Abdoul Kader DIARRA
Ministère de la santé et de l’hygiène publique - Spécialité: Pédagogie des Sciences de la Santé - Mémoire de master en Pédagogie des Sciences de la Santé

Conditions des écoles privées de santé de Kati

  1. Pratiques pédagogiques et l’acquisition des compétences
  2. La qualité de l’enseignement et du processus
  3. Recrutement et formation continue des enseignants
  4. Exposé du modèle de Kirkpatrick Donald
  5. La ville de Kati: Historique et Situation géographique
  6. Conditions des écoles privées de santé de Kati
  7. La formation des enseignants: les écoles de santé de Kati
  8. Les écoles privée de santé de Kati: Résultats de l’enquête
  9. Que dire de l’évaluation dans les écoles privées de santé ?

Conditions environnementales et administratives des écoles privées de santé de Kati EPS-K

EPS-K: les écoles privées de santé de la ville de Kati

Deuxième partie : Les résultats

Chapitre IV : Présentation des données

L’enquête a eu lieu telle que prévue. Les données ont diverses sources. Elles sont présentées ici sous les rubriques suivantes : modalités de recrutement des enseignants et de formations des enseignants; Savoir-faire des enseignants et évaluation, suivi contrôle des établissements scolaires, des enseignants et des enseignements.

1. Conditions environnementales et administratives des EPS-K

Cette partie s’intéresse aux conditions dans lesquelles s’effectuent le processus enseignement apprentissage dans les écoles privées de santé EPS de la ville de Kati.

Figure 1:Pourcentage des écoles ayant une autorisation d’ouverture et de création

Les données d’ici proviennent du guide d’entretien destiné aux directeurs d’études.

Ce graphique montre que plus de 66% des EPS-K (les écoles privées de santé de la ville de Kati) évoluent dans l’informelle. Seule 33% (soit une école sur trois) a pu avoir un premier document officiel d’ouverture des portes et d’exercice.

Les EPS-K évoluant dans l'informel
Les EPS-K évoluant dans l’informel

Tableau 1: Source du programme des écoles privées de santé de la ville de Kati EPS-K

Source OOAS INFSS Autre Total
Nombre 1 0 2 3
% 33% 0% 67% 100%

Nous pouvons lire, à partir de ce tableau que les EPS de la ville de Kati, en plus d’évoluer dans l’informel, ne prennent pas attache avec l’INFSS qui détient le programme officiel, pour l’obtention du programme d’enseignement.

Les 67% d’entre eux préfèrent contacter une école sœur pour démarrer les activités. Une des écoles affirme que son programme vient de l’OOAS.

Tableau 2: Accréditation des écoles privées de santé de la ville de Kati EPS-K

* Tous les directeurs d’écoles ont dit que leur école n’est pas accréditée.

Les EPS de Kati ne se sont pas encore accréditées à une norme. A se fier à eux, ils n’ont même pas encore pris cette initiative d’accréditation. Nous voyons ici que tous les EPS (soit 100%) ne sont pas accréditées.

Tableau 3: Etablissement faisant une réunion pédagogique

* Aucune des trois écoles ne fait la réunion pédagogique.

Aucun établissement n’a initié la réunion pédagogique. Il faut dire qu’il n’y a pas de grandes initiatives pour la pédagogie dans les écoles privées de santé de la ville de Kati EPS-K.

Les écoles ne prennent pas le temps de réunir tous les enseignants exceptée une seule fois, la réunion préparatoire de la rentrée académique, encore appelée prise de contact. Ils en profitent pour répertorier les enseignants encore disponibles à les accompagner pendant l’année qui se projette.

Tableau 4: Etablissement faisant l’examen blanc

* Toutes les trois écoles ont fait l’examen blanc selon les directeurs des études.

Toutes les écoles privées de santé de la ville de Kati EPS-K ont fait un examen blanc, pendant cette année en cours. L’examen blanc est très bénéfique pour un établissement, car il permet aux acteurs de la formation de jauger le niveau des apprenants, d’avoir le temps pour la remédiation.

Elles l’organisent à quelque pas de l’examen national.

Tableau 5: EPS-K assurant le contrôle de présence régulier, selon les étudiants

Ces données proviennent du questionnaire destiné aux étudiantes

Fréquence Pourcentage Pourcentage valide Pourcentage cumulé
Valide Oui 7 46,7 46,7 46,7
Non 8 53,3 53,3 100,0
Total 15 100,0 100,0

Plus de moitié des étudiants (8/15) stipulent que le contrôle de présence ne se fait pas régulièrement dans les EPS-K. selon elles, le contrôle de présence est très contraignant, obligeant ainsi les sages- femmes de participer aux enseignements.

Tableau 6: Suffisance des équipements didactiques

Fréquence Pourcentage Pourcentage valide Pourcentage cumulé
Valide 100% 3 20,0 20,0 20,0
75% 5 33,3 33,3 53,3
50% 6 40,0 40,0 93,3
25% 1 6,7 6,7 100,0
Total 15 100,0 100,0

Les équipements de cours, de TD et surtout de TP ne sont pas suffisants selon 80% des étudiantes (à l’exception des 20%). Les 40% des étudiantes vont jusqu’à dire qu’ils n’ont même pas plus de la moitié des matériels indispensables aux enseignements.

Tableau 7: Quelques aspects de fonctionnement des EPS

Libellés Non Oui Total
Propreté de l’établissement 33% 67% 100%
Présence de bibliothèque 100% 0% 100%
Présence d’infirmerie 100% 0% 100%
Présence Salle Informatique 100% 0% 100%
Aération + Luminosité 0% 100% 100%
Nombre pléthorique 100% 0% 100%

Excepté un établissement sur 3, ils sont tous irréprochables sur le plan salubrité des locaux, de la cour et des mures.

Aucune Bibliothèque, encore moins une salle informatique dans les EPS-K. Elles n’ont pas non plus, une infirmerie ou un centre de santé.

Les salles de cours aussi bien que les salles de TP sont non seulement bien espacées, mais bien aérées et éclairées.

Tableau 8: Taux de réussite des anciennes promotions

Nombre d’étudiantes dans la promotion Etablissement Année % admis à l’examen national % admis à la fonction
32 N°1 2017-2018 94% aucun
25 N°3 2017-2018 76% aucun
17 N°1 2016-2017 100% Moins de 25%
24 N°2 2017-2018 83% aucun
15 N°2 2016-2017 67% aucun

Les anciennes étudiantes interrogées nous parlent de leur promotion. Toutes les promotions ont battu le record de la majorité absolue, quant à leur admission à l’examen national.

Ce résultat est louable, étant donné que le point de mire des promoteurs et administrateurs les écoles privées de santé de la ville de Kati est : un étudiant, un diplôme. Malheureusement, c’est une joie qui ne perdure pas car la fonction publique est un écueil à la finalisation et au parachèvement de leur idéal à atteindre.

Parmi les promotions renseignées, excepté quelques-unes d’une des promotions, aucune étudiante n’a accédé à la fonction publique. Ces dernières étaient au nombre de deux admis sur les dix qui constituaient la fonction publique.

Tableau 9: Employabilité des anciennes étudiantes des 5 promotions

Oui Non Total
Etudiantes ayant effectué un stage post formation de son propre chef 100% 0 % 100%
Etudiantes ayant eu un travail rémunéré 40% 60% 100%

Tous les étudiantes (100%) affirment qu’ils ont effectuée chacune des stages formatifs après la formative dans le but de compléter les compétences.

Ce n’est pas le stage seul ou le bénévolat qui leur est imposé par le sort, mais aussi le chômage technique car environ 60% des étudiantes enquêtées affirment n’avoir aucun Job.

Faut-il croire que c’est l’abondance des agents de santé ou l’insuffisance des services employeurs qui seraient à la base de cette anomalie ? Ou bien, peut-on mettre en jeu, la compétence des postulants ?

Tableau 10: Pourcentage des étudiantes ressentant des insuffisances de formation durant leur activité post formation

* Toutes les anciennes étudiantes ont ressenti des insuffisances en elles-mêmes de compétences dans leur exercice

Très normal, que le passage de la classe à la vie professionnelle peut révéler des insuffisances opérationnelles. Aussi, c’est ce que déclarent finalement 100% des étudiantes.

Print Friendly, PDF & Email

Cliquez sur suivant article pour lire la suivante partie de ce mémoire:
h
Abdoul Kader DIARRA

Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
Publier son mémoire!
WikiMemoires - Publier son mémoire de fin d’études !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *