Le contrat d’insertion dans la vie sociale CIVIS

Le contrat d’insertion dans la vie sociale CIVIS

Partie 3: Projet

VII] L’Ingénierie de formation

1) Introduction

L’article L322-4-17-3 du code du travail, promeut que « toute personne de 16 à 25 ans révolus, rencontrant des difficultés particulières d’insertion sociale et professionnelle, peut bénéficier d’un contrat d’accompagnement dénommé « contrat d’insertion dans la vie sociale » conclu avec l’Etat ».

Ainsi cette loi impose aux structures concernées un accompagnement envers les jeunes de 16 à 25 ans permettant ainsi l’insertion professionnelle. De ce fait, il a été mis en place un contrat d’insertion dans la vie sociale dit CIVIS ainsi que des établissements permettant l’accueil des jeunes et leur accompagnement.

Les Restaurants du Cœur ont constaté que depuis la crise économique, l’augmentation du chômage et la fermeture de nombreuses entreprises, ils sont confrontés à une forte hausse du taux d’inscriptions des jeunes de 18 à 25 ans.

Face à cette inflation si subite, les Restaurants du Cœur restent démunis d’aides à l’insertion sociale et professionnelles vis-à-vis des jeunes, souligne les bénévoles.

La responsable des Restaurants du Cœur, ainsi que la plupart des bénévoles ne connaissent pas le contrat d’insertion dans la vie sociale. Pour pouvoir apporter une aide aux jeunes, l’équipe doit connaître les principes de ce contrat et les enjeux qu’il implique.

L’équipe sera amenée à faire des recherches sur la loi du 18 janvier 2005 du plan de cohésion social et à s’interroger sur l’établissement du contrat d’insertion dans la vie sociale au sein de la structure.

A la suite d’entretiens avec la responsable et les bénévoles, j’ai pu constater que ce qui pourrait faire peur à l’équipe des Restaurants du Cœur et qui mettrait un frein à l’établissement du projet, serait un nouvel investissement de leur part.

C’est pourquoi, l’importance de mettre en place un partenariat avec les établissements d’aide à l’insertion professionnelle des jeunes, pourra engendrer une nouvelle aide apportée par les Restaurants du Cœur et permettre une baisse du nombre de jeunes inscrits comme bénéficiaires.

88 Loi du 18 janvier 2005 du code du travail sur le plan de cohésion sociale, www.legifrance.gouv.fr, visité le 23 mars 2011.

Suite aux résultats de mes enquêtes, ainsi que des données théoriques étudiées, je propose de mettre en œuvre le contrat d’insertion social en direction des jeunes bénéficiaires des Restaurants du Cœur avec l’aide de la responsable et des bénévoles.

Dans un premier temps, j’expliquerais la création et le cadre règlementaire du contrat d’insertion dans la vie sociale. Je me pencherais sur l’ingénierie de formation qui m’aidera dans la mise en place de mon projet.

Projet qui aura pour objectif de faire évoluer les jeunes dans la société actuelle, aussi bien socialement que professionnellement.

2) Approche historique du programme CIVIS

La notion de contrat d’insertion dans la vie sociale dit CIVIS, a vu le jour en janvier 2005 dans le cadre du plan de cohésion social annoncé par Jean-Louis Borloo.

89Revue Point.ML. Lettre d’information du Conseil National des missions locales, n°3, avril 2005, p.3.

C’est le sociologue Bertrand Schwartz, qui suite à la demande du premier Ministre des années 80, Pierre Mauroy a mis en place des missions locales pour pouvoir qualifier professionnellement les jeunes, réduire les inégalités de chances à l’origine et d’utiliser les capacités créatrices des jeunes et de les préparer à une qualification sociale (Bregeon, 2008, p.95) .

L’idée principale de Schwartz est de « garantir une qualification professionnelle et sociale pour tous les jeunes et de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes ».

L’objectif du contrat d’insertion dans la vie sociale est de définir avec les jeunes un projet professionnel et les étapes pour y arriver (Ministère du travail, de l’emploi et de la santé, 2010). A terme, ils doivent trouver un emploi durable, créer ou reprendre une activité non salariée.

Le contrat d’insertion dans la vie sociale CIVIS

3) Cadre règlementaire du CIVIS[]

Le contrat d’insertion dans la vie sociale s’adresse aux jeunes âgés entre 16 et 25 ans, mais prioritairement à ceux sans projet de formation et sans emploi. Il est signé entre le jeune et l’Etat et dure un an.

Tout jeune, voulant prétendre au CIVIS, doit obligatoirement avoir la nationalité française, avoir une maîtrise correcte de la langue française et être inscrit auprès d’une mission locale ou auprès du pôle-emploi.

Le contrat peut être renouvelé plusieurs fois jusqu’à l’aboutissement d’un emploi. Les jeunes qui signent un CIVIS sont automatiquement affiliés à la sécurité sociale. Durant toute la période du contrat, le jeune bénéficie d’une allocation de 5 à 10 euros par jour, dans la limite de 300 euros par mois et de 900 euros par an.

Le contrat d’insertion dans la vie sociale peut prendre fin si le bénéficiaire ne respecte pas ses engagements. Il se termine automatiquement, à la fin d’une période d’essai débouchant sur un emploi d’au moins 6 mois, 6 mois après la création ou la reprise d’une activité non salariée ou au 26ème anniversaire du bénéficiaire.

90 Bregeon, P. (2008) . A quoi servent les professionnels de l’insertion ? L’Harmattan, p.95.
91 Schwartz, B. (2007) . Rapport sur l’insertion professionnelle et sociale des jeunes, Apogée, p.33.
92Site du ministère du travail, de l’emploi et de la santé.

4) Approche théorique de l’ingénierie de formation

La mise en œuvre de mon projet m’a amené à me questionner sur le concept de l’ingénierie de formation. L’ingénierie de formation est « une démarche dont le principe est la prise en compte du maximum de variables possibles dans le but de créer un système d’action, en réponse à une demande de formation ».

C’est « un moyen qui, pour être pleinement utilisé, est découpé en plusieurs parties : prévoir et analyser les besoins, construire des actions en fonction d’un plan, et enfin évaluer ».

C’est « un ensemble de démarches méthodologiques cohérentes qui s’appliquent à la conception de systèmes d’actions et de dispositifs de formation pour atteindre efficacement l’objectif fixé » (Bernard, M. 2005, p.58) .

Cette notion apparaît en France au cours des années 60 (Latchoumanin, M. 2005, p.20) . Trois facteurs y contribuent : « les demandes de pays nouvellement indépendants, l’entrée des ingénieurs dans le domaine de la formation et la législation sur la formation continue ».

L’ingénierie de formation va me permettre de me projeter dans la mise en œuvre de mon projet, d’anticiper mais également d’analyser. L’ingénierie de formation se décline en quatre temps : l’analyse de la demande, la conception du projet, la réalisation et l’évaluation.

L’ingénierie pédagogique est « une fonction d’étude, de conception et d’adaptation des méthodes et/ou des moyens pédagogiques » (Maragnani, A. 2009, p.186)98 .

C’est « un ensemble de procédures, de principes et de tâches permettant la construction de séquences ou d’outils pédagogiques adaptés à un public-cible avec des objectifs pédagogiques clairement définis » (Paquette, G. 2002, p.7)99 .

93 Pain, A. (2003) . L’ingénierie de la formation : état des lieux. L’Harmattan, p.7.
94 Boutinet, J.P. (2001) . Anthropologie du projet. Paris. PUF.
95 Bernard, M. (2005) . Le e-learning : la distance en question dans la formation. L’Harmattan, p.58.
96 Latchoumanin, M. (2005) . L’éducation et la formation dans les Sociétés multiculturelles de l’océan indien. Karthala, p.20.
97 Maragnani, A. (2000) . Ingénierie des dispositifs de formation à l’international. Educagri, p.23.
98 Maragnani, A. (2009) . Formation professionnelle et développement rural. Educagri, p.186.
99 Paquette, G. (2002) . Ingénierie pédagogique : pour construire l’apprentissage en réseau. Presses de l’Université du Québec, p.7.

Pour citer ce mémoire (mémoire de master, thèse, PFE,...) :

La première page du mémoire (avec le fichier pdf) - Thème :
Les Jeunes : une génération face à la précarité
Auteur·trice·s :
Laetitia KALLFASS
Laetitia KALLFASS
Année de soutenance :
2012
Télécharger ce mémoire en ligne PDF (gratuit)
Rechercher
Les filières
Publier!
Publier son mémoire de fin d’études ! - WikiMemoires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page