La première page du mémoire (avec le fichier pdf):

Place des PME dans l’économie marocaine

  1. L’évolution des PME depuis les théories de 1789
  2. Les différentes approches de la définition des PME
  3. Prépondérance numérique des PME dans secteurs de production
  4. Structures et mesure d’encadrement des PME
  5. Place des PME dans l’économie marocaine
  6. Atouts et avantages des PME marocaines
  7. Faiblesses et contraintes au développement des PME
  8. Les contraintes des PME d'orde social, humain et financier
  9. Les axes stratégiques des petites et moyennes entreprises
  10. Les modèles stratégiques de bases des PME
  11. La définition de la performance des PME marocaines
  12. Approches de la performance de la PME
  13. Mesures de performances des petites et moyennes entreprise
  14. Pertinence, Cohérence, mesures économiques et subjectives
  15. Les interventions de l'État dans le secteur des PME
  16. Le plan anticrise marocain – Performances des PME
  17. Stratégies de la performance de la PME
  18. Les formes de la performance des PME
  19. Les outils de gestion de la mesure de la performance
  20. Etude empirique – performance de pme : entreprises de RMT

§4 : Place des PME dans l’économie marocaine :
On assiste depuis un certain d’années à une prise de conscience du rôle que joue la petite et moyenne entreprise PME dans la stratégie de développement économique marocain. Ainsi, L’importance des petites et moyennes entreprises PME nationales se manifeste par leur place dans différents secteurs économiques.
A)- Au niveau de l’emploi :
Les PME emploient une forte main d’œuvre. En sachant que plus de 50 0/0 de la population active est en chômage, on note que s’est au niveau des PME que le nombre d’emplois crées est le plus important. « En effet, selon les statistiques récentes du Ministère du commerce et de l’Industrie, les PMI au Maroc représenteraient 94% des Etablissements industriels. Elles emploient plus de 50% de la main d’œuvre distribuent 43% des salaires et représentent 44% du chiffre d’affaires 5.
B)- Au niveau de l’investissement :
Les PME contribuent pour 32% des exportations et créent 6 Milliards 700 Million de dhs de valeur ajoutée industrielle : 37% du secteur.
En 1998, la formation brute de capital fixe (FBCF) a connu une augmentation importante de 13,7%, engendrant une amélioration du taux d’investissement en passant de 20,7% à 21,6%. Cette croissance a néanmoins entraîné l’amélioration du PIB par habitant qui est passé de 11691 à 12492 Dhs entre 978 et 98. Cet investissement est promis en quasi-totalité par le secteur privé dont 92 % est représenté par les petites et moyennes entreprises PME.
C)- Au niveau de l’exportation :
Le rôle que les PME, les PMI en particulier, sont appelées à jouer à l’exportation a son importance, et il tient compte de leurs caractéristiques spécifiques et générales à l’exportation qui font des PME exportatrices une base des relations de sous-traitance6 internationale et un facteur important d’équilibre extérieur.
Place des PME dans l’économie marocaineParmi ces caractéristiques nous pouvons citer à titre de rappel :
-Diversité de leurs marchés et produits.
-Simplicité des procédés de production.
-Leur mobilité, souplesse et réaction rapide aux conditions des marchés.
-Capacité d’adaptation aux particularités de la région ou de la localité de leur implantation.
-Leur participation à l’allocation et à la mobilisation des ressources régionales principalement aux zones arrière et rurales.
-Leur animation du tissu industriel.
Il est à signaler que l’exportation est la forme générale exclusive de l’implantation des petites et moyennes entreprises PME marocaines sur les marchés étrangers. De ce fait, le centre marocain de promotion des exportations a été créé par Dahir en 1976.
Le centre a pour fonction principale d’aider et d’orienter les industriels et plus particulièrement les petites et moyennes entreprises PME qui exportent.
De nos jours, la petite et moyenne entreprise PME jouit d’une importance d’une importance particulière en tant qu’un secteur incontournable de création de richesse et donc de croissance économique. Cependant, le développement de la petite et moyenne entreprise PME est jusqu’à présent entravé par un certain nombre de contraintes.
Section1 : Structures et mesure d’encadrement
Chp2: Structures, avantages, contraintes et stratégies des petites et moyennes entreprises PME
Lire le mémoire complet ==> (Les performances des P.M.E marocaines: Etude empirique)
Mémoire de licence en sciences économiques et gestion
______________________________________________
4 et 5Azouzi BOUZID «PME et stratégies de développement au Maroc »
6-La sous-traitance réside dans le fait qu’une entreprise généralement petite et indépendante juridiquement exécute des commandes que lui ont été fourni par une entreprise plus grande.

Rechercher
Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études ! Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
En continuant, vous acceptez la politique de confidentialité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.