La première page du mémoire (avec le fichier pdf):
Université Paris I Panthéon-Sorbonne
Mémoire de fin d’études - Spécialité Logistique - Année 2012

Les chiffres clés du commerce électronique en France

  1. L’émergence du Web 2.0 et les sites marchands
  2. Le commerce en ligne et la crise: les comportements
  3. Les chiffres clés du commerce électronique en France
  4. Comment susciter la confiance en ligne? L’achat sur Internet
  5. Types du commerce électronique: B2C, B2B, G2B et C2C
  6. Panorama du modèle d’affaire du commerce électronique
  7. Les lois encadrant le secteur de la Vente à Distance
  8. La logistique pierre angulaire du e-commerce : la particularité
  9. L’e-logistique et 2 familles de contraintes (e-commerce)
  10. Le cheminement d’une commande en ligne (coûts et délais)
  11. Faire ou faire faire sa logistique ? (Logistique ecommerce)
  12. La logistique amont : les approvisionnements et les stocks
  13. L’e-logistique aval : préparer et emballer sa commande
  14. La logistique des retours des produits du commerce en ligne
  15. Les concepts de fidélisation et de fidélité au site marchand
  16. Le marketing relationnel et l’e-marketing : le e-commerce
  17. Politique de fidélisation en e-commerce : des idées novatrices
  18. La personnalisation de masse : les 4 formes et l’efficacité
  19. La relation client sur le web : 10 conseils pour l’améliorer
  20. Défis à venir du e-commerce : analytics, rentabilité, soldes

Les chiffres clés du commerce électronique en France

3) Les chiffres clés du commerce électronique

Les chiffres les plus récents du commerce électronique sont éloquents.

Le marché du e-commerce :

Le marché du e-commerce

Source : Etude iCE – Bilan e-commerce 2008/Fevad/KPMG

Le chiffre d’affaires a augmenté de 25% en 2008, ce qui montre que ce secteur ne connaît pas la crise.

Le chiffre d’affaires e-commerce

Source : Fevad, bilan e-commerce 2008 – Panel ICE-PSP/Fevad

Les différents types de produits

types de produits

Modes de livraison choisis par les internautes :

Quels sont les modes de livraison auxquels vous avez eu recours au cours des 6 derniers mois lors de vos transactions sur internet ?

transactions sur internet

Source : Baromètre Fevad – Médiamétrie//NetRatings mai 2009

Classement FEVAD/MEDIAMETRIE des sites e-commerce les plus visités

Classement FEVAD-MEDIAMETRIE des sites e-commerce les plus visités

Les principaux services de paiement utilisés % des internautes ayant utilisé ces services

principaux services de paiement

Source : Etude Fevad / Médiamétrie//NetRatings – Les services de paiement en ligne – Avril 2008

Taux d’équipement des Français en Internet : PC et mobiles

Taux d’équipement des Français en Internet : PC et mobiles

La « quasi-totalité » des internautes possède un téléphone mobile et une connexion Internet haut-débit. Et plus de trois internautes sur quatre (76%) déclarent se connecter au Web tous les jours.

En outre, de plus en plus d’internautes consultent Internet via le smartphone. C’est déjà le cas de près d’un quart d’entre eux.

Nombres de commandes en ligne en moyenne pour un Internaute

Typologie Usage Nombre de comptes pour un internaute « moyen »
Achat en ligne 85 % 4.0
Consultation comptes bancaires 80 % 0.8
Nombre de démarches d’e-administration dans les 12 derniers mois 89 % 2.3
E-mail 94 % 2.3
Messagerie instantanée 53 % 0.8
Réseaux sociaux 52 % 0.7
Nombre de pseudos utilisés sur les forums 36 % 0.8
Nombre total d’identités en ligne 12
Source : IDATE

L’internaute a en moyenne une douzaine de comptes personnels sur lesquels il peut s’identifier. Pour l’achat en ligne, il en possède quatre différents en moyenne.

A cela s’ajoutent 2,3 comptes pour l’administration en ligne (impôts, Pôle emploi, etc.) et les messageries instantanées (Hotmail, Yahoo, etc.).

Seule surprise, les réseaux sociaux n’alimentent que de 0,7 points le nombre moyen de comptes personnels sur le Web.

Malgré un contexte économique morose et le ralentissement du nombre de nouveaux internautes, les ventes sur internet ont connu une progression.

Cette croissance s’explique par le développement du nombre de sites.

Après une année 2008 record en termes de sites marchands actifs, le rythme de progression des sites n’a pas faibli depuis le début de l’année.

La multiplication des offres de produits et services sur internet s’est donc poursuivie.

Au cours de l’année 2009, le nombre de sites marchands actifs a progressé de 32 %. On compte désormais plus de 49 000 sites marchands contre 39 600 en 2008.

A cela s’ajoute un autre phénomène, le panier moyen a diminué, l’augmentation du nombre de transaction compense cette diminution.

En effet l’augmentation du nombre de sites s’accompagne par une augmentation du nombre de commandes.

Un indicateur ICE 30, permet de mesurer la croissance des sites leaders à périmètre constant, celui-ci est calculé à partir des données recueillies auprès de 33 sites marchands.

Au cours du dernier trimestre 2009, les sites du panel i CE 30 ont vu leur chiffre d’affaire global s’accroitre de 5 % sur un an, contre 16% en 2008.

Cette progression se trouve affectée par la stagnation du secteur des voyages-loisirs dont le chiffre d’affaires reste quasiment stable sur un an.

Le secteur des ventes aux particuliers progresse lui de 10% (contre 13% en 2008).

Cette croissance reflète la bonne tenue du secteur des produits « mode et textile » en hausse de 14 % tandis que les produits techniques progressent eux de 10 % (contre +9% en 2008).

Quelques rappels sur la FEVAD et i CE 30

* LA FEVAD :

La fédération du commerce en ligne et de la vente à distance, créée en 1957, fédère aujourd’hui plus de 420 entreprises et près de 700 sites internet parmi lesquels les 15 sites de e-commerce les plus visités.

Elle a notamment pour mission de recueillir et diffuser l’information permettant l’amélioration de la connaissance du secteur et d’agir en faveur du développement durable et éthique de la vente à distance et du commerce électronique en France.

* L’i CE 30

Crée en 2004 par la FEVAD, ce panel regroupe les principaux sites marchands, leaders dans le secteur.

L’indice global de croissance et l’estimation de la taille de marché sont calculés à partir des données recueillies auprès des sites du panel et des valeurs des paiements électroniques communiqués par les plateformes sécurisées de paiements qui participent à l’enquête.

Nous avons pu voir que certains facteurs ont permis le développement du commerce électronique, nous pouvons citer : l’environnement technologique, les infrastructures publiques, le taux d’équipement informatique, l’environnement financier et juridique.

De plus, nous avons pu constater que le commerce en ligne est un des secteurs qui ne connaît pas la crise.

Il nous semble important de prendre en compte le niveau de confiance du consommateur face à son achat sur le web, c’est ce que nous allons développer dans le prochain point, nous communiquerons des chiffres clés.

Rechercher
Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études ! Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
En continuant, vous acceptez la politique de confidentialité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.