Les financements de trésorerie – Crédit interentreprises

  1. Gestion de la trésorerie : Cas des PME
  2. La conception de la trésorerie des PME
  3. Outils de l'analyse patrimoniale : analyse de la liquidité, de la solvabilité et de l'équilibre financier
  4. L'approche fonctionnelle : Trésorerie de l'entreprise PME
  5. Instruments d'analyse de trésorerie – Approche fonctionnelle
  6. Détermination de la trésorerie par les flux
  7. L'excédent de trésorerie: exploitation et financements
  8. Les enjeux de gestion de trésorerie
  9. L'erreur d'équilibrage – Gestion de la trésorerie
  10. Le rôle du trésorier et sa place dans l’entreprise
  11. Les trésoriers et les banques: liquidité et solvabilité
  12. Environnement financier de la trésorerie et gestion des risques
  13. L'environnement financier de la trésorerie : les prévisions
  14. Prévision financières à court terme: le budget de trésorerie
  15. Méthodes de prévision de la trésorerie et Problèmes
  16. Structure des tableaux – Gestion de la trésorerie
  17. Utilité de budget de trésorerie
  18. Les prévisions de trésorerie de fin d'année
  19. Plan de trésorerie ou budget de trésorerie
  20. Conditions bancaires et la prévision des flux de trésorerie
  21. Les prévisions financières à très court terme
  22. Les financements de trésorerie – Crédit interentreprises
  23. Les placements – Gestion de la trésorerie
  24. Les différentes formes de placement pour l’entreprise
  25. Le risque de crédit et la gestion de risques financiers
  26. Cause de risque de marché de l'entreprise
  27. La position totale de l’entreprise: les risques
  28. La gestion des risques de liquidités et de signature
  29. Gestion de la trésorerie – Cas de MA.BU.CIG
  30. La gestion permanente de la trésorerie
  31. Le contrôle de la trésorerie : pointage et contrôle de caisse
  32. La définition et l'élaboration du budget de trésorerie
  33. Gestion des excédents et des déficits de la trésorerie
  34. Calcul du Besoin de Financement d’Exploitation
  35. Analyse du contenu du BFE

Les financements et placementsParagraphe III
La panoplie des placements et financements de trésorerie sont assez étendus. Le choix dépend le plus souvent d’une conjugaison de caractéristiques intrinsèques et de plusieurs paramètres propres à l’entreprise;
Le caractère ponctuel ou non de l’excédent (du besoin) de liquidités;
La durée minimale du placement ou du financement;
Le mode de financement: financements intermédiés  bancaires ou recours direct au marché;
L’origine du besoin de financement (créances commerciales ou non, activités saisonnières, activités internationales.)
Ce choix de financement et de placement de la trésorerie repose sur la connaissance par le trésorier de leurs caractéristiques et de leurs coûts ou rentabilité.
3.1. Les financements de trésorerie
Face à leur diversité, nous présenterons les financements existants de façon synthétique, sous forme de tableaux. Ils seront suivis de statistiques précisant l’ampleur de leur utilisation.
A-les crédits de trésorerie à court terme
Le crédit de trésorerie à court terme, c’est-à-dire d’une durée inférieure à un an, présente des « critère barrage » variés. Les crédits de trésorerie sont des prêts non affectés. Ils correspondent à des crédits en blanc. Cela signifie que le bénéficiaire peut disposer du crédit et l’utiliser comme il le souhaite, sans avoir aucune justification à donner à la banque.
A.1 Le financement hors du circuit interbancaire
A.1.1. Le crédit interentreprises
C’est un crédit que les entreprises fournisseurs accordent aux entreprises clientes et qui est lié à la livraison d’un bien ou d’un service. Il est une alternative au paiement comptant. C’est un délai de paiement que les entreprises s’accordent mutuellement. Les effets de commerce sont les supports les plus fréquents du crédit interentreprises.
Crédit interentreprisesL’entreprise créancière prête des fonds à son client par le biais des délais de règlement. Pour l’entreprise prêteuse, le crédit interentreprises est un emploi de ses ressources internes (KP) et externe (emprunt).
L’entreprise débitrice, c’est-à-dire emprunteuse bénéficie d’un prêt accordé par ses fournisseurs. Ce prêt permet à l’entreprise de financer son cycle d’exploitation.  Cette forme de financement échappe totalement au système bancaire.
A.1.1.1 Importance du crédit interentreprises
Ce crédit s’est beaucoup développé en France, depuis la fin des années soixante. L’importance de cette source de financement est une caractéristique de l’économie française.
Le crédit interentreprises varie en fonction des secteurs et de  la taille de l’entreprise. Les PME disposent d’un pouvoir de négociation plus faible aussi bien auprès de leurs fournisseurs que de leurs clients.
Lire le mémoire complet ==>
(Gestion de la trésorerie: Cas des PME)

Print Friendly, PDF & Email

Cliquez sur suivant article pour lire la suivante partie de ce mémoire:

Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
Publier son mémoire!
WikiMemoires - Publier son mémoire de fin d’études !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *