Langue et civilisation françaises

On Top

Les récents articles

L'art oratoire : rhétorique, argumentation et persuasion

L’art oratoire : rhétorique, argumentation et persuasion

  1. Analyse pragmatique du discours politique d’Emmanuel Macron
  2. L’art oratoire : rhétorique, argumentation et persuasion
  3. Les procédés persuasifs, le discours persuasif de Macron
  4. Les procèdes rhétoriques et l’apostrophe. Discours de Macron
  5. Les 4 stratégies discursives : ethos discursif, promesse,…

L’art oratoire : la rhétorique, l’argumentation et la persuasion

6. L’art oratoire

6.1. La rhétorique

De l’antiquité à nos jours

Les premiers philosophes qu’on appelait « Des physiciens » ne s’occupaient pas de politique, ni de morale individuelle, ils essayaient plutôt de comprendre la nature, en se basant sur les quatre éléments : l’air, le feu, l’eau et la terre qui constituaient, à l’époque, des éléments importants à leur réflexion8.

A partir du 5ème siècle avant J.C, une autre génération de philosophes est entrée en scène, et eux, abordaient directement la question politique, puisque qu’ils étaient des professeurs de rhétorique.

L’origine du mot « rhétorique » vient du grec, qui signifie « dire, parler ». Le rhéteur en grec ou bien l’orateur dans sa traduction latine, désigne des métiers qui existent depuis l’antiquité.

La rhétorique a connu plusieurs définitions et théories à travers le temps, nous essayerons de présenter les différents auteurs qui ont marqué l’histoire de cette discipline.

La stratégie rhétorique

6.1.1. La rhétorique selon les sophistes

Au moment où la ville d’Athènes devint dominante et démocratique, on appelait

Analyse pragmatique du discours politique (Macron)

Analyse pragmatique du discours politique d’Emmanuel Macron

  1. Analyse pragmatique du discours politique d’Emmanuel Macron
  2. L’art oratoire : rhétorique, argumentation et persuasion
  3. Les procédés persuasifs, le discours persuasif de Macron
  4. Les procèdes rhétoriques et l’apostrophe. Discours de Macron
  5. Les 4 stratégies discursives : ethos discursif, promesse,…

Analyse pragmatique du discours politique (Macron)

Université Abderrahmane Mira – Bejaia-

Faculté des Lettres et des Langues
Département de français

Mémoire de master
Option : Sciences du langage
Analyse pragmatique du discours politique (Macron)
Analyse pragmatique du discours politique
Cas du dernier discours d’Emmanuel Macron précédant son élection présidentielle de 2017

Présenté par :
Melle BACHIRI Sonia

Le jury :
M. BENNACER Mahmoud, président
M. SADI Nabil, directeur
M. BESSAI Bachir, examinateur

-2018/2019-

Remerciements

Résumé

Les recherches en analyse du discours intéressent de plus en plus les scientifiques qui tentent de comprendre les choix méthodologiques possibles et les appliquer sur des discours journalistiques, publicitaires ou encore politique etc.

Dans le but d’arriver à des conclusions pertinentes.

Ce mémoire représente une analyse pragmatique du discours politique dont l’objectif est d’étudier les éléments linguistiques employés par Emmanuel Macron dans son discours pour persuader son public.

La problématique est par conséquent la suivante :

Quels sont les procédés persuasifs et rhétoriques auxquels a eu recours Macron dans son dernier discours avant son élection pour persuader ses auditeurs ?

Quelles sont les stratégies discursives utilisées par Macron pour faire adhérer ses sympathisants à son idéologie politique ?

Et qu’est ce qui caractérise son discours ?

Le confond ou le distingue des discours d’autres présidents français

Quelles conclusions peut-on tirer de ce projet d’écriture ?

  1. Le conte : motivation pour l’écriture ?
  2. Objectifs d’apprentissage et enjeux d’un projet d’écriture
  3. La définition du conte et les constantes: Projet d’écriture
  4. La structure du conte : 3 modèles et étude structurale
  5. La mise en place du projet d’écriture d’un conte
  6. Réalisation du projet d’écriture d’un conte: la phase d’écriture
  7. Quelles conclusions peut-on tirer de ce projet d’écriture ?

Troisième partie : Bilan et analyse

1. QUELLES CONCLUSIONS TIRER DE CE PROJET ?

( des difficultés rencontrées mais aussi beaucoup de points positifs).

1.1. Pour les enfants.

Aucun élève de cette classe n’avait déjà participé à un projet d’écriture à moyen terme. De plus, seule l’étude d’un type d’écrit particulier (la recette ) avait donné lieu à une petite production ponctuelle. Il était donc légitime que de nombreux élèves, même s’ils étaient enthousiasmés par le projet, aient peur de se lancer dans une production d’aussi vaste ampleur et qui leur semblait, de surcroît, si difficile. Il a fallu beaucoup dédramatiser en expliquant, tout d’abord, que nous allions déjà tous ensemble découvrir le monde des contes, puis que l’écriture ne leur poserait aucun problème d’autant plus que j’étais là, moi aussi, pour les aider. Les enfants (pour beaucoup ) ont eu du mal à planifier leur écrit : ils n’arrivaient pas à prévoir à l’avance les différentes étapes de leur conte ; ou ils ne respectaient pas, dans leur récit, les éléments qu’ils avaient choisis en remplissant leur tableau. J’ai alors privilégié l’interaction entre

Réalisation du projet d’écriture d’un conte: la phase d’écriture

  1. Le conte : motivation pour l’écriture ?
  2. Objectifs d’apprentissage et enjeux d’un projet d’écriture
  3. La définition du conte et les constantes: Projet d’écriture
  4. La structure du conte : 3 modèles et étude structurale
  5. La mise en place du projet d’écriture d’un conte
  6. Réalisation du projet d’écriture d’un conte: la phase d’écriture
  7. Quelles conclusions peut-on tirer de ce projet d’écriture ?

2.2. La phase d’écriture.

Après ces trois semaines d’études préalables du conte, les enfants étaient vraiment désireux de se lancer dans leur propre production. Ils étaient motivés par l’envie de créer un recueil de contes, commun à toute la classe, mais qui serait ensuite lu aux parents, et partagé avec d’autres classes de l’école. Ils étaient impatients de voir figure leurs noms en bas des pages. Pour mener à bien cette dernière phase de mon projet j’ai décidé, lors de la dernière semaine, de consacrer trois fois deux séances de 45 minutes à la production de nos contes. Ces enfants n’ayant jamais été confrontés à une tâche d’écriture aussi importante, il m’a semblé nécessaire de découper la production en trois grandes phases…
* SEANCE 1 : choix de la trame du conte (puis du titre) en complétant pour cela la dernière colonne du tableau de la séance 5.
: écrire la ‘’carte d’identité ‘’ du héros.
: commencer à rédiger la situation initiale en s’appuyant sur l’aide distribuée.

LA STRUCTURE DU CONTE

SEQUENCE : Le conte SEANCE : n°5
NIVEAU : CE2
DUREE :

La mise en place du projet d’écriture d’un conte

  1. Le conte : motivation pour l’écriture ?
  2. Objectifs d’apprentissage et enjeux d’un projet d’écriture
  3. La définition du conte et les constantes: Projet d’écriture
  4. La structure du conte : 3 modèles et étude structurale
  5. La mise en place du projet d’écriture d’un conte
  6. Réalisation du projet d’écriture d’un conte: la phase d’écriture
  7. Quelles conclusions peut-on tirer de ce projet d’écriture ?

2. LA REALISATION DU PROJET.
Il est important pour que les enfants puissent réellement s’investir par la suite dans la production d’un conte de leur fournir tous les matériaux nécessaires quant à la structure de ce type de récit. C’est pourquoi j’ai décidé de consacrer les trois premières semaines de mon stage à une phase préparatoire de l’écriture proprement dite.

2.1. Travail préparatoire pour la mise en place du projet

Dès le premier jour, j’ai expliqué mon projet aux enfants en leur disant que nous allions produire un recueil de contes que nous ferions partager plus tard aux parents et aux autres classes. Beaucoup ont été enthousiastes, mais d’autres ont eu une réaction assez négative :
« Les contes, c’est pour les bébés ! », « Il n’y a que les filles qui en lisent ! ». Il s’en est suivi un petit débat où chacun a pu justifier sa position. J’ai ensuite récolté par écrit l’avis de chacun des élèves en leur distribuant un petit questionnaire :
‘’As-tu déjà lu des contes ? ‘’
‘’Lesquels ? ‘’
‘’Est-ce que tu aimes en lire

La structure du conte : 3 modèles et étude structurale

La structure du conte : 3 modèles et étude structurale

  1. Le conte : motivation pour l’écriture ?
  2. Objectifs d’apprentissage et enjeux d’un projet d’écriture
  3. La définition du conte et les constantes: Projet d’écriture
  4. La structure du conte : 3 modèles et étude structurale
  5. La mise en place du projet d’écriture d’un conte
  6. Réalisation du projet d’écriture d’un conte: la phase d’écriture
  7. Quelles conclusions peut-on tirer de ce projet d’écriture ?

La structure du conte : 3 modèles et étude structurale

Deuxième partie : la mise en œuvre
1. De l’analyse d’une structure aux opérations de planification

1.1. Etude structurale du conte

Mon thème d’étude choisi, il m’était indispensable, pour bâtir ma séquence, de connaître le point de vue théorique de différents auteurs.

De nombreux travaux ont été réalisés sur la structure narrative du conte, travaux visant à établir une grille de lecture et/ou d’écriture simple de leur mode de construction et leurs éléments traditionnels de fabrication.

Quelle est la structure d’un conte ?

1.1.1. Le modèle de Propp

Folkloriste russe et théoricien du récit, Vladimir Propp est le premier à analyser le conte merveilleux d’un point de vue morphologique. Son étude s’applique à un corpus très spécifique puisqu’il s’agit des cent contes merveilleux russes publiés par le folkloriste Afanassiev.

Dans son ouvrage, Morphologie du conte 5 , V. Propp a pu dégager 31 ‘’fonctions » (c’est-à-dire ‘’l’action des personnages définie du point de vue de sa signification pour le déroulement de l’action considérée comme un tout » ) principales.

Ces 31 fonctions sont

La définition du conte et les constantes: Projet d’écriture

La définition du conte et les constantes: Projet d’écriture

  1. Le conte : motivation pour l’écriture ?
  2. Objectifs d’apprentissage et enjeux d’un projet d’écriture
  3. La définition du conte et les constantes: Projet d’écriture
  4. La structure du conte : 3 modèles et étude structurale
  5. La mise en place du projet d’écriture d’un conte
  6. Réalisation du projet d’écriture d’un conte: la phase d’écriture
  7. Quelles conclusions peut-on tirer de ce projet d’écriture ?

2. Un conte mise en chantier

2.1. Définition du conte

Le mot CONTE dérive de ‘’conter ‘’ (du latin computare ) : ‘’énumérer ‘’, puis ‘’énumérer les épisodes d’un récit ‘’, d’où ‘’raconter ‘’. Conformément à son origine populaire, ‘’conte ‘’, comme ‘’conteur ‘’ et ‘’conter ‘’ a toujours fait parti du langage courant, d’où son emploi souvent imprécis. Historiquement, le sens du mot a beaucoup varié. Au sens de ‘’récit de choses vraies ‘’, il est attesté depuis le XII° siècle. A la Renaissance, le mot est à double sens :
‘’récit de choses vraies ‘’, mais aussi ‘’récit de choses inventées ‘’. En 1694, le Dictionnaire de l’Académie définit le mot conte comme ‘’narration, récit de quelque aventure soit vraie, soit fabuleuse, soit sérieuse, soit plaisante. ‘’
C’est donc un récit généralement bref, d’une histoire tantôt familière, tantôt réaliste, tantôt imaginaire et merveilleuse (conte de fées ). Le conte, forme pure de la narration, est l’une des expressions les plus primitives de la création littéraire, et, avec la chanson, la manifestation privilégiée du folklore et de la culture orale.
Grâce à la

Objectifs d’apprentissage et enjeux d’un projet d’écriture

  1. Le conte : motivation pour l’écriture ?
  2. Objectifs d’apprentissage et enjeux d’un projet d’écriture
  3. La définition du conte et les constantes: Projet d’écriture
  4. La structure du conte : 3 modèles et étude structurale
  5. La mise en place du projet d’écriture d’un conte
  6. Réalisation du projet d’écriture d’un conte: la phase d’écriture
  7. Quelles conclusions peut-on tirer de ce projet d’écriture ?

1.2. Les objectifs d’apprentissage

Je me suis demandé quels étaient, parmi l’ensemble des objectifs d’apprentissage que devraient acquérir les élèves au cours de leur scolarité, ceux que l’ont peut retenir pour former des enfants producteurs de textes.
L’ouvrage de Josette Jolibert2 permet de définir plusieurs paramètres.

1.2.1. Les objectifs généraux

Selon l’auteur, il est indispensable à l’école élémentaire de permettre aux élèves de découvrir les multiples facettes de l’écrit.
– L’enfant, par la pratique, va prendre conscience que L’ECRIT EST VIVANT , car c’est d’abord en écrivant que l’on apprend à écrire.
Il s’agit d’une conception inversée par rapport à celle qui consiste à penser que pour être efficace, il faut d’abord inculquer des savoirs métalinguistiques (vocabulaire, grammaire, orthographe ) pour permettre en fin de parcours à l’enfant d’accéder au pouvoir d’écrire.
Les élèves de cette classe de CE2 avaient une vision très scolaire de l’écrit qui, pour eux, était surtout destiné à des dictées, à des exercices, ou à des leçons à apprendre par cœur.
Lorsque les enfants sont entrés petit à petit dans l’écriture du conte, ils ont manifesté quelques appréhensions au

Le conte : motivation pour l’écriture ?

Le conte : motivation pour l’écriture ?

  1. Le conte : motivation pour l’écriture ?
  2. Objectifs d’apprentissage et enjeux d’un projet d’écriture
  3. La définition du conte et les constantes: Projet d’écriture
  4. La structure du conte : 3 modèles et étude structurale
  5. La mise en place du projet d’écriture d’un conte
  6. Réalisation du projet d’écriture d’un conte: la phase d’écriture
  7. Quelles conclusions peut-on tirer de ce projet d’écriture ?

Le conte : motivation pour l’écriture ?

I.U.F.M. de MONTPELLIER

Le conte : motivation pour l’écriture ?

Le conte : motivation pour l’écriture ?

MAWET Natacha

Tuteur de mémoire : Mr VERDELHAN

Année

1999~2000

Résumé :

Le projet d’un recueil de contes peut-il motiver toute une classe et engendrer un plaisir d’écrire ?

Par la régularité de sa structure et son ‘pouvoir’ sur l’imaginaire de l’enfant, le conte m’a semblé être un support intéressant et stimulant pour ces élèves de CE2 qui avaient plutôt une vision rébarbative et très scolaire de l’écrit.

Largement définie dans les Instructions Officielles, l’interaction lire-écrire est indispensable et s’élabore progressivement au cours des cycles.

J’ai essayé, par ce projet, d’amener mes élèves à construire un nouveau rapport à l’écrit. En m’appuyant sur des bases théoriques, j’ai construit un ensemble de séances permettant aux enfants de s’approprier en premier lieu la structure et les constantes de ce type de texte, puis de passer à la réalisation, individuellement ou par groupe de deux, d’un conte.

A l’issue de

Les différences entre la francophonie et le Commonwealth

La Francophonie et le Commonwealth: les 8 différences, …

  1. La francophonie : définition, origine et histoire
  2. La structure de la francophonie et les 75 pays membres
  3. Les 6 objectifs de la Francophonie et ses réalisations
  4. Le Commonwealth : définition et histoire
  5. Les 5 objectifs du Commonwealth, ses 54 pays et sa structure
  6. La Francophonie et le Commonwealth: les 8 différences, …

La Francophonie et le Commonwealth : les 8 différences entre les deux organisations et les 8 similarités.

Chapitre 3 : La mise en parallèle des deux organisations

L’optique privilégiée au premier plan dans ce chapitre est d’examiner les similitudes entre la Francophonie et le Commonwealth, ensuite les différences, et également les insuffisances.

3.1. Les similarités entre Francophonie et Commonwealth

Même si la Francophonie et le Commonwealth sont des organisations différentes, il existe des similitudes ou ressemblances :

3.1.1. Le maintien des relations

La Francophonie et le Commonwealth sont des héritages de la colonisation, ils ont pour mission de maintenir des relations coopération entre les anciens colonisateurs et les pays colonisés.

3.1.2 Membres communs

La Francophonie et le Commonwealth ont à leur sein onze pays membres qui appartiennent à la fois à la Francophonie et au Commonwealth.

Ces pays sont les suivants : le Cameroun, le Canada, le Chypre, la Dominique, le Ghana, L’ile Maurice, la Mozambique, la Sainte- Lucie, les Seychelles, le Vanuatu et le Rwanda.

3.1.3 Le développement

La majorité des pays membres des deux organisations sont des pays sous-développés ou en voie de développement.

Le Commonwealth : définition et

Les objectifs et les structures du Commonwealth

Les 5 objectifs du Commonwealth, ses 54 pays et sa structure

  1. La francophonie : définition, origine et histoire
  2. La structure de la francophonie et les 75 pays membres
  3. Les 6 objectifs de la Francophonie et ses réalisations
  4. Le Commonwealth : définition et histoire
  5. Les 5 objectifs du Commonwealth, ses 54 pays et sa structure
  6. La Francophonie et le Commonwealth: les 8 différences, …

Les 5 objectifs du Commonwealth, ses réalisations, ses 54 pays et sa structure

2.3 La structure du Commonwealth

Selon Dibie, C.C. (2007 :242), la structure du Commonwealth est composée de deux organes structurels qui sont :

  1. La conférence des premiers ministres
  2. Le secrétariat

De nos jours, sa structure a complètement changé, elle compte trois grandes parties.

  1. Le chef
  2. La réunion des chefs de gouvernement
  3. Le secrétariat

Quelles sont les rôles et les importances attachés à chacun de ces structures du Commonwealth ?

2.3.1 Le chef du Commonwealth

Sous la formule de la déclaration de Londres, la reine d’Angleterre est son président, cela implique que le chef actuel du Commonwealth est la reine Elisabeth II.

Elle a été nommée en 1952 et elle est devenue le symbole de l’association libre de ses membres.

Ce titre, cependant, n’implique pas la puissance au-dessus des Etats membres de l’organisation.

Dans la pratique, la reine dirige l’organisation avec seulement un pouvoir symbolique, c’est le secrétaire général de l’organisation, actuellement Kamalesh Sharma, qui est le dirigeant de l’organisation.

2.3.2 La réunion des chefs de gouvernement

Cette structure est la structure par laquelle le Commonwealth prend ses décisions.

La

Le Commonwealth: histoire et définition du Commonwealth

Le Commonwealth : définition et histoire

  1. La francophonie : définition, origine et histoire
  2. La structure de la francophonie et les 75 pays membres
  3. Les 6 objectifs de la Francophonie et ses réalisations
  4. Le Commonwealth : définition et histoire
  5. Les 5 objectifs du Commonwealth, ses 54 pays et sa structure
  6. La Francophonie et le Commonwealth: les 8 différences, …

Chapitre 2 : Le Commonwealth

2.1 La définition du Commonwealth

Qu’est-ce que le Commonwealth ?

Selon Ouattara, A (1982 :114) : « le Commonwealth est un ensemble des nations librement associées au sein de la communauté britannique. »

Il est évident que l’origine du Commonwealth est dans le passé impérial de la Grande Bretagne.

Pour Dibie, C.C. (2004:24): “ A free association of the former territories or colonies of the British Empire. These are the territories that were colonized by Britain World-wide and later granted independence ”.

Cela veut dire : « Une association libre des anciens territoires ou colonies de l’empire Britannique. Il s’agit des territoires à travers le monde entier qui ont été colonisés par l’Angleterre et ensuite ont obtenu leur indépendance. »

De plus, le Grand Larousse Encyclopédique (2007 :556) explique qu’il comme une association des anciennes possession de l’Empire britannique (Mozambique excepté) devenues des Etats indépendants et ayant établi entre elles une certaines solidarité plus morale que juridique.

Ces Etats sont unis par une libre allégeance à la couronne britannique ou, à défaut, par la reconnaissance du souverain de la Grande –Bretagne comme chef symbolique.

Les pays membres

Les 6 objectifs de la Francophonie et ses réalisations

Les 6 objectifs de la Francophonie et ses réalisations

  1. La francophonie : définition, origine et histoire
  2. La structure de la francophonie et les 75 pays membres
  3. Les 6 objectifs de la Francophonie et ses réalisations
  4. Le Commonwealth : définition et histoire
  5. Les 5 objectifs du Commonwealth, ses 54 pays et sa structure
  6. La Francophonie et le Commonwealth: les 8 différences, …

Les objectifs de la Francophonie et ses réalisations

1.5 Les objectifs de la Francophonie

Selon le site internet (http : //www.francophonie.org 13/2/2011), les objectifs de la Francophonie sont consignés dans le Charte adoptée en 1997 au sommet des chefs d’Etats et de gouvernement à Hanoi (Vietnam) et révisés par la conférence ministérielle en 2005 à Antananarivo (Madagascar).

Quels sont les objectifs de la francophonie ?

Les objectifs énumérés dans la charte sont les suivants :

  1. L’instauration et le développement de la démocratie.
  2. La prévention, la gestion et le règlement des conflits, et le soutient a l’Etat de droit et aux droits de l’homme.
  3. L’intensification du dialogue des cultures et des civilisations
  4. Le rapprochement des peuples par leur connaissance mutuelle.
  5. Le renforcement de leur solidarité par des actions de coopération multilatérale en vue de favoriser l’essor de leurs économies
  6. La promotion de l’éducation et de la formation.

A part les objectifs, les missions de la Francophonie ont aussi été adoptées par le sommet des chefs d’Etats et de gouvernement en 2004 à Ouagadougou (Burkina Faso) pour la période 2005-2014.

Elles sont :

  1. Promouvoir la langue française et la diversité culturelle et linguistique.
La structure de la francophonie : secrétaire et conférence

La structure de la francophonie et les 75 pays membres

  1. La francophonie : définition, origine et histoire
  2. La structure de la francophonie et les 75 pays membres
  3. Les 6 objectifs de la Francophonie et ses réalisations
  4. Le Commonwealth : définition et histoire
  5. Les 5 objectifs du Commonwealth, ses 54 pays et sa structure
  6. La Francophonie et le Commonwealth: les 8 différences, …

La structure de la francophonie et les 75 pays membres de la francophonie

1.3 La structure de la francophonie

Parler des structures de la Francophonie, c’est faire allusion à toutes les institutions, organes et associations qui, à divers titres et dans des domaines variés, concourent au développement de la Francophonie.

Les organes de la Francophonie. Les structures de la Francophonie comprennent deux grandes parties :

  1. La Francophonie institutionnelle (composée d’organisme intergouvernementale)
  2. La Francophonie associative (composée d’organisme internationale non-gouvernementale)

Avec la combinaison des deux grandes parties, les institutions de la Francophonie à l’heure actuelle sont :

1.3.1 Le sommet des chefs de gouvernement

  1. Le sommet se rassemble tous les deux ans (depuis 1986).
  2. Le sommet est l’organe ou l’instance suprême de la Francophonie.
  3. Le sommet définit les grandes orientations politiques, économiques et éducatives de la Francophonie.
  4. Le sommet est présidé par le chef d’Etat du pays hôte.
  5. Le sommet élu tous les quatre ans le secrétaire général.

1.3.2 La conférence ministérielle de la francophonie (CMF)

* Elle se réunit entre les sommets afin d’assurer la continuité politique.

* Elle se compose des ministres des Affaires étrangères ou les ministres chargés de la Francophonie.

La francophonie : histoire et définition de la francophonie

La francophonie : définition, origine et histoire

  1. La francophonie : définition, origine et histoire
  2. La structure de la francophonie et les 75 pays membres
  3. Les 6 objectifs de la Francophonie et ses réalisations
  4. Le Commonwealth : définition et histoire
  5. Les 5 objectifs du Commonwealth, ses 54 pays et sa structure
  6. La Francophonie et le Commonwealth: les 8 différences, …

La francophonie : histoire et définition de la francophonie

Université d’Ilorin
Département de Français

Mémoire présente au département de français pour l’obtention de la licence-es-lettres
(B.A HONS. FRENCH)
La francophonie : histoire et définition de la francophonie
Une étude comparative de la Francophonie et du Commonwealth

Par
OLAKUNLE, PETER JAYEOLA

07/15CE032

Année
2010/2011

Remerciements 

Introduction

Selon le dictionnaire Le Petit Larousse (2004), une organisation internationale est un groupement composé d’Etats, à vocation soit universelle, soit régionale ou continentale

Le dictionnaire Le Nouveau Petit Robert (2007), de sa part définit une organisation comme une association qui se propose des buts déterminés

Davantage, la Commission de Droit International définit une organisation internationale comme toute organisation instituée par un traité ou un autre instrument régi par le droit international et doté d’une personnalité juridique internationale propre.

Une organisation peut comprendre parmi ses membres des entités autres que des Etats.

Il est évident, d’après ce qui précède, qu’une organisation internationale est une association d’Etats souverains établie par un accord entre ses membres et dotée d’un appareil permanent d’organes communs chargé de la réalisation des intérêts communs par une coopération entre eux.

Les organisations internationales possèdent une personnalité juridique distincte ou indépendante de celle des Etats

Get The Latest Updates
Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

Pas de spam, notifications uniquement sur les nouveaux mémoires.

En continuant, vous acceptez la politique de confidentialité

Les auteurs·trices

Publier son mémoire!
La diffusion du mémoire de fin d'études sur WikiMemoires
Aujourd'hui!
Retour haut de page