La première page du mémoire (avec le fichier pdf):
Université NANCY 2 - Institut d’administration des entreprises IAE
Thèse de Doctorat ès Nouveau Régime Sciences de Gestion - 2015

Les limites des théories de l’intention entrepreneuriale

  1. L’intention entrepreneuriale des étudiantes : cas du Liban
  2. La problématique, l’intention entrepreneuriale des étudiantes
  3. Fondements théoriques de l’entrepreneuriat
  4. Complémentarité des paradigmes de l’entrepreneuriat
  5. Le paradigme stratégique est fort lié à l’acte d’entreprendre
  6. Les caractéristiques individuelles et la décision d’entreprendre
  7. L’effet de l’environnement sur l’entrepreneuriat – Approche
  8. L’intention entrepreneuriale: au carrefour de différentes approches
  9. Qu’est-ce qu’une intention entrepreneuriale ?
  10. Le contexte et la formation de l’intention entrepreneuriale
  11. Place de l’intention dans le processus entrepreneurial
  12. L’intention entrepreneuriale en amont du processus entrepreneurial
  13. Fondements théoriques de l'approche des intentions entrepreneuriales
  14. Théorie de la formation de l’événement entrepreneurial
  15. L’entrepreneuriat : Inné ou acquis ?
  16. L’enseignement de l’entrepreneuriat : définition et enjeux
  17. Les objectifs de l’enseignement de l’entrepreneuriat
  18. L’enseignement de l’entrepreneuriat : Modèle pédagogique
  19. La singularité des méthodes de l’enseignement entrepreneurial
  20. L’impact de l’enseignement sur l’intention entrepreneuriale
  21. Intention entrepreneuriale : Outil d’évaluation de l’enseignement
  22. L’enseignement de l’entrepreneuriat au Liban
  23. Le contexte politique et économique envers l’entrepreneuriat
  24. La singularité du modèle libanais d’enseignement supérieur
  25. Etat des lieux de l’enseignement de l’entrepreneuriat au Liban
  26. La nature de la relation Université et Entrepreneuriat au Liban
  27. Université et entrepreneuriat au Liban : impact limité
  28. Les modèles de l’entrepreneuriat féminin: Approche genre
  29. Le profil type de la femme entrepreneuse
  30. Le profil des entreprises créées par des femmes
  31. Les difficultés des femmes en tant qu’entrepreneuses
  32. L’entrepreneuriat féminin : Etats-Unis, Canada et la France
  33. L’aspect musulman de l’entrepreneuriat féminin
  34. Le monde du travail de la femme libanaise
  35. Les femmes libanaises et les pratiques entrepreneuriales
  36. Le profil des femmes entrepreneuses libanaises
  37. Les défis économiques des entrepreneuses libanaises
  38. Les obstacles rencontrés par les entrepreneuses au Liban
  39. Modèles d’intention entrepreneuriale dans le contexte universitaire
  40. La complémentarité des théories de l’intention entrepreneuriale
  41. Les limites des théories de l’intention entrepreneuriale
  42. L’importance de mesurer l’enseignement de l’entrepreneuriat
  43. Les variables du modèle entrepreneuriaux et le corps d’hypothèse
  44. Norme Sociale envers l’entrepreneuriat: Facteurs Socioculturels
  45. La Sensibilisation et Formation en entrepreneuriat (SFE)
  46. La description des acteurs de la formation en entrepreneuriat
  47. Etude exploratoire auprès des enseignants de l’entrepreneuriat
  48. Questionnaire de l’entrepreneuriat: les 3 étapes !
  49. Modèle d’analyse valide de l’intention entrepreneuriale des étudiantes
  50. Les déterminants de l’intention entrepreneuriale
  51. La désirabilité entrepreneuriale : les déterminants
  52. Déterminants de la faisabilité d’entreprendre – l’entrepreneuriat
  53. Les motivations, la proactivité et l’attitude entrepreneuriale
  54. Les déterminants du contrôle perçu de gestion de l’entreprise
  55. Les formations en l’entrepreneuriat dans les universités
  56. L’intention des étudiantes de créer une entreprise

I.2.2 Les limites des théories de l’intention
Notre recherche se fonde sur l’idée que l’intention est le « meilleur prédicteur du comportement planifié » (Ajzen et Fishbein (1975, 1980) et Ajzen (1982, 1987, 1991). Dans cette perspective, Shapero (1984) et Ajzen (1991) ont fourni des modèles conceptuels susceptibles de décrire et prédire la formation de l’intention entrepreneuriale. La théorie du comportement planifié d’Ajzen a suscité un premier débat en s’appuyant sur les travaux de Giddens. L’action peut précéder l’intention ou pour le moins l’intention n’implique pas nécessairement l’action. Dès lors, le modèle de Krueger ne serait que partiel.
Un second débat met en avant que le lien entre l’intention entrepreneuriale et l’acte entrepreneuriale n’est pas établi. Les modèles resteraient partiels et ne permettraient pas de rendre compte du processus entrepreneurial dans sa globalité. Toutefois, les recherches sur l’intention entrepreneuriale ont été réalisées dans des contextes précis. En particulier, les travaux sur des chercheurs publics ou des étudiants sont précisément des populations où l’acte entrepreneuriale est rare surtout dans le domaine de la création d’entreprise.
Pour dépasser cette limite, des études sur la seule intention peuvent se justifier face à la population étudiée qui est, dans notre cas, des étudiantes. L’objet n’est pas de rendre compte d’un processus entrepreneurial complet. Nous nous intéresserons à la relation entre intention/action.
L’individu n’a pas forcément conscience du but qu’il poursuit et peut éprouver des difficultés pour exprimer son « intention réelle ». Si la confrontation au réel est nécessaire à la mobilisation des capacités réflexives (Saporta et Verstrate, 2000), les étudiants manque la confrontation au réel et l’expérience du secteur d’activité où il souhaite entreprendre. Les étudiants ne sont pas toujours conscients de leurs buts et aspirations. L’importance relative de la désirabilité et de la faisabilité changent selon les contextes, les populations et les situations (Kolveried, 1996; Krueger, Reilly et Carsrud, 2000). Dans note cas, pour comprendre et stimuler l’intention entrepreneuriale sans doute il sera pertinent, de mesurer sa désirabilité et sa faisabilité envers l’acte d’entreprendre.
Les modèles d’Ajzen et de Shapero, décrits dans le chapitre 2, demeurent certes incomplets. Nous sommes portés à croire que la validation d’un lien de causalité entre les intentions et le passage à l’action pourrait se révéler problématique et ce à cause du degré de contrôle qu’un individu possède sur l’acte de création d’entreprise ; tel que le souligne Ajzen (1991), pour que la perception de contrôle puisse effectivement servir à prédire le comportement, il doit y avoir une bonne adéquation entre cette perception et la réalité. À titre illustratif, si un individu s’estime tout à fait capable de partir une entreprise et croit qu’il est en son contrôle de le faire alors qu’en réalité, il lui manque les connaissances, habiletés ou ressources nécessaires pour y arriver, ses intentions risquent fort de ne jamais se concrétiser.
Ainsi, nous supposerons qu’il y a congruence (stabilité) et qu’il a adéquation entre cette perception et la réalité.
Concernant la théorie du comportement, plusieurs auteurs ont posé la question d’influence des normes sociales dans le modèle d’Ajzen. Plusieurs tests de la théorie du comportement planifié montrent que la norme sociale n’a pas d’effet significative pour expliquer la formation de l’intention de créer une entreprise (Boissin et Emin 2007, Conner et Armitage, 1998, Artlotto, Boissin et Maurin, Boissin et al., 2005). Or, une théorie est un système composé d’un « noyau dur » et d’une « ceinture protectrice » (Lakatos, 1974). Le noyau dur comprend des hypothèses de base qui sous-tendent la théorie et ne doivent pas être, par postulat ni rejetées, ni modifiées. De ce fait, la théorie du comportement planifié est modifiable par décision méthodologique et empirique.
Pour dépasser cette limite, nous avons essayé de mieux comprendre l’intention entrepreneuriale des étudiantes en nous fondant sur le modèle de Shapero et Sokol (1982) repris par Krueger (1993) qui propose une reformulation des apports des deux auteurs. Nous réintégrerons plus concrètement le concept de l’intention entrepreneuriale dans le contexte universitaire.
Lire le mémoire complet ==> (L’intention entrepreneuriale des étudiantes )
Thèse de Doctorat ès Nouveau Régime Sciences de Gestion de l’Université de NANCY 2
Institut D’administration Des Entreprises

Rechercher
Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études ! Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
En continuant, vous acceptez la politique de confidentialité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.