Domaines d’intervention de la RSE (Mémoire de fin d’étude)

Les domaines d’intervention de la RSE de Lafarge Maroc (mémoire de fin d’étude RSE)

Section 2 : les domaines d’interventions

La multiplication des domaines d’intervention de la RSE responsabilité sociale d’entreprise au niveau social que économique et environnemental pousse les entreprises a menées des actions afin de faire une consécration de la responsabilité sociale d’entreprise au niveau de la pratique, de ce fait le traitement de ces derniers sera étudier comme suivant :

Les actions menées par Lafarge et leur justification (sous section 1); les actions menées par l’OCP et leur justification (sous section 2).

Sous section 1 : Les actions menées par Lafarge et leur justification

Paragraphe 1 : sur le plan économique et social

A- Dans le domaine économique

Contribuer au développement économique et social notamment a travers des action menées dans les zones où sont implantées ses usines.

Une amélioration des performances résultant de l’importance et de la constance des affaires engagées sur le plan technique, par la vérification, l’entretien et la mise a niveau des équipements.

B- dans le domaine social

Assurer durablement la sécurité des collaborateurs et de ceux qui interviennent sur ces sites.

Mettre en place d’une politique sécurité pour améliorer et pérenniser les résultats.

Sur le plan humain, former sur l’utilisation des équipements sécurité, le respect des normes de prévention, l’analyse des risques liés au travail et les techniques d’intervention et de secours informer et sensibilisation les sous-traitants, sur les risques potentiels liés à ses activités.

Le personnel de la sous-traitante est au programme de formation sécurité assuré par Lafarge Maroc, comprendre les attentes des communautés locales et apporter des réponses adaptées à l’aide des partenariats avec un nombre limité d’ONG.

Redéploiement pour les entités Tétouan I et II et Tanger (dans le premier cas les installations étaient absolétes et non-conformes aux normes environnementales dans le second pénurie de matières premières.

Vétusté de la partie avant de l’usine et effets négatifs potentiels sur l’environnement).

Le plan de redéploiement de Tétouan a été lancé le 3 janvier 2002, il a concerné 121 collaborateurs, toutes les personnes concernées ont été réinsérés : 111 ont crée des activités (agriculture, commerce, services, ateliers à caractère industriel) générant 269 emplois sachant que les autres ont choisit le salarié pour la réinsertion professionnelle.

Une expérience similaire a été lancé le 14 octobre 2003 pour 114 collaborateurs dont 113 activités sont crées, elles généreront 269 emplois.

Paragraphe 2 : sur le plan environnemental

Limiter l’impact de ses activités sur l’eau, l’air et le sol en étudiant l’impact pour les nouvelles usines et les carrières ainsi que l’analyse environnementale de ses sites permet d’identifier les investissements et les actions de nature.

Optimiser l’utilisation des matières premières; favoriser l’utilisation de matériaux recyclés ou de combustibles de substitution.

cC’est à la fois respecter l’environnement par la réduction de la consommation en énergie et proposer des solutions pour diminuer les coûts de production économiser les combustibles fossiles et des matières premières non renouvelables, à coté de la réduction des émissions de CO2 principal ayant un effet de serre.

Gérer les déchets : limiter la quantité de déchets générés par ses activités et les gérer de façon rigoureuse afin de réduire leur impacts.

Valoriser le sous produits dans des conditions assurant la sécurité du collaborateurs et le respect de l’environnement.

Limiter les nuisances émises par les activités (nuisances sonores, vibrations et impact visuel).

Formation et susiblisation en direction de l’ensemble des collaborateurs sont réalisées pour développer des comportements favorisant l’atteinte des objectifs et des ambitions de l’entreprise matière de respect de l’environnement.

Signature en juin 1997, a travers l’association professionnelle des cimentiers (APC), d’une convention avec le département ministériel chargé de l’environnement, afin de doter l’industrie cimentière marocaine, d’un cadre juridique en matière d’environnement et de contribuer a la mise en œuvre d’une réglementation de normes de bonnes pratiques.

Les politiques de l’environnement : 3 raisons

Signature en 2003 de l’engagement entre les membres de l’APC et le secrétariat d’Etat chargé de l’environnement (SEE) concernant l’incinération valorisation des pneus usés et autres déchets dans les fours de cimenterie.

Sous section 2 : les actions menées par OCP et leur justification

Paragraphe 1 : sur le plan social

A- Aide a l’accession à la propriété

Aider ses agents à acquérir leurs propres logements : 10800 agents ont bénéficié des différentes actions d’aides (prêts hypothécaires, lots de terrain viabilisés, cessions de logements de fonction ou logements construits, prêts destinés à la finition des travaux de construction…)

B- La formation outil stratégique d’amélioration des performances

Deux entités, organisées en départements, rattachées à la direction des ressources humaines (DRH) assurent la gestion et le pilotage de deux systèmes de formation :

  1. le premier prend encharge, le « perfectionnement hors cadres » ( DRH/PH)
  2. le second s’occupe de « la formation et perfectionnement » (DRH/FP).
C- Activités de loisir

Trois centres d’usinage situés à Imouzzer, Mohammedia et Essaouira assurent à ses agents et à leurs familles à charge des espaces de loisir (environ 2000 familles par an), les enfants des agents sont pris en charge également dans des colonies de vacances à Mohammedia, El Jadida et Ifrane durant 4 périodes de 15 jours environ 6000 bénéficiaires par an).

D- Le dialogue social

Toujours entretenu entre le personnel et la direction général du groupe OCP par le biais :

  • • des instances représentatives : les commissions du statut et du personnel
  • • des syndicats représentent au sein du groupe OCP, avec les facilités accordées à leurs membres (détachements).

Paragraphe 2 : sur le plan éducatif

Institut de promotion socio-éducative est un établissement crée en 1974 pour prendre la relève des écoles de la Mission universitaire et culturelle française dans les centres de Khouribga et Youssoufia c’est une association, à but non lucratif érigé en filiale du groupe OCP.

La promotion des activités d’enseignement et d’éducation en faveur des enfants du personnel du groupe est sa principale mission.

Elle intervient la ou le Ministère de l’éducation nationale n’offre pas suffisamment de possibilités, limitée au départ aux centres de Khouribga et de Youssoufia, aujourd’hui, elle est étendue aussi à Benguerir et Laâyoune.

Domaines d'intervention de la RSE (Mémoire de fin d'étude)

L’enseignement est bilingue et s’inspire largement des méthodes françaises pour l’enseignement du français reste conforme aux instructions du Ministère de l’éducation nationale (MEN) pour les autres disciplines, les domaines d’activité de l’IPSE sont :

  • Le coranique rénové
  • La maternelle de 3 ans à 5 ans .
  • L’école élémentaire (couvre le 1er cycle de l’enseignement fondamental et s’étale sur 6 années).

La signature de la charte dite de partenariat Grandes Entreprises et petites et moyennes entreprises l’année 2001, initiée par le Ministère de l’économie sociale des petites et moyennes entreprises et de l’artisanat chargé des affaires générales du gouvernement (MESMEA).

L’objectif principal de la charte et de promouvoir différentes formes de partenariats entre les grandes entreprises et les PME tels que l’externalisation, l’isainnage, l’accompagnement pour la création d’entreprises, la sous traitance, le parrainage ainsi que l’appui à l’accès .

Sous section 3 : étude synthétique

OCP et Lafarge Maroc ont pour ambition de contribuer au développement économique et au progrès social au Maroc.

Dans leur exercice de la RS, elles cherchent à faire profiter les régions, dans les quelles exercent leur activités des richesses qu’elles créent et de leur savoir faire en s’associant à des initiatives d’intérêt général.

Les actions développées dans ce domaine, même si elles n’entraînent pas toujours de contrepartie directement pour ces entreprises, doivent contribuer à :

  • • Améliorer leur image auprès du public et notamment celui des liens d’implantation.
  • • Consolider leurs relations avec les parties prenantes et les décideurs institutionnels.
  • • Renforcement, par le soutien de fierté et de solidarité qu’elles peuvent nourrir l’adhésion des collaborateurs aux entreprises à leurs principes et ambition.

Les collaborateurs sont associés à des actions menées par les entreprises, à défaut de leur présence ils sont informés chaque fois que cela est nécessaire.

On site l’exemple de la convention de Lafarge Maroc avec les eaux et forets et la participation de OCP et Lafarge au financement de la fondation « Mohamed VI » et la présentation du soutien aux actions des collectivités locales et aux recherches universitaires en faveur de la protection de l’environnement.

On conclu que la Responsabilité Sociale de ces deux entreprises est marquée par leur histoire au Maroc dans le domaine social à travers le territoire national et surtout les lieux d’implantation.

Conclusion

L’étude pratique montre que les différentes entreprises sont engagées dans un processus actif de développement durable et de responsabilité sociale, leurs politiques, respectives, sont définies par les directions générales et mise en application par des directions spécialisées.

Celles des relations publiques et développement durable, cependant cette préoccupation se trouve partage avec d’autre directions ou départements comme c’est le cas pour Lafarge Maroc et Shell.

Elle constitue un axe stratégique pour l’entreprise, elle est l’affaire de tous dans le but d’une meilleurs acceptabilité et légitimité.

https://wikimemoires.net/2009/10/pratique-rse-ocp-lafarge-finalites-domaines/

Elle favorise aussi l’intégration de l’entreprise dans les communautés ou elles opèrent ainsi que dans la société de manière générale.

Dans ce cas comme le monde l’étude documentaire chaque entreprise développe une politique qui lui est propre la plus caractéristique qu’elle articule autour de ses priorités et qu’elle décline par la suite en action spécifiques en ligne avec son activité, ses valeurs, sa culture malgré que le concept RSE Responsabilité Sociale de l’Entreprise application du processus de développement durable au monde de l’entreprise ait une définition précise.

Il est perçu différemment et recouvre divers domaines que l’entreprise privilégier par rapport à d’autres.

Ce concept se traduit clairement dans le choix des axes prioritaires des domaines et des actions à mener; la responsabilité sociale constitue un axe stratégique.

Les entreprises étudiées ont menées des actions de l’ordre de la responsabilité sociale d’entreprise depuis plusieurs années.

Cependant ce n’est que récemment qu’elles ont commencées à développer les outils adaptés pour communiquer leur politique RSE, Shell semble être l’entreprise qui a le plus communiquer sur la RSE Responsabilité Sociale de l’Entreprise en utilisant aussi les outils media que Hors media.

Bibliographie

Pour citer ce mémoire (mémoire de master, thèse, PFE,...) :
La première page du mémoire (avec le fichier pdf) - Thème :
La responsabilité sociale de l'entreprise RSE
Auteur·trice·s :
S. Alhousseinou & K. Mohamed O. Hassan
S. Alhousseinou & K. Mohamed O. Hassan
Université :
Université : Université Moulay Ismaïl – Faculté des Sciences juridiques, économiques et sociales
Année de soutenance :
Memoire de fin d’étude pour l’obtention de la licence en droit privé - 2005/2011
Télécharger ce mémoire en ligne PDF (gratuit)
Rechercher
Publier!
Publier son mémoire de fin d’études ! - WikiMemoires

1 réflexion sur “Domaines d’intervention de la RSE (Mémoire de fin d’étude)”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page