Système d’information informatisé de gestion locative

  1. Système d’information informatisé de gestion locative
  2. La gestion locative : méthodologie et domaine locatif
  3. De la gestion locative : cas du Centre Olame
  4. Analyse du système d’information du Centre Olame
  5. Modélisation du système d’information – la gestion locative
  6. Implémentation de l’application – le système d’information

Système d’information informatisé de gestion locative

Université Catholique de Bukavu (UCB)
B.P. 285 BUKAVU

FACULTE DES SCIENCES
Département des Sciences de l’informatique

Travail de fin de cycle présenté en vue de l’obtention de diplôme de graduat en Sciences informatiques
Système d’information informatisé de gestion locative. Cas du Centre Olame
Système d’information informatisé de gestion locative

Cas du Centre Olame

Par
Gilbert Amisi Lumona

 

Directeur :
Abbé Jean-Dominique Uyergiu Kwolonyo,
Assistant.

Année académique
2018-2019

Dédicace et remerciement pour ce travail de fin de cycle

Table des matières

Introduction générale
1.Contexte et problématique du travail1
2.Hypothèse et objectifs du travail2
3.Etat de la question2
4.Intérêt du sujet3
5.Délimitation du sujet et contenu du travail3
6.Difficulté rencontrée3
Chapitre 1 : Méthodologie et domaine d’étude4
1.1.Introduction4
1.2.Méthodologie4
1.3.Domaine d’étude [15]6
1.4.Conclusion11
Chapitre 2 : Analyse de l’existant et modélisation du système d’information12
2.1.Introduction12
2.2.Analyse critique de l’existant et proposition de solutions12
2.3.Modélisation du système d’information15
2.4.Conclusion22
Chapitre 3 : Implémentation de l’application et prise en main23
3.1.Introduction23
3.2.Environnements du travail23
3.3.Base de données de l’application23
3.4.Navigabilité et guide de l’utilisateur24
3.5.Conclusion26
Conclusion générale

Table des illustrations

Figures
Figure 1.1. Organigramme du Centre Olame7
Figure 1.2. Modèle de contexte (MC)10
Figure 1.3. Modèle de flux conceptuel (MFC)11
Figure 2.1. Modèle conceptuel des données (MCD)19
Figure 2.2. Modèle logique des données (MLD)
Figure 2.3. Modèle physique des données (MPD)22
Figure 3.1. Schéma de la base de données bdolame.mdb25
Tableaux
Tableau 2.1 Le dictionnaire des données brut16
Tableau 2.2. Le dictionnaire des données épuré17

Abréviations

CDF:Comité diocésain des femmes.
EDHEC:Ecole des hautes études commerciales du Nord.
Go:Gigaoctet.
GHz:Gigahertz.
HP:Hewlett-Packard.
IDE:Integrated development environment.
MC:Modèle de contexte.
MCD:Modèle conceptuel des données.
MFC:Modèle de flux conceptuel.
MLD:Modèle logique des données.
MPD:Modèle physique des données.
SGBD:Système de gestion des bases de données.
SGBDR:Système de gestion des bases de données relationnelles.
SI:Système d’information.
TIC:Technologies de l’information et de communication.

Résumé du travail

Le développement à grande vitesse du secteur immobilier dans le monde et l’augmentation de manière exponentielle des données manipulées dans la gestion locative appellent l’intégration des technologies de l’information et de communication (TIC).

En effet, ces dernières, sous-entendant l’ensemble des outils de support au traitement de l’information et à la communication, jouent un rôle très important dans la stratégie et le pilotage des entreprises.

C’est donc dans le cadre de l’informatisation des systèmes d’information des entreprises opérant dans le domaine locatif que se range ce travail qui a comme cadre d’étude le Centre Olame. Il s’agit de mener une étude avec comme aboutissement la réalisation d’une application logicielle de gestion locative à mettre à la disposition d’un gestionnaire des locations, comme c’est le cas au Centre Olame.

Introduction générale

Contexte et problématique du travail

Dans de nombreux pays, depuis quelques années, les fonds immobiliers se sont développés. Les statistiques en dénombrent une progression de cent vingt-quatre en 1983 à quatre cents trente et un en 1995 pour atteindre le millier en 2002 [1].

Cependant, la gestion des locataires, la gestion des baux, la gestion des biens immobiliers, la gestion des appels des loyers, la réalisation et l’édition des états de lieux d’entrée et de sortie ainsi que le suivi des encaissements avec alerte sur les impayés restent les problèmes majeurs de la gestion locative [2].

Or, en supposant que le progrès et l’innovation technologiques sont les moteurs à long terme de la croissance économique, le nouveau paradigme des technologies de l’information et de communication (TIC) impose à tous les pays et entreprises l’intégration de ces technologies pour leur développement. Ces dernières permettent d’automatiser les systèmes d’information des entreprises et jouent ainsi un rôle très important dans leur stratégie et leur pilotage [3]. D’où la nécessité d’intégrer l’utilisation des outils logiciels informatiques dans la gestion locative.

Pour cela, l’informatique de gestion permet, dans son volet gestion, de capturer les besoins d’automatisation de l’information de l’entreprise en partenariat avec son expert-métier. Une application informatique n’a donc de valeur que si elle est orientée utilisateur [3].

Le domaine de cette étude, le Centre Olame, organisant à son sein un service locatif offert aux étudiantes, compte tenu de la complexité des aspects que couvre ce service, exprime aujourd’hui le réel besoin d’automatisation de son système d’information.

En effet, le système d’information du Centre Olame, dans son état actuel, est caractérisé par la lenteur d’accès au dossier de telle ou telle locataire. Cette lenteur est due notamment au système d’archivage manuel, à la saisie double des données sur deux documents intervenant tous à la même phase de location, à l’absence d’un système d’alerte automatique sur les impayés, à la recherche fastidieuse des données de telle ou telle année.

En se penchant sur cet état de choses, cette étude est guidée par la question de savoir si une application informatique de gestion locative, peut constituer un outil d’aide à la décision et améliorer avec plus d’efficacité et d’efficience, la gestion locative au sein du Centre Olame ?

Hypothèse et objectifs du travail

Eu égard aux problèmes susévoqués, il ressort que le système d’information jusqu’alors existant, ne répond pas suffisamment aux besoins et attentes du gestionnaire. Du coup, une application informatique de gestion locative serait un outil beaucoup plus efficace et efficient pour supporter ce système d’information et accompagner le gestionnaire dans la quasi-totalité de ses tâches de gestion.

Ainsi, notre travail poursuit comme objectif principal de développer un applicatif informatique pouvant supporter le système d’information pour la gestion locative au Centre Olame.

Pour atteindre cet objectif, les objectifs spécifiques suivants ont été définis : (i) retenir une méthodologie appropriée pour la réalisation d’un travail scientifique en informatique ; (ii) appréhender le Centre Olame comme un système afin de débroussailler le domaine d’étude ; (iii) analyser de manière critique l’existant ; (iv) modéliser le système d’information sous étude en utilisant un outil de modélisation ; (v) implémenter le système d’information futur en utilisant un environnement de développement intégré et un système de gestion de base de données bien précis.

Etat de la question

Plusieurs recherches ayant abouti au développement des applications informatiques ont déjà été faites au sujet de la gestion automatisée des locations. Dans le cadre de cette étude, l’attention a été focalisée sur les travaux de Jean-Claude Hategekimana et d’Eric Maheshe Irenge.

L’étude de Jean-Claude Hategekimana porte sur l’accès aux maisons à louer sous un système de gestion orienté web, cas de la ville de Gisenyi Rwanda et a comme cadre l’information des locataires sur la disponibilité des maisons à louer de la ville de Gisenyi. Elle met l’accent sur l’acquisition de l’information sur les maisons à louer et la signature du contrat de location à travers un site web dynamique [4].

L’étude d’Eric Maheshe Irenge porte sur la gestion automatisée des homes pour étudiantes, cas des homes du Centre Olame et a comme cadre d’étude l’automatisation de la gestion des paiements des loyers au Centre Olame. Elle a permis à l’auteur de concevoir une base de données pour la gestion des paiements de loyers au Centre Olame [5].

De ces deux études citées ci-haut, nous avons retenu les éléments généraux qui concourent respectivement à la conclusion d’un contrat de location et au paiement des loyers.

La gestion locative ne se limitant pas seulement à la conclusion du contrat et au paiement des loyers, la présente étude se démarque des précédentes surtout qu’elle traite de la gestion locative dans la quasi-totalité de ses phases, notamment la conclusion du contrat de location, la gestion des biens en location, le suivi régulier des paiements des loyers ainsi que la résiliation du contrat de location, en éditant automatiquement à chaque phase de location, les documents y associés.

Intérêt du sujet

Etant donné que le logement reste l’une des préoccupations majeures et quotidiennes des citoyens, vu les déficits importants que présente la République démocratique du Congo dans l’immobilier, le choix de ce sujet est motivé par le souci d’apporter notre contribution informatique dans le secteur immobilier, laquelle contribution pourra constituer un moteur de la croissance économique des organisations opérant dans ce secteur en général et du Centre Olame en particulier.

Délimitation du sujet et contenu du travail

Dans le temps, les recherches ayant permis d’élaborer ce travail portent sur les données de la période allant d’octobre 2018 à juillet 2019. Dans l’espace, elles ont été menées au Centre Olame dans son domaine locatif.

Hormis l’introduction et la conclusion générales, ce travail contient sommairement trois chapitres.

Le premier chapitre intitulé Méthodologie et domaine d’étude renseigne sur les méthodes, les techniques et les outils utilisés et met en évidence le domaine d’étude.

Le second chapitre intitulé Analyse de l’existant et modélisation du système d’information analyse de façon critique le système d’information existant pour la gestion locative au centre Olame et propose des solutions aux griefs qui y sont portés.

Le dernier chapitre intitulé Implémentation de l’application s’attèle à développer l’application informatique, résultat de notre étude, et présente la navigabilité de cette application à l’utilisateur futur de façon à lui permettre de bien la prendre en main.

Difficulté rencontrée

Les conditions d’acquisition des outils performants mais payants capables de modéliser les différents axes aux différents niveaux d’abstraction n’ont pas tout à fait été réunies. Nous avons été dans l’obligation d’utiliser un outil de modélisation moins performant, mais gratuit.

Print Friendly, PDF & Email

Cliquez sur suivant article pour lire la suivante partie de ce mémoire:

Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
Publier son mémoire!
WikiMemoires - Publier son mémoire de fin d’études !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *