Les outils de la digitalisation d’entreprise et son impact

1.4 Les outils de la digitalisation

Si vous voulez procéder à la digitalisation de votre entreprise, vous devez exploitez un certain nombre d’outils rattachés à l’univers du web.

Pour certaines transformations digitales, vous devrez peut-être avoir recours aux données personnelles présentes dans le big data.

Les outils utilisés lors de la digitalisation :

1.4.1 Le serveurs

Le terme serveur désigne un appareil matériel destiné à offrir des services à des clients. Ces services se résument la plus part du temps à un accès web, la collecte de courriels, le stockage et la consultation de banques de données, ou encore le commerce électronique.

Celui-ci doit répondre favorablement à des critères de sécurité pour la protection des données et des informations qu’il stocke/ partage.

1.4.2 Les sites internet

De nos jours, le site web d’une entreprise est la première vitrine visible par les clients. L’image que le site internet renvoi aura un impact immédiat sur la perception intrinsèque des produits ou services proposés.

Un site dernier, récent, tendance et facile d’utilisation saura mieux convertir qu’un ancien site obsolète. Avec les techniques d’aujourd’hui, tout le monde peut créer son site internet.

1.4.3 Les applications mobiles

Une application mobile est un programme autonome conçu pour s’exécuter sur un terminal mobile, comme un smartphone ou tablette tactile.

Les spécificités techniques d’une application lui confère de nombreux avantages par rapport aux sites mobiles et responsives :

  • l’exécution est plus rapide : les éléments d’interface n’ont pas besoins d’être téléchargés depuis un serveur.
    Les possibilités fonctionnelles sont beaucoup plus étendues. L’accès aux données de l’utilisateur est facilité.

Les applications peuvent émettre des notifications push pour plus d’interaction l’utilisateur mobile. Certaines applications peuvent fonctionner hors ligne.

1.4.4 Les logiciels métiers

Il s’agit d’outils performants que les développeurs créent afin de vous permettre d’autonomiser vos tâches quotidiennes tout en facilitant la vie de vos collaborateurs.

Ainsi, si vous voulez rendre plus qualitatives et plus simples vos activités, exploitez des logiciels comme les CRM ( customer relationship management ), les logiciels de mesure de performance, les ERP ( entreprise resource planning ),…

1.4.5 Les newsletters

Les newsletters sont des e-mails à adresser aux contacts (clients, partenaires, etc ) pour mieux les informés de vos nouveaux produits et services.

Les changements qui s’opèrent dans l’entreprise sont également rapportés dans les newsletters.

1.4.6 Les landing pages

En matière de digitalisation d’entreprise , les landing pages sont une arme redoutable.

Ce sont des pages indépendantes des sites internet, elles permettent de cibler l’audience sur une action. Elle désigne la page sur laquelle arrive un internaute après avoir cliqué sur un lien ( lien commercial, lien e-mail, lien bandeau publicitaire, etc ).

1.5. L’impact du digital sur les entreprises :

Pour BERTHELOT.V et LA PINTA.F (2015), par sa rapidité d’accès à l’information et sa quasi-gratuité, le web a profondément bouleversé toute l’entreprise : le marketing, la communication, la stratégie commerciale, le management et les ressources humaines.

On parle même de « transformation digitale » pour illustrer à quel point les changements sont profonds.

La transformation digitale de l’entreprise impulse naturellement des réflexions sur la gouvernance de l’information, des projets. Le digital rapproche des communautés d’intérêts.

Il accélère la circulation des flux d’information, permet de mieux les cibler et de les enrichir. Le digital transforme aussi profondément les codes des entreprises.

Il change nécessairement le regard que l’on porte sur l’entreprise, son organisation, son image, tant du point de vue de manager, qui doit s’adapter ses postures et façons de travailler, que du point de vue du collaborateur.( BERTHELOT.V , op.cit, p24)

Tableau n° 4 : Comparaison entre les trois générations d’entreprises selon (Balagué et Fayon, 2016, p214)

Entreprise 1.0 Entreprise 2.0 Entreprise 3.0
organisation hiérarchique organisation horizontale Organisation horizontale et élargie avec le « crowdsourcing »
Cloisonnement Participation participation avec développement de toutes formes possibles de télétravail
procédures complexes et rigides procédures simples et flexibles procédures simples, intelligemment améliorables et flexibles
relation hiérarchique relation entre tous relation entre tous et à tout moment grâce aux outils nomades connectés
information gardée information partagée information partagée et qualifiée selon sa signification (web sémantique)
outils du web1.0 : mail, site institutionnel Outils de type réseau d’entreprise réseaux sociaux d’entreprise et univers virtuels 3D
formation classique en présentiel e-learning e-learning à la demande sur des points précis grâce à la qualification des données.

1.5.1 Impact sur les modes d’organisation

La révolution numérique a conduit au démantèlement progressif des lieux de travail physiques.

Ces changements avaient premièrement pour but d’améliorer les conditions de travail des salariés mais devaient aussi permettre aux entreprises d’être plus réactives dans un monde en perpétuelle évolution.

Parmi les nouveaux modes d’organisation nous pouvons citer :

Le Télétravail

En plein essors dans les entreprises, qui contribue à l’amélioration de l’équilibre vie personnelle – vie professionnelle des salariés.

Le Co-Working

Espace de socialisation des travailleurs indépendants, des entrepreneurs, ou des start-upers. Un lieu d’échange, de partage, de soutien, d’innovation…

Les Incubateurs

Des espaces d’innovations favorisant l’adaptation des entreprises aux évolutions digitales actuelles. Auparavant les incubateurs étaient situés en dehors des entreprises.

Les outils de la digitalisation d'entreprise et son impact

Celles-ci finançaient l’activité des Start-up et en tiraient un revenu proportionnel au montant de leur investissement. Mais avec le temps elles ont créé elles-mêmes leurs incubateurs pour gagner en agilité, en souplesse et en compétitivité.

La bilocalisation

Cela correspond au fait de donner deux ou plusieurs lieux de travail à une même personne. Cela permet d’améliorer le quotidien des collaborateurs en limitant leur temps de trajet par exemple.

Le free-seating : premier arrivé-premier assis.

1.5.2 Impact social

Avec l’apparition des différentes plates-formes d’échanges (réseaux sociaux, visio- conférence…), les opportunités pour interagir se sont multipliées.

Tant et si bien que la force des entreprises du 21ème siècle ne réside pas uniquement dans la qualité de leur produit/service, mais surtout dans leur capacité à créer, animer et développer une communauté fidèle.

Le digital est en train de modifier les rapports entre vie personnelle et vie professionnelle.

Comment ?

En mettant à disposition tous les moyens de communication nécessaires pour être en relation permanente avec les autres, il a également conduit à l’émergence d’une culture de l’instantanéité qui fait que lorsqu’une information est lancée, on s’attend à avoir des réactions rapides et impactantes.

1.5.3 Impact sur les ressources humaines

Les technologies numériques ont fait évoluer les processus de gestion des ressources humaines en fournissant de l’information en grande quantité, utile et efficace.

Au niveau du recrutement par exemple, nous pouvons observer des changements.

Les méthodes utilisées s’appuyaient jusque-là sur les diplômes du candidat mais aujourd’hui, elles prennent aussi en compte ses passions, ses centres d’intérêts et ses activités en dehors de son lieu de travail (via les réseaux sociaux par exemple).

Les méthodes de formation ont aussi évolué. Avec l’essor des MOOCs (Massive Open Online Courses), des SPOCs (Small Private Online Courses), des vidéos tutoriels, des COOCs (Corporate Open Online Courses) et autres webinars, se former est devenu une activité quasi- quotidienne pour la plupart des collaborateurs.

Non seulement parce que c’est une nécessité, mais aussi parce que l’évolution professionnelle d’aujourd’hui exige une remise en question permanente.

1.5.4 L’impact dans la façon de communiquer :

Selon BERTHELOT.V et LA PINTA.F(2015) les entreprises doivent revoir leur manière de produire et diffuser l’information en interne comme externe, modifier les répartitions budgétaires entre conception et diffusion, comprendre qu’elles sont plus que jamais ouvertes sur leur éco-système.

Il n’est plus possible de communiquer de la même façon qu’avant l’arrivée des sites web participatifs ou des réseaux sociaux, sans perdre en crédibilité, en attention, et en audience.

La communication, c’est désormais le dialogue digital impulsé par la marque ou exigé par les clients, salariés, candidats ou partenaires.

Pour citer ce mémoire (mémoire de master, thèse, PFE,...) :
La première page du mémoire (avec le fichier pdf) - Thème :
Audit du degré de digitalisation de la fonction RH : cas de la SAA
Auteur·trice·s :
Mlle Coulibaly Kadidiatou & Mlle Sanogo Bintou K
Mlle Coulibaly Kadidiatou & Mlle Sanogo Bintou K
Université :
Université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou - Faculté des sciences économiques, commerciales et des sciences de gestion - Département des Sciences de Gestion
Année de soutenance :
Filière des Sciences Financières et Comptabilité - Spécialité : Audit & Contrôle de Gestion - Mémoire en vue de l’obtention du diplôme de Master - 2020/2030
Télécharger ce mémoire en ligne PDF (gratuit)
Rechercher
Publier!
Publier son mémoire de fin d’études ! - WikiMemoires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page