Projet d’un système d’information de gestion des clients

Projet d’un système d’information de gestion des clients

I.II Planning prévisionnel de réalisation du projet

Nous retraçons les objectifs attendus de notre projet. Le but ici est de spécifier les besoins pour déterminer à la fin le coût global du projet. Nous voyons comment élaborer notre cahier des charges.

I.II.1 Cadre de travail du projet

C’est un travail de fin du second cycle qui est réalisé pour un laboratoire provincial de référence de la santé publique. Nous avons eu l’opportunité et l’aubaine de la concrétiser au sein de AMI-LABO de Goma.

I.II.2 Intitule du projet

D’emblée, Un projet informatique est un ensemble des tâches indissociables qui doivent être accomplies en vue de répondre à un besoin exprimé. Il est caractérisé par une durée déterminée et des ressources nécessaires à sa réalisation39.

Ainsi, notre projet est énoncé « Conception et réalisation d’un système d’information de la gestion des clients dans un laboratoire provincial de référence de la santé publique AMI- LABO »

I.II.3 Définition des objectifs

Pour atteindre l’objectif, nous avons identifié et étudié toutes les tâches avant la mise au point dudit projet; comme nous recommande la notion de projet informatique, Tout projet informatique est caractérisé par un résultat final tangible. Car Un projet informatique implique:

  • 1. une connaissance exacte de l’objet (intention poursuivi), et de l’objectif (but à atteindre) du projet,
  • 2. un relevé exact des acteurs concernés,
  • 3. une maîtrise des outils de gestion concernant la communication et la planification,
  • 4. une idée exacte des performances, des délais, des coûts, des risques et de la qualité du produit final40.

• Opportunité du projet

Tout dépend des ambitions informatiques de l’institution, parce que Tout projet informatique est centré essentiellement autour de la prise de décision et de l’arbitrage.

• Objectif global

La conception et la réalisation d’un système d’information au sein de ladite institution concerne la gestion des activités suivant les mouvements des clients, dossiers des bénéficiaires, l’administration et les résultats sortent au jour le jour et qu’il soit facile de produire à la fin d’un exercice ou d’une période donnée, un rapport standardisé pouvant permettre le déclenchement de grandes décisions de santé publique.

• Objectif spécifique

  • – Facilité la recherche et l’accès aux informations;
  • – Collecter, mémoriser, traiter, distribuer, l’information sur des supports informatiques ce qui assurera leur sécurité;
  • – Assurer les fonctions : Facturer les clients, de produire à la fin d’un exercice ou d’une période donnée un rapport standardisé pouvant permettre le déclenchement de grandes décisions de santé publique…
  • – Automatiser les tâches qui se traitent manuellement.

I.II.4 Formation de groupe de travail

L’étape de formation de groupe de travail consiste à :

  • → Répertorier les personnels travaillant sur le projet de la conception des systèmes d’informations;
  • → Répartir les tâches selon les compétences;
  • → Etablir un planning pour chacune d’entre elle; de la planification du projet, des coûts, du respect des normes, en relation avec, l’assurance qualité, des délais. Une équipe de réalisation du projet de la conception d’un système d’information réunit généralement les profils suivants :
MétierDescription
Comité de Projetest le groupe de dirigeants chargé de veiller au bon fonctionnement d’un projet au sein d’une entreprise, pour améliorer le suivi d’un projet et valider les choix stratégiques. Il est généralement constitué d’un membre de chaque métier impliqué dans le projet (exemple : le directeur recherche, le directeur production, le directeur financier pour un projet d’industrialisation d’un nouveau produit).
Directeur de projetPersonne au sein de l’entreprise qu’on appelle maître d’ouvrage (parfois maîtrise d’ouvrage, notée MOA) l’entité porteuse du besoin, définissant l’objectif du projet, son calendrier et le budget consacré à ce projet. Le résultat attendu du projet est la réalisation d’un produit, appelé ouvrage. le maître d’ouvrage est responsable de l’expression fonctionnelle des besoins mais n’a pas forcément les compétences techniques liées à la réalisation de l’ouvrage.
Chef de projetLe chef de projet informatique est désigné par le COMITE DE PROJET en accord avec le COMITE DE PILOTAGE de projet. Il est unique, il détermine les compétences nécessaires du développement du projet et sur les divers matériels, les logiciels et plate-forme informatique nécessaire au développement. C’est lui qui rédige le cahier de charge du projet en contactant les services compétents et les partenaires.

Le chef de projet a la responsabilité de définir l’étendu du projet, ses limites, son architecture et son découpage. Le chef de projet informatique est donc une personne clé lors de la négociation des éléments du cahier de charge avec la direction, de laquelle il pourra obtenir l’engagement des moyens nécessaires à l’exécution du projet essentiellement.

Les développeurs (programmeurs)Une équipe qui est chargée du développement du logiciel. Ils sont choisis suivant leurs compétences
Les experts (contributeurs)Ils contribuent avec leurs expertises à la réalisation du produit.
AnimateurUne personne dans l’équipe qui fédère (tient soudé) l’équipe du projet.
CommunicateurIl est le pont entre le système d’information et le système de pilotage (Système de pilotage = comité de pilotage), le garant de la gestion de configuration.

Tableau 1 : le métier et leur description.

Tout projet, et en particulier tout projet informatique, nécessite donc la mise sur pied d’une équipe composée essentiellement du comité de projet (schéma directeur informatique), du pilote, du comité de pilotage, du chef de projet et des contributeurs41.

Dans notre contexte d’étude, pour réaliser ce projet nous sommes appelés à être au four et au moulin à part d’être comité de projet. Toutefois, nous avons eu recours aux experts pour la concrétisation de notre projet et pour parfaire notre tâche de chercheur.

I.II.5 Choix des techniques

C’est un ensemble des méthodes qui permettent au responsable du projet de prendre de décision nécessaire dans la meilleure condition possible. Nous avons fait recours à la théorie des graphes et d’ordonnancement.

Il existe plusieurs méthodes d’ordonnancement mais les plus usuelles sont :

  • ⇒ Le diagramme de GANTT;
  • ⇒ La méthode PERT;
  • ⇒ La méthode potentielle Métra (MPM).

Pour l’agencement du plan de notre projet, nous nous sommes servis de la méthode potentielle Métra qui consiste à ce que les délais d’exécution soient déterministes.

I.II.6 Avantage de la théorie d’ordonnancement

Il s’agit d’ordonner dans le temps un ensemble d’opération contribuant à la réalisation d’un même projet42.

Ainsi, il facilite l’établissement d’un plan optimal de concrétisation des tâches dans un projet; marque et détermine l’ordre de déroulement des opérations; minimise la durée totale de réalisation; précise avec régularité et rectitude les dates de début des travaux au plus tôt et celle de début des travaux au plus tard.

I.II.6.1 Tableau d’enchainement de désignation des taches, d’estimation des durées et des couts de réalisation du projet

Tâche/ opérationLibelleTâche pré- requiseDurée/ JourNBRE PersonneCoût Un en FFCoût/FF Prix Tot.
APlanification descente———211010
BRédaction lettre demandeA111010
CEnquête, descente et entretien——–6210120
DConception calendrier du projetB, C21510
EElaboration calendrier du projetC41520
FEtude de faisabilitéD, E6210120
GAnalyse du SI existantF8220320
HPréparation devis et impressionG311030
IEtude préalable et choix des solutionsG6210120
JPrésentation Cahier de chargesI, H2225100
KConception du SI futurJ6250600
LModélisationK102501000
MDéveloppement du nouveau SIL264202080
NTest du résultatM6250600
OAchat des matérielsN62Forfait5850
Pconfiguration du nouveau SIO8425800
QImplémentation &AjustementP6250600
RFormation des utilisateurs& AdministrationQ6250600
Total Le coût total du projet est de13990

Tableau 2 : Tableau d’enchainement de désignation des tâches.

Pour construire le Graphe, il faut commencer par déterminer le niveau des opérations. Les tâches sans pré requises: C0= (A, C). Ces tâches C0 correspondent au niveau des tâches qui peuvent immédiatement commencer comme n’ayant pas de pré requises. Nous barrons les taches Co dans la colonne des P(x).

Le niveau C1 devient (B). Puis nous barrons les taches C1 dans P(x). On obtient C2 = (D, E). En barrant les taches C2 nous obtenons C3= (F). Et en barrant la tache C3, on obtient C4 = (G). Et en barrant la tache C4, on obtient C5 = (H, I). En barrant les taches C5, on obtient C6 = (J). En barrant les taches C6 on obtient C7 = (K) ainsi de suite jusqu’au niveau C13 = (Q).

I.II.6.2 Détermination des niveaux

Nous commençons par les tâches qui n’ont pas de pré requises; ainsi nous avons :

Niveau zéro : C0= (A, C);
Niveau 1 : C1= (B);
Niveau 2 : C2 = (D, E);
Niveau 2 : C 3 = (F);
Niveau 2 : C4 = (G);
Niveau 2 : C5 = (H, I);
Niveau 2 : C6 = (J);
Niveau 2 : C7 = (K);
Niveau 8 : C8 = (L);
Niveau 9 : C9 = (M);
Niveau 10 : C10 = (N);
Niveau 11 : C11 = (O);
Niveau 12 : C12 = (P);
Niveau 13 : C13 = (Q);
Niveau14 : C14 = (R).

I.II.6.3 Elaboration du graphe MPM

Méthode Potentielle Métra 3
Figure 6 : Méthode Potentielle Métra 3

Le chemin critique : 0, C, E, F, G, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, Fin.

Il nous faut au moins 15 semaines pour achever au plus tard les travaux de ce projet; il faut voir la différence entre la date au plutôt et la date au plus tard qui nous a donné la marge totale Tx*-Tx, donc MT= Tâche de la date plus tard – Tâche de la date plutôt.

II.6.4 marge totale = Tx*-Tx

Tx* = tâche de la date au plus tard Tx =tâche de la date au plutôt

Cible des tâches dont la différence est nulle donc chemin critique : 0, C, E, F, G, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, Fin. Qui fait 0+6+4+6+8+6+2+6+10+26+6+6+8+6+6=106 Jours qui nous donnent 15, 14 semaines.

La marge libre = le retard que nous pouvons connaître dans l’exécution du projet.

Détermination des marges

Tx* = date au plus tard de la tâche Suivante; Tx = date au plutôt de la tâche concernée; Dx = la durée de la tâche.

Ainsi, nous avons la formule suivante :

II.6.5 Marge Libre= Tx*-Dx-Tx; voici menant le calcul : Tx* – Dx – Tx = ML

A : 7 – 2 – 0 = 5
B : 8 – 1 – 2 = 5
C : 6 – 6 – 6 = 0 tâche critique
D : 10 – 2 – 3 = 5
E : 10 – 4 – 6 = 0 tâche critique
F : 16 – 6 – 10 = 0 tâche critique
G : 24 – 8 – 16 = 0 tâche critique
H : 30 – 3 – 24 = 3 min
I : 30 – 26 – 4 = 0 tâche critique
J : 32 – 2 – 30 = 0 tâche critique
K : 38 – 6 – 32 = 0 tâche critique
L : 48 – 10 – 38 = 0 tâche critique
M : 74 – 26 – 48 = 0 tâche critique
N : 80 – 6 – 74 = 0 tâche critique
O : 86 – 6 – 80 = 0 tâche critique
P : 94 – 8 – 86 = 0 tâche critique
Q : 100 – 6 – 94 = 0 tâche critique
R : 106 – 6 – 100 = 0 tâche critique

I.II.6.6 Tableau récapitulatif

TachesDate de début au

plus tard (Tx*)

Date de début au

plutôt (Tx)

Marge totaleMarge libre
A5055
B7255
C0000
D8355
E6600
F101000
G161600
H272433
I242400
J303000
K323200
L383800
M484800
N747400
O808000
P868600
Q949400
R10010000
Fin1061060

Tableau 3 : Récapitulation de tâches, dates, marges libre et totale.

I.II.7 Calendrier de réalisation du projet

Nous avons comme la date du 08 janvier 2013 le début du démarrage de notre projet en considérant tous les jours car la programmation pour développer ce projet fait partie intégrante.

En effet, le calendrier se présente comme suit :

Date début d’exécution

08/01/2013

Enquête, descente et entretien
13/01/2013Elaboration du calendrier du projet
20/01/2013Etude de faisabilité
28/01/2013Analyse du Système d’Information existant
05/02/2013Etude préalable et choix des solutions
15/02/2013Présentation Cahier de charges
03/03/2013Conception du SI future
30/03/2013Modélisation
09/04/2013Développement du nouveau SI
15/05/2013Test du résultat
21/05/2013Achat matériel
27/05/2013Configuration et du nouveau SI
05/06/2013Implémentation
11/06/2013Formation des utilisateurs et administration
12/06/2013Lancement du projet

Tableau 4 : Calendrier et les réalisations.

___________________________________
39 Teddy KAVETA, Cours de Méthodes de Conduite des Projets Informatiques L2 Informatique de Gestion, inédit, ISC/Goma, 2012-2013, p 15.
40 Idem.
41 Ibidem, p 16, 37-38.
42 SALUMU MULENDA, Cours de recherche opérationnelle, L1 Informatique de Gestion, inédit, ISC/Goma, 2011-2012, p 44.


Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *