Super Marché : une marque de vêtements upcyclés

Super Marché : marque de vêtements française à caractère urbains, décontractés, confortables

SUPER MARCHÉ

2.1.1.7.1 Historique

Super Marché est une marque de vêtements française fondée en 2016 par Monia Sbouai.

Ayant fait des études pour devenir éducatrice spécialisée, rien ne destinait la fondatrice à créer sa marque malgré que celle-ci restait passionnée par la mode depuis longtemps déjà.

« En parallèle du travail social, la mode m’intéressait, mais j’étais en province, j’avais une idée un peu lointaine de ce monde, je pensais que les formations étaient trop chères et je ne savais pas comment m’orienter dans cette voie »73, s’exprime-t-elle sur le sujet.

Figure 41. Pièces de la marque Super Maché, 2020
Figure 41. Pièces de la marque Super Maché, 2020

Elle s’est reconvertie dans le secteur de la mode en partant à Londres suivre une formation pendant deux ans à la « School of Fashion ».

À la suite de cela, elle rentre en France pour suivre d’autres formations axées sur la mode et travaille en tant qu’assistante de développement de produits chez Kenzo et en tant que chef de production chez Maison Kitsuné.

« À force de travailler, je suis devenue un peu sceptique, car les marques pour lesquelles je travaillais – bien que respectables, s’éloignaient de mes valeurs.

Être constamment en train de produire de nouvelles collections, toutes ces fringues … Je me disais : en a-t-on vraiment besoin ?

Sous prétexte d’un modèle bien rodé, pas vraiment remis en cause depuis plus de cinquante ans, doit-on forcément continuer à fonctionner ainsi ? »74, se confie-t-elle.

73 SIASSIA, A., Super Marché, l’upcycling mode au coeur sur Marie Claire, https://www.marieclaire.fr/super-marche-la-marque-qui-met-l-upcycling-au-devant-de-la-scene,1295168.asp

74 SIASSIA, A., loc. cit.

C’est de là que naît l’envie d’employer une autre méthode de production, de récupérer des vêtements, tissus existants afin de créer de nouvelles pièces et ainsi lancer sa marque de vêtements éco-responsables.

La styliste a ouvert sa première boutique à Paris en 2019.

L’upcycling est l’ADN de la marque de Monia Sbouai. Elle crée, sur base de ce principe, des collections de vêtements unisexes qui contiennent majoritairement des pièces uniques.

Certaines pièces sont réalisées à partir du même patron mais pas à partir du même vêtement, tissu récupéré. La créatrice trouve ses matières premières dans les boutiques de seconde main parisienne et sur le site LeBonCoin.

Ce processus est un long travail de recherche pour dénicher de belles pièces, matières, coupes.

Lookbook Super Maché, © Emilie Royer, 2018
Figure 42

La marque, Super Marché, produit des vêtements à caractère urbains, décontractés, confortables.

Dans ses collections, on y retrouve de la sérigraphie et des pièces telles que des trenchs mixés avec d’autres manches, des chemises transformées en robe et en jupe, des vestes en jean twistées avec d’autres, des accessoires, etc.

En plus du côté écologique de la marque, Monia Sbouai voulait inclure le côté social dans son projet.

« Je m’étais toujours dit que j’aimerais faire des fringues à partir de vêtements de récupération. Et je voulais travailler sur ce projet avec des gens du social »75, explique-t-elle.

C’est ainsi que le lien s’est établi, les pièces sont assemblées, cousues dans des ateliers d’insertion social à Paris.

Au préalable, la styliste se procure des vêtements de seconde main, s’occupe, par la suite, des découpes de chaque pièces afin de constituer une série de vêtements qu’elle apportera à l’atelier d’insertion.

75 SIASSIA, A., loc. cit.

Lookbook Super Maché, © Emilie Royer, 2018
Figure 43

Elle donne également des cours dans une école de mode, ce qui lui permet de transmettre son savoir-faire et de conscientiser les jeunes créateurs sur la façon dont sont produits les vêtements à l’heure actuelle.

Monia Sbouai travaille sur un projet en cours, en total raccord avec ses valeurs, qui est en collaboration avec Emmaüs. « C’est vraiment chouette de développer cette collection.

76 La Fashionerie., Rencontre avec Monia Sbouai, créatrice de la marque éco- responsable Super Marché sur La Fashionerie, https://www.lafashionerie.com/monia-sbouai-creatrice-super-marche-upcycling/

C’est la cohérence ultime que je voulais. Aller dans un endroit où les fringues se trouvent parce qu’elles sont issues du don.

Un lieu où il y a aussi des gens qui ont un petit atelier de couture, où j’apporte une caution stylistique, un regard fashion.

C’est vraiment génial de proposer une collection mode et vertueuse avec une association comme Emmaüs. La boucle est bouclée »76, dévoile-t-elle.

Figure 42/43 Lookbook Super Maché, © Emilie Royer, 2018

Pour citer ce mémoire (mémoire de master, thèse, PFE,...) :
Auteur·trice·s :
Lola Nederlants
Lola Nederlants
Université :
L'École Supérieure des Arts Saint-Luc de Liège
Année de soutenance :
2019 – 2020 Mémoire de 2e master en Communication Visuelle et Graphique
Lola Nederlants : Graphiste designer / Saint-Luc Liège - École supérieure des arts
Télécharger ce mémoire en ligne PDF (gratuit)
Rechercher
Publier!
Publier son mémoire de fin d’études ! - WikiMemoires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page