La première page du mémoire (avec le fichier pdf):
Université moulay ismail
Mémoire de licence en sciences économiques et gestion

Communication bancaire : définition, services, processus et avantages

  1. La communication bancaire externe
  2. La communication : définition, acteurs, formes et objectifs
  3. Communication bancaire : définition, services, processus et avantages
  4. La communication externe verbale et non verbale
  5. La communication institutionnelle ou corporate et financière
  6. Les moyens traditionnels de la communication externe
  7. La publicité : les aspects économiques et les objectifs
  8. Les médias (TV, affichage et cinéma) et la communication externe
  9. Les relations presse – Communication bancaire
  10. Sponsoring et Mécénat : objectif d'image d’entreprise
  11. Les moyens modernes de communication : téléphone et Fax
  12. L’Internet : l’Intranet et l’extranet
  13. Enjeux d'une politique de communication bancaire
  14. Avantages d'un objectif publicitaire bancaire
  15. Publicité produit, Stratégie de communication bancaire
  16. La stratégie marketing et la stratégie de communication
  17. La planification de la communication
  18. Présentation générale du système bancaire marocain
  19. Le cadre juridique du système bancaire marocain
  20. Questionnaire sur la communication bancaire externe
  21. Analyse de la BMCE (Banque Marocaine du Commerce Extérieur)
  22. Analyse pour Attijari WAFA Bank
  23. La communication : Budget, Acteurs, Objectifs, démarche…

La communication bancaire – Section 2 :

-A- définition particulière de la communication bancaire :

La communication bancaire est un ensemble des codes émis par la banque à ses clients pour assurer des feed-back favorable afin de briller leur réputation parmi ses concurrents.

-B- les avantages d’une action de la communication bancaire :

1- servir :

Considérer la banque comme un moyen de faciliter les opérations financières et non financières de ses clients.

2- Communiquer :

Informer ses clients aux avantages qu’elle peut les fournis après une étude approfondie de ses besoins.

3- Privilégier :

Donner une image convenable de leader et créer un avantage concurrentiel dans le marché bancaire.

-C- le processus  de la communication bancaire :

Une communication bancaire efficace repose sur un processus présentant les traits suivants :
– La connaissance de l’audience et de la réponse qu’elle en attend  (clients et leurs préférences)
– Le codage du message en fonction de la capacité de décodage du   récepteur.
– La transmission du message à travers des véhicules (canaux)  appropriés.
– La mise en place des supports de contrôle qui garantissent la bonne   réception du message.

-D- les principes du message bancaire :

La banque cherche toujours à convaincre le client, donc elle doit respecter certains principes pour que son message soit efficace :
– Principe de pertinence : L’utilisation des vocabulaires compréhensibles.
– Principe de simplicité : simplifier l’idée du message.
– Principe de structure   : organiser le message d’une manière structuré.
– Principe de répétition : répéter les éléments du message afin que le   récepteur retienne ce qu’il entendu.
– Principe de comparaison : relier l’idée précédente et le nouvelle idée pour  donner une loyauté aux messages.

-E- les services bancaires :

Définition de la communication bancaireA Côté de ses services traditionnelle (vent des cartes, gestion de compte, prélèvement, virement, localisation de coffre fort, etc.) ; la banque a lancé ce dernier temps un logiciel de gestion qui permet :
– la saisie et la transmission d’ordre bancaire de virement domestiquer et de trésorerie, de virement internationaux, de LCR (escomptes et encaissement) et le prélèvement.
– la gestion de portefeuille de LCR.
– L’envoi des fichiers bancaires crée par autre application (virement,    prélèvement).
-L’envoi des fichiers non normalisés (fichier de virement   commerciaux, remise de cheque, etc.)
-la réception, et l’impression et la gestion des relevés de compte    quotidiens.
-la réception et l’impression des relevés d’opération impayées (LCR   et prélèvement).
–  sécuriser les échanges bancaires (signature électronique, gestion des preuves…)
– bouclage des flux (gestion de référence sur l’ensemble de la chaîne)  et optimisation du taux de rapprochement.
– analyse de la valeur ajoutée des offres bancaires.
-Il permet d’effectuer directement le transfert électronique des   paiements.
-Il facilite l’échange de données avec des instituts financiers et la poste.
– Répondre aux besoins des clients quelque soit leur localisation géographique.

Les avantages du logiciel de gestion:

+ Gains de productivité immédiats :

– automatisation des procédures de transaction de donnée.
-connaissance rapide des opérations bancaires.

+ Gains financiers significatifs :

– réduction des frais et commission sur les opérations bancaires.
– diminution des délais d’acheminement des opérations des clients.
– optimisation de trésorerie des clients.

+Sécurité et fiabilité :

– simplification des échanges avec la banque.
– Diminution du risque de vol, de perte ou de fraude.
– Réduction des risques d’erreurs de saisie et de re-saisie.

* Cas particulier : les services émis par la banque aux entreprises :
  • Que les entreprises envois à la banque :

– virement (fournisseurs, salariés, prélèvement, LCR client).
– bonus à payer.

  • Que les entreprises récupèrent de la banque :

-relevés de compte
-bordereaux d’effet à payer
– LCR client
-Impayés
-prélèvement impayé.
Lire le mémoire complet ==> (La communication bancaire externe)
Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales
Mémoire de licence en sciences économiques et gestion

Rechercher
Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études ! Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
En continuant, vous acceptez la politique de confidentialité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.