Critères de sélection d’une technologie Optique Sans Fil - WikiMemoires

Critères de sélection d’une technologie Optique Sans Fil


Titre 5: Autres Critères de sélection d’une technologie Optique Sans Fil
Lors de notre étude des technologies sans fil, nous nous sommes uniquement intéressés aux coûts comme critères de sélection. Dans le cadre de la comparaison entre les technologies optiques et hertziennes, ce facteur de différentiation est essentiel, car les systèmes optiques et hertziens offrent des performances comparables (distance, bande passante, flexibilité…) sous des contraintes de nature proche (ligne de vue, climat,..).
Toutefois, au cours de notre comparaison avec des concurrents plus éloignés, nous avons ressenti qu’une approche basée uniquement sur les coûts serait nécessairement lacunaire. Les alternatives filaires et les lignes louées présentent en effet des caractéristiques différentes qui peuvent justifier les différences de prix rencontrées.
D’autre part, certains facteurs pratiques, comme l’absence ou l’existence de ligne de vue, peuvent exclure d’office les systèmes sans fil au profit des autres technologies. Ces différentes alternatives de communication ne sont donc pas toujours substituables. Ce sont des produits différents s’adressant à des marchés distincts.
En plus des critères de distance, de bande passante et de coûts précédemment étudiés en profondeur, nous devrons donc nous concentrer sur d’autres critères de sélection inévitables lors de notre étude future des applications de l’OSF (technologie Optique Sans Fil):

1) L’existence ou l’absence de ligne de vue:

L’inexistence de ligne de vue exclue catégoriquement l’utilisation des technologies sans fil étudiées. Les systèmes filaires et les lignes louées sont insensibles à ce facteur.

2) Le besoin d’une connexion fiable:

Même si les technologies sans fil actuelles présentent une disponibilité et un taux d’erreur acceptables dans la plupart des cas, certaines applications nécessitent un niveau de fiabilité très élevé que les technologies sans fil ne peuvent pas offrir. Il faudra dans ce cas recourir aux technologies filaires ou aux lignes louées.

3) Le besoin d’une implémentation rapide:

Les technologies filaires nécessitent l’installation d’un médium qui peut facilement durer plusieurs mois. Lorsque la situation nécessite un court délai de connexion, les technologies sans fil présentent un avantage car elles peuvent être montées en quelques heures seulement.
Notons que parmi les systèmes sans fil, les dispositifs optiques permettent un déploiement plus rapide comme ils ne nécessitent pas l’obtention d’une licence qui peut durer plusieurs semaines. Les lignes louées autorisent également des connexions rapides, à condition que les travaux d’installation soient effectués rapidement.

4) La durabilité de la connexion:

Lorsque le besoin d’interconnexion est temporaire, l’investissement dans l’installation de systèmes filaires est économiquement non justifié.
L’utilisation de technologies sans fil, nécessitant un investissement plus faible, devient intéressante pour des connexions moins durables de quelques années. Par contre, pour des besoins d’interconnexion de quelques mois, les lignes louées s’imposent.

5) Les ressources, besoins et risques financiers:

La capacité à investir dans une solution d’interconnexion dépend des ressources financières de l’entreprise. C’est pourquoi, même si la solution optimale serait l’installation d’une solution filaire, l’entreprise est parfois contrainte, par manque de fonds suffisants, de recourir temporairement aux solutions sans fil ou aux lignes louées.
De plus, comme les technologies sans fil et les lignes louées permettent l’installation rapide d’une connexion, elles autorisent également de percevoir rapidement les revenus engendrés par cette connexion.
Par rapport à la location d’une ligne, l’acquisition du lien implique toutefois la prise d’une position financière plus ou moins risquée. On ne sait en effet jamais prévoir exactement l’utilisation qui en sera faite et les revenus qu’il permettra de générer. Le paiement d’une prime de risque explique en partie les prix élevés demandés par les propriétaires des lignes louées à leurs locataires.
Le Tableau n°26 évalue les technologies étudiées selon les critères de sélection abordés ci-dessus. Remarquons que nous avons regroupé les technologies sans fil optiques et hertziennes, comme elles ne se différencient pas beaucoup selon ces critères.
Tableau n°26: Evaluation des systèmes d’interconnexion sans fil, filaires et des lignes louées selon les autres critères de sélection.

SANS FIL FILAIRE LIGNES LOUEES
Fiabilité Moyenne Grande Grande
Besoin ligne de vue Oui Non Non
Rapidité d’implémentation/ Rapide Lent Rapide
Coût d’abandon Moyen Elevé Nul
Répartition coûts Un peu en investissement. Beaucoup d’entretien, garantie… Presque tout en investissement. Peu d’entretien Intégralité en coûts récurrents

La figure n°19 représente l’ensemble des critères de sélection des technologies de façon graphique. Ils sont regroupés selon trois axes correspondant chacun à un type de connexion (sans fil, filaire où lignes louées). De cette manière, on associe à chaque type de connexion les critères qui la discriminent le plus par rapport aux autres.
Les technologies sans fil, par exemple, seront uniquement utilisées dans des applications où il existe une ligne de vue, où les exigences en terme de distance et de bande sont compatibles avec les performances des technologies sans fil et où une fiabilité de haut niveau n’est pas requise.
Les systèmes sans fil se distinguent des systèmes filaires par une plus grande flexibilité et un étalement des coûts au cours de la période d’utilisation. Ils se distinguent également des lignes louées par le fait qu’on en a la propriété.
Figure n°19: Représentation des marchés de connexions et des critères de sélection.
Autres critères de sélection d’une technologie sans fil
Source : Valentin Bauwens
Les trois ensembles dessinés autour des axes représentent les marchés des connexions sans fil, filaires et loués. Les surfaces des ensembles situés en dehors des intersections représentent les situations où les facteurs discriminants d’un type d’interconnexion sont tellement importants par rapport à ceux des autres types d’interconnexions que seule une technologie peut être employée et n’a donc aucune concurrence.
Par contre, les surfaces situées au niveau des intersections représentent des situations où des facteurs discriminants d’une seule technologie n’ont pas une importance beaucoup plus grande que les autres. Dans cette situation, les technologies sont en concurrence et le choix d’un type d’interconnexion se fera en mettant en regard l’importance relative des différents critères de sélection et le coût des technologies.
Décrivons, à l’aide de la figure n°19, les différents segments du marché des technologies sans fil en fonction de l’importance des critères de sélection et de la situation concurrentielle qui y prévaut:
Dans le segment vert, les technologies sans fil sont les seules à pouvoir être utilisées.
Il s’agira par exemple de circonstances dans lesquelles:

  • – Les conditions rendant possible l’utilisation de technologies sans fil sont remplies (ligne de vue, distance et bande passante compatibles, haute fiabilité non requise)
  • – Une rapidité d’implémentation est indispensable
  • – Aucun opérateur ne propose la location d’une ligne

Dans le segment jaune, les technologies sans fil sont en concurrence avec les lignes louées. Il s’agira par exemple de circonstances dans lesquelles:

  • – Les conditions rendant possible l’utilisation de technologies sans fil sont remplies
  • – Une connexion est requise pendant seulement quelques semaines
  • – Un opérateur propose la location d’une ligne

Dans ce cas, le choix se fera en comparant les coûts respectifs des technologies sans fil et des lignes louées.
Dans le segment bleu, les technologies sans fil sont en concurrence avec les technologies filaires. Il s’agira par exemple de circonstances dans lesquelles:

  • – Les conditions rendant possible l’utilisation de technologies sans fil sont remplies
  • – Aucun opérateur ne propose la location d’une ligne

Dans ce cas, le choix se fera en comparant les coûts respectifs des technologie sans fil et filaires et en les mettant en regard avec les besoins de rapidité ou d’étalement des coûts.
Dans le segment orange, les technologies sans fil sont en concurrence avec les technologies filaires et les lignes louées. Il s’agira de circonstances dans lesquelles:

  • – les conditions rendant possibles l’utilisation de technologies sans fil sont remplies
  • – Un opérateur propose la location d’une ligne
  • – Il n’y pas d’impératifs en ce qui concerne la rapidité de l’implémentation ou l’étalement des coûts.

Il convient de réaliser une comparaison des coûts des trois solutions, pondérée par les avantages et inconvénients respectifs des technologies.
Remarquons également que les critères abordés ci-dessus n’ont pas tous la même importance dans la sélection d’une technologie sans fil.
Certaines conditions sont indispensables à l’utilisation de ces technologies:

  • – Besoins de distance et de bande passante compatibles
  • – L’existe de ligne de vue
  • – Haute fiabilité de la connexion non requise

Les autres ne font que favoriser les technologies sans fil dans certaines circonstances:

  • – Besoins de rapidité d’implémentation
  • – Connexion peu durable
  • – Absence d’un opérateur offrant des lignes louées
  • – Besoin d’étalement des coûts

Au cours de l’analyse des applications de l’optique sans fil, nous étudierons donc prioritairement les critères de sélection qui rendent POSSIBLE l’utilisation de cette technologie

Titre 6: Conclusion

L’objectif de ce chapitre était d’évaluer la compétitivité technique et économique des dispositifs optiques sans fil par rapport aux principales techniques de communications concurrentes : les faisceaux hertziens, les technologies filaires et les lignes louées
LES FAISCEAUX HERTZIENS, concurrents les plus proches des technologies optiques sans fil, présentent des capacités similaires en terme de distance et de bande passante. Afin de les départager, nous avons donc dû faire une comparaison approfondie des coûts d’investissements et des coûts récurrents dont nous avons calculé la valeur actuelle nette.
Comme une grande partie des coûts étudiés dépendent de la distance couverte par le lien et de la bande passante qu’il transporte, les résultats varient également en fonction de ces facteurs. Une autre variable influençant fortement la compétitivité économique des produits OSF (technologie Optique Sans Fil) par rapport aux faisceaux hertziens est la présence ou l’absence de licences à payer pour l’utilisation des fréquences hertziennes.
Les résultats de ne nos calculs montrent que globalement, les technologies OSF sont plus compétitives pour des liens de bandes passantes élevées sur des distances plus faibles et qu’elles perdent de leur compétitivité au fur et à mesure que la distance des liens augmente et que leur bande passante diminue.
De plus, grâce à la modélisation des coûts, nous avons pu déterminer les portées compétitives de liens OSF (technologie Optique Sans Fil) de diverses bandes passantes, c’est-à-dire, la distance au-delà de laquelle le lien OSF (technologie Optique Sans Fil) n’est plus compétitif par rapport aux technologies hertziennes.
LES TECHNOLOGIES FILAIRES se différencient des technologies OSF, du point de vue économique, par l’existence de deux coûts d’investissement additionnels liés à l’achat et à l’installation du médium. Le coût de cette installation, très variable en fonction des circonstances et des méthodes d’installation utilisées, peut s’élever à une fraction très importante des coûts totaux.
En général, les technologies OSF sont moins onéreuses que les technologies filaires, lorsqu’elles sont utilisées en ville. Cependant, contrairement à ce que prétendent les constructeurs OSF, il peut arriver que les technologies filaires reviennent moins chères que les liens OSF (technologie Optique Sans Fil).
LES LIGNES LOUEES, quant à elles, peuvent coûter annuellement plusieurs fois le prix des liens optiques de bandes passantes équivalentes mais demandent un investissement initial moindre.
Cependant, lors de la comparaison avec les technologies filaires et les lignes louées, une approche basée uniquement sur les coûts serait nécessairement lacunaire, comme ces différentes alternatives de communication ne sont pas toujours substituables.
C’est pourquoi nous avons énuméré, catégorisé et hiérarchisé différents critères de sélection, tels que l’existence de ligne de vue ou la rapidité d’implémentation, pouvant intervenir dans le choix d’une technologie OSF (technologie Optique Sans Fil).
Parmi ceux-ci, certains RENDENT POSSIBLE l’utilisation de dispositifs optiques alors que d’autres ne font que la FAVORISER dans certaines circonstances. Dans le chapitre suivant, nous nous concentrerons donc essentiellement sur la première catégorie de critères.


Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!