La concurrence du marché de la formation professionnelle

3.2. Le marché de la formation professionnelle privée (FPP)

3.2.2. Analyse de la concurrence

A travers notre étude documentaire et notre enquête sur le terrain, nous avons pu classer la concurrence en concurrence directe et indirecte.

3.2.2.1. La concurrence directe

Notre étude nous a permis de distinguer essentiellement trois groupes de concurrents directs. Nous avons classé leurs caractéristiques en points forts et points faibles.

L’office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT)

Tableau n°18 : Points forts et points faibles de l’OFPPT

Points fortsPoints faibles
Formation jugée de qualité et de rigueur dans le contenuImage perçue dévalorisée par les étudiants
Assise financière importanteFormateurs démotivés
Moyens pédagogiques importantsCapacité d’accueil faible
Partenariats avec les entreprisesNégligence de la formation en savoir- faire et être

La formation professionnelle privée

Dans les formations professionnelles privées, plusieurs types d’établissements peuvent être distingués :

  • • Des établissements affiliés,
  • • Des établissements franchisés,
  • • Des petits établissements.

Tableau n°19 : Points forts et points faibles de la formation professionnelle privée

Points fortsPoints faibles
Souplesse et adaptabilité des structuresProblème de solvabilité de la demande sociale
Ouverture sur des activités parascolaires qui développent les savoirs faire et agirAbsence de qualité et de rigueur dans la formation
Développement de la formation en communicationAbsence de rigueur dans la sélection des étudiants
Partenariats avec des groupes étrangersNon-équivalence des diplômes avec ceux du public

‰ Les autres concurrents directs

On a relevé essentiellement un établissement à statut particulier : Ecole française des affaires (EFA) qui est soumis au statut de l’enseignement français :

Tableau n°20 : les points forts et les points faibles de l’EFA

 

Points fortsPoints faibles
Appartenance à un autre système de formation (système français)Faible capacité d’accueil
Assise financière importanteEmplacement lointain
Image perçue très positive aussi bien par les étudiants que par leurs parents

3.2.2.2. La concurrence indirecte

Deux grandes tendances constituent des concurrents indirects pour la formation professionnelle privée:
• L’enseignement supérieur au Maroc
• L’étranger

3.2.2.2.1. L’enseignement supérieur au Maroc

Dès la rentrée universitaire prochaine 2003-2004, l’université transcende sa formation académique pour privilégier le savoir et le savoir-faire.

Elle se convertit en un système plus souple, plus dynamique où les modules, les passerelles et les semestres sont les maîtres mots. Ainsi, en plus des filières propres à chaque université, plusieurs autres ont été annoncées.

L’étudiant ne sera plus livré à lui-même pour choisir sa filière. Un comité d’accueil et d’information aura pour fonction d’optimiser l’orientation de chacun selon projet professionnel et ses pré-requis (notes, acquis ou expérience professionnelle.)

Le marché de la formation professionnelle privée FPP

Le changement atteint aussi le cheminement du cursus universitaire : le diplôme d’études universitaires générales ou professionnelles (DEUG, DEUP) mènera vers une licence d’études fondamentales ou une licence d’études professionnelles. A leurs tours celles-ci déboucheront sur un Master ou un Master spécialisé. Le premier aboutira à un cycle doctoral, pendant que le second aura plus une vocation professionnelle.

Les dernières statistiques relatives aux universités au Maroc sont données par le tableau suivant :

Tableau n° 21 : Statistiques relatives aux universités au Maroc

Etablissement de formation des cadresNombreEffectif étudiant 2001/2002
Etablissements à dominance scientifique et technique206885
Etablissements à dominance économique, juridique et sociale142562
Etablissements à dominance pédagogique232856
Etablissements à dominance militaire3
Total6012303 (sans les établissements militaires)

Source : Forum de l’étudiant : 2002-2003

On distingue l’enseignement supérieur public et privé

3.2.2.2.1.1. L’enseignement supérieur public
• Universitaire

Le tableau suivant montre clairement le nombre des étudiants qui se sont inscrits au titre de l’année 2002 :

Tableau n°22 : effectifs des étudiants universitaires année 2002

Statistiques 2001-2002Evaluation
Etablissement de formation des cadres59
Effectif des étudiants11 382

Source : Forum de l’étudiant avril 2002

• Des grandes écoles

De renommée nationale et internationale, ces écoles attirent un grand nombre de candidats. Mais leur capacité d’accueil, conditionnée par la sélection à des concours d’accès écrits et oraux sévères, est limitée.

3.2.2.2.1.2. L’enseignement supérieur privé

Dans la mesure où le nombre de bacheliers est appelé à avoisiner les 300 000 en 2010, et où la réforme de l’enseignement stipule un partenariat effectif entre la formation publique et privée, il est à présager un avenir à ce secteur en continuelle progression.

L’effectif des bacheliers dépasse la capacité d’accueil des établissements publics.

Les écoles supérieures privées ont pu gagner la reconnaissance de l’entreprise grâce à leur alignement sur les besoins du marché de l’emploi en terme de formation, couvrant tous les domaines, et réservant une part importante aux stages et à la pratique.

D’un autre coté, la réforme de l’enseignement notifie clairement une régulation du secteur pour l’ériger en partenaire du public. Aujourd’hui, il y a opportunité à ce que l’enseignement privé soit reconnu par l’Etat, à ce qu’il ait une association avec les universités, à ce qu’il ait des passerelles avec l’enseignement universitaire dans les deux sens.

Plus encore, la loi donne la possibilité de création d’une faculté privée selon des balises à mettre.

3.2.2.2.2 L’étranger

L’étranger continue à attirer un grand nombre des étudiants. C’est ce qui est ressorti des informations recueillies lors des focus groupes étudiants.

Les étudiants estiment que les diplômes étrangers sont mieux reconnus par les entreprises que les diplômes marocains.

En outre, les étudiants estiment, qu’à dépenses égales, l’étranger offre un cadre d’études et de recherche motivant qui a un impact certain sur la personnalité de l’étudiant.

Lire le mémoire complet ==> (La création d’entreprise: Cas de création d’un établissement de formation professionnelle privé)
Mémoire présenté pour l’obtention du diplôme du Cycle Supérieur de Gestion
Institut Supérieur de Commerce et d’Administration des Entreprises


Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *