Financement du plan d’investissement et Etude de l’exploitation

4.2.5.3.2. Le financement du plan d’investissement

Le financement du plan d’investissement dépend des différentes sources de financement possibles. Plusieurs critères permettent de choisir tel ou tel mode de financement : le coût, le délai de réponse, les garanties exigés, …

Dans notre cas, les possibilités de financement offertes sont limitées. On étudiera de ce fait les moyens de financement du projet, ainsi que les garanties à proposer.

4.2.5.3.2.1. Le plan de financement

La partie financée par des capitaux propres sera répartie entre les deux associés comme suit :

Tableau du financement propre

Associés% du cpital social
EL HACHMI F. Zahra50%
LASRY Saida50%

Le reste du financement sera sous forme de crédit bancaire.

L’analyse des différentes formules de crédit bancaire nous a permis d’envisager les deux modes suivants :

• Crédit moyen terme réescomptable par Bank Al Maghreb : CMT-R BAM
o Objet de financement : financement des projet d’investissement concernant la création, l’extension ou la modernisation des entreprises produisant des biens et services.
o Critères d’éligibilité : Toute PME dont le total du bilan n’excède pas 15 millions de DH avant investissement, le plan d’investissement doit être égale ou inférieur à 7,5 millions de DH avec possibilité d’inclure la valeur du terrain et les BFR pour un maximum de 25% et 20% du plan d’investissement.
o Durée : 7 ans maximum (y compris la période du différé de deux ans maximum)
o Taux d’intérêt : 11%
o Montant finançable : 70% du plan d’investissement, soit 5 millions de DH. La part des fonds propres dans le financement du plan d’investissement, soit 30% peut être ramenée à 15% dans le cas où le plan serait confié à un prêt participatif de Bank Al Amal.

• Crédit jeune entrepreneur : CJE

o Objet de financement : Financement d’une première installation dans le cadre d’une société de personnes ou d’une affaire personnelle. Loi no 13-94 et 14-94.
o Critère d’éligibilité : crédit réservé aux jeunes âgés entre 20 ans et 45 ans, diplômés ou ayant une qualification professionnelle.
o Durée : Etat : 12 à 15 ans, avec un différé maximum de 10 ans.
Banque : 7 à 10 ans, avec un différé maximum de 3 ans.
o Taux d’intérêt : Etat : 5%; banque : 9%.
o Montant finançable : Le prêt est accordé conjointement par l’Etat et les établissements bancaires à hauteur maximale de 90% du montant du projet, soit l’Etat 45% et la banque 45%.

Remarque : Le crédit est plafonné à 1 million de DH par promoteur et 3 millions de DH par projet.

Notre choix est allé vers un financement par un crédit moyen terme réescomptable (CTM-R) qui nous paraît être le mieux adapté.

Ainsi le plan de financement global se présente comme suit : Tableau du plan de financement de l’investissement

BesoinMontant (en DH)RessourcesMontant (en DH)
Frais préliminaires6237Capitaux propres100000
Aménagement
Mobilier de bureau
Matériel informatiqueCMT-R
Matériel de bureau
BFR44100
Divers et imprévus
TotalTotal

4.2.5.3.2.2. Les caractéristiques du crédit

Le crédit moyen terme réescomptable (CMT-R) aura les caractéristiques suivantes :
• Montant :
• Durée : 7 ans avec deux différé.
• Modalité de remboursement : Par quadrimestre, soit 21 quadrimestres.
• Taux : 11%, soit un taux quadrimestriel de 3,53%
• Montant à payer par quadrimestre : voir tableau de remboursement de l’emprunt.

Les garanties

Il nous sera possible de fournir à la banque les garanties suivantes :
• Un nantissement en premier rang sur le fonds de commerce et le matériel;
• Une caution personnelle de l’un des associés à hauteur du montant du crédit.

4.2.5.3.3. L’étude de l’exploitation

Une étude prévisionnelle doit être faite sur une période d’au moins 5 ans pour pouvoir avoir une idée sur la rentabilité du projet d’investissement.

4.2.5.3.3.1. Le chiffre d’affaires

Pour déterminer le chiffre d’affaires prévisionnel, il faut tenir compte des éléments suivants :
• La capacité maximale de production qui est de 40 étudiants en formation initiale et 40 souscripteurs en formation continue. Cependant, suite aux résultats de l’étude commerciale, on ne peut se baser que sur 25% de cette capacité pendant la première année, avec une augmentation de 10% chaque année.
• Les conclusions des études économiques et commerciales.

Le chiffre d’affaires prévisionnel s’établit donc sur la base de la production effective ainsi que par rapport aux prix pratiqués à notre service de formation.

Notre chiffre d’affaires prévisionnel, pour la première année, sera égal à : 20 souscripteurs*2000DH*9 mois=360000

Tableau dévolution de la capacité de l’établissement

Année 1Année 2Année 3Année 4Année 5
Capacité maximale8080808080
Taux de capacité25%35%45%55%65%
Capacité prévisionnelle2028364452
Prix – inscription20002000200020002000
C A prévisionnel360000504000648000792000936000

4.2.5.3.3.2. Les achats prévisionnels

Les achats prévisionnels concernent les différentes fournitures nécessaires à la bonne marche de l’établissement. Le montant de ceux-ci peut être estimé sur la base des pratiques des professionnels du secteur. Dans ce sens, nous avons constaté que les achats représentent 30% du chiffre d’affaires. De ce fait, le tableau d’évolution des achats se présente comme suit :

Tableau d’évolution des achats

Année 1Année 2Année 3Année 4Année 5
CA360000504000648000792000936000
Taux30%30%30%30%30%
Achats108000151200194400237600280800

4.2.5.3.3.3. Les achats consommés

Les achats consommés concernent la consommation de l’établissement en électricité et eau.

On estime que le montant des achats consommés augmentera de 2% chaque année, et ce, suite à l’augmentation des effectifs inscrits.

Année 1Année 2Année 3Année 4Année 5
Electricité & eau900091809363.69550.879741.88

4.2.5.3.3.4. Les autres charges externes

Cette rubrique concerne les différentes charges externes dont l’entreprise aura besoin à savoir :
• Rémunération du personnel extérieur à l’entreprise;
• Locations et charges locatives;
• Entretien et réparation;
• Primes d’assurance;
• Frais postaux et frais de télécommunication.

o Rémunérations du personnel extérieur à l’entreprise

Ces rémunérations concernent la rémunération des formateurs et du conseiller pédagogique. Cette rémunération varie d’un établissement à un autre selon la qualité des enseignants recrutés ainsi que l’importance de la matière enseignée. Cependant, et selon les professionnels du secteur ces rémunérations représentent environ 50 à 60% du chiffre d’affaires.

Le tableau suivant indique l’évolution de la part de la rémunération du personnel extérieur à l’entreprise :

Année 1Année 2Année 3Année 4Année 5
CA360000504000648000792000936000
Rémunération180000252000324000396000468000

o Locations et charges locatives

Le local au sein duquel l’établissement sera situé est loué. Le prix de location s’élève à 100DH le m2, soit 14500DH/mois

De ce fait le montant des charges locatives est de 14500*12=174000

o Entretien et réparation

Seules les réparations sont concernées. Cependant, pour les deux premières années, aucune charge ne sera prévue du fait de la garantie des différents matériels (informatique et de bureau. Cette charge sera de 1% de la valeur du matériel à partir de la 3ème année.

Tableau des charges d’entretien et réparations

Année 1Année 2Année 3Année 4Année 5
Entretien & réparation00

o Primes d’assurance

Nous retenons deux types d’assurance :
ƒ Une assurance multirisque;
ƒ Une assurance accident de travail.
o Frais postaux et frais de télécommunication

Ces frais sont estimés à 1000DH/mois pour la ligne téléphonique et 500DH/mois pour le FAX, soit :

(1000+500)*12=18000 DH

Tableau récapitulatif des autres charges externes

Année 1Année 2Année 3Année 4Année 5
Rémunération180000252000324000396000468000
Locations & ch. Loc.120000120000120000120000120000
Entretien & Réparation
Prime d’assur.
FP & FT
Total

4.2.5.3.3.5. Les impôts et taxes

L’entreprise est naturellement soumise au régime fiscal marocain. De ce fait, elle doit supporter l’impôt des patentes, la taxe urbaine ainsi que la taxe d’édilité. Toutefois, il y a lieu de signaler que les sociétés nouvellement créées bénéficient d’une exonération de l’impôt des patentes durant les cinq premières années; mais elle n’est pas exonérée des centimes et des décimes.

De ce fait, on étudiera chaque impôt afin d’estimer le montant à dépenser par l’entreprise au cours des cinq premières années.

• L’impôt des patentes

Le tableau suivant indique l’ensemble des éléments soumis à l’impôt des patentes.

Tableau de la valeur locative

NatureMontantAbattementCoefficientVal. Loc.
Aménagements
Matériel informat.
Valeur locative

La nature de l’activité de l’entreprise la classe dans la catégorie « A ». De ce fait, on peut attribuer à cette entité la clase « A »

Le tableau suivant illustre le calcul des centimes et des décimes.

Tableau des centimes et des décimes

Base de calculTauxMontant (en

DH)

Principal de la patente
Centimes
Décimes

• La taxe urbaine

Tableau de la taxe urbaine

Base de calculTauxMontant

(en DH)

Taxe urbaine13%

• La taxe d’édilité

Base de calculTauxMontant (en DH)
Taxe d’édilité10%

Tableau récapitulatif des impôts et taxes

Année 1Année 2Année 3Année 4Année 5
Centimes
Décimes
Taxe urbaine
Taxe d’édilité
Total

4.2.5.3.3.6. Les charges de personnel

Sur la base des besoins de l’établissement en terme de ressources humaines, les salaires annuels ainsi que les charges sociales correspondantes du personnel permanent sont mentionnés dans le tableau suivant :

Tableau de la rémunération du personnel

PosteNombreSalaire mensuelSalaire annuel
Directeur pédagogique1400048000
Secrétaire1200024000
Moniteur informatique1200024000
Coursier1180021600
Total117600

Les charges sociales comprennent 7,5 de prestations familiales, 0,67% de prestations sociales à court terme, 7,39% de prestations sociales à long terme et 1,6% de la taxe de formation professionnelle soit un total de 17,7%:

117600*17,7%=

Le tableau suivant regroupe l’ensemble des charges de personnel pour les cinq premières années :

Tableau des charges de personnel

Année 1Année 2Année 3Année 4Année 5
Salaires117600117600117600117600117600
Ch. Sociales20815,220815,220815,220815,220815,2
Total138415,2138415,2138415,2138415,2138415,2

4.2.5.3.3.7. Les charges financières

Le crédit moyen terme réescomptable auprès de Bank Al Maghreb retenu par les associés pour financer le projet d’investissement aura les caractéristiques suivantes :

• Montant :
• Durée : 7 ans
• Taux : 11%
• Modalités de remboursement : par quadrimestre soit 21 quadrimestre
• Montant à payer chaque quadrimestre :

Tableau d’amortissement de l’emprunt

QuadrimestreCapital à rembourserIntérêtsMontant à payerCapital restant à rembourser
Q10
Q20
Q30
Q40
Q50
Q60
Q7
Q8
Q9
Q10
Q11
Q12
Q13
Q14
Q15
Q16
Q17
Q18
Q19
Q20
Q21

Le tableau suivant permet une récapitulation des charges financières que l’entreprise devra supporter pendant les cinq premières années :

Tableau des charges financières

Année 1Année 2Année 3Année 4Année 5
Ch. financières

4.2.5.3.3.8. Les amortissements

L’entreprise se doit de pratiquer un amortissement pour son matériel.

Pour des raisons de gestion, le choix est porté sur l’amortissement linéaire.

Tableau du type d’amortissement pratiqué

NatureMontantNombre d’annéesType d’amort.Taux d’amort.
Frais préliminaires5Linéaire20%
Aménagements10Linéaire10%
Mobilier de bureau10Linéaire10%
Matériel informatique7,5Linéaire15%
Matériel de bureau10Linéaire10%

Le tableau suivant indique les charges d’amortissement qui seront pratiquées par l’entreprise sur les cinq premières années :

Tableau des charges d’amortissement

NatureAnnée 1Année 2Année 3Année 4Année 5
Frais préliminaires
Aménagements
Mobilier de bureau
Matériel informatique
Matériel de bureau

Le tableau suivant va nous permettre de regrouper le chiffre d’affaires prévisionnel et les différentes charges prévisionnelles. Ce tableau est appelé compte des produits et charges prévisionnels :

Compte des produits et charges prévisionnels

ElémentsAnnée 1Année 2Année 3Année 4Année 5
CA
Charges d’exploitation :

Achats de F. de B. Autres ch. Externes Frais de personnel Impôts et taxes amortissements

Résultat d’exploitation
Ch. Financières
Résultat avant impôt
Impôt sur les sociétés
Résultat courant

Lire le mémoire complet ==> (La création d’entreprise: Cas de création d’un établissement de formation professionnelle privé)
Mémoire présenté pour l’obtention du diplôme du Cycle Supérieur de Gestion
Institut Supérieur de Commerce et d’Administration des Entreprises


Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *