La première page du mémoire (avec le fichier pdf):
Université pédagogique nationale - Département de Phytotechnie - Agronomie Générale
Mémoire présenté et défendu en vue de l’obtention du grade d’Ingénieur Agronome en Sciences Agronomiques - 2019 – 2020

Résultats et discussion : quelques variétés de riz (Nerica,..)

  1. Etude des performances de quelques variétés de riz pluvial
  2. TSHIBANGU BUDIMI ELIE
  3. Riz pluvial à Kinshasa : milieu, matériel et méthode
  4. Résultats et discussion : quelques variétés de riz (Nerica,..)

Résultats et discussion : quelques variétés de riz (Nerica,..)

Chapitre troisième. Résultats et discussion

3.1. Résultats

Les résultats sur les différents paramètres évalués sont présentés dans les tableaux allant de 3 à 6.

3.1.1. Nombre de talles

Les résultats du nombre de talles par plante sont consignés dans le tableau 3 qui suit.image2

Les résultats présentés dans le tableau 3, ne montrent aucune différence

Significative de nombre de talles entre les traitements.

3.1.2. Nombre de talles fertiles (panicules)

Les résultats du nombre de talles fertiles (panicules) par plant sont présentés dans le tableau 4

image3

Légende : T1 : IR4768-13-2-2 ; T2 : WAB804-23-1-1-2H3; T3 : WAB781-140-1-1-HB;

T4 : Nerica 4; T5 : Nerica 1; T6 : Nerica 11

Il ressort des résultats inscrits dans le tableau 4 ci-haut une différence significative entre les traitements pour le nombre des talles fertiles par plante. 3 groupes des traitements sont observés.

Parmi ces groupes, la variété IR4768-13-2-2 (T1) a produit le plus grand nombre des talles fertiles (5,5500 talles fertiles), suivi des variétés WAB78-140-1-1- HB et Nerica1 (T3; T5) avec respectivement 3,0100 et 2,9433 talles fertiles ; alors que les variétés WAB804-23-1-1-2H3 ; Nerica 4 et Nerica 11 (T2 ; T4 ; T6), ont produit le plus faible nombre des talles fertiles soit respectivement 2,0333, 2,5933 et 2,4933 talles fertiles.

Le nombre des panicules a varié suivant l’ordre T1˃ T3 ; T5˃ T4 ; T6 ; T2

3.1.3. Hauteur de plants (cm)

Les résultats de la hauteur de plants sont repris dans le tableau 5 ci-dessous.

image4

Il ressort des résultats présentés au tableau 5 qu’il y a une différence significative entre les traitements pour la hauteur de plants.

Les variétés les plus hautes sont Nerica 6 et WAB781-140-1-1-HB (T6 et T3) avec respectivement des plants ayant 70,300 cm et 67,400 cm, suivi de IR4768-13-2-2 (T1) (64,367 cm) ; tandis que Nerica 4 (T4), Nerica 11 (T5) et WAB804-23-1-1-2H3 (T2) ont produit respectivement des plants nains ayant respectivement 56,233 cm, 56,033 cm et 55,467 cm.

3.1.4. Longueur des panicules (cm)

Les résultats relatifs à la longueur des panicules sont repris dans le tableau 6 qui suit.image5

Les résultats présentés dans le tableau 6, montrent une différence significative de la longueur des panicules entre les traitements. Les meilleures variétés sont Nerica 4 ; WAB804-23-1-1-2H3 et Nerica 11 (T4 ; T2 et T6).

Elles ont produit les plus longues panicules (18,483 cm ; 17,750 cm et 14,337 cm), tandis que les traitements IR4768-13-2-2 (T1) ; Nerica 1 (T5) ; et WAB781-140-1-1-HB (T3) ont produit respectivement des panicules moins longues mesurant respectivement 7,870 cm ; 7,853 cm ; 6,247 cm.

3.2. Discussion

L’examen des résultats de l’évaluation des quelques variétés de riz (Nerica, IR et WAB) dans les conditions agro écologiques de Kinshasa a révélé des différences significatives pour certains caractères et non significatives pour d’autres en fonction des variétés.

Cela indique qu’il existe à la fois une variabilité ou une homogénéité pour les caractères étudiés. La variabilité est observée pour la hauteur des plants, nombre des talles fertiles, longueur des panicules alors l’homogénéité est observée pour le nombre des talles.

A ce titre, l’étude a permis d’identifier trois groupes de variétés en rapport avec nombre de talles fertiles (tableau 4). La variété IR4768-13-2-2 (T1) s’est imposé comme la meilleure alors que WAB804-23-1-1-2H3 ; Nerica 4 et Nerica 11 (T2 ; T4 ; T6) formant le même groupe homogène ont produit moins des talles fertiles.

En comparant ce paramètre avec le nombre des talles produits (tableau 3), il apparait qu’il y a des talles qui n’ont pas formé des panicules. Ceci pourrait être une résultante des facteurs abiotiques. Au regard de ces résultats, il se dégagerait une adaptation de la variété IR4768-13-2-2 (T1) par rapport aux autres.

Le nombre des talles fertiles est l’un des indicateurs de bonne productivité. Il convient de souligner comme NGUETTE et al (2006) et ONDO et al (2013) que le nombre des talles produits par un génotype est un caractère variétal.

Ce qui justifie l’homogénéité observé entre ces variétés pour ce caractère. Ces résultats s’opposent à ceux observés en Afrique de l’Ouest par MONTY et al. (1997). Celui-ci indique que les variétés Nerica peuvent produire jusqu’à 100 % de talles fertiles.

La hauteur des plants (tableau 5) a varié entre 70,3 et 55,5. On a observé trois groupes de variétés dont les plus hautes ont été Nerica 11 (T6) et WAB781-140-1-1-HB (T3) alors que Nerica 4 (T4), Nerica 1 (T5) et WAB804-23-1-1-2H3 (T2) formant le même groupe des hauteurs ont été le plus nains.

ONDO et al (2013) ont observé les hauteurs de 121,9 cm pour Nerica 1, 127,4 cm pour Nerica 4 et 109,07 cm pour NERICA 11 alors que dans nos conditions nous avons trouvé 56,2 cm, 56,03 cm et 70,3 cm respectivement pour Nerica 4, Nerica 1 et Nerica 11.

BANGATA et al. (2013) ont trouvé pour quelques lignés de Nerica à N’djili brasserie (Kinshasa) la hauteur variant entre 98,07 cm et 112,9 cm. Il se dégage que nos valeurs observées sont inférieures. Ces résultats sont tributaires de conditions du milieu.

Etude des performances de quelques variétés de riz pluvial à Kinshasa

Concernant la longueur des panicules (tableau 6), deux groupes des variétés se dégagent avec comme le meilleur celui constitué des variétés WAB804-23-1-1-2H3 (T2), Nerica 4 (T4) et Nerica 11 (T6).

La variété WAB804-23-1-1-2H3 (T2) qui a produit moins des panicules que toutes les autres se classe parmi les meilleures en ce qui concerne la longueur des panicules.

En effet, selon ADRAO (2001) cité par ONDO et al. (2015) les variétés portant des longues panicules pourraient donner des rendements élevés. ONDO et al. (op. cit.) Ont trouvé pour Nerica 1, 4 et 11 ; les valeurs des longueurs des panicules comprises entre (26,7 cm et 30,28 cm).

Ces valeurs sont supérieures aux notres qui sont comprises entre 7,8 cm et 18,4 cm. KUKUPULA et al. (2016) ont trouvé à l’INERA Kiyaka que la variété IR4768-13-2-2 (T1) a des panicules plus longues et Nerica 4 a des panicules moyennes. Les variétés ayant des longues panicules seraient prédisposées pour des rendements élevés résultant du nombre des grains élevés par panicule.

Conclusion

L’étude d’adaptation de six variétés de riz, à savoir IR 4768-13-2-2, WAB804-23-1-1-2H3, WAB781-140-1-1-HB, Nerica 4, Nerica 1 et Nerica 11 a été menée à Kinshasa du 13 février au 29 juin 2020. L’objectif poursuivi dans cette étude était d’identifier la meilleure variété pour cette écologie.

A cet effet, quelques paramètres ont été évalués. Il s’agit : du nombre de talles par plant, de la hauteur de plants (cm) et de la longueur des panicules (cm).

A l’issue des investigations, les résultats suivants ont été obtenus : aucune variété n’a supplantée les autres pour le nombre de talles produits par plant.

La variété IR4768-13-2- 2 (T1) a produit plus des talles fertiles alors que les variétés NERICA 11 et WAB781-140- 1-1-HB (T6 et T3) ont produit les plantes les plus hautes. Concernant la longueur des panicules, les meilleures variétés sont Nerica 4 ; WAB804-23-1-1-2H3 et Nerica 11 (T4 ; T2 et T6).

Bien que certaines composantes de rendement n’aient pas pu être étudiées pour des raisons déjà évoquées, les données de la longueur des panicules pour les variétés Nercia 4 et WAB804-23-1-1-2H3 montrent un bon potentiel de productivité de riz à Kinshasa.

Au regard des contraintes qui sont survenues tout au long de notre expérimentation, nous suggérons à d’autres chercheurs d’approfondir ces investigations incluant toutes les autres composantes de rendement mais aussi d’évaluer ces variétés à la saison A dans cette même écologie pour mieux cerner leur comportement.

Bibliographie et Annexe Bibliographie et Annexe - Etude des performances de quelques variétés de riz pluvial à Kinshasa

Rechercher
Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études ! Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
En continuant, vous acceptez la politique de confidentialité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.