PME et les résultats de l’enquête : gestion et développement

Les PME et les résultats de l’enquête : gestion et développement

PME et les résultats de l’enquête

Introduction

Après avoir traité en première et deuxième partie l’approche théorique de « gestion de PME et le développement local ».

Dans cette troisième partie ou se baser sur un questionnaire simple déposé auprès de certains entreprises situés toutes à la région de Meknés.

Le questionnaire est divisé en trois volets, comprend une série de question qui sont posé différemment selon la nature de volet et selon le but recherché à travers ces questions.

En premier point, nous présenterons  les différents échantillons qui composent le questionnaire, au second point nous mettons l’accent sur l’environnement interne de PME, quant au dernier point il faudra l’objet d’une analyse de l’environnement externe de PME.

Section I:

L’observation d’un échantillon

Avant de commencer notre travail sur le terrain, nous signalons ici les difficultés rencontrées au cours de l’enquête à savoir :

  • La longue durée ; la visite a durée presque deux semaines (14 jours).
  • Absence des dirigeants.
  • Refus de remplir le questionnaire.
  • Remplissage non complet du questionnaire, avec refus de faire entretien.

Nous avons distribué (27) exemplaires, (8) entreprises seulement ont répondu a notre questionnaire.

A- Objet et méthodologie Objet de l’enquête

a- de l’enquête

Méthodologie de l’enquêteCette enquête, s’insère dans le cadre de la préparation d’un mémoire de licence en sciences économiques, option Gestion des entreprises, sous le titre « Gestion des PME et le Développement local » il est pour objectif de vérifier l’ensemble des concepts théoriques explicités dans les deux premières partie, pour apprécier les potentialités réelles qui offrent les PME au développement.

C’est aussi que l’étude de leur environnement interne qu’externe.

b- Méthodologie de l’enquête

Pour une meilleur analyse de la situation de l’entreprise, notre étude ne se limite à étudie les handicaps et les atouts de PME au niveau de sa structure interne mais sera aller plus loin vers l’analyse de l’environnement des PME à travers la vérification du degré de coopération entre les différents acteurs de développement local (PME, Banques, administrations et collectivités locales…).

Une fois les données recueillies, elles ont fait l’objet de dépouillement, de regroupement, d’inter présentation et d’analyse pour déboucher enfin sur un ensemble de recommandations susceptibles d’accélérer le processus du développement local basé sur les PME.

Ainsi trois volets sont distingués au niveau du questionnaire :

  • L’identification des entreprises enquête.
  • L’environnement interne de PME.
  • L’environnement externe de PME.

Section 2 :

Les résultats de l’enquête

A-  L’identification des entreprises enquête

Avant de procéder à la présentation des résultats  de l’enquête il faut signaler que seulement 30% des entreprises ont répondu à notre questionnaire, et qu’on peut regrouper dans le tableau ci-après :

Tableau récapitulatif de l’échantillon

Dénomination commerciale Forme juridique Capital social /dh Effectif employé Activité
ANASS GAZ SARL 32 Distribution Gaz Butane
BAJHA Textile SARL 100000 3 Textile
MANSORA 4 Travaux divers
SOMAFIA SARL 39 Construction métallique
CBGN SA 79 Production des boissons Gazeuses+distribution
SOBETOM SARL 27 Fabrication et ventes de matériaux de construction
SABCO SARL 100000 88 Vente matériaux de construction
CASBAH CONFECTION SARL 100000 86

Source : enquête

B- L’environnement interne de PME

1- Structure organisationnelle

Tableau N° 1 : Quelle structure Organisationnelle adopter vous ?

Entreprise

Réponse

Effectif Pourcentage
Centralisé 4 50
Décentralisé 3 37
Non répondu 1 13
Total 8 100

Source : enquête

On observe que 50% des entreprises adoptent une structure organisationnelle centralisée. 37% entreprises décentralisées et 13% non répondu.

2- Le niveau d’étude des dirigeants

Tableau N° 2 : Quel Le niveau d’étude des dirigeants ?

Entreprise

Réponse

Effectif Pourcentage
Primaire
Secondaire 1 13
Supérieurs 6 75
Non répondu 1 12
Total 8 100

Source : enquête

D’après l’enquête 75% des dirigeants sont un niveau supérieur tandis que 13% ont un niveau secondaire et 12% non répondu.

3- La formation

Pour une meilleur éclairage de la place du formation dans les PME on a posé les questions suivants :

Tableau N° 3 : Quelle  de Formation adopter-vous ?

Entreprise

Réponse

Effectif Pourcentage
Interne 3 38
Externe 2 25
Continue 3 37
Total 8 100

Source : enquête

D’après le résultat obtenu on constate que 38% des entreprises adopte une formation interne, 37% ont une formation continue, alors  que seulement 25% faite une formation externe.

Tableau N° 4 : Le but  de la Formation interne

EntrepriseRéponse Effectif Pourcentage
Stratégique 4 50
Liée à l’évolution 2 25
Les deux 1 12
Non répondu 1 13
Total 8 100

Source : enquête

D’après le tableau on constate que 50% des entreprises ont conçus la formation dans  un but stratégique, alors que 25% considèrent comme une simple nécessité liée à l’évolution technologique et de connaissance, 12% adopté les deux et malheureusement 13% des entreprises non répondu à cette question.

Tableau N° 5 : Pour quelle raison la PME effectue la formation du personnel ?

Entreprise

Réponse

Effectif Pourcentage
Augmenter la production 3 38
Mise à niveau 3 37
Non répondu 2 25
Total 8 100

Source : enquête

38% des PME effectuent la formation pour augmenter la capacité de production, 37% pour la mise à niveau, tandis que 25% non répondu.

4- L’origine d’approvisionne

Tableau N° 6 : Quelle  est l’origine de vous approvisionnement ?

EntrepriseRéponse Effectif Pourcentage
Meknés 4 50
Hors Meknés 3 37
Les deux 1 13
Total 8 100

Source : enquête

On remarque que la plupart des PME bénéficiant d’un approvisionnement à l’intérieur de la région (50%), alors que 37% bénéficiant d’un approvisionnement Hors de la région, et seulement 13% ont les deux.

5- La destination de produit

Tableau N° 7 : Répartition des PME selon la destination de leur produit

Entreprise

Réponse

Effectif Pourcentage
National-local 4 50
Exterieur-interieur 3 37
Local 1 13
Total 8 100

Source : enquête

Pour 37% des entreprises touchés par l’enquête déclarent effectuer des exportations, pour 50%  le produit s’oriente vers le marché national et local et pour 13% des entreprises est locale.

6- L’évolution du marché

Tableau N° 8 : L’évolution du marché

Entreprise

Réponse

Effectif Pourcentage
En expansion 7 87
Stable 1 13
Régression
Total 8 100

Source : enquête

On constate que la plupart des marchés sont en expansions 78%, tandis que seulement 13% des marchés sont stable.

7- La destination de produit

Tableau N° 9 : Adopter vous un budget pour la recherche et l’innovation

EntrepriseRéponse Effectif Pourcentage
Oui 5 62
Non 3 38
Total 8 100

Source : enquête

D’après le résultat on remarque que 62% des entreprises ont adopté un budget pour l’innovation et seulement 38% des entreprises non pas.

C- L’environnement externe de PME

1- La relation PME-acteur Publics

Tableau N° 10 : Lors de la constitution de votre entreprises avez vous bénéficier d’un soutien des acteurs publics ?

Entreprise
Réponse
Effectif Pourcentage
Oui 2 25
Non 6 75
Total 8 100

Source : enquête
25% des entreprises ont subventionner au cours de leur création, 75% des entreprises non pas bénéficier d’aucun soutien.

2- Partenariat

Tableau N° 11: Avez-vous un partenariat avec les acteurs locaux ?

Entreprise
Réponse
Effectif Pourcentage
Oui 1 12
Non 5 63
Non répondu 2 25
Total 8 100

Source : enquête
Seulement 12% des entreprises qui ont une relation avec acteurs locaux, 63% des entreprises n’ont aucune rapport avec ces acteurs, pour 25% des entreprises n’on pas répondu à cette question.

3- La coopération entre les PME

Tableau N° 11: Existe t-il une coopération entre les PME local ?

Entreprise
Réponse
Effectif Pourcentage
Oui 3 38
Non 2 25
Non répondu 3 37
Total 8 100

Source : enquête

On remarque 25% des entreprises ont une relation de conjointement entre autre PME de même filière, alors que 38% non aucune coopération avec les autres PME, et 37% des entreprises non pas répondu à notre question.

4- La concurrence territoriale

Tableau N° 13: Que pensez-vous de la compétitivité territoriale ?

Entreprise
Réponse
Effectif Pourcentage
Forte 5 63
Moins forte 3 37
Total 8 100

Source : enquête

D’après les résultats, on constate que constate que 63% des entreprises trouvent que la concurrence territoriale est forte pour 37% elle est moins forte.

5- La concurrence et le développement

Tableau N° 14: La concurrence et le développement pour les PME

Entreprise
Réponse
Effectif Pourcentage
Facteur de développement 6 75
Handicap 2 25
Total 8 100

Source : enquête

On constate que 75% des entreprises enquêtées considèrent la concurrence comme un facteur de développement pour 25% la concurrence est un facteur qui handicap.

6- Le financement

Tableau N° 15: Le mode de financement de PME

Entreprise
Réponse
Effectif Pourcentage
Apport personnel 6 75
Crédit bancaire
Crédit + apport 2 25
Total 8 100

Source : enquête

La majorité des entreprises ont finance leur projet par des forme propres, en revanche 25% seulement ont financé par la conciliation.

Tableau N° 16: Comment jugez-vous les crédits Bancaire ?

Entreprise
Réponse
Effectif Pourcentage
Trop chers 8 100
Moyen
Moins chers
Total 8 100

Source : enquête

La totalité des entreprises enquête trouvent que les crédits bancaires trop chers s’il accepte de créditer.

7- Le système fiscale

Personne ne doute de l’effet d’une abattement ou une exonération accordés par l’Etat pour encourager les PME ainsi et pour connaître le point de vue des entrepreneurs sur le système fiscale on a posé les questions suivants :

Tableau N° 17: Comment appréciez-vous le système fiscal Marocain ?

Entreprise
Réponse
Effectif Pourcentage
Stimulant 1 13
Sans effet
Contraignant 7 87
Total 8 100

Source : enquête

87% des entreprises visités trouvent visités trouvent que le système fiscale Marocain contraignant pour 13% il est stimulant.

8- L’ouverture

L’insertion de l’économie nationale dans l’économie mondiale à travers les accords de libre échange nécessite la mobilisation des PME par des subventions pour ne pas s’écarter du marché mondiale. Et pour illustrer le point de vue de l’entrepreneur à l’égard de libre échange on a posé la question ci-après :

Tableau N° 18: Etes-vous pour ou contre le libre échange ?

Entreprise
Réponse
Effectif Pourcentage
pour 6 75
Contre 2 25
Total 8 100

Source : enquête

75% des entreprises enquêtées sont pour le libre échange, 25% sont contre.

Tableau N° 19: que Représente la mondialisation pour vous ?

Entreprise
Réponse
Effectif Pourcentage
Un atout 3 37
Un défi 4 50
Une contrainte 1 13
Total 8 100

Source : enquête

D’après les résultats de l’enquête la majorité de l’entreprise considèrent la mondialisation comme un défi, pour 37% c’est un atout et 13% ont considéré comme une contrainte.

L'environnement externe de PME marocaines

Conclusion de l’enquète

Malgré la taille réduite de l’échantillon la tendance générale confirme dans un premier lieu la prépondérance des PME dans les activités commerciales et de service.

Deuxièmes les entreprises enquêtées présentent des éléments essentiels d’une part on remarque la prédominance du capital familial et personnel dans le financement des PME de la région, d’autre part le recours au crédit bancaire reste difficile.

Ensuite l’absence d’une collaboration entre les acteurs Privée (PME) et les acteurs publics (administration), ainsi que la faiblesse coopération entre les PME de in filière.

Enfin la lourde fiscalité et les exonérations accordées par l’Etat restent insuffisantes, de ce fait une réforme fiscale est inévitable pour améliorer la compétitivité des entreprises régionales surtout avec la politique d’ouverture et de libre échange

Conclusion générale

Dans le cadre du présent travail, nous avons intéressé sur le développement local, les systèmes de production local et leurs relations dialytiques avec les petites et moyennes entreprises.

Certes, les objectifs initiaux assignés au développement local restent courageux et admissibles au niveau théorique, mais la réalité reste plus loin de ça.

Cependant, l’analyse de la réalité démontre la persistance d’un ensemble de contrainte :

  • La faible degré de décentralisation. En effet, les collectivités locales au Maroc demeurent des instances à compétences administratives et à organes consultatifs, ce qui les empêche d’assurer pleinement leur rôle en matière de développement local.
  • La faible formation des élus locaux. La majorité d’eux ne dispose pas des compétences nécessaires à la gestion optimale des affaires locales.
  • L’environnement contraignant des PME et des entreprises en général (faiblesse du système financier, lourdeur de la fiscalité, complexité des rouages administratifs, etc….).
  • La structure traditionnelle de la majorité des PME liée surtout à la mentalité rigide des entrepreneurs.

Ainsi, les initiatives prises par les pouvoirs publics de lancer l’idée d’expérimentation de la PME au Maroc sont très louables, dans ce contes les PME souffrent de multiples difficultés qui sont d’un côté relatives à la structure organisationnelle, de l’autre côté relative à la limite de sa relation avec l’extérieur.

En autre, l’initiative marocaine du système de production local n’atteigne pas ses fruits au niveau réaliste, en se sens pour qu’un bon fonctionnement des SPL, il faut qu’une coopération transparente entre les entreprises et les organismes de formation et de recherche; en effet, en l’absence d’un réseau de PME-PMI motivées, actives et fortement liées à leurs territoire, on ne peut parler de SPL.

La réussite de la stratégie du développement local est lié de l’approfondissement du processus de décentralisation des compétences et des moyens des collectivités locales et la mobilisation de tous les acteurs locaux (entreprises, collectivités locales, administration publiques, organismes professionnels, universités et contre la recherches etc…).

Le développement local exige un processus continu de changement afférents à tous les niveaux et aspects de la vie sociale : économie, droit, institutions, comportements, attitudes etc…

Ainsi, la réussite de la PME, dans notre pays, n’est ni aisée, ni de courte durée, il faut beaucoup de volonté de la part de tous. Il faut un grand souffle.

Nous constatons que de gros efforts sont investis en matière de volonté politique, économique et technique, mais nous omettons d’insister sur le côté culturel, administratif et humain.

Les Annexes et Bibiographie
Les Annexes et Bibiographie - Développement des NTIC au Maroc Apport économique et contraintes

Pour citer ce mémoire (mémoire de master, thèse, PFE,...) :

La première page du mémoire (avec le fichier pdf) - Thème :
Développement des NTIC au Maroc : Apport économique et contraintes
Université :
Université Moulay Ismail - Faculté des Sciences Juridiques
Année de soutenance :
Economiques et Sociales - 2009-2010
Télécharger ce mémoire en ligne PDF (gratuit)
Rechercher
Publier!
Publier son mémoire de fin d’études ! - WikiMemoires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page