Cinétique d’extraction de l’huile essentielle d’Eucalyptus

  1. Rendement d’extraction des huiles essentielles Globulus
  2. Mpiana Kibwela Nathan
  3. Plantes médicinales, Eucalyptus et l’Eucalyptus globulus
  4. Définition des huiles essentielles et composition chimique
  5. L’extraction de l’huile essentielle d’Eucalyptus Globulus
  6. Caractérisation de l’huile essentielle d’Eucalyptus Globulus
  7. Eucalyptus Globulus : l’extraction de l’huile essentielle
  8. Extraction et rendement de l’huile essentielle d’Eucalyptus
  9. Cinétique d’extraction de l’huile essentielle d’Eucalyptus

3.2.3 Cinétique d’extraction de l’huile essentielle d’Eucalyptus

Pour voir comment évolue la vitesse d’extraction de l’huile essentielle d’Eucalyptus au cours du temps, nous sommes passé à la cinétique d’extraction de l’huile essentielle d’Eucalyptus (figure 10), ceci nous a permis de voir suivre l’évolution de la masse d’huile extraite cumulée en fonction du temps.

Cinétique d'extraction de l'huile essentielle
Figure 10: Cinétique d’extraction de l’huile essentielle d’Eucalyptus

La figure 10 représente la variation de la masse cumulée de l’huile essentielle d’Eucalyptus en fonction du temps, d’après l’allure de la cinétique d’extraction de l’huile essentielle, on peut distinguer trois différentes parties d’extraction :

  1. La première partie (de 0 jusqu’à 60 min) de l’extraction, c’est la phase de fluctuation de l’extraction, ici l’extraction se fait d’une manière plus lente et variable;
  2. La deuxième partie (de 60 jusqu’à 105 min) de l’extraction, c’est la phase d’accélération où l’extraction est rapide et ici l’extraction est représentée par une courbe;
  3. Et la dernière phase (105 jusqu’à 135 min), la courbe tend vers un palier qui correspond à l’épuisement de l’huile dans les feuilles et à la fin de l’extraction.

Le rendement d’extraction de l’huile essentielle d’Eucalyptus est trop variable, pour la présente étude, le meilleur rendement d’huile essence d’Eucalyptus a été de 1,20 % ce qui est supérieur au rendement rapporté par Leila et al., (2012) sur cette plante.

Qui ces derniers ont trouvé un rendement de l’huile d’extraction égale à 0,11 %. Toujours sur cette même plante,

Les auteurs Ghenaiet et al., (2016), ont rapporté un rendement d’extraction de 2,08 %, ce dernier est de loin supérieur à celui obtenu par la présente étude.

Par ailleurs Baid et al., (2012) ont mentionné un rendement d’extraction de l’huile essentielle d’Eucalyptus 2,51 % supérieur à celui obtenu par la présente étude.

L’Eucalyptus a été l’objet des investigations sur l’extraction de l’essence végétal contenu dans cette plante, les auteurs Foudil et Aoumeur (2016) ont signalés un rendement d’extraction de 0,33 %, qui ce dernier est inférieur au rendement d’extraction obtenu par la présente étude.

Dans ce travail, nous avons varié le temps d’extraction et le ratio matière/solvant, et le rendement obtenu a été de 1,20 %, un rendement moyen par rapport aux rendements rapportés dans la littérature.

Il faut dire que d’une manière générale, les plantes aromatiques et en particulier l’Eucalyptus globulus ne contient pas beaucoup d’huile essentielle.

Et la littérature nous renseigne que la quantité d’huile essentielle de l’Eucalyptus globulus dépend aussi de l’organe de la plante à laquelle on extrait l’huile (feuille, fleur, tige, racine, etc.).

Nous retenons que la variation du rendement d’extraction de l’huile essentielle d’Eucalyptus dépend de plusieurs facteurs : la zone géographique de récolte, la composition du sol, la période de récolte, le stade végétatif de la plante, la méthode d’extraction de l’essence végétale. (Toure et al, 2015) et pour la présente étude, l’hydrodistillation dépend de facteurs tels que : le temps d’extraction, le ratio matière/solvant, le début de condensation, etc.

3.3 Analyse organoleptique

Selon (AFNOR, 2000), les huiles essentielles sont habituellement liquides à température ambiante et volatiles, ce qui les différencient des huiles dites fixes (huile végétales).

Il faut dire que les huiles essentielles sont plus au moins colorées et leur densité est inférieure à celle de l’eau.

Les paramètres organoleptiques de notre huile essentielle d’Eucalyptus, aspect, couleur, odeur sont résumés dans le tableau 11.

Tableau 11: Analyse organoleptique des huiles essentielles d’Eucalyptus globulus

Aspect Couleur Odeur
Norme AFNOR

NFT 7

Liquide limpide,

fluide et mobile

jaune très pâle à

transparent

fraîche et

camphrée

Huile essentielle

d’Eucalyptus

Liquide limpide Jaune Claire Forte et

camphrée

L’huile essentielle produite est conforme à la norme AFNOR NFT 7, la figure 11 illustre la couleur de l’huile essentielle obtenu après séparation de la phase aqueuse et la phase organique.

Couleur de l'huile essentielle d'Eucalyptus obtenue après séparation des phases
Figure 11: Couleur de l’huile essentielle d’Eucalyptus obtenue après séparation des phases

3.4 Analyses physico-chimiques

Les propriétés organoleptiques et la caractérisation physico-chimique constituent un moyen de vérification et de contrôle de la qualité de l’huile essentielle.

Les résultats des analyses physico- chimiques de l’huile essentielle d’Eucalyptus globulus sont consignés dans le tableau 12

Tableau 12: Propriétés physico-chimiques des huiles essentielles d’Eucalyptus globulus

Propriété Valeur pratique Référence (AFNOR)
Densité à 20 ° C 0,876 0,905-0,921
pH 4,60 4-6
Indice de réfraction 1,475 1,460-1,476
Indice d’acide 1,316 0,84-3,74
Indice de saponification 8,051
Indice d’ester 6,432

D’après le résultat obtenu pour la caractérisation physico-chimique de l’huile essentielle d’Eucalyptus globulus (tableau 12), nous pouvons dire ce qui suit :

  • La densité relative (densité à 20 ° C) constitue un critère très important pour évaluer la qualité d’une huile essentielle dans différents domaines (cosmétique, pharmacie, agroalimentaire, etc.).

Elle peut facilement donner un aperçu sur la naturalité des produits ainsi que l’altération de ces derniers.

La valeur obtenue pour notre huile essentielle d’Eucalyptus est en accord aux normes AFNOR NFT 7, et également en accord à la valeur rapportée par les auteurs (Kahina et al., 2016).

  • L’indice de réfraction est considéré comme l’un de critère de pureté d’huile essentielle (hellal, 2011), il varie en fonction de la température à laquelle l’analyse est faite.

Il faut dire que dans les huiles essentielles l’indice de réfraction dépend aussi de la composition chimique de ces derniers, essentiellement de la teneur en monoterpènes et en dérivés oxygénés.

Une forte teneur en monoterpènes donnera un indice de réfraction élevé.

Plus l’indice de réfraction est faible, plus l’huile est pure, donc plus qu’il est près de la valeur attendue, plus sa pureté est grande (Kanko, 2014).

Dans le cas de notre huile essentielle, la valeur de l’indice de réfraction est comprise dans la fourchette de valeur établit par la norme AFNOR.

  • L’indice d’acide est un bon indicateur pour déterminer l’altération d’une huile essentielle, c’est- à-dire qu’il permet de vérifier la qualité d’une huile essentielle, notamment en ce qui concerne sa dégradation avec le temps durant son stockage (Rabiai, 2014).

L’indice d’acide nous renseigner également sur la susceptibilité de l’huile à subir des altérations, notamment l’oxydation. Il faut dire que pour une huile essentielle, une faible valeur de l’indice d’acide caractérise la pureté et la stabilité de l’huile à température ambiante (Tchiégang et al., 2003).

Notre huile essentielle renferme une faible valeur de l’indice d’acide, qui cette dernière est comprise dans la plage des valeurs de l’indice acide établit par l’AFNOR

Conclusion :

Les objectifs de ce travail étaient d’optimiser le rendement d’extraction et de caractériser les huiles essentielles d’Eucalyptus globulus.

Pour ce faire, des essais d’extraction par hydrodistillation et de caractérisation physico-chimiques des huiles essentielles d’Eucalyptus globulus ont été réalisés au laboratoire, précédé par une caractérisation phytochimique des feuilles d’Eucalyptus.

Le temps d’extraction et le ratio matière/solvant ont été étudiés au cours de l’hydrodistillation,

La caractérisation phytochimique réalisée sur les extraits des feuilles d’Eucalyptus, nous a indiqué la richesse de cette plante en flavonoïdes, tanins, stéroles, etc. cette richesse en composés bioactifs confère à cette plante une activité thérapeutique. Le rendement optimal d’extraction de l’huile essentielle, a été de 1,20 % pour le ratio de 1 : 6,25 obtenu à 120 minutes.

La caractérisation organoleptique (aspect, couleur et odeur) de notre huile nous a conduit à des valeurs conforment à la norme AFNOR NFT 7 et ces valeurs sont en accord avec celles retrouvées dans la littérature.

L’analyse physico-chimique de l’huile essentielle d’Eucalyptus a permis de mettre en évidence la qualité de celle-ci à partir des indices physico-chimiques de cette huile (indice de réfraction, densité, pH, indice d’acide, indice de saponification, indice d’ester et indice d’iode).

En effet, les valeurs de la densité, du pH et de l’indice de réfraction de notre huile, respectivement 0,876 ; 4,60 et 1,475 sont dans l’intervalle de la norme AFNOR NFT 7 certifiant la pureté des huiles essentielles d’Eucalyptus.

En termes de la stabilité, l’huile essentielle obtenue présente un indice d’acide faible de l’ordre de 1,316 ce qui traduit la stabilité de cette huile sur la plan d’oxydation, donc on peut dire que l’huile essentielle obtenue est stable et d’une bonne qualité.

Afin de mettre en valeur l’exploitation de cette huile dans le domaine cosmétique, thérapeutique, et en parfumerie, ces résultats peuvent être complétés par d’autres études plus approfondies envisagées par les perspectives proposées :

Il sera mieux d’extraire de l’huile dans d’autres organes de cette plante (dans les écorcés, racines et fruit), afin de comparer le rendement d’extraction de l’huile essentielle dans ces organes;

Il est très intéressant de déterminer la composition chimique de cette huile, et d’évaluer l’activité antimicrobienne de celle-ci sur des souches microbiennes (bactérie, champignons et virus), pour voir comment cette huile peut être utilisée à des fins pharmaceutiques et cosmétiques ;

Il est souhaitable d’utiliser la méthode d’extraction par solvant pour extraire de l’huile essentielle des feuilles d’Eucalyptus, afin de comparer les rendements d’extraction entre l’hydrodistillation et l’extraction par solvant.

Références

Cinétique d’extraction de l’huile essentielle d’Eucalyptus
Print Friendly, PDF & Email

Cliquez sur suivant article pour lire la suivante partie de ce mémoire:

Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
Publier son mémoire!
WikiMemoires - Publier son mémoire de fin d’études !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *