La Responsabilité Sociale de l'Entreprise - WikiMemoires

La Responsabilité Sociale de l'Entreprise


UNIVERSITE MOULAY ISMAIL _ MEKNES
FACULTE DE SCIENCES JURIDIQUES
ECONOMIQUES ET SOCIALES

Droit Privé

Memoire d’obtention de la licence en droit privé

La Responsabilité Sociale de l'Entreprise
La Responsabilité Sociale de l’Entreprise

Encadré par:
Dr. MOHAMED YOUSSOUFI KORRI

Préparé par:
S. ALHOUSSEINOU & K. MOHAMED O. HASSAN

Année Universitaire 2005/2006

Plan:

Introduction
Titre I : la théorie de la responsabilité sociale.
Chapitre I : Les repères et références de la RSE.
Section I : les repères de la RSE.
Sous section I : les bénéfices de la RSE.
Sous section II : les stratégies de la RSE.
Section II : les référentiels de la RSE
Sous section I : le principe de reporting de la GRI.
Sous section II : les contenu des rapports de la GRL.

Chapitre II : Les démarches volontaires et les difficultés de pratiques de la RSE.
Section 1 : les démarches volontaires.
Sous section 1 : les types de démarches volontaires pour les entreprises.
Paragraphe 1 : les programmes volontaires publics pour les entreprises.
Paragraphe I : les accords négociés entre pouvoirs publics et entreprises.
Sous paragraphe I : simplification et souplesse pour les parties.
Sous paragraphe II : un risque réel de contournement.
Paragraphe III : les engagements Unilatéraux et bilatéraux pris par l’entreprise.
Sous paragraphe I : Les engagements unilatéraux pris par les entreprises.
A- les difficultés d’évaluation.
B- Cas de l’AERES.
Sous paragraphe III : Les accords conclus entre entreprises et partenaires privé.
A- Le label Forest stewardships concil.
B- Le label Max Havelaar.
Paragraphe IV : avantages et inconvénients des types d’accords volontaires.
Sous section 2 : les démarches volontaires des entreprises pour éviter la
Réglementation et le global compact.
Section I : Le global compact
Paragraphe II : démarches volontaires des entreprises : contribution décisive ou
labbies pour éviter la réglementation ?
Sous paragraphe I : un grand manque de visibilité.
Sous paragraphe II : les démarches volontaires d’accord, mais a quelles conditions ?
Sous paragraphe III : associations internationaux. Marocaines.
Section 2 : les difficultés de la pratique de la RSE dans les entreprises
Sous section 1 : les difficultés internes.
Paragraphe 1 : vis-à-vis des salariés.
Paragraphe 2 : vis-à-vis des fournisseurs.
Paragraphe 3 : vis-à-vis des actionnaires.
Sous section 2 : les difficultés externes.
Paragraphe 1 : vis-à-vis des clients.
Paragraphe 2 : vis-à-vis des riverains et générations futures.
PARAGRAPHE 3 : vis-à-vis des ONG

Titre II : La responsabilité sociale des entreprises en pratique
Introduction.
Chapitre I : la pratique de la RSE par l’OCP et LAFARGE Maroc
Section 1 : les finalités et les domaines de la RSE.
Sous section I : LAFARGE Maroc.
Paragraphe I : les finalités de la RSE.
Paragraphe II : les domaines que couvre la RSE.
Sous section II : OCP : Groupe office chérifien des phosphates.
Paragraphe I : les finalités de la RSE.
Paragraphe II : les domaines que couvre la RSE.
Section 2 : les domaines d’interventions.
Sous section 1 : Les actions menées par LAFARGE et leur justification.
Paragraphe 1 : sur le plan économique et social.
Paragraphe 2 : sur le plan environnemental.
Sous section 2 : les actions menées par OCP et leur justification.
Paragraphe 1 : sur le plan social.
Paragraphe 2 : sur le plan éducatif.
Sous section 3 : Etude synthétique .
Chapitre II : la pratique de RSE par : Shell et HOLCIM
Sous section 1 : Shell maroc.
Section 1 : finalités et domaines de la RSE.
Paragraphe 1 : les finalités de la RSE.
Paragraphe II : les domaines que couvre la RSE.
Sous section 2 : HOLCIM Maroc.
Paragraphe I : les finalités de RSE :
Paragraphe II : les domaines que couvre la RSE.
Section 2 : les domaines d’intervention.
Sous section 1 : les actions menées par HOLCIM et leurs justifications.
Paragraphe 1 : dans le domaine de l’éducation.
Paragraphe II : dans le domaine sociale.
Paragraphe II : dans le domaines environnemental.
Sous section 2 : les actions menées par Shell et leurs justifications
Paragraphe 1 : dans le domaine social.
Paragraphe 2 : dans le domaine économique.
Paragraphe 3 : dans le domaine environnemental.
Sous section 3 : Etude synthétique
Conclusion

Bibliographie:

La RSE l’exemple de BMCE Bank intervention de Mr Brahim Benjeloune Touil
– RSE exemple de BMCE Bank « prix de l’entreprise citoyenne 2002 décerné a BMCE Bank par AMCHAM et CGEM
– Groupe lafarge rapport sur la RSE 2002 -2003 -2004
– Groupe BMCE Bank rapport sur la RSE 2002 -2003 -2004
– Schell rapport sur la RSE 2003
– Lettre de ISTEB N° 14 , juin 1999
– CGEM colloque AGEF .RSE les 12-13 février 2004
– Groupe DANONE RSE rapport de 1999
Sites Internet:
www.novitsh.fr
www.globalcompact.org
www.lafarge.ma
www.holcim.ma
www.ocp.ma
www.pactmondial.org
www.editionsdecouverte.fr
www.groupedanone.fr
www.lydec.ma

Introduction:

L’évolution des marchés internationaux, qui a provoqué la confrontation des techniques concurrentielles des entreprises qui opèrent dans le même secteur, a fait apparaître un nouveau concept « responsabilité sociale des entreprises », utilisé par celles-ci pour se démarquer les unes des autres.

En fait , la responsabilité sociale des entreprises signifie que l’entreprise n’a pas seulement un rôle économique dans la société , mais un rôle social vis-à-vis de l’environnement dans lequel elle opère ce rôle social est plus ou moins pris en compte par les entreprises elles mêmes.

Le champ habituellement réservé pour la « R.S.E » est beaucoup plus large que celui dont s’occupe le collectif de l’éthique sur l’étiquette.

Il couvre en plus des filières d’approvisionnement , la question du bien être des salariées de l’entreprise et leur famille , de l’insertion sociale des populations vivant autour des lieux d’implantation de l’entreprise, du respect de l’environnement naturel de l’entreprise , du respect de pratique éthiques.

La RSE peut être appréhendée comme l’intégration volontaire des préoccupations sociales et écologiques des entreprises a leurs activités commerciales et leur relation avec leurs parties prenantes.

En effet être socialement responsable signifie non seulement satisfaire pleinement aux obligations juridiques applicables mais aussi aller au delà et investir dans le capital humain et environnemental, il s’agit donc d’une initiative a aller au delà des obligations juridiques dans un large éventail de domaine économiques sociaux et écologiques, l’engagement dans ce domaine est inégal tant au niveau des entreprises qu’au niveau des secteurs.

Certes, c’est un concept autour duquel s’est développé un effet de mode lié à la globalisation de l’économie, pour faire face a une concurrence de plus en plus.

Néanmoins, il est intéressant de s’interroger sur sa capacité de participer à la mise en place d’une réelle culture d’entreprise et de valeurs partagées par l’ensemble des salariés de certaines entreprises qui opèrent au Maroc.

Ces entreprises mènent depuis quelques années une politique et des actions qui peuvent faire partie intégrante de la responsabilité sociale de l’entreprise.

En effet, certaines entreprises marocaines affichent une réelle volonté d’améliorer en permanencière leur performance en la matière, aussi bien sur le plan interne (par rapport aux salariés) qu’en externe (en direction des autres parties prenantes), c’est précisément dans ce contexte que nous avons mené ce travail de recherche qui a comme objectifs de dresser une compaison de la RSE adoptées par des différentes entreprises ayant les mêmes caractéristiques et exercent au Maroc.

Il s’agit de LAFARGE Maroc, HOLCIM Maroc, Schele Maroc (multinationale) et office chérifien de phosphate OCP, ces grandes entreprises possèdent toutes une expérience dans ce domaine de la RSE et constituent donc la cible de cette étude.

Le premier titre de ce travail sera consacré à l’étude de la RSE en théorie et le deuxième titre traitera les politiques de la RSE en pratique.

Sommaire :

  1. La théorie de la responsabilité sociale de l’entreprise : repères et références
  2. Les démarches volontaires et les difficultés de pratiques de la RSE
  3. La pratique de la RSE par l’OCP et LAFARGE: les finalités et les domaines & d’interventions
  4. Memoire RSE Responsabilité Sociale de l’Entreprise Conclusion


Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!