La première page du mémoire (avec le fichier pdf):
Université Paris-Descartes - Faculté des sciences humaines et sociales
Mémoire de recherche Master 2 - Magistere de sciences sociales appliquees a l’interculturel dans les organisations, la consommation et l’environnement - JUIN 2011

Poids économique des jeunes : le marché vestimentaire

  1. Modes vestimentaires chez les adolescents
  2. Les dimensions identitaires et la consommation vestimentaire
  3. Argent de poche, source d’autonomie de l’adolescent
  4. Poids économique des jeunes : le marché vestimentaire
  5. Achats des vêtements en famille ou avec des pairs
  6. Choix du lieu d’acquisition des vêtements et des vêtements
  7. Choix des vêtements et Validation parentale au retour
  8. Achats : signes de construction identitaire
  9. Choix des vêtements au quotidien
  10. Vêtements pour les fêtes entre amis – Adolescents
  11. Styles des adolescents – Styles vêtements
  12. Evolution du style selon le cycle de vie, style des jeunes
  13. L’imitation des pairs, l’uniformisation des vêtements
  14. L’imitation des styles des pairs et des icônes
  15. Les marques de vêtements : imitation ou distinction ?
  16. La distinction au travers de leurs choix vestimentaires
  17. Style vestimentaire pour les autres
  18. L’éducation parentale autour d’autonomie et de règles
  19. Valeur perçue des vêtements et Gestion des demandes onéreuses
  20. L’autonomisation ou le contrôle – Education parentale
  21. Négociation avec les parents, une liberté sous condition
  22. Stratégies employées, Négociation des adolescents / parents
  23. Relation parents-adolescents: confiance, contrôle et partage
  24. Adolescent et ses pairs : L’apparence (La mode, jalousie…)
  25. Le cercle intime de l’adolescent : la sphère chaude
  26. Identité personnelle et générationnelle de l’adolescent
  27. L’intégration, Norme vestimentaire des pairs de l’adolescent
  28. Tenues et Vêtements interdits au collège et lycée
  29. Signes religieux stigmatisants et liberté vestimentaire
  30. Au lycée les normes vestimentaires sont plus tolérantes?
  31. Les normes vestimentaires par genre : masculinité et féminité
  32. Normes vestimentaires selon le territoire : Cité et Perpignan
  33. Leaders de goûtvestimentaire et poids des marques
  34. Catégorisation des adolescents selon l’apparence au lycée
  35. Les signes objectifs des goûts musicaux ou sportifs
  36. Les tribus, une juxtaposition de styles hétéroclites
  37. La bande, un imaginaire médiatisé et L’exclu
  38. Propositions de typologie des adolescents

Poids économique des jeunes : le marché vestimentaire

C. Les achats entre autonomie et dépendance

Les années 2000 ont consacré la dictature du look et de l’apparence. Pour Pascal Lardellier, sociologue, les jeunes sont bien, par l’attention qu’ils accordent à leur allure, les enfants de leur époque.
La consommation s’affirme auprès des jeunes comme un «véritable territoire d’expression». Elle est un phénomène ambivalent à la fois source de distinction sociale, et en même temps source de tension entre groupes sociaux ou tribus, mais aussi de sociabilité et d’échanges (Desjeux, 2006).
La méthode des itinéraires nous a permis d’identifier les déclencheurs, les itinéraires d’achat, les contraintes économiques et de mobilité, les opérations qui précèdent le rangement (essayage devant la mère ou la famille pour recherche d’approbation), les lieux de rangement et les pratiques de refroidissement.
Tour à tour, les adolescents se révèlent dans leur processus d’achat des êtres rationnels, des animaux sociaux, des êtres de désir ou des expérimentateurs.

1. Le poids économique des jeunes

Il s’agit d’un marché en soi, car les jeunes disposent, souvent très tôt, d’argent « de poche « . Ils constituent, ce faisant, une catégorie de consommateurs dotée d’un pouvoir d’achat identifiable et quantifiable.
L’argent de poche reçu chaque année par les jeunes âgés de 8 à 18 ans serait de 1,5 milliard d’euros, d’après l’enquête Consojunior effectuée par TNS Media Intelligence en mars 2004. Pour les filles, les vêtements et les chaussures sont le premier poste de dépense et pour les garçons, ils arrivent en deuxième position, supplantés par les jeux vidéo
Il s’agit d’un marché de prescripteurs, puisque les jeunes contribuent fortement aux décisions d’achat des ménages. Les jeunes influencent le choix des adultes, en témoigne une étude Ipsos-Sofinco, réalisée auprès des parents européens en avril 2003, dans laquelle « la plupart des parents estiment l’influence de leurs enfants sur les achats de vêtements à 84 % ».
Depuis plusieurs décennies, l’INSEE observe une élévation du « coût de l’enfant » qui n’est rien d’autre que le constat factuel d’une augmentation des dépenses que les parents décident d’accorder à l’enfant. Il n’est plus question de transmettre systématiquement les vêtements des aînés aux frères et sœurs.
Lire le mémoire complet ==> (Modes vestimentaires chez les adolescents)
Modes vestimentaires chez les adolescents : Construction de l’identité et du lien social
Mémoire de recherche Master 2

Rechercher
Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études ! Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
En continuant, vous acceptez la politique de confidentialité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.