travers plein de petites choses simples, on a essayé ensemble de faire en sorte que les femmes – dominantes dans l’équipe – puissent équilibrer bien les choses »;  »

Grace à un Brainstorming collectif, nous avons décoré les pièces, créer un jardin, un potager, une cuisine, une salle de détente…On a essayé de faire quelque chose où les gens venaient et se sentaient bien au travail, et ainsi travailler en harmonie »

35 Belghiti-Mahut, Sophia, et al. « Quand des femmes au sommet se racontent. Femmes au sommet et leadership », @GRH, vol. 10, no. 1, 2014, pp. 59-85.

Cependant si parmi les interviewés on constate que pour Claude et Dorothé qui sont des jeunes femmes ambitieuses ont due opter pour un profil proactif, car elles estiment qu’elles ont réussi à graver les échelons grâce à leur force et leur persévérance, pour Brigitte et Agnès, cela n’a pas été le cas, en effet, elles sont reconnaissantes sur le fait que leur réussite était due en partie grâce à des mentors et des responsables qui ont dû booster leur carrière.

Leadership féminin: le pouvoir des changements sociétaux

Enfin, les chercheurs Henning et Jardim ( 1977 ) ont pu observer de par leur approche auprès des femmes leaders afin de comprendre leur motivation et les événements de leur enfances qui ont dû jouer un rôle important dans la décision de leur carrière professionnelle, ils constatent que les femmes qui ont eu des pères et mères autoritaires durant leurs enfances vont développer un style de management autoritaire et plus rigide que celles qui ont eu été bercé par une mère aimante et un père compatissant, elles en revanche, opteront pour un style de leadership participatif et accès sur l’énergie féminine étant donné que depuis leur jeune âge elles ont grandie en observant le modèle maternel de leur mère.

Alors la question se pose ici : Faut-il pour l’intérêt futur des enfants que la mère revoit son influence auprès de son enfant ? Est-ce que le fait, durant la petite enfance, d’être exposée à des mères leaders et dotée d’une énergie féminine éviterait aux futures entrepreneuses de tomber dans le syndrome de l’imposteur ?

Conclusion

Dans ce mémoire, nous avons examiné et discuté l’impact du développement personnel sur le leadership féminin (leadership des femmes). D’après les exemples cités dans ce mémoire, nous avons vu que pour se développer dans son rôle de leader, la femme doit apprendre à se connaître, se connecter avec son énergie féminine, faire confiance à son intuition tout en équilibrant son corps.

Même dans la réussite, la femme leader peut facilement être victime du syndrome de l’imposteur niant facilement tout crédit sur ses réussites et accomplissements.

Afin de manager en parfaite harmonie, l’entrepreneuse devra faire appel à son intelligence émotionnelle, et d’éveiller la lumière et l’énergie au sein de son équipe. Elle devra également suivre une méthode que le scientifique Schutz a mis en place, qui consiste à manager tout en prenant en compte 3 dimensions essentielles aux besoins propres de chaque individu : l’intégration, le contrôle et l’affection.

Or, une telle réflexion en profondeur va bien au-delà des questions sur le développement personnel ou l’inégalité des sexes dans le leadership au travail. En effet la femme a toujours souffert dans notre société du sexisme et du plafond de verre.

Pour les contrer, un nouveau concept venant droit de l’Amérique aide beaucoup à faire évoluer les choses en favorisant le parrainage de carrière ; qui consiste pour les dirigeants d’entreprises de parrainer des femmes leaders qui ont la volonté de réussir afin de booster leur carrière et de gagner dans les échelons rapidement.

Par ailleurs, le regard sur la responsabilité que possède la femme dans son foyer est devenu plus reconnu durant la période covid.

Les hommes étaient contraints de rester à la maison et par ce fait changer leur perception sur les conditions de la femme. L’homme devient plus à l’écoute et compréhensif vis à vis des choix professionnels de sa femme. Une situation qui permet à celle-ci de gérer ses responsabilités professionnelles et personnelles avec harmonie.

Tout cela a favorisé le développement du leadership des femmes dans notre pays et se fait sentir par l’accroissement du nombre de réseaux féminins  » networking « , avec plus de 500 réseaux en France. L’engagement dans ces réseaux permet aux leaders d’avoir une prise de conscience, un certain éveil d’apprendre, d’élargir son réseau, d’inspirer et de s’inspirer par les autres femmes.

Enfin, le développement personnel apporte à la femme leader non seulement une meilleure qualité de vie, une meilleure connaissance de soi, mais également le pouvoir de connaitre ses limites et d’en faire une force, d’accepter sa vulnérabilité et son authenticité.

L’accroissement du nombre et la réussite de ses leaders femme peut par ailleurs contribuer à changer la vision de la société sur les pouvoirs de leadership chez la femme et par voix de conséquence déclencher des modifications dans l’inconscient collectif sur la place de la femme et ses pouvoirs…

Dans ces travaux, nous avons vu que les métiers de l’entreprenariat social sont des métiers qui se rapprochent le plus des qualités primaires de la femme et dans lesquels elle peut naturellement s’affirmer en tant que leader.

Les futures  » Mom Boss » devront faire attention à bien éduquer leurs filles afin de ne pas influencer leurs futurs choix professionnels, car être exposé durant sa jeunesse devant des mères autoritaires et rigides ou bien devant des mères leaders et dotée d’une énergie féminine n’aura pas le même impact sur la future entrepreneuse…

 

 

Le leadership est difficile à définir, et le bon leadership l’est encore plus. Si vous pouvez convaincre les gens de vous suivre jusqu’au bout du monde, c’est que vous êtes un très bon leader. ”
– INDRA NOOYI

Bibliographie et Annexes
Bibliographie-Annexes-leadership-feminin-le-pouvoir-des-changements-societaux

 

Leadership féminin: le pouvoir des changements sociétaux

Print Friendly, PDF & Email

Cliquez sur suivant article pour lire la suivante partie de ce mémoire:

Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
Publier son mémoire!
WikiMemoires - Publier son mémoire de fin d’études !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *