Louis Ferdinand Céline, le prophète maudit - WikiMemoires

Louis Ferdinand Céline, le prophète maudit


Louis Ferdinand Céline, le prophète maudit

Université Hassiba Benbouali de Chlef
Faculté des Langues Étrangères Département de français

Spécialité : Littérature et civilisation française

MÉMOIRE DE MASTER

CÉLINE, LE PROPHÈTE MAUDIT

Louis-Ferdinand Céline, le prophète maudit

Présenté par :
BOUGHRIET Yassine

Dirigé par :
Pr. SLIMANI Eldjamhouria

Devant le jury composé de :
Mr. AÏT DJIDA Mohand Amokrane Président du jury
M. KASSOUL Mohammed Examinateur
Mme. SLIMANI AÏT SAADA Eldjamhouria Rapporteur

2019-2020

À Lucette Destouches

Remerciements

Je tiens à remercier tous ceux qui ont participé, de près ou de loin, à la réalisation de ce travail, notamment ma directrice de recherche : Madame SLIMANI Eldjamhouria et mes parents. Mais, mes plus grands remerciements vont à Louis- Ferdinand Céline pour ses œuvres, sans lesquelles ce travail n’aurait pas vu le jour.

Résumé

Louis-Ferdinand Céline, né le 27 mai 1894 à Courbevoie est un célèbre écrivain français du XXe siècle qui occupe une place particulière dans la littérature française. Admiré par certains critiques et non des moindres, honni par d’autres il n’a cessé de se démarquer par ses prises de positions antisémites et politiques se battant par humanisme pour plus d’égalité sociale.

Son œuvre majeure reste Voyage au bout de la nuit qui a reçu le prix Renaudot et publiée en 1932 et qui est suivie de Mort à crédit paru en 1936. Ses pamphlets virulents et jugés antisémites, parus entre 1936 et 1941lui valent une condamnation à un an de prison et à l’indignité nationale, ce qui contribue à alimenter injustement une réputation sulfureuse et donner raison à ses détracteurs.

Or, c’est cet aspect de l’écrivain qui a motivé notre recherche, car nous visons à travers l’étude de ses pamphlets à mieux comprendre l’auteur et son œuvre. À travers l’analyse que nous proposons, nous tenterons de cerner l’humanisme de Céline en prenant en considération son évolution idéologique et littéraire afin de démontrer combien il était prophétique et combien son œuvre est toujours actuelle.

Louis-Ferdinand Céline, born May 27, 1894, in Courbevoie, is a famous French writer of the 20th century who occupies a special place in French literature. Admired by some critics and not the least, scorned by others, he has not ceased to distinguish himself by his anti-Semitic and political positions fighting for humanism for more social equality.

His notable work is Journey to the End of the Night (Voyage au bout de la Nuit), which received the Renaudot Prize, was published in 1932 and which is followed by Death On Credit (Mort à Credit), published in 1936. His sharp pamphlets, deemed anti-Semitic, published between 1936 and 1941, lead to a one-year sentence of prison and earned him national indignity, which unjustly contributed to fuel a sulphurous reputation and to give reason to his detractors.

However, it is this aspect of the writer that prompted our research since we aim through the study of his pamphlets to better understand the author and his work.Through the analysis that we offer we will try to identify Celine’s humanism by taking into consideration his ideological and literary evolution to demonstrate how prophetic he was and how his work is still current.

Sigles et abréviations

B.B.C : La British Broadcasting Corporation
E.D.F : Électricité de France
FMI : Fonds Monétaire International GLDF : La Grande Loge de France
LGBT : Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transgenres
Nazisme : Le Parti national-socialiste des travailleurs allemands
N.O.M : Nouvel Ordre mondial
O.I.T : L’Organisation internationale du Travail OMS : L’Organisation mondiale de la santé ONU : L’Organisation des Nations Unies
R.M.S : Royal Mail Ship
RTT : Réduction du Temps de Travail SDN : La Société des Nations
SNCF : La Société nationale des chemins de fer
S.T.O : Le Service du Travail obligatoire
URSS : L’Union des républiques socialistes soviétiques

Introduction Générale

Céline, le prophète maudit

« Vous verrez que je finirais par être l’auteur le plus maudit du siècle1. »

C’est à travers ces paroles prophétiques que Louis Ferdinand-Céline, savait dès le début, ce qu’il lui arriverait. Exil, censure, rabaissement, tel fut le sort réservé à Céline après la parution de ses trois pamphlets antisémites2, où, il dénonce la machination de certains États européens qui poussent le monde vers une seconde guerre mondiale qui malheureusement se déclenchera en 1939. Loin d’être un simple réquisitoire, l’auteur s’attaque aux hommes et par-dessus tout aux Juifs qu’il juge être la cause ultime qui pousse le peuple français à entrer en guerre contre l’Allemagne d’Hitler. Cette prise de position l’étiquettera comme antisémite, incitant à la haine raciale durant une époque sensible de l’histoire.

Qualifié de tous les noms par ses pairs « Raciste, collaborateur, traître…etc. », abandonné par ses proches, Céline finira par devenir ce qu’il a avancé. L’écrivain maudit de la littérature française.

Cependant, Louis Ferdinand Céline est aussi considéré comme une figure incontournable de la littérature française du XXe siècle, grâce à ses romans autobiographiques, notamment Voyage au bout de la nuit. Une œuvre majeure de la littérature française qui tend à démontrer la déshumanisation de l’homme.

Il faut aussi souligner que cet auteur ne peut être abordé, sans mentionner son style novateur qu’il qualifiera de « … l’opium sans pipe ni autel… » 3 Un style alignant, la prose académique avec le langage parlé, voire argotique, afin de véhiculer l’émotion qu’il placera au centre de son œuvre. Une tâche ardue qu’il réalisera au détriment de sa santé pour prouver au monde littéraire que le langage écrit avant lui était à sec.

Un demi-siècle après sa mort, cet écrivain suscite encore de nombreuses recherches universitaires qui s’attellent à analyser ses différents écrits (romans et pamphlets) en cherchant à comprendre l’œuvre, ainsi que son auteur.

En effet, ce dernier n’a cessé d’être clivant tout au long de sa carrière littéraire. Considéré tout d’abord comme un humaniste fulgurant, grâce à Voyage au bout de la nuit qui a été adulé par toute la critique. Puis, surnommé « Le nouveau Zola » par la gauche qui voyait en lui le porte-parole du socialisme français, après son discours « Hommage à Zola 1» en 1933, il devient, par la suite, le pamphlétaire ignoble dont la haine et la colère envers les sémites ne cessent, jusqu’à présent, d’entacher ses œuvres littéraires, particulièrement ses livres édités après-guerre (Nord, D’un château l’autre, Rigodon… etc.)

L’ombre de l’antisémitisme et du collaborationniste reste associé au nom de Louis Ferdinand Céline et c’est l’un des motifs qui nous a poussés à entamer cette recherche et à nous attarder sur ses pamphlets, afin de cerner cet auteur qui évoque à la fois, la complexité et la confusion. Ainsi, nous tenterons de démontrer, si le combat idéologique de Louis Ferdinand Céline, à travers l’étude de ces trois pamphlets, à savoir : Bagatelles pour un massacre, L’École des cadavres, Les Beaux draps est celui d’un notoire antisémite, ou bien d’un visionnaire en avance sur son temps.

Pour tenter de répondre à cette problématique, il nous faudra au préalable nous interroger sur l’origine de cette étiquette d’antisémite qui est accolée au nom de Céline et pour ce faire nous avons émis les hypothèses suivantes :

– Nous supposons que l’antisémitisme de Louis-Ferdinand Céline est transmis par son entourage.

– Il nous apparaît que la haine de Céline est dirigée, non pas envers la totalité des Juifs, mais envers des Juifs sectaires.

– Nous présupposons que le verbe cru de l’auteur et sa violence ont compromis le message de ses pamphlets.

Afin de vérifier ces hypothèses, nous articulerons notre travail autour de deux grandes parties. Dans la première partie, nous retracerons le parcours littéraire et idéologique de l’auteur, grâce à sa biographie. Nous essayerons de comprendre le cheminement idéologique de Céline, ainsi que la raison de sa révolte et de sa haine envers les Juifs, car comme dans toute haine ou révolte, il y’a un élément déclencheur. Cet élément déclencheur est le but premier de cette partie qui vise à clarifier la question de l’antisémitisme de l’auteur qui nous permet de confirmer si l’étiquette qui entache le nom de Louis-Ferdinand Céline et ses pamphlets se révèle être fondée ou non.

___________________________________________

  • 1 Préface aux Lettres à la N.R.F. 1931-1961 de Louis Ferdinand Céline par Philippe Sollers, Gallimard, 1991, Paris.
  • 2 Nous travaillons sur Bagatelles pour un massacre 1937, L’école des cadavres 1939, Les beaux draps 1941.
  • 3 Louis Ferdinand CÉLINE, D’un Château l’autre, Folio, 2010, Paris.
  • 1 Louis-Ferdinand CÉLINE, « Hommage à Zola », Céline et l’actualité littéraire 1932-1957, Cahiers Céline, no1, 1976.

Dans notre deuxième partie, nous essayerons d’étudier les pamphlets interdits de Céline, afin de comprendre les informations et les arguments avancés par cet auteur. Des arguments qui forcément dérangent par leur verbe cru et virulent. Cependant, nous ne nous intéresserons nullement aux diatribes de l’auteur en ce qui concerne la question juive, mais nous essayerons d’analyser ses thèses défendues sur certaines théories du complot. Ensuite, nous analyserons sa prise de position sur l’art moderne et tenter de déterminer en quoi ses propos sur l’art sont prophétiques, notamment sur la question de l’art robot. Enfin, dans le dernier chapitre de notre recherche, nous tenterons d’étudier le programme politique de Céline, afin de comprendre l’idéologie de l’auteur et d’indiquer en quoi ce programme qui prône l’égalitarisme est aux antipodes des programmes politiques de cette époque.

Tables des matières

Remerciements 3
Résumé 4
Sigles et abréviations 6
Introduction Générale 7
Partie I : Louis Ferdinand-Céline : Histoire d’une vie et d’une œuvre polémique en prise avec l’histoire 11
Chapitre I Naissance d’un démiurge 12
1. L’enfant Délaissé 12
2. Le cuirassier Destouches 14
3. Le Médecin Destouches 16
• Passage à la Société des nations 19
• Le docteur écrit des livres 21
• Nouveau départ et consécration de l’écrivain 25
Chapitre II L’écriture de l’Histoire 28
1. L’iconoclaste du XXe Siècle 28
2. Retour à l’enfance 35
• L’heure des aveux 39
• Caractéristiques de l’écriture pamphlétaire 39
• La désillusion du communisme 42
Chapitre III Remise en cause des idéologies 45
1. Les haines retrouvées 45
2. Guerre, collaboration, exil 54
3. La fin du voyage 66
Conclusion de la première partie 70

Partie II : Du romancier de génie au pamphlétaire infâme 72
Chapitre I Le prophète de l’apocalypse 74
1. La grande guerre des banques 74
2. Le Nouvel Ordre Mondial 81
Chapitre II L’art robotique 91
1. L’émotion en péril 91
2. Vers la standardisation 95
Chapitre III L’égalitarisme Célinien 105
1. Le redressement national 105
2. La révolution spirituelle 113
Conclusion de la deuxième partie 123
Conclusion Générale 125
Bibliographie 131


Abonnez-vous!
Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter et accédez à des milliers des mémoires de fin d’études !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!