Outils à saisir maintenant : Lifestreams et Social-games

Outils à saisir maintenant : Lifestreams et Social-games

4.2.7. Les outils à saisir maintenant

4.2.7.1. Les lifestreams

Les sites proposant des lifestreams, comprendre agrégateur de tout ce qui se passe en ligne, se multiplient. Même s’ils intéressent pour l’instant essentiellement les « geeks » et les blogueurs, leur utilisation pourrait très vite intéresser un plus grand nombre d’internautes.

En effet avec la multiplication des outils sociaux qui permettent de suivre l’actualité de ses contacts, la multiplication d’abonnés à des flux RSS (pour suivre l’actualité de ses blogs préférés par exemple), les internautes se retrouvent avec un trop grand nombre de choses à suivre sur Internet.

Les lifestreams répondent à ce problème, et ils peuvent être d’une grande utilité pour le buzz. Ils permettent aux internautes de partager plus : tout ce qu’ils rencontrent sur Internet, ils peuvent le partager.

Les marques se doivent donc d’intégrer dès aujourd’hui ces modules de partage sur leurs sites, qui sont des facilitateurs de diffusion du buzz. Ainsi les internautes pourront partager l’information sur leur lifestream, qui sera visible auprès de leurs contacts, qui pourront à leur tour l’intégrer à leur actualité.

Des lifestreams sociaux (friendstream) se développent également pour faciliter l’utilisation de différents profils de réseaux sociaux.

Les internautes peuvent à partir d’un seul site, gérer tous leurs contacts, sur une même liste. Ces outils faciliteront de plus en plus la vie des internautes et sont une vraie opportunité pour les marques qui souhaitent toucher différemment leur cible.

Ces agrégateurs vont également se développer sur d’autres thématiques, le site Brightkite.com propose déjà un bon rayon d’agrégateurs de contenu : friendstream, placestream (agrégateur local, sur la vie de son quartier par exemple).

Mais quel intérêt pour la communication en ligne ? Ces outils seront tout simplement de nouvelles opportunités pour une marque d’être vue à travers le partage d’informations entre les internautes, et cela permettra de mieux cibler les internautes qu’elle veut toucher (tous les sites que l’on visite sont visibles, on peut ainsi dresser un portrait de l’internaute).

4.2.7.2. Les social-games

Ils se développent de plus en plus ces derniers temps, et risquent de connaître un véritable succès dans les années à venir. Ce sont des jeux en ligne avec une dimension sociale en plus. Ils sont intéressants pour une marque qui souhaite les utiliser pour buzzer, car ils présentent généralement un faible coût de développement.

L’interaction sociale y est très importante, et donne un côté addictif à ces jeux en ligne. Ils se développent sur trois types de supports : les portails de casual games (plateformes de jeux basics en ligne, type Tetris ou Solitaire) ou une marque communiquera sous forme d’achat d’espace (l’internaute devant être connecté au site pour jouer, les bannières y sont en permanence visibles).

Les plateformes de social games où les jeux se jouent à plusieurs, avec des fonctions sociales en plus, de type partage de musique ou de photos.

Enfin, les jeux sociaux hébergés, qui sont des jeux proposés par les réseaux sociaux. Les jeux sociaux hébergés constituent de vraies opportunités pour une marque, car ils profitent du réseau des joueurs pour être diffusés, et peuvent être créé directement et à l’image de la marque.

Conclusion

Nous arrivons à la fin de cette analyse sur le buzz online. Il est temps d’analyser les résultats sur lesquels nous avons abouti.

Nous avons mis en lumière la nécessité de se tourner vers les stratégies de buzz online. La société d’aujourd’hui a évolué, le marketing a su s’adapter. À l’heure où l’individu n’a jamais autant accordé d’importance à l’opinion de ses proches, le buzz est un moyen efficace et original pour toucher les internautes.

Ce ne sont pas toutes les entreprises qui communiquent aujourd’hui via le Web 2.0 et le buzz. Il reste donc encore beaucoup d’opportunités pour une marque qui veut communiquer via ses nouveaux canaux.

Une stratégie de buzz online efficace doit envisager les stratégies d’influences, tournées vers les blogueurs et autres internautes influents.

Il faut également intégrer certains éléments dans une campagne de buzz : nouveauté, ludique et UGC. La créativité est un des éléments à intégrer, mais elle ne s’illustre pas forcément par des moyens démesurés. Les petites idées font parfois naître de grands buzzs.

Nous avons également souligné les risques liés au fonctionnement d’Internet. Ils peuvent s’éviter dès lors que la marque analyse bien son public ciblé et respecte ses consommateurs. Dans tous les cas, en cas de bad-buzz il existe des réponses possibles.

Nous avons également dressé des prédictions sur l’avenir du buzz. Comme la nécessité de se tourner dès aujourd’hui vers les stratégies de buzz. Dans quelques années, être présent sur les médias sociaux ne sera plus une option, mais une nécessité pour les marques.

Le buzz n’en est encore qu’à ses débuts, les années à venir vont marquer l’essor des stratégies de buzz online et de nombreux outils sociaux vont se développer.

Les stratégies évoluent avec l’évolution des nouvelles technologies. Certains éléments sont déjà évidents : le buzz va prendre possession de nos mobiles, les social games vont connaître un grand succès, les outils de surveillance et de veille stratégique vont se développer, les communications en ligne seront de plus en plus individualisées…
Pour élargir notre réflexion il serait intéressant de se pencher sur la dimension sociale que vont prendre les médias de masse traditionnels.

Aujourd’hui déjà ils se tournent vers le social via l’interaction avec le public sur leur site Internet. Pour innover ils vont devoir trouver de nouveaux moyens pour permettre la conversation du public. Quelles seront les opportunités de ces secteurs ?

Lifestreams et Social-games

Bibliographie

Pour citer ce mémoire (mémoire de master, thèse, PFE,...) :
La première page du mémoire (avec le fichier pdf) - Thème :
Quel avenir pour le Buzz Online ?
Auteur·trice·s :
Renée Bäni
Renée Bäni
Université :
ISCPA Lyon - Ecole de communication et journalisme
Année de soutenance :
Master Communication Institutionnelle - 5 Mai 2009
Télécharger ce mémoire en ligne PDF (gratuit)
Rechercher
Publier!
Publier son mémoire de fin d’études ! - WikiMemoires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut