E-paiement : déf., e-commerce et paiement électronique

E-paiement : Définitions, TPE, paiement électronique et moyens de paiement en ligne

Chapitre 2 

paiement électronique

« Dans la vie rien n’est à craindre, tout est à comprendre ».

Marie Curie

Introduction

« Lorsque l’on veut vendre sur Internet, se pose le problème du paiement électronique sécurisé.

Quelle que soit l’activité ou la taille de la société, qu’il s’agisse de biens physiques à livrer, de services ou de produits numériques délivrés en ligne… le moment du paiement en ligne est crucial.

Une étude indiquait d’ailleurs il y a quelques temps que 67 % des internautes qui réalisaient leur shopping en ligne s’arrêtaient avant la fin de ce dernier, ceci pouvant être lié au manque de choix ou de confiance, mais aussi par la peur du paiement en ligne.

C’est pourquoi les solutions de paiement se sont largement diversifiées: en plus des solutions dites « classiques« .

On voit se développer de plus en plus de solutions « modernes » dans le sens où elles se servent des nouvelles technologies comme les GSM ou le Wifi; ou alors elles s’adaptent à une demande bien particulière comme les problématiques de micro‐paiement qui ont fait leur apparition avec les offres « premium » de nombreux sites.

Ce qui a poussé les prestataires bancaires et techniques à trouver de nouvelles solutions. » [ABCMARK 10].

« Renouveler son nom de domaine, acheter des fournitures de bureau, payer ses liens sponsorisés, acheter des billets de train ou d’avion pour ses voyages d’affaires… un chef d’entreprise a mille et une bonnes raisons de recourir au paiement en ligne.

Comment choisir la bonne solution de paiement, connaître les dangers des transactions financières en ligne et les méthodes pour payer en toute sécurité : des informations indispensables pour optimiser ses achats. » [CCMF 10].

1. Définitions du e-paiement et TPE

1.1. Définition du paiement électronique E-paiement

« Le paiement électronique est un moyen permettant d’effectuer des transactions commerciales pour l’échange de biens ou de services sur Internet.

Actuellement, il est très bien implanté et utilisé par la majorité des personnes et entreprises ayant un commerce sur internet. » [LIGIMAG 10].

1.2. Définition du Terminal de Paiement Electronique TPE

« Un terminal de paiement électronique (aussi appelé TPE) est un appareil électronique capable de lire les données d’une carte bancaire, d’enregistrer une transaction, et de communiquer avec un serveur d’authentification à distance. » [MEMPAIE 09].

TPE fixe avec son pin‐pad

Figure06. TPE fixe avec son pin‐pad.

1.2.1. Fonctionnement

Un TPE peut lire une carte grâce à son lecteur de carte à puce ou par son lecteur de piste magnétique. Il a la possibilité de se connecter à un serveur d’authentification grâce à son modem.

La carte lue peut‐être une carte bancaire, un porte‐monnaie électronique ou tout autre carte à puce ou une carte au format SIM contenue dans un téléphone mobile.

Les différentes plates‐formes de paiement sont développées à partir des spécifications techniques présentées dans le Manuel du Paiement Electronique (MPE) établi par le Groupement des Cartes Bancaires (CIB).

Le TPE peut être chargé avec une liste des cartes opposées, il refusera alors toute carte se trouvant dans la liste.

2. E-commerce et E-paiement

« Le paiement électronique constitue l’un des principaux freins au développement du commerce en ligne.

Aujourd’hui encore, le grand public perçoit généralement Internet comme un espace non sécurisé où les numéros de carte bancaire peuvent être facilement volés.

Les acheteurs en ligne : motivations, 5 profils types et…

Cette peur, facilement compréhensible, est pourtant en partie exagérée dans le sens où donner son numéro de carte sur le web n’est pas plus dangereux que de le donner par téléphone ou que de confier sa carte à un serveur au restaurant.

Le risque est peut-être plus présent après la transaction, si les numéros de cartes sont imprudemment stockés sur un serveur.

E-paiement

Cependant, selon une étude France Télécom datée de Janvier 2003, la carte bancaire qui effraye tant de e‐consommateurs est paradoxalement le moyen de paiement le plus utilisé sur Internet, avec plus d’un achat sur deux réalisé (55%) grâce aux moyens bancaires classiques (CB, chèques, mandats).

Suivent ensuite les paiements via Kiosque (35%), puis 7% par service audiotel, et enfin 4% par re‐facturation de son FAI.

Parallèlement, une étude Forrester de Mai 2003 annonce que les modes de paiement privilégiés par les internautes (dans le cadre de règlements de contenus payants en ligne) sont la refacturation par son FAI (36%), loin devant la carte bancaire (11%) et la carte prépayée (10%).

Autant dire que la demande ne correspond pas vraiment à l’offre, ou que les internautes sont sous‐informés quant aux différents moyens de paiement qui existent en dehors de la traditionnelle carte bleue. » [ABCMARK 10]

3. Adaptation du paiement au contexte électronique

« Le paiement possède plusieurs modalités qui méritent une attention particulière au regard du commerce électronique.

Le moment du paiement, son lieu, les frais qui y sont relatifs, ainsi que la quittance, sont autant d’éléments susceptibles d’y être modifiés.

De la même façon, l’utilisation des moyens de paiement traditionnels tel que la carte de crédit, le chèque et l’argent comptant est différente lorsque les parties à la transaction ne sont pas en contact direct.

Enfin, les moyens de preuve sur support électronique sont différents de ceux disponibles dans le cadre du commerce traditionnel. » [JURISI 10].

Schéma de déroulement d'un achat

Figure07 : Schéma de déroulement d’un achat.

3.1. Moment du paiement

Le choix du moment où le paiement sera dû est laissé à la discrétion des parties.

Celles‐ci fixent le moment du paiement avant ou après l’exécution de l’obligation principale, en fonction de ce qui convient le mieux à leur situation particulière.

Dans la pratique du commerce électronique, le commerçant exige presque toujours le paiement au moment de l’envoi de la commande.

Il s’agit d’une forme de paiement anticipé puisque celui‐ci a lieu avant l’exécution de l’obligation.

3.2. Lieu du paiement

L’endroit où le paiement doit être effectué relève de la volonté des parties.

Lorsqu’une transaction est conclue par le biais d’un site Web, les parties semblent convenir implicitement que le lieu du paiement se situe sur la plate-forme de paiement fournie à l’adresse du commerçant.

3.3. Quittance

La quittance est une attestation écrite par laquelle le commerçant libère le consommateur de son obligation envers lui. Une fois le paiement exécuté, le consommateur a droit à celle‐ci.

Dans le contexte des environnements dématérialisés, la quittance devrait prendre la forme d’un courrier électronique.

Le simple affichage d’une page sur le site Web du commerçant ne semble pas suffisant puisque celle‐ci peut s’avérer difficile à conserver pour le consommateur.

Le courrier électronique devrait être envoyé automatiquement au moment du paiement afin de confirmer le bon déroulement de la transaction.

4. Moyens de paiement en ligne

4.1. Payer par carte bancaire

Moyens de paiement en ligne« L’acheteur utilise sa carte bancaire classique pour payer.

Il faut bien sûr vérifier que le site d’e-commerce sur lequel on fait nos achats est équipé d’un système de paiement sécurisé.

C’est un mode de cryptage des données personnelles (nom, adresse, coordonnées bancaires) qui les rend invisibles et donc qui ne peuvent pas être récupérées par les hackers.

Une fois certain de la sécurisation du site, le payeur communique ses coordonnées: Nom et coordonnées bancaires (16 chiffres + 4 chiffres de la date de validité + 3 chiffres du pictogramme au dos de la carte). » [CCMF 10].

4.2. Payer par e-numéro de carte

C’est un moyen de paiement en ligne rattaché à la carte bancaire qui permet de payer sans donner son numéro de carte bancaire.

Des e-numéros sont attribués, des numéros de carte bancaire temporaires.

4.3. Payer sans carte bancaire

Ce sont des services très appréciés par les internautes: ils permettent de régler ses achats sans communiquer son numéro de carte bancaire. Ils offrent aussi des tas de services connexes très intéressants pour un chef d’entreprise.

Le fameux service Paypal et son concurrent Google Checkout.

Ces solutions de paiement en ligne nécessitent une adresse email et un numéro de carte bancaire (vous le communiquez uniquement à Paypal lors de l’inscription).

Avec un compte Paypal, vous pouvez également recevoir de l’argent: vendre un objet, demander un transfert d’argent…

Pour citer ce mémoire (mémoire de master, thèse, PFE,...) :
La première page du mémoire (avec le fichier pdf) - Thème :
Conception et réalisation d’une plate-forme de commerce électronique
Auteur·trice·s :
Mr SICHAIB Abdeldjalil & Mr MACHANE Rachid
Mr SICHAIB Abdeldjalil & Mr MACHANE Rachid
Université :
Ecole nationale supérieure d’informatique - Option: Systèmes d’informations & Systèmes Informatiques
Année de soutenance :
Mémoire de fin d’études pour l’obtention du diplôme d’Ingénieur d’Etat en Informatique - 2009-2017
Télécharger ce mémoire en ligne PDF (gratuit)
Rechercher
Publier!
Publier son mémoire de fin d’études ! - WikiMemoires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page