Les Success Story: LeadGirl, Mumpreneurs et Alpha girls

  1. Le leadership féminin et le développement personnel
  2. La femme du 2ème millénaire: l’image de la condition féminine
  3. L’entreprenariat féminin, perceptions de l’environnement
  4. Le rôle du conjoint dans l’entrepreneuriat féminin
  5. Le déploiement et l’intérêt du leadership féminin
  6. Les Success Story: LeadGirl, Mumpreneurs et Alpha girls
  7. La construction financière féminine et l’usage féminin
  8. L’énergie féminine, un atout sacré à la réussite professionnelle
  9. L’accès au leadership féminin: clairvoyance, imagination, …
  10. Le leadership des femmes: le pouvoir des changements

Les Success Story: LeadGirl, Mumpreneurs et Alpha girls

2.2 Les « Success Story »

Les Success Story: LeadGirl, Mumpreneurs et Alpha girls

Avocate, écrivaine, conférencière, ingénieures, le portrait de ces femmes qui ont réussi à faire parler d’elle grâce à leur parcours atypiques, et leur capacité d’influence ont prouver aux femmes qu’elles peuvent réussir ensemble et que nous sommes toutes unies d’une manière ou d’une autre

2.2.1 LeadGirl

Parmi les femmes les plus inspirantes en France, Virginie Delalande15, 39 ans et CEO de Handicapower. Cette femme réfléchie, ambitieuse et humaine est la première avocate sourde profonde en France.

Après avoir terminé son école d’avocat, elle devient juriste entre 2014 et 2017 puis elle a travaillé pour le groupe AXA en tant que Consultante juridique.

En 2018, elle a souhaité se reconvertir dans le domaine du COACHING afin de trouver sa voie, d’aider les personnes en situation de handicap qui sont confrontées à des responsabilités dans le monde du travail, c’est là qu’elle a créé l’entreprise Handiwapower, cette femme est une pionnière, de par ses intuitions, et ses valeurs humaines, elle a souhaité faire de son handicap une force.

En effet, en changeant ses perceptions sur la vie, nous pouvons rendre ce qui est négatif en positive et impacter le monde.

Forte de son succès, elle a réussi à toucher le monde de par ses initiatives et sa force de persuasion, elle coache dorénavant par skype, dans son bureau, par téléphone, elle vise à motiver les personnes qui souhaitent abandonner leur carrière professionnelle de par leur handicap. Elle organise des conférences, des MasterClass et séminaires.

C’est le cas également d’Alexandra Villaroel Abrego, auteure, coach, et conférencière en France et en Amérique;

Une femme qui incarne l’énergie féminine à merveille, elle offre des formations proposées en 3 langues et possède sa propre chaine TV qui inspire chaque jour des femmes dans le monde entier. Alexandra est une femme qui incarne avec succès l’énergie féminine, et de par ses expériences précédentes, ces recherches, et livres sur le bien-être des femmes.

En effet, elle conseille les femmes qui souhaitent gagner en confiance et s’épanouir dans leur vie professionnelle et personnelle. Elle communique sur les différents outils et exercices qui tourne autour du développement personnel pour femmes tels que :

  • Le Yoga est son importance dans la structuration mentale
  • La PNL (Programmation neurolinguistique ) et son influence sur le leadership
  • La sophrologie, la méditation
  • La psychologie inversée
  • Le bien-être dans son foyer – dans son travail
  • L’équilibre entre le Yin et le Yong
  • L’art et la manière de gagner de l’argent avec la loi de l’attraction

En effet dans son livre « Beyond Beauty Love self Confidence Feminine » 16, et à travers ses exemples, elle nous affirme que Le yin et Le yong ne représente pas l’homme et la femme en sens propre mais bien des énergies.

Faire en sorte d’équilibrer son énergie masculine et féminine dans notre société est primordiale afin d’avoir une vie en harmonie, même si l’énergie féminine doit rester primordiale pour la femme au moment d’exercer son leadership au quotidien.

15 https://www.forbes.fr/femmes-at-forbes/les-40-femmes-forbes-2020/

16 https://www.amazon.fr/Beyond-Beauty-Self-Love-Self-Confidence-Feminine/dp/1590793846

Elle partage avec nous le fait qu’une femme leader aura plus d’impacter en diffusant une information en dirigeant par la douceur que la rigidité, elle impactera plus les personnes autour d’elle, elle doit inspirer confiance tout en étant authentique et apprendre à lâcher prise.

Elle affirme également que les femmes qui ont du mal à manager ou qui obtiennent une posture de dictature au sein des entreprises sont des femmes, qui souvent ont un mal-être psychologie et bien plus profond que cela et auront tendance à protéger leur angoisse, frustration et complexe sur leur entourages ou les membres au travail. Elle ajoute à cela qu.

2.2.2 Mom Boss, → Mumpreneurs

Pour illustrer cette notion, il nous a paru intéressant de mettre en exergue un nouveau phénomène jusque-là très peu étudié, à savoir le mampreneuriat, phénomène dont l’appellation a, au demeurant suscité un débat quant à sa définition, sa signification et les conséquences possibles dans la sphère sociétale.

L’entrepreneuriat féminin paraît d’ailleurs renouvelé dans son concept par cette approche car cet « avatar » d’entrepreneuriat offre aux mères entrepreneurs une démarche émancipatrice et ce dans une approche féministe.

Le fait de permettre aux femmes d’assumer pleinement leurs rôles de mère et d’entrepreneur, favorise une dissolution des limites entre les sphères économique et familiale (Ekinsmyth, 2011 ; Leung, 2011), et provoque l’élargissement des contributions entrepreneuriales en s’inscrivant dans les avancées des analyses institutionnelles.

Un éclairage nouveau est apporté en modérant l’étendue de la dissolution de ces limites et en introduisant l’idée de préférences adaptatives (Sen, 1987, 1990, 1995 ; Nussbaum, 2003)

Trois interprétations du féminisme sont définies à partir du croisement du degré d’adaptation des préférences et de fusion des sphères économique et familiale.

Ainsi, la mampreneur française type (33 ans, mariée, 2 enfants et diplômée) qui crée une activité de service sous le statut d’auto-entrepreneur, possède un statut qui peut être affiné en fonction des choix et arbitrages qu’elle réalise afin d’intégrer ou non les deux sphères (économique et familiale) afin de s’adapter au contexte institutionnel.

Une forme de mampreneuriat est dénommée « mampreneuriat féministe radical » et a la caractéristique de présenter une perspective holistique et alternative de l’entrepreneuriat.

Comme énoncé précédemment, la famille en est la matrice et influence ainsi directement une nouvelle organisation de la société capitaliste : inséparabilité et d’interdépendance des sphères. Une autre forme de mampreneuriat est dénommée « mampreneuriat féministe libéral ».

La femme qui mène ce type particulier d’entrepreneuriat assume les deux sphères de front.

La question qui se pose est de savoir dans ce cas de figure ce qui relève du choix éclairé librement consenti ou plutôt de l’adaptation aux contraintes subies « préférences adaptives ».

Ce type de mampreneuriat permet d’opérer une conciliation des contraintes issues de chacune des sphères.

2.2.3 Alpha girls

Le livre alpha girls de Julian Guthrie qui retrace le parcours de 4 femmes dynamiques, qui donne envie de réussir dans une industrie de la technologie, les femmes d’alpha girls sont un exemple de success story, car elles ont dû développer une énergie féminine dans un travail et un domaine masculin.

En effet l’histoire de ces 4 femmes qui sont entrées dans cette industrie afin de poursuivre leurs rêves et qui ont réussi grâce à un travail acharné et à de la créativité à réaliser leurs rêves. Chacune de ces histoires de femmes est captivante. Ces femmes jonglent entre le travail et la famille, elles ont pu surmonter les inégalités de salaire, les critiques, et le comportement sexiste répondues dans la silicon valley.

La première fille Magdalena Yesil, venue aux États Unis et en Turquie avec 43 dollars, a obtenu son diplôme en génie électrique de l’université de Stanford. Après elle a pu aider Marc Benioff a construit la fameuse compagnie Salesforce.

La deuxième fille, Mary Jane Elmore, a passé du l’environnement de l’agriculture du West américain vers Stanford puis à une société de capital à risque pour enfin devenir l’une des premières femmes aux états unies partenaire de la société.

Theresia Gouw, la troisième fille, est une américaine d’origine asiatique de première génération a été capable de participer à la montée de plusieurs sociétés dont Facebook, Trulia, Imperva et FourScout.

Soja Hoel, la quatrième fille, une femme du sud des USA est devenue la première femme investisseuse chez Menlo Ventures, et a investi dans de grandes sociétés internationales dont McAfee, Hotmail, Acme Packet et F5 Networks. Cette femme, a eu une crise personnelle qui l’a transformait en militante du jour au lendemain. Elle a fondé un groupe d’investissement entièrement féminin et une organisation nationale à but non lucratif pour les filles.

Sonja Hoel 17m’a tellement inspiré que j’étais persuadé de réussir à la contacter via LINKEDIN afin d’en savoir un peu plus sur sa carrière. J’ai interviewé Sonja Hoel par Zoom, cette femme n’a pas vecu que des succès mais bien des difficultés

17 Sonja Hoel Interview – Livre Alpha girls

« En 2008, j’ai reçu un diagnostic de cancer du sein triple négatif et je suis devenue mère pour la première fois. L’incertitude de la vie était difficile – chimio, radiothérapie et un nouveau bébé.

En même temps, j’avais une famille solidaire, une excellente assurance maladie et un emploi qui m’attendait. J’étais reconnaissant mais toujours en difficulté. »; elle a également à revendiquer le fait que les femmes doivent se soutenir entre elles, qu’elles ne doivent pas hésiter à se lancer et imaginer leur vie surtout si elles ont eu un passé exceptionnel et différent :

« Notre mission est d’aider chaque fille à imaginer et à réaliser son avenir plein de pouvoir.

Il permet de renforcer la confiance en soi, tout en utilisant du développement personnel, de faire en sorte de mettre en avant les softs skills, pour lesquelles les femmes sont de plus en plus douées. Je pense que les femmes d’aujourd’hui peuvent inspirer, influencer, surtout si leurs expériences passées ont été atypiques.

Je crois que les communautés ne fonctionnent que si tout le monde y participe et les clubs, les réseaux sont des atouts indispensables à la réussite de la femme au sein de la société »

Print Friendly, PDF & Email

h
Nawel Haddad
Chargé de Communication & de marketing
Compétente en croissance et sensibilisation à la marque grâce à des stratégies de campagne centrées sur le client. Spécialiste en communication et la gestion de projet interne & externe.
Cliquez sur suivant article pour lire la suivante partie de ce mémoire:

Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
Publier son mémoire!
WikiMemoires - Publier son mémoire de fin d’études !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *