Résultats de l’étude, Prévalence du diabète sucré Kamina - WikiMemoires

Résultats de l’étude, Prévalence du diabète sucré Kamina


Résultats de l’étude, Prévalence du diabète sucré Kamina

Présentation des résultats – Chapitre IV.

Tableau I. Répartition des cas selon prévalence de la fièvre typhoïde

Prévalence Effectifs Pourcentage
Diabète sucré 43 6,8
Autres pathologies 593 93,2
Total 636 100,0

Prévalence Effectifs Pourcentage
Diabète sucré 43 6,8
Autres pathologies 593 93,2
Total 636 100,0

Il ressort de ce tableau que la prévalence du diabète sucré dans notre milieu d’étude est de 6,8%.

Tableau II. Répartition des cas selon les tranches d’âge

Tranches d’âge Effectifs Pourcentage
5-15 ans 2 4,7
16-25 ans 7 16,3
26-35 ans 4 9,3
36 ans et plus 30 69,8
Total 43 100,0

Tranches d’âge Effectifs Pourcentage
5-15 ans 2 4,7
16-25 ans 7 16,3
26-35 ans 4 9,3
36 ans et plus 30 69,8
Total 43 100,0

Il ressort de ce tableau que la tranche d’âge la plus touchée par le diabète est celle comprise entre 36 ans et plus avec 69,8% et la moins touchée est celle comprise entre 5 à 15 ans avec 4,7%.

Tableau III. Répartition des cas selon le sexe

Sexe Effectifs Pourcentage
Masculin 25 58,1
Féminin 18 41,9
Total 43 100,0

Sexe Effectifs Pourcentage
Masculin 25 58,1
Féminin 18 41,9
Total 43 100,0

Au regard des résultats de ce tableau, il est clair de sire que le sexe le plus frappé par le diabète est le sexe masculin avec une fréquence de 58,1% tandis que le sexe féminin n’était représenté que par 41,9%.

Tableau IV. Répartition des cas selon la provenance

Provenance Effectifs Pourcentage
53 1 2,3
CU 7 18,6
Q14 1 2,3
Q52 3 7,0
Q53 3 7,0
Q64 2 4,7
Q82 3 7,0
QALLIANCE 1 2,3
QCONGO 5 11,6
QKATUBA 8 16,3
QPENSIONNE 3 7,0
RVA 3 7,0
VILLAGE 3 7,0
Total 43 100,0

Provenance Effectifs Pourcentage
53 1 2,3
CU 7 18,6
Q14 1 2,3
Q52 3 7,0
Q53 3 7,0
Q64 2 4,7
Q82 3 7,0
QALLIANCE 1 2,3
QCONGO 5 11,6
QKATUBA 8 16,3
QPENSIONNE 3 7,0
RVA 3 7,0
VILLAGE 3 7,0
Total 43 100,0

De ce tableau, nous disons que la plupart de cas de diabète soit 18,6% proviennent du quartier centre urbain, suivi du quartier KATUBA avec 16,3%. Le quartier 53 n’était représenté que dans 2,3%.

Tableau V. Répartition des cas selon la profession

Profession Effectifs Pourcentage
Cultivateur 14 41,9
Fonctionnaire 8 18,6
Commerçant 3 7,0
Aucune 18 32,6%
Total 43 100,0

Profession Effectifs Pourcentage
Cultivateur 14 41,9
Fonctionnaire 8 18,6
Commerçant 3 7,0
Aucune 18 32,6%
Total 43 100,0

Le passage en revue de ce tableau nous montre que la plupart de sujets ayant souffert du diabète soit 41,9% étaient des cultivateurs, 32,6% n’avaient aucune profession; 18,6% étaient fonctionnaires de l’Etat et 7% étaient commerçant.

Tableau VI. Répartition des cas selon l’état matrimonial

Etat matrimonial Effectifs Pourcentage
Marie 31 72,1
Célibataire 7 16,3
Veuf (ve) 5 11,6
Total 43 100,0

Etat matrimonial Effectifs Pourcentage
Marie 31 72,1
Célibataire 7 16,3
Veuf (ve) 5 11,6
Total 43 100,0

Il ressort de ce tableau la majorité de sujets ayant constitué notre échantillon d’étude soit 72,1% étaient mariés alors que 11,6% étaient veufs (ves).

Tableau VII. Répartition des cas selon l’âge de découverte

Age de découverte Effectifs Pourcentage
< à 5ans 10 23,3
6 à 10ans 8 18,6
11 à 15 ans 4 9,3
16 à 20 ans 15 34,9
21 ans et plus 6 14,0
Total 43 100,0

Age de découverte Effectifs Pourcentage
< à 5ans 10 23,3
6 à 10ans 8 18,6
11 à 15 ans 4 9,3
16 à 20 ans 15 34,9
21 ans et plus 6 14,0
Total 43 100,0

La lecture de ce tableau explique que le diabète a été découvert à l’âge de 16 à 20 ans dans 34,9% et de 11 à 15 ans dans 9,3% de cas.

Tableau VIII. Répartition des cas selon la circonstance de la découverte

Circonstance de la découverte Effectifs Pourcentage
Découverte fortuite 24 55,8
symptomalogie fonctionnelle classique 12 27,9
Complication clinique 4 9,3
Présence glycosurie 3 7,0
Total 43 100,0

Circonstance de la découverte Effectifs Pourcentage
Découverte fortuite 24 55,8
symptomalogie fonctionnelle classique 12 27,9
Complication clinique 4 9,3
Présence glycosurie 3 7,0
Total 43 100,0

Il ressort de ce tableau que la découverte fortuite reste la circonstance de la découverte de la maladie la plus fréquente avec 55,8%.

Tableau IX. Répartition des cas selon la durée dévolution

Durée dévolution Effectifs Pourcentage
Inf. à 1 an 15 34,9
1 à 5 ans 19 44,2
6 à 10 ans 5 11,6
11 à 15 ans 2 4,7
16 à 20 ans 2 4,7
Total 43 100,0

Durée dévolution Effectifs Pourcentage
Inf. à 1 an 15 34,9
1 à 5 ans 19 44,2
6 à 10 ans 5 11,6
11 à 15 ans 2 4,7
16 à 20 ans 2 4,7
Total 43 100,0

Le passage en revue de ce tableau nous montre que 44,2% de cas ont une durée de l’évolution allant de 1 à 5 ans.

Tableau X. Répartition des cas selon les types de diabètes

Type de diabète Effectifs Pourcentage
Diabète insulino-dépendant (TYPE1) 11 25,6
Diabete non insulino-dépendant (TYPE2) 32 74,4
Total 43 100,0

Type de diabète Effectifs Pourcentage
Diabète insulino-dépendant (TYPE1) 11 25,6
Diabete non insulino-dépendant (TYPE2) 32 74,4
Total 43 100,0

La lecture de ce tableau nous montre que le type de diabètes le plus rencontré dans notre milieu d’étude reste le diabète non insulino-dépendant avec une proportion de 74,4%. Le diabète insulino-dépendant n’était rencontré que dans 25,6%.

Tableau XI. Répartition des cas selon l’équilibre glycémique actuel

Equilibre glycémique actuel Effectifs Pourcentage
Bon 7 16,3
Moyen 13 30,2
Mauvais 23 53,5
Total 43 100,0

Equilibre glycémique actuel Effectifs Pourcentage
Bon 7 16,3
Moyen 13 30,2
Mauvais 23 53,5
Total 43 100,0

Par rapport à l’équilibre glycémique actuel, il ressort de ce tableau que 53,5% de cas ont présenté un mauvais équilibre et que seulement 16,3% de cas, leur équilibre glycémique actuel était bon.

Tableau XII. Répartition des cas selon les facteurs etiopathogeniques et risques liés au diabète

Facteurs etiopathogeniques et risques liés au diabète Effectifs Pourcentage
Antécédents médicaux (malformations pancréatiques, prise des médicaments) 33 76,7
Antécédents chirurgicaux 2 4,7
Antécédents familiaux de diabète (hérédité) 8 18,6
Total 43 100,0

Facteurs etiopathogeniques et risques liés au diabète Effectifs Pourcentage
Antécédents médicaux (malformations pancréatiques, prise des médicaments) 33 76,7
Antécédents chirurgicaux 2 4,7
Antécédents familiaux de diabète (hérédité) 8 18,6
Total 43 100,0

Au vu des résultats du tableau ci-dessus, il est clair de dire que les principaux facteurs étiopathologiques et risques liés au diabète restent les antécédents médicaux (malformations pancréatiques, prise des médicaments) avec 76,7% de cas.

Tableau XIII. Répartition des cas selon les autres maladies associées au diabète

Maladies associées au diabète Effectifs Pourcentage
hypertension artérielle 14 32,6
gastrite 12 27,9
Néphropathie 3 7,0
infections 8 18,6
Prurit cutané généralisé 3 7,0
Pneumopathie 2 4,7
aucune 1 2,3
Total 43 100,0

Maladies associées au diabète Effectifs Pourcentage
hypertension artérielle 14 32,6
gastrite 12 27,9
Néphropathie 3 7,0
infections 8 18,6
Prurit cutané généralisé 3 7,0
Pneumopathie 2 4,7
aucune 1 2,3
Total 43 100,0

Par rapport aux autres maladies associées au diabète, notre étude révèle que la principale maladie associée au diabète est l’hypertension artérielle avec 32,6% suivi de la gastrite avec 27,9%.

Tableau XIV. Répartition des cas selon le service de réception du malade

Service de réception du malade Effectifs Pourcentage
Pédiatrie 2 4,7
Médecine interne 40 93,0
Gynéco-obstétrique 1 2,3
Total 43 100,0

Service de réception du malade Effectifs Pourcentage
Pédiatrie 2 4,7
Médecine interne 40 93,0
Gynéco-obstétrique 1 2,3
Total 43 100,0

La lecture de ce tableau explique que le service qui héberge beaucoup de cas de diabète est la médecine interne avec 93% contre la gynéco-obstétrique avec 2,3%.

Tableau XV. Répartition des cas selon le traitement

Traitement Effectifs Pourcentage
Insuline ordinaire 5 11,6
Insulinothérapie 17 39,5
Sulfamide hypoglycémiant : dasiril 11 25,6
Insulinosecreteurs : glucophage, glibene 10 23,3
Total 43 100,0

Traitement Effectifs Pourcentage
Insuline ordinaire 5 11,6
Insulinothérapie 17 39,5
Sulfamide hypoglycémiant : dasiril 11 25,6
Insulinosecreteurs : glucophage, glibene 10 23,3
Total 43 100,0

Ce tableau nous montre que 39,5% de cas ont été traités par l’insulinothérapie alors que 11,6% ont été traités par insuline ordinaire.

Tableau XVI. Répartition des cas selon le pronostic du malade à la sortie

Pronostic du malade à la sortie Effectifs Pourcentage
Guéri 36 91,7
Décédé 4 8,3
Total 43 100,0

Pronostic du malade à la sortie Effectifs Pourcentage
Guéri 36 91,7
Décédé 4 8,3
Total 43 100,0

De ce tableau, nous disons que 91,7% de patients hospitalisés pour le diabète étaient guéris alors que seulement 8,3% étaient décédés.
Il ressort de ce tableau que le pic de la maladie était beaucoup plus élevé en 2017 avec 61% alors que ce dernier a baissé en 2018 jusqu’à 39%.
Résultats de l’étude, Prévalence du diabète sucré Kamina - Répartition des cas selon les années
Fig1. Répartition des cas selon les années


Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!