Le Commonwealth : définition et histoire

Le Commonwealth : définition et histoire
Chapitre 2 : Le Commonwealth

2.1 La définition du Commonwealth

Qu’est-ce que le Commonwealth ?

Selon Ouattara, A (1982 :114) : « le Commonwealth est un ensemble des nations librement associées au sein de la communauté britannique. »

Il est évident que l’origine du Commonwealth est dans le passé impérial de la Grande Bretagne.

Pour Dibie, C.C. (2004:24): “ A free association of the former territories or colonies of the British Empire. These are the territories that were colonized by Britain World-wide and later granted independence ”.

Cela veut dire : « Une association libre des anciens territoires ou colonies de l’empire Britannique. Il s’agit des territoires à travers le monde entier qui ont été colonisés par l’Angleterre et ensuite ont obtenu leur indépendance. »

De plus, le Grand Larousse Encyclopédique (2007 :556) explique qu’il comme une association des anciennes possession de l’Empire britannique (Mozambique excepté) devenues des Etats indépendants et ayant établi entre elles une certaines solidarité plus morale que juridique.

Ces Etats sont unis par une libre allégeance à la couronne britannique ou, à défaut, par la reconnaissance du souverain de la Grande –Bretagne comme chef symbolique.

Les pays membres disposent de la même langue officielle.

L’entrée du Mozambique en 1995, un pays où le portugais est la langue officielle; fait de ce pays le seul pays membres au sein de l’organisation n’ayant pas l’anglais comme langue officielle.

De ce fait, il est probable de lier le Commonwealth à la Francophonie, raison pour laquelle il est surnommé « l’Anglophonie » par certains écrivains à cause de la ressemblance dans l’idéologie de la création des deux organisations par les deux grandes puissances coloniales (la France et la Grande-Bretagne) non seulement en Afrique, mais dans le monde entier.

2.2 L’histoire du Commonwealth

Le commonwealth c’est quoi ?

Le mot anglais « Commonwealth » date du xv siècle.

Il vient des mots « wealth », signifiant anciennement « bien être » et « common » signifiant « commun » donc d’une manière littérale il veut dire « le bien être commun. »

C’est cet esprit du bien être commun qui a probablement influencé la création de cette organisation.

Ce terme ne remet pas en cause le principe monarchique mais le despotisme, c’est-à-dire un pouvoir personnel sans limite.

Le “Commonwealth of Nations” (Commonwealth des Nations) est le nom depuis 1947 de l’Association des Anciennes Colonies ou Protectorats de l’empire britannique.

Le nom « British Commonwealth of Nations » a été imaginé par Arthur Balfour lors de la conférence impériale de 1926.

Il est le successeur de l’empire britannique , il tire ses origines des conférences Impériales à la fin des années 1920 où l’indépendance des dominions et colonies souveraines a été reconnue et finalement validée ou entérinée par le statut de Westminster comme l’indique le Dictionnaire Universel (1998 :262) :

« C’est une organisation issue du Statut de Westminster en 1931, devenue simplement Commonwealth en 1949 ».

Il a été établi comme une association de pays libres et égaux, dont l’adhésion reposait sur une allégeance commune à la couronne britannique.

L’empire britannique a été en partie démantelé après la Deuxième Guerre mondiale suite à l’émergence des mouvements indépendantistes dans les territoires assujettis (et plus particulièrement en Inde sous l’influence du pacifiste Gandhi) et à l’affaiblissement du gouvernement britannique face au coût de la guerre comme l’affirme Tetu (1988 :240-241) : « …il (site) devient alors multiracial et vraiment international.

Le Commonwealth: histoire et définition du Commonwealth

Le rôle de la monarchie est affaibli :le roi est le chef du Commonwealth mais il n’est plus qu’un symbole ».

La Birmanie et le Yémen du Sud font partie des rares colonies n’ayant jamais adhéré à l’organisation après leur indépendance respectivement en 1948 et en 1967.

Toutefois, l’exemple le plus célèbre de groupe d’anciennes colonies britanniques, les Etats-Unis, ce pays n’en fait pas partie du Commonwealth étant donné que son indépendance précède de plus d’un siècle la création de cette institution, cela est également souligné par Tetu (1988 :238) :

« L’idée du Commonwealth n’est pas récente.

On peut en faire remonter les origines aux premiers troubles de l’Empire britannique qui a agité les treize colonies d’Amérique du Nord en 1776, et qui a conduis à l’indépendance des Etats-Unis ».

L’Irlande était membre mais a quitté l’organisation lors de l’institution de la république en 1949.

Il s’est considérablement agrandi dans les dernières décennies; composé de dix (10) membres en 1956, il en regroupe 54 pays membres depuis l’entrée du Rwanda en novembre 2009.

Pour citer ce mémoire (mémoire de master, thèse, PFE,...) :
La première page du mémoire (avec le fichier pdf) - Thème :
Une étude comparative de la Francophonie et du Commonwealth
Auteur·trice·s :
Olakunle, Peter Jayeola
Olakunle, Peter Jayeola
Université :
Université d'Ilorin - Département de Français
Année de soutenance :
Mémoire présente au département de français pour l'obtention de la licence-es-lettres - 2010/2014
Télécharger ce mémoire en ligne PDF (gratuit)
Rechercher
Publier!
Publier son mémoire de fin d’études ! - WikiMemoires

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top