Nouvelles technologies NTIC: l’influence sur le commerce

  1. E-commerce et comportement du consommateur marocain
  2. Le commerce: la notion, les types et l’évolution
  3. Nouvelles technologies NTIC: l’influence sur le commerce
  4. Le e-commerce : définition, types et enjeux
  5. Le comportement du consommateur: évolution et impact
  6. Facteurs endogènes, comportement de l’e-consommateur
  7. Facteurs exogènes, comportement de l’e-consommateur
  8. Le processus d’achat du e-consommateur en e-commerce
  9. La satisfaction en e-commerce et ses paramètres
  10. Pratiques en e-commerce: personnalisation et monnaie
  11. Présentation de la méthode quantitative et le questionnaire
  12. Outil d’analyse choisi pour l’élaboration de l’étude
  13. Comportement du consommateur marocain: e-commerce
  14. E-commerce Maroc: présentation et analyse des résultats

Les nouvelles technologies NTIC  et son influence sur le commerce

Section 2 : l’essor des nouvelles technologies et son influence sur le commerce

1. L’essor des nouvelles technologies et digitalisation

Ces dernières décennies ont été caractérisées par une véritable révolution dans les technologies de la communication, toutes les indications montrent que les progrès technologiques et l’utilisation de ces technologies continueront à progresser à un rythme effréné.

De nombreuses études démontrent l’influence des technologies de la communication sur diverses domaines liés à l’entreprise notamment le commerce.

Les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) représentant un ensemble de technologies utilisées pour traiter, modifier et échanger de l’information, plus spécifiquement des données numérisées, y compris l’internet, les télécommunications, les multimédias, l’informatique et l’audiovisuel, deviennent de jour en jour un élément fondamental qui impacte radicalement la vie de l’entreprise en interne et en externe.

Aujourd’hui, c’est impossible pour les entreprises d’ignorer cette réalité digitale dans laquelle on vit, c’est un enjeu actuel mais aussi future, qui influence tous ses domaines (Marketing, communication, comptabilité, commerce. . ), ce qui fait que la transformation numérique modifie toutes les méthodes de travail et les manières par lesquelles l’entreprise communique avec ses partenaires de tous types.

La Technologie au service du développement et de la compétitivité commerciale des entreprises :

Les nouvelles technologies NTIC  représentent aujourd’hui un large éventail de logiciels et de support qui, lorsque bien exploités, peuvent booster la performance globale de l’entreprise à des niveaux jamais enregistrés auparavant en construisant une base solide permettant d’affronter les difficultés croissantes de la mondialisation et les défis de l’environnement mouvementé et évolutif.

Notamment la principale difficulté à laquelle les entreprises sont confrontées est de tirer parti des nouveaux marchés et ressources tout en affrontant une concurrence intense et croissante, afin de garantir la pérennité et l’épanouissement de l’organisme, des facteurs puissants accompagnent la mondialisation, ce qui augmentent l’importance de la connaissance du marché et de l’usage des technologies pour les entreprises qui doivent mettre en place des stratégies efficaces basées sur une vision claire et long-termite.

Une stratégie cohérente et adaptée à la situation interne et externe a une grande influence sur la compétitivité commerciale, cela ne peut être achevé qu’avec une combinaison de stratégies mises en parallèle, dans les différents domaines.

Notamment le Marketing, étant au cœur de la réussite de toute entreprise, les Changements induits par les TIC dans les processus, produits et services révolutionnaires transforment tous les aspects des affaires et les méthodes de travail dont les tâches sont exécutées.

L’utilisation de ces technologies optimise le redéploiement des ressources vers des tâches de plus grande valeur.

En libérant ces ressources et optimisant au maximum leur usage.

Les compétences de l’entreprise évoluent avec les NTIC, visant à développer les stratégiques du traitement de l’information et l’amélioration des modalités du travail.

2. L’impact des nouvelles technologies sur le commerce

La digitalisation de l’économie a modifié et bouleversé profondément l’organisation de la filière du commerce par l’apport de la dématérialisation du business et l’accès simplifié à l’acheteur final.

Les technologies de l’information et de la communication ont fait naître un nouveau type de commerce appelé le e-commerce ou commerce électronique qui « a transformé en profondeur, pour les distributeurs, la manière de produire le service commercial et, pour les consommateurs, les modalités du processus d’achat » (Nantel, 2005)

Les technologies de l’information ont permis, dans le contexte des entreprises, de passer d’un rapport transactionnel à un rapport relationnel qui se définit dans une perspective à long terme, basée sur une certaine forme de personnalisation et une confiance partagée qui génèrent des bénéfices partagés.

En se basant sur un marketing relationnel et une communication digitale plus adaptée et ciblée, dont l’objectif est d’augmenter le nombre de transactions sans se soucier de l’origine des transactions.

Et de cette façon, les entreprises ont démultiplié les façons d’atteindre efficacement les consommateurs avec un nouveau mode d’échange digitale ou numérique.

Le commerce aujourd’hui répond à un besoin du consommateur ou de l’utilisateur en proposant une offre plus adaptée de produits disposant de caractéristiques techniques telles que le prix, le niveau de qualité, la quantité, l’utilité, la sécurité, ou encore l’esthétique, ceci est dû à une meilleure exploitation des donnés clients issues d’une communication proche, ciblée et digitalisée via les supports des nouvelles technologies NTIC .

Donc, les TICs permettent aux entreprises de se rapprocher de leurs clients en leur offrant un meilleur service, une disponibilité immédiate des produits, plus de contraintes en termes d’horaires d’ouverture, réduction de l’attente aux caisses et elles leur donnent la possibilité de mieux cibler leurs offres en les personnalisant.

Les implantations de ces technologies ont les mêmes objectifs, à savoir la réduction des frais de gestion, l’augmentation du service à la clientèle et enfin la mise sur pied d’un marketing relationnel, grâce à ces technologies, la taille du marché du commerce connaît un accroissement et par conséquent la concurrence et l’innovation s’en trouvent stimulées.

Pour les produits et les processus utilisés dans la production des biens et des services, les pratiques commerciales, l’organisation des entreprises ainsi que les systèmes de commercialisation et de distribution.

La concurrence du e-commerce par rapport au commerce traditionnel est en progression remarquable suite à une demande très large de la part des consommateurs qui deviennent de plus en plus exigeants en termes de qualité, temps de livraison des commandes et commodité du processus d’achat.

La digitalisation du commerce : modèle de développement à l’international :

La digitalisation a engendré une évolution significative de certaines fonctions en entreprise ainsi que l’émergence de nouveaux modes plus modernes et numériques, notamment au niveau du commerce, le digital s’est installé dans le secteur du commerce et va continuer à progresser.

Grâce à l’essor des nouvelles technologies d’information et de la communication NTIC , un nouveau concept leader a pu voir le jour, le concept de e-commerce est une création pure des nouvelles technologies.

Il est apparu au moment des premières transactions faites par des moyens électroniques et a évolué au fur-et-à-mesure de l’avancée des différentes technologies.

La démocratisation des TIC (Technologies de l’information et de la communication) et principalement d’Internet a permis la participation aux mutations de ce nouveau mode de commercialisation.

Le digital est un instrument privilégié et même un passage obligatoire pour les distributeurs, pousser les produits vers le consommateur, est aujourd’hui une méthode qui est en voie de dépassement dans un contexte où l’information est disponible partout, et le consommateur est suréquipé par le digital et détient un pouvoir qui lui permet d’avoir tout ce qui souhaite entre les mains dans un instant.

Les distributeurs sont censés aller plutôt vers des approches où l’accompagnement les clients devient une priorité ultime, en proposant des solutions plutôt que des produits, et en pensant à la valeur client que la valeur du produit lui-même.

Les achats en ligne se développent avec l’arrivée des paiements électroniques sécurisés, des transactions bancaires simples et sécurisées rassurent désormais les internautes et contribue à la globalisation du e-commerce sous toutes ses formes y compris le M-commerce (commerce mobile).

Or il est indispensable de citer que ce nouveau concept apporte au commerce classique une dimension internationale et universelle.

C’est une réalité qui ne se dément pas, l’internationalisation du e-commerce est en marche, une véritable révolution qui ouvre les portes faces aux entreprises ayant une vision d’une stratégie d’internationalisation, Internet s’affirme désormais comme une voie, de plus en plus prisée, d’accès à l’international apportant des opportunités incroyables et des défis qu’il faut prendre en considération avant d’implémenter toute action.

Cliquez sur suivant article pour lire la suivante partie de ce mémoire:

Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
Publier son mémoire!
WikiMemoires - Publier son mémoire de fin d’études !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *