Vue d’ensemble des équipements de signalisation utilisé par la Sonatel

II.3.4 Vue d’ensemble des équipements de signalisation utilisé par la Sonatel (EAGLE STP)

Eagle STP qui est l’équipement intelligent du réseau de la signalisation, est composé de deux (2) types de baies que sont :

– La baie de contrôle (CF, Control Frame) qui est la première et principale baie de la PTS. Elle est identifiée par un numéro de série qui lui est propre et unique. Elle comprend trois (3) étagères dont une de Contrôle (Control Shelf), qui comprend tous les composants du sous-système administration et maintenance du PTS et deux autres pour les extensions (Extension Shelf) séparés entre eux par un système de ventilation électrique.

– La baie d’extension (EF, Extension Frame), étant constituée de trois (3) alvéoles (shelves) séparés par un système d’aération électrique, cette baie est utilisée pour augmenter la capacité des liens de signalisation en ajoutant des cartes.

baie de l’EAGLE STP
Figure 15 : baie de l’EAGLE STP

Les baies sont alimentées en énergie par le « FAP » (Fuse and Panel Alarm) qui est aussi le gestionnaire des alarmes. Les alvéoles de chacune de baie comportent dix-huit (18) cartes identifiées par un numéro spécifique.

La nomenclature utilisée pour localiser une carte dans une alvéole se fait comme suit :

* CF00 pour la baie principale

* EF00 à EF16 pour les baies d’extension

* 1XYZ pour les cartes avec : X étant la position de la baie dans le système (1=CF00, 2=CF01, 3=CF03)

Y étant la position e Continue reading


Architecture détaillé du cœur réseau mobile de la Sonatel

II.3 Etude du réseau de signalisation de la Sonatel et Présentation des composants du cœur réseau

Pour assurer une couverture du réseau mobile dans tous le territoire Sénégalais la Sonatel dispose actuellement de :

– Cinq MSCs NGN de type Huwaeï,
– Deux NgHLRs Alcatel,
– Deux STPs de type TEKELEC.

Du côté plateforme de service il déploie :

– Deux SMSC,
– Deux VMS,
– Deux CRBT,
– Un USSD,
– Deux SGSN et deux GGSN pour le domaine packet
– Deux IN.

Ces équipements représente en général le cœur du réseau mobile de la Sonatel.

Au niveau Radio la Sonatel dispose :

– Une centaine de BSC (Base Station Controller)
– Des centaines BTS,
– Quatre RNC (Radio Network controller) et
– Une trentaine de node B

Le réseau de signalisation de la Sonatel est composé de deux STP nommé EAGLE STP ou EAGLE 5 ISS fabriqués par TEKELEC portant actuellement la release R38.0. En raison de sécurité les deux STP ne sont pas installés dans la même localité. L’un se trouve dans le site de Technopole et l’autre EAGLE STP est implanté dans le site de Dakar RP. C’est à partir de ce réseau de signalisation que les équipements du cœur réseau mobile sont interconnectés pour assurer le dialogue interne et externe du réseau. Nous allons voir en détail les équipements qui sont interconnectés avec les plateformes STP dans le prochain paragraphe.

II.3.1 Architecture détaillé du cœur réseau mobile

Sur cette architecture nous Continue reading

Les couches SIGTRAN – les messages de la signalisation SS7 sur IP

II.2 Convergence du réseau de signalisation SS7 vers la signalisation sur IP (SIGTRAN)

SIGTRAN est un groupe de Travail de l’IETF ayant comme objectif de définir une architecture pour le transport des données de signalisation temps réel à travers les réseaux IP. SIGTRAN est l’acronyme de SIGnaling TRANsport. C’est une partie des réseaux de la nouvelle génération basée sur le protocole IP. SIGTRAN a été conçu pour l’acheminement de trafic de signalisation tel que SS7, RNIS, et tous les réseaux NGNs utilisant les avantages du SS7, à travers les réseaux IP. La signalisation SS7 sur IP qu’on va l’appeler souvent SIGTRAN définit un protocole de transport fiable appelé SCTP (Stream Control Transmission Protocol) et une couche d’adaptation des usagers (User Adaptation; UA) permettant de transporter des protocoles de signalisation téléphonique sur IP (Figure 10). La pile de protocole SIGTRAN est définie dans la référence RFC 2719. SCTP est un protocole “TCP de la nouvelle génération” permettant de remédier aux problèmes liés à l’utilisation du protocole TCP puisque ce dernier est un protocole orienté octets et n’est pas capable de fournir la vitesse et la fiabilité requises par la signalisation. En effet, SCTP est un protocole orienté message permettant de définir des trames de données structurées alors que TCP n’impose aucune structure des octets transmises.

Le nom Stream Control Transmission Protocol découle de la fonction multi-streaming fournie par SCTP. Un stream (flot) est un canal Continue reading


Architecture du protocole de signalisation sémaphore N°7 et modèle OSI

II.1.3 Architecture du protocole de signalisation sémaphore N°7 et le modèle OSI

Le réseau sémaphore étant un réseau à commutation par paquets, il est naturel de reprendre une architecture en couches. Les concepteurs de cette architecture ont pris référence sur l’architecture du modèle OSI (Open System interconnection). La figure suivante illustre une comparaison entre les deux architectures.

La Pile de protocoles SS7 et Le modèle de référence OSI
Figure 8 : La Pile de protocoles SS7 et Le modèle de référence OSI

Les fonctions matérielles et logicielles du protocole SS7 sont divisées en quatre niveau, le terme niveau est utilisé pour faire une différence avec le concept des couches du modèle OSI. La figure 8 nous indique la différence qui existe entre les deux concepts.

Le sous-système transport de messages (en anglais: Message Transfer Part ) est défini dans les recommandations Q.701, Q.702, Q.703, Q.704, Q.706 et Q.707. Il transporte les messages entre les différentes interfaces utilisateurs.

Le niveau 1 ou MTP 1 (Message Transfer Part level 1), est équivalent à la couche physique du modèle OSI. MTP 1 définit les caractéristiques physiques, électriques, et fonctionnelles du lien de signalisation numérique. Plusieurs supports Continue reading

Les différents modes de la signalisation sémaphore SS7

II.1.2 Les différents modes de la signalisation sémaphore (SS7)

C’est à partir de la signalisation hors bande ou out of band également appelé Common Channal Signaling (CCS), qu’on a déterminé les différents modes de signalisation.

II.1.2.1 Signalisation en mode Associé

Ce mode est le plus simple à implémenter, le canal sémaphore est parallèle aux circuits de paroles pour lequel permet l’échange des informations de la signalisation (voir figure 5). Ce mode n’est pas idéal car il requiert un canal sémaphore entre un point de signalisation donné (SP, signaling point) et tous les autres SP.

Les messages de signalisations suivent alors la même route que la voix mais sur des supports différents.

mode associé
Figure 5 : mode associé

II.1.2.2 Signalisation en mode quasi-associé

La signalisation en mode quasi-associé est semblable au mode non associé que nous allons voir dans le prochain paragraphe, mais avec un petit nombre de STP (Signaling Transfert Point) est traversé pour atteindre la destination finale (au minimum deux). C’est le mode le plus utilisé afin de minimiser le temps nécessaire pour acheminer les messages. La figure 6 montre que les messages de la signalisation associés à l’établissement des circuits de parole entre les commutateurs A et B suivent le chemin A-C-B. Le STP ne fait que relaie les messages émis par le PS du central A au PS du Continue reading

Architecture et type de point de signalisation SS7

Rôle principal de la signalisation dans un réseau téléphonique – Chapitre II:

II.1 Principe de base de la signalisation

La signalisation au sein d’un réseau de télécommunication fait référence à l’ensemble des échanges d’informations entre les équipements du réseau, nécessaires pour fournir et maintenir le service. Les informations de la signalisation sont acheminées sous forme de messages caractérisés par des paquets de donnés à débit élevé. Nous devons noter que la signalisation peut être transmise de deux manières :

** Signalisation en bande de base

** Signalisation hors – bande

La signalisation en bande de base est la méthode qui a été utilisée par le réseau téléphonique traditionnel. Les signaux permettant d’établir un appel entre deux commutateurs s’effectuaient toujours dans le même canal que le transport de la voix. La signalisation prenait la forme d’une série d’impulsions multifréquences (MF), un peu comme la tonalité de composition du numéro entre les commutateurs.

Dans le cas de la signalisation hors-bande la conversation et la signalisation ne prennent pas le même canal. Ce type de signalisation nécessite l’établissement d’un canal numérique pour l’échange des informations de signalisation appelé lien de signalisation ou canal sémaphore. Les canaux sémaphores de signalisation véhiculent les informations avec des débits de 56kps aux Etats Unis ou 64 kilobits par second (kb/s) pour les autres pays.

La signalisation hors-bande a Continue reading