Les TIC ! De quoi s’agit-il ? Nature et définition des TIC

Technologies de l’information et de la communication TIC : Nature et définition

Approche théorique – Partie I:

Introduction :

Une approche théorique est une structure potentielle d’explication qui comporte un certain nombre d’éléments.

Elle comprend d’abord des postulats qui traduisent la vision des choses sur laquelle elle s’appuie ainsi que des concepts qui permettent de cerner et de classifier les phénomènes à étudier. Elle précise, par des propositions, l’ensemble des relations postulées entre les différents concepts et sous-concepts de l’approche et pose quelques hypothèses sur des relations entre concepts qui, si elles peuvent être vérifiées et confirmées, pourront être transformées en lois générales ou en généralisations théoriques. Ce n’est que lorsqu’on aboutit à de telles lois générales que l’on peut parler de théories.” (Mace, 1992).

En effet, le cadre théorique qui est le fondement de toute étude appuie et renforce la problématique, sert à clarifier les concepts et permet de définir chaque concept pour l’arrimer au problème de recherche.

C’est pourquoi, cette partie est relative à l’aspect théorique et s’intéresse d’abord aux généralités sur les technologies de l’information et de la communication TIC et ce, concernant leur nature et définition, leur historique, leurs caractéristiques essentielles, les catégories de TIC qui existent et le rapport que ces dernières ont avec les autres domaines. Il s’agira ensuite dans cette partie de faire un aperçu des TIC dans les autres pays du monde en général et en particulier ceux du Maghreb, de l’Afrique Continue reading


L’impact des TIC sur le tissu productif des biens et services

“…aperçu général sur les TIC et s’attardant particulièrement sur le cas du Maroc. Dans cette partie, le secteur des TIC pour certains pays étrangers sera également présenté pour des fins de comparaison internationale.Une deuxième partie qui dans un premier temps met en exergue l’impact des TIC sur la croissance économique…”

Haut Commissariat au Plan
Institut National de Statistique et d’Economie Appliquee

Option : Statistique

Projet de Fin d’Etudes:
 TIC au Maroc
Impact des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC)
sur le tissu productif des biens et services au Maroc

Préparé par :
M. NGASSI-NGAKEGNI Ghynel  &  M. SAKANDE Souleymane

Sous la direction de:
M. Abdessalam FAZOUANE (INSEA)   &   M. Abdallah BERRADA (EDESA)

Soutenu publiquement comme exigence partielle en vue de l’obtention du Diplôme d’Ingénieur d’Etat.

Devant le jury composé de :

  • M .Abdessalam FAZOUANE (INSEA)
  • M .Faissal GUEDIRA (INSEA)
  • M. Abdallah BERRADA (EDESA)

Juin 2010.

SOMMAIRE :
# Introduction générale:

# Partie I : Approche théorique.
* Chap. I : Contexte général : Les TIC ! De quoi s’agit-il ?
o I. Nature et définition des TIC
o II. Historique des TIC
o II.1. Développement des ordinateurs
o II .2.Développement des logiciels Continue reading

Mémoire de fin d’études, Le contrôle de gestion, Conclusion

Le contrôle de gestion

CONCLUSION GENERALE :

Les réforme du secteur public que l’on rassemble souvent sous le vocable de « nouvelle gestion des affaires publiques » sont davantages axées sur le rendement ( les trois E : économie, efficience et efficacité) que sur le respet des procédures et réglementations imposées.

Elles mettent résolument l’accent sur trois points :

Faire passer le centre de gravité de la gestion de l’utilisation et du contrôle des ressources humaines du capital et autres facteurs de production à l’identification et à la mesure de la production de l’organisme.
-Laisser la direction diriger en allégeant les contrôles qui pésent sur elle et en lui donnant une plus grande responsabilité sur les programmes et les ressources qu’elle gère.
En contrepartie de cette souplesse accrue, la responsabilisation est elle aussi plus importante, et procède par des mécanismes tels que les projets de service et la présentation de rapports financiers Continue reading


Les indicateurs clés de contrôle de gestion

Les indicateurs clés – Section I:

A- Définition de la relation cause à effet :

La stratégie adoptée est structurée dans la mesure où chaque perspective est fondée sur une autre perspective.

Dans cet arbre cause à effets, on remarque une schématisation simple pour la stratégie de CMR.

Equilibre financier des régimes
Equilibre financier des régimes

L’augmentation de la satisfaction des clients impacte la fidélité et augmente la valeur future de l’établissement ce qui implique une augmentation de satisfaction des autorités de tutelles et donc une solvabilité accrue de la part des employeurs ( Etats, collectivités locales et établissements publics) dans le paiement des arriérées à la caisse et par conséquent une stabilité financière de longue durée.

Satisfaction Clients
Satisfaction Clients

L’amélioration des processus clé de relation clients améliore la satisfaction et renforce la position leader social, ainsi Continue reading

La mise en place d’un TBP au sein de la CMR – cas

Etude de cas : la mise en place d’un TBP au sein de la CMR – Section 3 :
La mise en place d’un tableau de bord prospectif pour la caisse marocaine des retraites qui est un établissement public doté de l’autonomie financière et géré d’une manière autonome suppose en premier lieu la prestation de son plan d’action stratégique qui se résume comme suit :

A-Vison et stratégie
1- La vison de CMR
La CMR a comme vision stratégique de demeurer le leader de la sécurité social au Maroc.

2- La stratégie adoptée
2-1-STRATEGIE :
Pour réaliser cette vision une stratégie est adoptée, elle s’articule sur les axes suivants : Continue reading

Le tableau de bord prospectif TBP : définition de la performance

Le tableau de bord prospectif (TBP) – Section 2 :

2-1 Définition de la performance

Les tableaux de bord prospectifs ( balanced scorecards ) ont été conçus initialement par Robert S.KAPLAN ET David P. NORTON pour les entreprises du secteur concurrentiel.Leur souci est de rééquilibrer l’approche traditionnelle de la performance en ajoutant à l’axe habituel de la performance financière (rentabilité, valeur […] ajoutée, etc ) trois autres axes qui rendent compte des autres dimensions de la performance:

* Un axe « clients » (exemple : satisfaction et fidélité des clients ),
* Un axe « processus internes » ( processus clés à mettre sous contrôle, par exemple, les processus d’innovation),
* Un axe « organisationnel » (potentiel des salariés capacités des systèmes d’information motivation et responsabilisation)

Le rééquilibrage s’effectue aussi entre indicateurs de résultat et indicateurs « avancés » Alors que les premiers mesurent a posteriori le résultat d’une action, une réalisation par rapport à un objectif, les seconds permettent de suivre les variables d’action clés afin d’influer sur la performance finale, au lieu de simplement la constater.

Enfin, les tableaux de bord proposés par MM KAPLAN et NORTON se veulent prospectifs ils rééquilibrent l’importance relative des objectifs à court terme ( comme la performance financière) et celle des objectifs à long terme centrés sur ce que les dirigeants veulent faire de leur organisation.
Ils sont aussi prospectifs parce qu’en remontant des effets aux causes, ils font l’hypothèse qu’en s’attaquant aux causes ( exemple : l’organisation interne), Continue reading