Le tourisme réceptif au Brésil : l’hospitalité touristique

  1. L’hospitalité dans une prestation touristique sur mesure
  2. Etat des lieux du tourisme mondial et demande d’hospitalité
  3. L’influence d’Internet sur le tourisme mondial
  4. Les acteurs du tourisme mondial et le nouveau canal Internet
  5. Prestation du service sur mesure dans le marché du tourisme
  6. Le FIT, la principale cible du marché du voyage sur mesure
  7. Tours opérateurs face à la demande du tourisme sur mesure en France
  8. Etude de la demande touristique française : Service sur mesure
  9. L’écotourisme au Brésil : atouts et faiblesses touristiques
  10. Le tourisme réceptif au Brésil : l’hospitalité touristique
  11. Les agences réceptives brésiliennes et le tourisme sur mesure
  12. Les agences réceptives, clefs de voute du tourisme sur mesure
  13. L’hospitalité dans le tourisme : Approches de l’hospitalité
  14. Les domaines de l’hospitalité dans le tourisme
  15. L’hospitalité touristique dans le domaine social
  16. L’hospitalité commerciale dans le tourisme
  17. L’hospitalité touristique vue par les professionnels du tourisme
  18. Exemple de relation tours opérateurs et agences réceptives
  19. Le tourisme d’expérience et l’hospitalité
  20. La conception et la réalisation d’un voyage autour de l’hospitalité

1.4.2 Perception de l’hospitalité au Brésil
De manière assez unanime, l’ambiance brésilienne est souvent représentée par la joie, la sympathie, la musicalité, la cordialité, la sensualité, le sourire et l’hospitalité. Les Brésiliens étant fiers de recevoir des étrangers dans leur pays, ils manifestent leur hospitalité au travers de milliers de petits gestes.
Dans « The Hospitality and Courtesy in Brazil: the country perceived by foreigners », Carlyle Tadeu Falcão de Oliveira et Paulo Emílio Matos Martins (2009) font référence au colloque sur la Culture Brésilienne de l’Hospitalité en 2006 à Sao Paulo. Durant cet évènement, une définition a été donnée par de nombreux touristes étrangers qui visitent le Brésil : « Un peuple fraternel, affectueux, spontané, cordial, authentique, joyeux, généreux, fêtard et bruyant»38. Par ailleurs, les entrepreneurs du secteur de l’hôtellerie étranger, qui ont participé au colloque, ont indiqué que la convivialité et la chaleur humaine étaient dans la manière brésilienne d’être et qu’elles constituaient un grand différentiel réceptif.
Pour renforcer cette idée de l’hospitalité en tant qu’atout culturel des Brésiliens, les auteurs font référence au sociologue Holanda: « (…) La contribution brésilienne à la civilisation sera la cordialité – nous donnerons au monde « l’homme cordial ». L’hospitalité, la générosité, vertus si vantées par des étrangers qui nous visitent, représentent, en effet, un trait qui définit le caractère du brésilien (…) » (1997 : 146)39
Ces différentes descriptions de l’hospitalité brésilienne correspondent à une définition très vaste de l’hospitalité dans le langage courant, qui regroupe la cordialité, l’accueil, la réception dans un pratique volontariste. Cette définition au sens large sera affinée dans la deuxième partie de ce mémoire. En ce qui concerne le Brésil, on peut analyser l’hospitalité selon deux approches : la perception de l’hospitalité au Brésil par les étrangers et le « jeitinho brasileiro ».

38 Traduction auteur : « Um povo irmão, afetivo, espontâneo, cordial, autêntico, alegre, generoso, festeiro e barulhento. ».
39 Traduction auteur : « A contribuição brasileira para a civilização será a de cordialidade – daremos ao mundo o “homem cordial”. A lhaneza no trato, a hospitalidade, a generosidade, virtudes tão gabadas por estrangeiros que nos visitam, representam, com efeito, um traço definido do caráter do brasileiro (…). ».

a) Perception de l’hospitalité au Brésil par les étrangers
Si les professionnels du tourisme au Brésil sont résolus à mettre en avant « l’hospitalité brésilienne », on peut s’interroger sur la perception de cette hospitalité par les étrangers. Selon les recherches effectuées par la CNT – SENSUS, la recherche mondial,40 le Brésilien est considéré comme heureux, amical, fiable et dévoué dans presque tous les pays dans le monde. Ci-dessous (cf. Tableau 4 et 5) les notes accordées au Brésil :
L’Hospitalité – CNT Sensus – Brazil total
Tableau 4 : L’Hospitalité – CNT Sensus – Brazil tota
L’Hospitalité – CNT Sensus – World total
Tableau 5 : L’Hospitalité – CNT Sensus – World total
On notera cependant que les différences de perception sont assez nombreuses selon les pays. Globalement, les plus réceptifs à l’hospitalité brésilienne sont l’Europe et le Moyen Orient. Il est assez difficile d’expliquer l’origine de ces disparités d’opinions. On peut émettre l’hypothèse qu’en fonction des cultures l’informalité liée à l’hospitalité brésilienne puisse poser des problèmes. A moins que ce soit les faiblesses structurelles et la qualité parfois défaillante du service dans le tourisme qui affectent négativement la perception de l’hospitalité. Ces problèmes structurels sont d’ailleurs mis en avant par une étude du SENAC en 2002. Elle indique clairement un faible niveau de professionnalisme lié à des lacunes dans la pratique des langues étrangères ou dans les bases des services commerciaux.
b) Le « jeitinho brasileiro »
Comment parler de l’hospitalité brésilienne sans parler de la principale caractéristique connue du Brésilien : le « jeitinho brasileiro » ? Il n’existe pas de traduction littérale à proprement parler. On pourrait parler de « la manière brésilienne » qui est à la fois une manière d’être et un arrangement. Le « jeitinho » brésilien est une manière d’être, permettant de contourner les obstacles et de briser le coté impersonnel de la bureaucratie, en privilégiant une solution cordiale du problème. En quelques mots, une sorte de « système D » institutionnalisé, fait de débrouillardise et d’astuce, où bienveillance, insouciance, connivence, et bonne volonté sont censées triompher de l’adversité.
Si ce « jeitinho » peut être considéré comme négatif, car encourageant la ruse, le déni des lois, ou le rejet du formalisme, il est aussi considéré comme porteur de dynamiques positives, comme la créativité, l’improvisation, la résolution de problèmes (Barbosa, 1992).
Cette caractéristique brésilienne a comme particularité de trouver des solutions pour tout simplifier et rendre la relation moins impersonnelle. En considérant l’hospitalité dans un univers plus large, on peut penser que l’invité, même s’il est accueilli par un établissement commercial, veut vouloir vivre cette relation de proximité et de facilité autorisée par le « jeitinho » brésilien.
L’hospitalité à la brésilienne met aussi en avant un paradoxe supplémentaire dans l’hospitalité touristique. Cette hospitalité que l’on peut qualifier d’informelle fait la réputation du Brésil mais peut aussi générer un sentiment d’inhospitalité selon des critères formels comme l’accueil dans le l’hôtellerie, le service client ou ce qu’on appelle communément l’étiquette. Dès lors, si un manque de formation est constaté au regard du professionnalisme des structures d’accueil touristiques au Brésil, peut-on pousser vers une amélioration des critères formels sans endommager ou détruire l’hospitalité Brésilienne ?
Comment concilier l’hospitalité informelle du Brésil avec la formalisation nécessaire pour sa mise en œuvre dans une prestation touristique ?
La place de l’hospitalité dans une prestation touristique sur mesure
Lire le mémoire complet ==> (Cas de la relation entre les tours opérateurs en France et les agences réceptives au Brésil)
Mémoire – Master 2 professionnel : Tourisme Culturel et Territoires: Ingénierie de Projets
Université Sorbonne l’UFR Arts et Médias – Département Médiation Culturelle

Cliquez sur suivant article pour lire la suivante partie de ce mémoire:

Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
Publier son mémoire!
WikiMemoires - Publier son mémoire de fin d’études !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *