Installation, configuration d’Asterisk et commandes

  1. Etude et mise ne place d’un centre d’appels via IP
  2. Principe de la VoIP, Réseau Téléphonique Commuté RTC
  3. La téléphonie sur IP, la ToIP : avantages et Inconvénients
  4. L'Architecture de VoIP
  5. Gateway et Gatekeeper : les passerelles en téléphonie IP
  6. Le protocole H323, un protocole de signalisation de VoIP
  7. Le protocole SIP et comparation entre SIP et H.323
  8. Le protocole MGCP et Le protocole IAX
  9. Définition et Objectifs de centre d'appels via IP
  10. Les protocoles de transport de VoIP et les Codecs
  11. Différents Types de Communications sur IP
  12. Architecture d’un centre d’appels
  13. Étude Comparative des plateformes VoIP et Asterisk
  14. Installation, configuration d’Asterisk et commandes
  15. Configuration canaux SIP et de la messagerie vocale
  16. Gestion des appels entrants et serveur vocal interactif

IV. Installation et configuration d’Asterisk

IV.1. Installation (sous Debian)

Nous allons installer Asterisk sur un serveur Linux distribution Debian.
Nous signalons également que la version utilisée dans ce travail est la version 1.4 téléchargée sur le site www.astersik.com.
Après avoir obtenu les sources, nous avons besoin de les compiler (les décompresser) et de les installer.
Voici les étapes à suivre:
– Créer un répertoire /usr/src/asterisk et mettez y les sources.
– décompresser les sources en utilisant cette commande:
#tar zxvf nom package.tar.gz
Il est recommandé de compiler les sources suivant cet ordre:  libpri, asterisk-addons, asterisk.
– Installer les sources en utilisant la commande: make install:

Installation de Libpri:

Libpri contient toutes les librairies dont Asterisk aura besoin pour son bon fonctionnement.
cd../libpri-1.4-current
make
make install

Installation des Addons

Aasterisk-addons  contient tous les modules de connexion à des bases de données (mysql, postgresql, oracle, etc.).
cd../asterisk-addons-1.4-current
./configure
make menuselect (optionnel)
make
make install
Passons maintenant à l’installation d’Asterisk.

Installation de Asterisk:

Ce package  représente le noyau du PABX Asterisk.
Une fois à l’intérieur du dossier créé précédemment lors de la décompression de l’archive (.tar.gz) de Asterisk, nous aurons à exécuter quelques commandes qui compileront et installeront Asterisk sur le système.
cd../asterisk-1.4-current
./configure
make menuselect (optionnel)
make
make install
Si tout se passe bien, l’installation devrait se terminer et on devrait vous proposer deux nouvelles commandes qui, respectivement, créent les échantillons de fichiers de configuration dans /etc/asterisk et créent les fichiers de documentation.
make samples
make progdocs
Nous créerons finalement les scripts de démarrage et d’arrêt dans les dossiers représentant les différents niveaux d’exécutions (/etc/rcX.d):
make config
Notez que la source zaptel est utilisée pour configurer les cartes digium et accéder aux réseaux PSTN. Ce qui n’est pas notre cas.
Pour démarrer Asterisk:
/etc/asterik/# asterisk -vvvc
Console Asterisk bien démarré
Figure 17: Console Asterisk bien démarré
IV.2. Quelques commandes:
Reload: permet de recharger asterisk pour prendre en compte les modifications apportées aux fichiers de configuration.
Sip show users: permet d’afficher les utilisateurs sip.
Show dialplan: permet de voir les différentes extensions.
Show history: affiche l’historique des dialogues.
Stop: permet d’arrêter Asterisk.
Exit: permet de quitter Asterisk.
Pour avoir plus de commandes utilisez l’instruction: help sur la ligne de commande d’asterisk: CLI> help
PARTIE C: ETUDE ET MISE EN PLACE D’UN CENTRE D’APPELS VIA IP
Lire le mémoire complet ==> (Etude et mise ne place d’un centre d’appels via IP)Travail de fin d’études en Informatiques

Print Friendly, PDF & Email

Cliquez sur suivant article pour lire la suivante partie de ce mémoire:

Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
Publier son mémoire!
WikiMemoires - Publier son mémoire de fin d’études !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *