Le compte de résultat d’une entreprise

2 Le compte de résultat d’une entreprise

Deux fois par an, L’entreprise est tenue de publier l’ensemble de ses comptes. Ils doivent donner une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et du résultat de l’entreprise.

Les comptes de L’entreprise en tant que groupe sont consolidés : ils regroupent les comptes de l’ensemble des entités de L’entreprise (filiales, participations,…). Dans les comptes publiés, on trouve le Compte de Résultat.

Produire plus qu’elle ne consomme, voilà la fonction, la justification et les conditions de la survie d’une entreprise…

2.1 Contenu du compte de résultat

Le résultat du mois de Janvier peut s’appréhender comme la variation de l’actif net entre le début de la période et la fin de la période.

Dans cette approche, le résultat est une différence, un solde, un constat, qui exprime un enrichissement ou un appauvrissement du patrimoine durant la période.

Toutefois ce mode de calcul ne permet pas d’expliquer comment s’est formé le résultat. Mais par ailleurs, nous avons constaté que nous étions capables d’identifier et d’enregistrer les opérations sources d’enrichissement ou d’appauvrissement.

Dés lors il est possible de répertorier les enrichissements et les appauvrissements de la période

Si nous regroupons les enrichissements ou les appauvrissements suivant une origine commune, par catégorie, par nature ou par fonction, et que nous les classons dans un tableau en deux parties, nous obtiendrons ce que nous appelons un compte de résultat.

Ce tableau aura pour fonction d’expliquer la formation du résultat qui mesure de la performance économique de l’entreprise durant la période.

Ce qui est remarquable, c’est que ce tableau reflète bien l’activité économique de l’entreprise.

Ainsi pour produire des richesses, l’entreprise en consomme et le compte de résultat nous en donne la mesure.

DébitCrédit
AppauvrissementEnrichissement
Consommation de richesse de la périodeProduction de richesse de la période
ChargesProduits
Des décaissementsDes encaissements

Les termes consommation comme production vous permettront non seulement de mieux comprendre quel résultat annuel doit être affecté par une charge ou un produit mais aussi la fonction du poste « variation des stocks ».

2.1.1 La notion de résultat

Le résultat est la différence entre les produits et les charges.

Si les produits sont supérieurs aux charges, il dégage un bénéfice. Dans le cas contraire, il constate une perte.

 Charges Produits
Achats

Salaires

40

20

Produit vendu100
Bénéfice40

Bien conceptualiser la notion de résultat économique est l’une des clés permettant de comprendre la comptabilité.

Mais si vous avez certainement une approche pratique de la notion de résultat, elle est souvent associée à l’argent que vous pouvez gagner sur une opération.

Elle consiste à soustraire du prix de vente d’un bien son prix d’achat (augmenté d’éventuels frais accessoires).

Ce calcul tient compte de l’argent réellement encaissé ou décaissé au titre de l’opération,

Le problème est très simplifié car le résultat est celui d’une opération et non pas celui d’une période et le choix des dates d’encaissement et de décaissement comme fait générateur de la charge ou du produit neutralise l’essentiel des difficultés

Vous avez aussi probablement une approche fiscale du résultat mais elle présente l’inconvénient d’être basée sur la trésorerie.

La notion de résultat comptable est plus compliquée pour plusieurs raisons :

La première raison tient au fait que la comptabilité recherche le résultat généré par l’entreprise durant une période de temps. Durant cette période l’entreprise réalise un grand nombre d’opérations dont certaines contribuent à la détermination du résultat.

La deuxième raison tient au fait que la date d’encaissement ou de décaissement des charges ou des produits n’a aucun impact sur le résultat.

La troisième raison s’explique par le fait qu’il n’existe pas toujours de lien direct et évident entre la charge et le produit qu’elle a permis de générer, la comptabilité générale enregistre les charges d’un côté et les produits de l’autre.

Le principe directeur du rattachement des charges au produits n’apparaît qu’en filigrane.

La quatrième raison tient au fait que la date d’enregistrement des charges et des produits ne correspond pas nécessairement avec la date de consommation ou de production.

Le fait générateur d’une charge est souvent liée à l’écoulement du temps.

Il en est ainsi pour les charges de personnel et les impôts alors que pour des raisons pratiques leur enregistrement comptable est périodique.

2.1.2 Présentation du compte de résultat

ChargesProduit
Charges d’exploitation

Achats

Variation des stocks

Autres achats et charges externes

Impôts, taxes et versements

assimilés

Salaires et traitements

Charges sociales

Dotations aux amortissements et

aux provisions

Produits d’exploitation

Ventes ou production vendue

Production stockée

Autres produits

Charges financièresProduits financiers
Charges exceptionnellesProduits exceptionnels
BénéficePertes

Il existe deux niveaux de classement des charges et des produits :

Un regroupement suivant l’appartenance à l’exploitation, au financier et à l’exceptionnel

Puis au sein de chaque catégorie un classement par nature

On trouve des présentations diverses suivant les pays, par exemple en Angleterre le classement des charges et des produits se fait par fonction.

Le compte de résultat a pour objectif d’expliquer la performance économique de l’entreprise. Il est le premier pas vers une comptabilité spécialisé dans l’analyse du résultat, la comptabilité analytique.

Contrairement à la comptabilité générale qui poursuit deux objectifs, patrimonial et économique, la comptabilité analytique est dégagé de l’objectif patrimonial.

Elle y gagne une grande liberté, elle n’a pas un caractère obligatoire et ne cherche à déterminer que les informations utiles à la gestion.

Elle ne sert pas à l’information des tiers ni à la détermination d’un résultat fiscal.

2.2 Utilité du compte de résultat

Il sert à calculer le bénéfice ou la perte dégagé sur une année d ’activité.

Il existe 2 types de présentations de Comptes de Résultat :

  • le Compte de Résultat par destination
  • le Compte de Résultat par nature.

Le Compte de Résultat de l’entreprise est présenté par destination (coûts de production, frais administratifs et commerciaux, frais de recherche et développement).

Cette méthode permet de mieux cerner les coûts des grandes fonctions au sein de l ’ent

Le compte re résultat est établi à la fin de l’exercice au 31 décembre

Il indique l’ensemble des charges et des produits de l’exercice et fait apparaître un résultat positif ou négatif : bénéfice ou perte.

Ce résultat est le même que celui qui apparaît au bilan.

Comptabilité double

BilanCompte de résultat
ActifPassifDébitCrédit
emploisressources
1000

augmente le bénéfice

1500

diminue le bénéfice

Charges

1500

Produits
1000
BénéficeBénéfice
Compte de résultat
DébitCrédit
emploisressources
ChargesProduits
1000
Pertes

reprise

2.3 Les charges

Toutes les charges sont inscrites en hors taxe

La TVA n’est ni une taxe ni un produit pour l’entreprise

Il y a 3 catégorie de charges

Les charges d’exploitation

Les charges financières

Les charges exceptionnelles

2.3.1 Les charges d’exploitation

2.3.1.1 Les achats

Stock marchandise (bilan)

Achat de marchandiseVente de marchandise
XY

Matière première

Marchandise-> entreprise commerciale

Fourniture consommable -> Achat de produit qui sont utilisé pour produire mais qui n’entrent pas dans le produit du bilan

Stocké: eau , fuel

Non stocké : électricité

Achat net après RRRO – Rabais Ristourne Remise Obtenue

Rabais : Obtenu après un défaut de qualité (matériel d’exposition …)

Remise : réduction connue liée à une commande en grosse quantité

Ristourne réduction à partir du CA réalisé avec un fournisseur

2.3.1.2 Services extérieurs

Il s’agit de achat de service extérieurs à l’entreprise (sous traitante)

garagiste

redevance de crédit bail

loyer (il vaut mieux être locataire que propriétaire

propriétaire – > bénéfice augmente

locataire -> charges augmentent

réparation

assurance

étude de marché documentation

honoraire

publicité

transport

625 Mission réception service extérieur

626 frais postaux et télécoms

627 service bancaire (commissions reçus par la banque

2.3.1.4- ITVA Impact Taux et Versement Assimilé

Il s’agit de droit de timbre

De taxe locale

De droit d’enregistrement

ActifPassif
blébléfarinefarinepain
AgriculteurMeunierBoulanger
50 FHT50 FHT150 FHT150 FHT300 FHT
VA=50VA=100VA=150
TVA déductibleTVA à collecter
1530
Pour une TVA à 10%
Prix du pain300+10=300 FTTC
TVA à décaisser30-15=15 F
Il encaisse plus que ce qu’il a vendu
TVA à décaisserVA*10%
150 10/100=15 F

2.3.2 Les charges financières

les intérêts payés

intérêt des emprunts

Escompte accordé

Il s’agit d’une réduction financière accordée à un client pour paiement au comptant

2.3.3 Les charges exceptionnelles

Amande

Pénalité

autres charges

Dotation aux amortissements et provision de l’exercice

Charge non décaissée

La participation de salaire aux fruits de l’expansion

2.4 Les produits

Aux produits d’exploitation

Vente de marchandise

Vente de produit fini : entreprise industrielle

Résidentielle (pain du boulanger vendu au voisin qui élève des poules=

Prestation de service 706

Les ventes sont comptabilisées HT et en Net

Après RRRA A comme Accordé (vente)

2.4.1 Subvention d’exploitation

Un don pour épargner un déficit

Autre produit de gestion courante d’exploitation

Revenu des immeubles (loyer reçu)

Revenu perçu par l’exploitant des brevets

2.4.2Produit financier

Il s’agit des intérêts reçus

Les escomptes obtenus

Il s’agit d’une réduction financière obtenue de la part d’un fournisseur pour payement au comptant

2.4.3 Produits exceptionnels

Un exercice antérieur

Les plus value de cession (banque)

2.4.4 Reprises sur amortissement et provision

Ressources, vente de marchandises sont inscrits dans le compte de résultat

Le compte de résultat -> chiffre d’affaire de l’entreprise

emploi

Charges -> compte de résultat

Salaire-> compte de résultat

ressource

Compte de résultat = charges + produit

Matériel> 2500F -> bilan

charge

.

2.5 Mécanisme de formation de résultat

Le Compte de Résultat se compose de différentes lignes qui permettent de faire apparaître des soldes intermédiaires.

Chaque solde apporte ainsi un éclairage supplémentaire pour comprendre les résultats d ’une entreprise.

Etudions les principaux soldes intermédiaires pour mieux appréhender le mécanisme de formation de résultat…

2.5.1 Le chiffre d ’affaires

Le chiffre d ’affaires indique le montant des ventes de produits et de services réalisés.

2.5.2Le Résultat opérationnel courant (ROC)

Le ROC= chiffre d ’affaires – coûts opérationnels de l ’entreprise.

Le ROC mesure la capacité de l ’entreprise à dégager des bénéfices dans des conditions normales d ’exploitation, c ’est à dire hors éléments exceptionnels, financiers et fiscaux.

2.5.2 Le Résultat opérationnel

Le Résultat opérationnel = ROC – les éléments spécifiques

Les éléments spécifiques sont non récurrents, issus d ’événements exceptionnels intervenus au cours de l ’année.

2.5.3Le Résultat Net

Le Résultat Net figure à la dernière ligne du Compte de Résultat.

Le Résultat net est ce qui reste après le paiement des impôts.

2.6 Affectation du résultat

Le résultat net de la maison-mère sert de base pour calculer le bénéfice distribuable.

Le bénéfice distribuable correspond au Résultat Net moins la réserve légale auquel on rajoute le report à nouveau.

Le bénéfice distribuable est affecté :

  • aux actionnaires (ou associés) par le biais du versement de dividendes.
  • à l ’entreprise, grâce au report à nouveau qui permet de financer son développement et d ’assurer sa pérennité. Le report à nouveau est la partie du bénéfice qui demeure dans les capitaux propres de l’entreprise. Bénéfice conservé dans l’entreprise.

2.6.1 L ’EBITDA

L ’EBITDA (Earning Before Insterest Tax Depreciation and Amortization) ne figure pas dans le compte de résultat.

Il correspond au résultat opérationnel courant avant la dotation aux amortissements. Il est utilisé par L’entreprise pour permettre, à la communauté financière, une comparaison avec les autres opérateurs de télécommunications.

2.6.2 Le tableau des flux de trésorerie

Le tableau des flux de trésorerie permet d’analyser la variation de la trésorerie de l’entreprise d’une période par rapport à une autre période. La trésorerie, si on simplifie, c’est l’argent dont l’entreprise dispose quoiqu’il arrive (même si la banque décidait de cesser les prêts à court terme) et quasi immédiatement (le temps seulement de débloquer les placements à court terme).

2.6.3 A quoi set le tableau des flux de trésorerie

En comparant leur évolution sur plusieurs périodes, le tableau des flux de trésorerie apporte des indications sur :

  • la capacité de l’entreprise à générer des excédents de trésorerie par son exploitation
  • la trésorerie consommée dans les investissements
  • ses modes de financement externes (banques ou actionnaires)
  • il peut fournir des indications sur les risques de défaillances.
    Ceci apparaît quand les besoins de l’entreprise sont supérieurs à ses ressources et que l’entreprise n’est plus solvable.

Pour information, un flux c’est un mouvement de trésorerie : une entrée ou une sortie de liquidités.

2.6.4 Présentation du tableau de flux de trésorerie

Dans le tableau de flux de trésorerie, la vie de l’entreprise y est reproduite en trois opérations simples :

  • les opérations d’Exploitation
  • les opérations d’Investissement
  • les opérations de Financement

C’est la somme de ces trois opérations qui permet d’obtenir la variation de trésorerie de l’entreprise.

L’achat d’une société est une dépense d’investissement.

2.6.5 Les opérations d’exploitation

L’activité de toute entreprise se caractérise par un enchaînement d’opérations courantes et répétitives que l’on désigne par le terme « d’exploitation ». Ainsi tout au long de son « cycle d’exploitation » l’entreprise est amenée :

  • à engager des dépenses (sommes versées aux fournisseurs et aux salariés)
  • à encaisser des recettes auprès des clients (créances,…)

Les opérations d’exploitation comprennent également les autres encaissements et décaissements qu’il est possible de rattacher à l’activité, tels que les flux de trésorerie correspondant aux charges et produits financiers (paiement des intérêts d’emprunts,

ou produits sur des placements), à la participation des salariés ou encore à l’impôt sur les sociétés.

2.6.6 La Capacité d’AutoFinancement et Besoin en Fonds de Roulement

Pendant la durée de son cycle d’exploitation, l’entreprise devra engager des dépenses qui ne seront qu’ultérieurement compensées par les flux des recettes.

Ce décalage naturel entre les recettes (créances) et les dépenses (dettes) engendre un besoin de financement.

C’est ce qu’on appelle le « Besoin en Fonds de Roulement » (BFR). Cela correspond à l’argent « gelé » par l’entreprise pour financer son cycle d’exploitation.

La Capacité d’AutoFinancement (CAF), appelée aussi Cash Flow, par les anglo-saxons, constitue un volant de capitaux que l’entreprise peut utiliser.

Cela représente l’aptitude de l’entreprise à se financer par ses propres ressources.

Pour la bonne tenue financière d’une entreprise le Cash Flow doit être positif

2.6.7 Les opérations d’investissements

Les opérations d’investissements permettent de mesurer quelles sommes d’argent sont affectées au renouvellement et au développement de l’activité.

Ils comprennent les encaissements et les décaissements faits par l’entreprise pour :

Acquérir ou céder des immobilisations corporelles (terrains, constructions, matériel et outillage…) et incorporelles (marques, brevets…)

Acquérir ou céder une part du capital d’autres entreprises

Consentir des prêts ou des avances ou en obtenir le remboursement

Acquérir ou céder d’autres immobilisations financières (dépôts, garanties…)

2.6.8 Les opérations de financement

Les opérations de financement permettent d’identifier :

Les sources de financement : augmentations de capital, émissions d’emprunts, subventions d’investissement…

Les décaissements liés à ces opérations de financement :remboursements d’emprunts, distribution de dividendes…

Une augmentation de capital a pour objectif d’accroître les moyens financiers de l’entreprise, de faire rentrer de l’argent dans les caisses de la société .

Le dividende est la partie du bénéfice de l’entreprise versée aux actionnaires.

Le dividende brut mentionné dans la déclaration de revenu doit être distingué. Il comprend le dividende net perçu par l’actionnaire augmenté de l’avoir fiscal (qui correspond à la moitié du dividende net).

2.6.9 Composition du tableau de flux de trésorerie

Une entreprise doit dégager suffisamment de ressources financières pour son développement, et conserver son indépendance.

Capacité d’autofinancement
Variation du BFR
Opérations d’exploitation
Acquisitions d’immobilisations
Cessions d’immobilisations
Opérations d’investissements
Emission d’emprunts à long terme
Remboursement d’emprunts
Dividendes
Opérations de financement
Variation de Disponibilité

3 – Exercice comptable

3.1 La responsabilité limité

Les actions accessible et transmissible

3.2 Les réserves

Il s’agit des bénéfices de l’entreprise qui n’ont pas été distribué et qui sont conservé dans l’entreprise et qui permettent l’autofinancement

BénéficeDistribution aux associésdividende
Conservation du bénéficeEn réserve

3.3Autofinancement des investissements par ses propres moyens

Réserve100

3.4 Les subventions d’investissement

Les subventions est un dont de l’état ou de l’autorité territoriale

3.5 Charge de personnel

Le salaire brutSalaire net

Charge sociale salariale

CRDS constitution remboursement de la dette sociale

CSG contribution sociale Généralisée

La charge patronaleURSAF

ASSEDIC

Retraite complémentaire

Pour 100 F donnée à l’employé le patron doit débourser 175 F

Les autres charges d’exploitation ou autres charges de gestion courante

Redevance payée pour exploitation de brevet

Perte sur créance client

Perte sur créance de brevets irrévocables

3.6 La gestion des stocks dans le compte de résultat

1 – Principe

Stock Marchandise Approvisionnement Matière première

Stock augmententStock final > Stock initial ProduitSigne –
Stock diminueStock final < Stock initial charge

appauvrissement

Signe +

Stock final actif du bilan

Stock — Compte de résultat | Stock final > Stock initial |

Stock Produits finis

Stock augmententStock final > Stock initial ProduitSigne +
Stock diminueStock final < Stock initial charge

appauvrissement

Signe –

2 – Comptable

StockMarchandise

Approvisionnement

Matière première

Débit du compte de résultat ——charge
StockProduits finisColonne des produits

Exemple

Exemple cas 06

Bilan

Actif (emploi)Passif (ressources)
IntitulécodemontantIntitulémontantcode
Actif Immo761 39561,31%Capitaux propres1 070 804186,22%
Immobilisations incorporelles
capital individuel1 200 00010196,62%
Immos corporellesrésultat-129 19612-10,40%
Construction213400 00032,21%
Matériel et Outillage215146 31511,78%
Matériel de transport2182119 0009,58%
Mobilier218476 8006,18%
Immos financières
dépôts et cautionnement27519 2801,55%
Actif circulant480 54938,69%Dette171 14013,78%
Stocks3Dette à long terme
Autres appros323 2160,26%
stock marchandise3780 7256,50%Dette à court terme
Créances41Fournisseurs96 9287,80%
clients411136 91211,02%Effet à payer51 6604,16%
clients effets à recevoir41381 6966,58%Sécurité sociale9 7280,78%
DisponibilitéEtat12 8241,03%
banque51269 0405,56%
CCP51475 6886,09%
caisse5333 2722,68%
Total Actif1 241 944100,00%Total Passif1 241 944100,00%

Bilan condensé ou simplifié

ActifPassif
EmploiActif Immo761 39561,31%Capitaux propres1 070 80486,22%Ressources
stablesstables
Actifsstock83 9416,76%Dette long terme >1an00,00%
d’exploitationcréances218 60817,60%Dette
disponibilité178 00014,33%Dette court terme171 14013,78%d’exploitation
1 241 944100,00%1 241 944100,00%

Compte de résultats

Charges (débit)Produits (crédit)
IntitulécodemontantIntitulécodemontant
Charges d’exploitation617 488Produit d’exploitation500 707
Achat de marchandise607275 888Vente de marchandise70516 315
RRRO sur achat de marchandises609-12 096RRRA sur ventes de marchandises709-19 264
Stock marchandise6037-6 583Autres produits d’exploitation3 656
Achat d’approvisionnement60216 904
Stock approvisionnement60321 406
Autres charges externes122 684
ITVA6321 264
charge de personnel64119 696
Autres charges d’exploitation78 325
Charges financières6621 675Produits financiers769 260
Charges exeptionnel67, 680Produit exeptionnelles770
pertes129 196
Total charges639 163Total Produits639 163

Stock marchandise

stock final > stock initial80725>74142

stock initial – stock final 74142-80725-6583

Stock approvisionnement

stock final < stock initial3216

stock initial – stock final 4622-32161406

Analyse

Endettement court terme:13,8%Il est très faible

Elle possède donc une capacitée d’Emprunt

Fond de roulement

FR=Ressources stables-Emploi stables

FR= capitaux propres + Dette long terme –Actifs immobilisés

FR=83,22+0-61,31=25,91%

Il est élevé, même trop élevé
Actifs immobilisés: 61,31 %Il est très important

Elle doit désimmobiliser , désinvestir

Stock de marchandise : 6,76 %Entreprise commerciale

Le stock de marchandise est très important

Dette à court terme < Créance

13,78

Ce n’est pas bon pour l’entreprise

Le contraire serait mieux

Disponibilités : 14,33%Il y a trop de disponibilité

Interprétation financière du compte de résultats

Solde intermédiaire de gestion

Chiffre d’Affaire Hors Taxe

CAHT 2001-CAHT2000

CAHT2000

CAHT net =Vente de marchandise + RRRA

CAHT net=516 315-19 264=497 051

Marge CommercialeMC=CAHT – ( Achat net de marchandises+RRR0 +Stock Marchandise)

MC=497051- (275 888 -12 096-6 583) = 497 051 – 257 209 = 23 982

Achat

257

MC

239

Prix de revient

497

Valeur AjoutéeVA=MC-(Achat d’appro+Stock d’appro+ service extérieur )

service extérieur=charge externe, location, frais de réception..

VA=23 982-(16 904+1 406+122 684 )= 98 848

Taux sur Valeur AjoutéeTaux sur VA=VA/CAHT

Taux sur VA=98 848/497 051=20%

Il est faible

EBEEBE = VA + subvention – (charge de personnel + ITVA)

ITVA = Image taxe valeur assimilée

EBE=98 848 +0 – (119 696+21264)=-42 112

Il est négatif , l’entreprise ne pourra pas payer les salariés

Résultat d’exploitationRExploi= EBE+Autres produit d’exploitation – Autres charge d’exploitation

RExploi=-42112+3656-78325=-116 781

Résultat financierRFinan=Produit financier-Charge financière

RFinan = 9 260-21 675= -12 415

Résultat exeptionnelRexep=Produit exceptionnel- Charge exceptionnel

Rexep=0

Résultat Courant avant ImpôtRCI = Rexploi + Rfinan + Rexep

RCI = -116 781 –12415 – 0=-129196

Cette Entreprise peut être sauvée

Emprunter

Désinvestir

Augmenter les marges commerciale

Réduire le train de vie

Réduire les charges d’exploitation

Exemple cas 07

Bilan

 Actif Passif
emploiscodemontantressourcescodemontant
L’actif immobilisé 21 899 588,0072,35%Les capitaux propres 11 460 364,4655,62%
les immobilisations incorporelles20Capital 1011 200 000,0045,70%
frais d’établissement201126 000,004,80%le résultat12260 364,469,92%
brevets20560 000,002,29%
fond commercial207100 000,003,81%
les immobilisations corporelles21
terrain,211400 000,0015,23%Dettes1 165 306,9744,38%
Construction213450 000,0017,14%Dette à long terme16
ITMOI215236 428,009,00%bancaire emprunt164750 000,0028,56%
Matériel de transport2182260 000,009,90%
Matériel de bureau2183182 000,006,93%
Mobilier218485 160,003,24%Dette à court terme40
Fournisseurs401216 417,568,24%
L’actif circulant726 083,4327,65%Effet à payer403183 609,416,99%
Stocks3Etat44115 280,000,58%
Autres appros3215 348,780,58%
stock marchandise37208 941,267,96%
créances41
clients411263 114,3710,02%
client Effets à recevoir413128 914,754,91%
disponibilités5
action5039 216,000,35%
 obligation5063 812,000,15%
banque51234 615,321,32%
CCP51458 914,482,24%
caisse533 206,470,12%
Total Actif2 625 671,43100,00%Total Passif2 625 671,43100,00%

Bilan condensé

Actif Passif
codecode
EmploiActif Immo21 899 588,0072,71%Capitaux propres10, 12,1 460 364,4655,62%Ressources
stables13stables
Actifsstock3224 290,048,58%Dette long terme >1an16750 000,0028,56%
d’exploitationcréances4392 029,1215,01%Dette court terme40, 43415 306,9715,82%Dette
disponibilité596 736,273,70%d’exploitation
2 612 643,43100,00%2 625 671,43100,00%

Compte de résultat

Charges (débit)Produits (crédit)
IntitulécodemontantIntitulécodemontant
Charge d’exploitation 1 455 802,30Produits d’exploitation 1 730 110,91
Achat de marchandise607731 841,43Vente de marchandise701 739 886,43
DStock marchandise6037-16 105,63RRRA sur ventes de marchandises709-23 615,31
Achat d’ autres approvisionnements60253 014,29Autres produits13 839,79
DStock approvisionnement6032-6 822,28
RRRO sur achat de marchandises609-8 914,66
Autres charges externes328 914,38
ITVA6318 346,20
charge de personnel64342 614,30
Autres charges d’exploitation12 914,27
Charges financières6619208,43Produits financiers765 264,28
Charges exeptionnelles67, 680,00Produit exeptionnel770,00
Bénéfice260 364,46
Total charges1 735 375,19Total Produits1 735 375,19
Stock marchandise
stock initial
stock initial – stock final192835,63-208941,26= -16 105,63
Stock approvisionnement
stock initial< stock final
stock initial – stock final8526,5-15348,78= -6 822,28

4Résumé

Bilan

 Actif code Passif code
emploiressource
L’actif immobilisé 2Les capitaux propres 1
les immobilisations incorporelles20Capital 101
fraits d’établissement201réserves105
brevets, marques,licences205compte de l’exploitant créditeur 108
fond commecial207
le résultat12
les immobilisations corporelles21
terrain,211Subvention 13
Construction213
ITMOI215
Matériel de transport2182Dettes
Matériel de bureau2183Dette à long terme 16
Mobilier2184emprunt bancaire 164
les immobilisations financières27Dette à court terme40
titres (droit de propriété)271Fournisseurs401
dépôts2751Effet à payer 403
cautionnement2755F factures non parvenues 4081
créances financières276Sécurité sociale 431
Etat 441
L’actif circulant
Stocks3
Autres appros32Dividende à payer
stock matière première31
stock produits finis355
stock marchandise37
créances41
clients411
client Effets à recevoir413
clients douteux416
disponibilités5
action503
 obligation506
banque512
CCP514
caisse53
Total ActifTotal Passif

Bilan condensé

Actif Passif
codecode
EmploiActif Immo250%Capitaux propres10,12,50%Ressources
stables13stables
Actifsstock325%Dette long terme >1an1620%
d’exploitationcréances415%Dette court terme40,43,30%Dette
disponibilité510%44,50d’exploitation
100.00%100.00%
l’entrepreneur est le seul apporteur de capitalEntreprise individuelle
Stock de matire première et de produit fini

Processus de transformation de matière première en produit fini

Entreprise industrielle
Stock de marchandiseEntreprise commerciale
Fond de RoulementFR =Ressources stables-Emploi stables

FR doit être >0

Si FR >0 il y a dépôt de bilan

CréancesCréance

Simon l’entreprise à trop de créances impayées

StockStock matière première < Stock Produits finis

Sinon l’entreprise doit investir

Endettement court terme:
Actifs immobilisés:
Stock de marchandise :
Dette à court terme
Disponibilités :

Compte de résultats

Charges (débit)Produits (crédit)
IntitulécodemontantIntitulécodemontant
Charges d’exploitationProduit d’exploitation
Achat de marchandise607Vente de marchandise70
Stock marchandise6037RRRA sur ventes de marchandises709
Achat d’approvisionnement602Autres produits d’exploitation
Stock approvisionnement6032
RRRO sur achat de marchandises609
Autres charges externes
ITVA63
charge de personnel64
Charges sociales
Dotations aux amortissements et aux provisions
Autres charges d’exploitation
Charges financières66Produits financiers76
Charges exceptionnelles67, 68Produits exceptionnels77
Bénéfice si >0Perte si
Total chargesTotal Produits

Stock marchandise

stock initial – stock final

Stock approvisionnement

stock initial – stock final

Interprétation financière du compte de résultats

Solde intermédiaire de gestion

Chiffre d’Affaire Hors Taxe

CAHT 2001-CAHT2000

CAHT2000

CAHT net =Vente de marchandise + RRRA
Marge CommercialeMC=CAHT – ( Achat net de marchandises+RRR0 +Stock Marchandise)
Valeur AjoutéeVA=MC-(Achat d’appro+Stock d’appro+ service extérieur )

service extérieur=charge externe, location, frais de réception..

Taux sur Valeur AjoutéeTaux sur VA=VA/CAHT
EBEEBE = VA + subvention – (charge de personnel + ITVA)

ITVA = Image taxe valeur assimilée

Il est négatif , l’entreprise ne pourra pas payer les salariés

Résultat d’exploitationRExploi= EBE+Autres produit d’exploitation – Autres charge d’exploitation
Résultat financierRFinan=Produit financier-Charge financière
Résultat exeptionnelRexep=Produit exceptionnel- Charge exceptionnel
Résultat Courant avant ImpôtRCI = Rexploi + Rfinan + Rexep

Cette Entreprise peut être sauvée

Emprunter

Désinvestir

Augmenter les marges commerciale

Réduire le train de vie

Réduire les charges d’exploitation

Sommaire :

  • 1 La gestion financière
  • 1.1L’entreprise
  • 1.2Le bilan d’une entreprise
  • 1.2.1Bilan
  • 1.2.2 Caractéristique du bilan
  • 1.2.3Les ressources de l’entreprise : le passif
  • – les dettes à long terme
  • – les dettes à court terme
  • 1.2.4.1Actif du bilan
  • 1.2.4.2. Actif immobilisé
  • 1.2.4.4Le mode de classement de l’information
  • 1.2.4.5Bilan de création d’entreprise
  • 1.3L’inventaire de ce que l’entreprise possède
  • 1.4Exemple
  • 2Le compte de résultat d’une entreprise
  • 2.1 Contenu du compte de résultat
  • 2.1.1La notion de résultat
  • 2.1.2Présentation du compte de résultat
  • 2.2Utilité du compte de résultat
  • 2.3Les charges
  • 2.3.1.2Services extérieurs
  • 2.3.1.4- ITVA Impact Taux et Versement Assimilé
  • 2.3.2Les charges financières
  • 2.3.3Les charges exceptionnelles
  • 2.4Les produits
  • 2.4.1Subvention d’exploitation
  • 2.4.2Produit financier
  • 2.4.3Produits exceptionnels
  • 2.4.4Reprises sur amortissement et provision
  • 2.5 Mécanisme de formation de résultat
  • 2.5.1Le chiffre d’affaires
  • 2.5.2Le Résultat opérationnel courant (ROC)
  • 2.5.2Le Résultat opérationnel
  • 2.5.3Le Résultat Net
  • 2.6Affectation du résultat
  • 2.6.1L ’EBITDA
  • 2.6.3A quoi set le tableau des flux de trésorerie
  • 2.6.4 Présentation du tableau de flux de trésorerie
  • 2.6.5Les opérations d’exploitation
  • 2.6.6La Capacité d’Autofinancements et Besoin en Fonds de Roulement
  • 2.6.7Les opérations d’investissements
  • 2.6.8Les opérations de financement
  • 2.6.9Composition du tableau de flux de trésorerie
  • 3 – Exercice comptable
  • 3.1La responsabilité limité
  • 3.2 Les réserves
  • 3.3Autofinancement des investissements par ses propres moyens
  • 3.4Les subventions d’investissement
  • 3.5Charge de personnel
  • 3.6 La gestion des stocks dans le compte de résultat
  • 3.7Exemple
  • 4Résumé


Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *