Présentation de la méthode quantitative et le questionnaire

  1. E-commerce et comportement du consommateur marocain
  2. Le commerce: la notion, les types et l’évolution
  3. Nouvelles technologies NTIC: l’influence sur le commerce
  4. Le e-commerce : définition, types et enjeux
  5. Le comportement du consommateur: évolution et impact
  6. Facteurs endogènes, comportement de l’e-consommateur
  7. Facteurs exogènes, comportement de l’e-consommateur
  8. Le processus d’achat du e-consommateur en e-commerce
  9. La satisfaction en e-commerce et ses paramètres
  10. Pratiques en e-commerce: personnalisation et monnaie
  11. Présentation de la méthode quantitative et le questionnaire
  12. Outil d’analyse choisi pour l’élaboration de l’étude
  13. Comportement du consommateur marocain: e-commerce
  14. E-commerce Maroc: présentation et analyse des résultats

Présentation de la méthode quantitative et le questionnaire

Partie 2 : le e-commerce et le comportement du consommateur dans le contexte marocain

Chapitre 4 : Présentation de la méthode de recherche

Introduction partielle :

Toute recherche commence par une motivation, un intérêt pour tenter d’éclairer un problème que l’on trouve pertinent à comprendre, d’en connaître les causes.

Lors de la réalisation d’une mémoire ou projet d’études, l’utilisation de certaines méthodes de recherche pour collecter des données est jugée nécessaire pour pouvoir procéder à une interprétation de résultats qui représentent une réponse à la problématique initiale.

Tout d’abord, le terme méthodologie représente l’ensemble de techniques, règles et démarches adoptées par un chercheur pendant son travail de recherche pour parvenir à une ou plusieurs conclusions, ces méthodes d’enquête et outils analytiques permettent de bien conduire et orienter la recherche depuis son début jusqu’à sa fin.

Dans ce chapitre, nous allons nous intéresser beaucoup plus à la méthode que nous avons choisi, ses outils et objectifs, afin de réaliser nos objectifs de recherche, avoir des réponses précises et des estimations à notre problématique et vérifier à ce que le contenu de la partie théorique est adaptée à ce que nous avons trouvé comme résultats sur le terrain.

Nous allons également présenter le contexte sur lequelle cette étude a été réalisée.

Section 1 : Présentation de la méthode quantitative

La recherche quantitative permet de mieux tester des théories ou des hypothèses. La recherche quantitative est appropriée lorsqu’il existe un cadre théorique déjà bien reconnu. L’étude quantitative ne converge que très rarement sur un seul cadre, elle en propose souvent plusieurs.

Il faut alors les comparer et les combiner”. (Giordano et Jolibert, 2016).

1. L’étude quantitative :

L’étude quantitative est une technique de collecte de données qui permet au chercheur d’analyser des comportements, des opinions, ou même des attentes en quantité. L’objectif est souvent d’en déduire des conclusions mesurables statistiquement, contrairement à une étude qualitative.

L’étude quantitative permet de prouver ou démontrer des faits en quantifiant un phénomène. Cette technique d’étude utilise le questionnaire ou le sondage auprès d’un panel pour récolter des données à analyser.

Les résultats d’une étude quantitative s’expriment en données chiffrées et permettent de calculer des moyennes, compter la fréquence d’une certaine réponse, diviser les données en pourcentages…

Le plus souvent, on retrouve les résultats d’études quantitatives des données statistiques que l’on peut représenter sous forme de tableaux statistiques ou de graphiques, pour répondre à une question de recherche il faut avoir recours à des chiffres, à des statistiques, pour expliquer, décrire ou « mesurer » un ou des phénomènes, une recherche empruntant aux méthodes quantitatives est nécessaire.

E-commerce et comportement du consommateur marocain

Il faut alors utiliser des techniques telles que les enquêtes ou les sondages qui représentent des modes de collecte de données utilisés en recherche quantitative

* D’un sondage (réponse à une question) :

C’est une technique qui regroupe un ensemble de questions d’un ordre bien défini.

Il permet d’avoir des réponses sous forme de graphes et de tableaux, à bien analyser afin de s’en sortir avec des conclusions concernant l’objet de l’étude, et qui permettent de comprendre plus l’environnement de travail et les différents axes de la recherche.

* D’un questionnaire (réponses à plusieurs questions) :

Il est une enquête déductive (qui part d’un échantillon pour généraliser l’étude sur toute une population entière) qui offre la possibilité de faire une estimation d’une série de perceptions, d’opinions, ou de considérations de la cible étudiée.

Le principe est d’estimer les caractéristiques d’une population à partir d’une enquête que l’on réalise sur un échantillon (principe de la généralisation statistique).

Les études quantitatives sont plus particulièrement utilisées pour la réalisation des post-tests (mesure des scores de mémorisation, de reconnaissance, d’attribution, d’agrément et d’incitation) et les mesures d’audience, Pour mener une étude quantitative, l’enquêteur doit sélectionner avec précision un échantillon représentatif de la population étudiée.

Cette représentativité permet aux résultats d’être pertinents.

L’objectif général est de mesurer certaines caractéristiques, pour décrire et expliquer des phénomènes, ces objectifs peuvent être :

– Evaluer des attitudes, la perception et des comportements des individus

– Pondérer des variables

– Associer ou regrouper différentes variables

– Visualiser géographiquement des individus, des produits ou des marques

2. Le questionnaire : technique choisie à la réalisation de l’étude

Une bonne enquête quantitative repose donc sur un bon questionnaire (avec de bons instruments de mesure), un bon échantillon (représentatif de la population étudiée) et un bon contexte d’étude (enquêteur motivé, conditions d’enquête confortables).

La technique choisie doit être adapté à son sujet pour pouvoir apporter des informations pertinentes à travers la recherche. un questionnaire, les questions peuvent être fermées et prennent la forme de réponses oui/non ou bien du choix multiples (pour les QCM), ou encore ouvertes sous forme d’une question de réponse courte ou longue en donnant la personne qui le remplie l’opportunité de s’exprimer.

L’enquête quantitative qui se réalise en employant un questionnaire d’enquête correspond à créer une série de questions que va être envoyé à la population cible. Avec les réponses obtenues, des graphiques et tableaux de données seront réalisés afin de permettre analyser les résultats de façon efficiente.

Quant aux avantages de cette étude, L’étude quantitative permet d’obtenir rapidement des données facilement compréhensibles, la collecte des résultats est rapide et facile avec les outils en ligne et surtout les réseaux sociaux où le questionnaire peut être partagé et diffusé rapidement or la fiabilité des résultats dépend essentiellement de la bonne représentativité de l’échantillon et de la pertinence des questions posées.

Les questionnaires permettent aux internautes de rester anonymes ce qui engendre une invisibilité complète et optimise le confort de ceux qui répondent. la communication devient plus privée. Cet anonymat met à l’aise les personnes sondées et les encourage à répondre de façon sincère.

Les questionnaires numériques donnent le meilleur sentiment d’anonymat et de respect de la vie privée et conviennent à toutes sortes de sujets pour obtenir des réponses plus honnêtes, cependant, il existe certains points à tenir en compte, les questions doivent être claires et parfaitement compréhensibles par les personnes interrogées (éviter les termes techniques par exemple), il est préférable que le questionnaire soit précis et court, ne dépasse pas 5 min.

L’internaute souhaite participer à un questionnaire qui ne prend ni le temps ni un grand effort, il faut se concentrer sur l’objectif et poser des questions qui permet d’avoir la réponse à une certaine problématique directement et sans retard.

En ce qui concerne la structure du questionnaire les règles de base qui doivent être appliquées : Avant de réaliser une étude quantitative il faut se poser les questions suivantes :

Qu’est-ce que je souhaite mesurer ou évaluer ?

Qui sont les personnes concernées ? (population)

Qui vais-je interroger ? (taille et mode de détermination de l’échantillon)

Après une phase d’introduction, qui présente le sujet de l’étude et son intérêt, l’enquêteur doit faire remplir une partie sur les informations personnelles de la personne interrogée.

Cette partie est utile pour connaître le sexe, l’âge, et la situation sociale des individus interrogés, et ainsi contrôler la représentativité de l’échantillon, en suite il est temps de placer une question filtre pour vérifier que la personne appartient à la population concernée.

Utiliser la technique de « l’entonnoir », commencer par des questions générales et simples pour aborder progressivement des questions de plus en plus précises et détaillées. ceci crée un enchaînement logique des questions lors de la réponse par la personne interrogée.

Réserver pour la fin les questions implicantes ou délicates, ceci concerne aussi bien les questions ouvertes auxquelles la personne est amenée à s’exprimer en donnant une réponse longue ou en partageant une expérience, dans ce cas les individus hésitent et risquent d’accepter plus difficilement de répondre.

A la fin, et quel que soit le type de technique choisi, l’étude quantitative repose sur trois phases principales afin de trouver une réponse ou une explication à une problématique ou phénomène;

Phase 1 : Recueillir l’information

La qualité de cette étape dépend de l’efficacité de votre étude. À partir de la pertinence des questions posées, votre conclusion apportera à votre étude un intérêt particulier.

– Échantillonnage

– Questionnaire.

– Sondage.

Phase 2 : Traiter l’information

Lors de cette étape, les informations récoltées doivent être mises en forme pour pouvoir être analysées.

– Tableaux statistiques.

– Graphique.

Phase 3 : Analyser l’information

À partir des informations récoltées et recoupées sous forme d’un tableau statistique ou d’un graphique, vous pouvez analyser ces résultats et rédiger votre conclusion sous forme de texte.

– Analyse des données statistiques.

– Conclusion.

RMOUTI Imane

École Supérieure de Technologie Essaouira - Filière : Techniques de management

RMOUTI Imane (CV)

Cliquez sur suivant article pour lire la suivante partie de ce mémoire:

Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
Publier son mémoire!
WikiMemoires - Publier son mémoire de fin d’études !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *