Les fonctions du surnaturel dans la littérature africaine

Les fonctions du surnaturel dans la littérature africaine

I.2 – Les fonctions du surnaturel dans la littérature africaine

H. Leenhardt dans « Essai sur la notion du surnaturel » dit à propos du surnaturel : qu’on ne peut lui donner une définition précise parce que « n’étant pas l’objet d’une appréhension sensorielle directe, ni d’une conception rationnelle [il ne saurait] être qu’objet de croyance et non objet de connaissance. ».

C’est dire qu’il est difficile de définir ce terme parce que ce n’est pas quelque chose de concret, ou quelque chose que l’on peut prouver facilement.

Par « fonction du surnaturel », on entend le rôle joué par le surnaturel en littérature africaine, et, nous voyons, au vu des différents thèmes abordés plus haut, que le surnaturel occupe une place primordiale dans une société africaine lambda.

Les raisons pour lesquelles on décide d’en parler constitueront la suite de ce travail. On verra donc dans cette partie : les fonctions sociales et politiques du surnaturel en littérature africaine au travers desquelles les auteurs nous montrent les situations sociales et politiques du surnaturel en Afrique, c’est-à-dire, comment les gens emploient le surnaturel pour mener à bien leurs activités.

I.2.1- Les fonctions sociales

Quand on parle de « sociale », on parle de la société, et en littérature africaine les événements relatés (aussi incroyable qu’ils soient) sont inspirés du vécu passé et présent des africains.

S’agissant donc des fonctions sociales du surnaturel, on pourrait avoir le désir de nombreux d’acquérir un statut respectable, prestigieux dans la société, ce qui pousserait des auteurs à en parler dans leurs textes littéraires.

Exemple dans La Bête noire, Monsieur Yantala use du pouvoir mystique pour sortir de la misère dans laquelle il se trouvait, et de se faire respecter par tout le monde.

Dans des textes comme Ceux qui sortes dans la nuit, on retrouve des personnes qui s’immiscent dans le monde occulte, pas pour gagner quelque statut que ce soit en société, mais juste parce que c’est leur mode de vie (pratique transmise de génération en génération).

Là, on verra la vielle Mispa par exemple qui est dans ce monde mystique depuis fort longtemps, et tente d’y initier sa petite-fille, mais celle-ci est tuée parce qu’elle a « parlé », chose qui est interdite.

Une autre fonction sociale du mysticisme est l’acquisition du pouvoir absolu. Pour cela, nous prendrons le cas de La Bête noire, où nous voyons Frédéric Yantala, qui, poussé par le désir d’être puissant, rejoint dans des cercles mystiques, et va jusqu’à sacrifier des personnes, juste pour être considéré grandement dans la société.

Le texte nous dit que : « Fédy était professeur d’histoire et géographie et ne voulait plus vivre dans la misère » (P.9). Ceci explique pourquoi le jeune-homme s’engage sur ce chemin ténébreux qui tôt ou tard aura des conséquences importantes dans sa vie.

Les fonctions du surnaturel dans la littérature africaine

I.2.2- Les fonctions politiques

Le mot « politique » est « relatif à l’organisation, et à l’exercice du pouvoir dans une société organisée » (Le Petit Robert).

Vu que la politique est le plus souvent liée au pouvoir, on se rend compte que de plus en plus, les gens s’engagent dans le monde mystique pour assouvir leur soif de ce pouvoir qui semble interminable, et de fait rendent ses victimes insatiables, car « le pouvoir est par nature criminel » (Marquis de Sade).

Le « pouvoir » par définition signifie être en position de puissance, être au-dessus, au contrôle des personnes sous soi. Ce mot pourrait aussi tout simplement signifier avoir de l’autorité, la puissance de faire quelque chose, ou encore la « puissance particulière de quelqu’un ou de quelque chose » (Dictionnaire Larousse).

Dans la littérature africaine, on est parfois exposé à des scènes de rituels ou d’incantations auxquels des gens font part, ou pratiquent pour se sécuriser une place favorable dans le cercle restreint de ceux qui règnent, de ces gens-là qui, du haut de leurs statuts, font la loi.

On pourrait se demander pourquoi de plus en plus de personnes se ruent vers de tels actes pour acquérir le pouvoir, et on répondrait en disant que ces gens-là, parfois, se sentent rapetissés par ceux qui sont en position de pouvoir.

Une autre raison pour laquelle des gens tendent vers des voies mystiques peut être que ces personnes seraient juste orgueilleux, et ne voudraient pas être considérés aux mêmes égards que leurs collègues, c’est-à-dire qu’ils cherchent de plus en plus à être au-dessus des autres.

Pour illustrer ce concept de la quête du pouvoir et du recours au surnaturel, on prendra le cas de La Bête noire d’Isaïe Koulibaly, roman dans lequel l’auteur nous plonge dans une Afrique contemporaine, où le désir du pouvoir met en péril l’existence de certains au profit de celle des autres.

Dans ce roman, nous rencontrons Frédéric Darco Yantala, le personnage principal, qui n’a qu’un seul rêve : être riche et puissant et pour cela, il n’hésite pas à consulter des marabouts, et à faire partie d’une société mystique.

Tout ceci dans le but d’atteindre le sommet. Dans sa quête du pouvoir, on le voit réciter une prière ésotérique que lui avait remise un de ses camarades de cabaret… ; fréquenter des marabouts ; et même tuer des personnes.

Il a été question pour nous dans ce chapitre d’explorer le mystique, tel qu’il est perçu en Afrique, au travers des différents thèmes abordés dans des textes littéraires portant sur le mystique et de donner les raisons pour lesquels des personnes décident de s’engager sur la voie du surnaturel dans la société africaine.

Dans le chapitre suivant on entrera dans le vif du sujet, c’est-à-dire qu’on présentera l’univers mystique dans notre roman.

Pour citer ce mémoire (mémoire de master, thèse, PFE,...) :
La première page du mémoire (avec le fichier pdf) - Thème :
Le mysticisme dans un enfant à tout prix de Charles Soh
Auteur·trice·s :
GAMNYE SOUOP ELSA
GAMNYE SOUOP ELSA
Université :
Université de Buea
Année de soutenance :
Faculté des arts - Département de français - 13 juillet 2022
Télécharger ce mémoire en ligne PDF (gratuit)
Rechercher
Publier!
Publier son mémoire de fin d’études ! - WikiMemoires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut