Education et Enseignement

On Top

Les récents articles

Expérience de socialisation en milieu scolaire haïtien

Expérience de socialisation en milieu scolaire haïtien

  1. Expérience de socialisation en milieu scolaire haïtien
  2. La socialisation : le monde social et l’approche individualiste
  3. L’individualisation méthodologique, la socialisation et l’éducation
  4. L’État et le secteur privé : la construction de l’éducation Haïti
  5. L’éducation nationale et la construction de l’être social haïtien
  6. Cadre de référence méthodologique, la socialisation des apprenants
  7. Résultats de l’enquête, la Socialisation en milieu scolaire Haïti
  8. Propositions de réussite de la socialisation scolaire des apprenants

Expérience de socialisation en milieu scolaire haïtien

Institut Universitaire des Sciences de l’Education et le Centre de Recherche et de Formation en Sciences de l’Education et d’Intervention Psychologique

CREFI

En vue de l’obtention du grade de Licencié en sciences de l’EducationExpérience de socialisation en milieu scolaire haïtienExpérience de socialisation en milieu scolaire haïtien au niveau du 3eme cycle fondamental

« Cas de quatre écoles du district de Delmas »

Présenté par :

Erickson JEAN BAPTISTE

Promoteurs :

Professeur Jean Elie LARRIEUX

Jean Michel CHARLES

Année universitaire :

Décembre 2014

Remerciements

Liste des abréviations utilisées

A.F : Année Fondamentale

D.G.I : Direction Générale des Impôts

Dj : Disk Joker

ENS : Ecole Normale Supérieure

F.I.A : Formation Initiale Accélérée

Km2 : Kilomètre Carré

m2 : Mètre Carré

MENFP : Ministère de l’éducation Nationale et de la Formation Professionnelle

Nbre : Nombre

PNUD : Programmes des Nations Unis pour le Développement

Sc. : Sciences

Sommaire

  • Remerciement
  • Liste des abréviations utilisées
  • Table des matières

Introduction

Chapitre I : Cadre problématique

1-1- Problématique

1-2- Question de recherche

1-3- Hypothèse

1-4- Objectif général

1-5- Objectifs spécifiques

Analyse des hypothèses: les élèves autistes 

  1. L’inclusion scolaire des élèves autistes
  2. Marine ERBA
  3. L’autisme : définition et l’origine de l’autisme
  4. Le diagnostic de l’autisme et la prise en charge
  5. La scolarisation des élèves autistes en France
  6. La prise en charge des élèves autistes en France
  7. Stratégies pour l’adaptation des enseignements aux élèves autistes
  8. L’autisme, régulation des comportements-défis en classe
  9. Les outils de recherche : l’inclusion des élèves autistes
  10. Les entretiens semi-directifs: les élèves autistes 
  11. Analyse des données: les difficultés de l’élève autiste
  12. Analyse des hypothèses: les élèves autistes 

Analyse des hypotheses: les élèves autistes

Chapitre 2 : Analyse de la question de recherche

Toutes ces analyses nous permettent à présent de répondre à notre question de recherche : Les enseignantes connaissent-elles des stratégies déjà existantes afin d’adapter leur enseignement aux élèves autistes tout en facilitant leur pratique pédagogique ? Et si oui, quelles sont celles utilisées pour aider leurs élèves dans leurs apprentissages ? et dans la gestion des comportements-défis ?

Ce sont les enseignantes qui accueillent des élèves avec un autisme modéré ou sévère (de niveau 2 ou 3) qui s’intéressent concrètement aux stratégies déjà existantes afin de les aider dans leurs difficultés d’apprentissage et leurs problèmes de comportements.

Plus l’élève va avoir de besoins particuliers, plus l’enseignante va s’adapter en se formant un peu plus et en allant chercher des idées d’outils à mettre en place afin de répondre à leurs besoins.

Les stratégies les plus connues par les enseignantes sont ABA, TEACCH, PECS et SACCADE.

Il s’agit

Analyse des données: les difficultés de l’élève autiste

Analyse des données: les difficultés de l’élève autiste

  1. L’inclusion scolaire des élèves autistes
  2. Marine ERBA
  3. L’autisme : définition et l’origine de l’autisme
  4. Le diagnostic de l’autisme et la prise en charge
  5. La scolarisation des élèves autistes en France
  6. La prise en charge des élèves autistes en France
  7. Stratégies pour l’adaptation des enseignements aux élèves autistes
  8. L’autisme, régulation des comportements-défis en classe
  9. Les outils de recherche : l’inclusion des élèves autistes
  10. Les entretiens semi-directifs: les élèves autistes 
  11. Analyse des données: les difficultés de l’élève autiste
  12. Analyse des hypothèses: les élèves autistes 

Analyse des données: les difficultés de l’élève autiste

Partie III : Résultats

Chapitre 1 : Analyse des données

2.1 Une pensée par cas

Le corpus de sources que j’ai constitué grâce à la grille d’observation et aux tapuscrits d’entretiens semi-directifs m’a permis de dresser un profil de chaque élève faisant part de son contexte familial et de ses difficultés (cf. F. annexe 6 : études de cas).

Cette évolution, d’une démarche de comparaison vers une pensée par cas, est un ajout de dernière minute à ce travail de recherche, qui selon moi, était primordial afin de mettre en avant toute la singularité de chacun des élèves, mais aussi de replacer chaque fait dans son contexte.

Par conséquent, chaque cas présente, pour chaque élève autiste, et donc chaque enseignante observée et interrogée :

En premier lieu un descriptif des difficultés de l’élève (difficultés d’apprentissage et problèmes de comportement liés à son handicap), ainsi que son contexte familial dans le cas où les informations

Les entretiens semi-directifs: les élèves autistes 

  1. L’inclusion scolaire des élèves autistes
  2. Marine ERBA
  3. L’autisme : définition et l’origine de l’autisme
  4. Le diagnostic de l’autisme et la prise en charge
  5. La scolarisation des élèves autistes en France
  6. La prise en charge des élèves autistes en France
  7. Stratégies pour l’adaptation des enseignements aux élèves autistes
  8. L’autisme, régulation des comportements-défis en classe
  9. Les outils de recherche : l’inclusion des élèves autistes
  10. Les entretiens semi-directifs: les élèves autistes 
  11. Analyse des données: les difficultés de l’élève autiste
  12. Analyse des hypothèses: les élèves autistes 

Les entretiens semi-directifs: les élèves autistes

Chapitre 3 : Les entretiens semi-directifs

3.1 Elaboration du guide d’entretien semi-directif

Afin de cadrer ces entretiens, j’ai établi un guide présentant les différents sujets que je voulais aborder. Mon premier guide était très large, car je voulais être sûr de traiter tous les aspects de ma question de recherche.

Puis, petit à petit, je me suis recentrée en rédigeant de nouvelles questions plus restreintes. Mon guide s’est redéfini ainsi au fur et à mesure de l’avancement de ma recherche et de mes observations.

Finalement, l’atout primordial de l’entretien semi-directif est dans sa liberté d’adaptation. Il permet de poser le minimum de questions et donc de laisser parler l’interlocuteur jusqu’à avoir abordé tous les thèmes et sous-thèmes présents dans le guide d’entretien.

D’ailleurs, lors des échanges, même si je suivais les questions prévues, cette liberté me permettait de réaliser parfois certains écarts (ordre différent, adaptation de la formulation, ajouts, justifications, relances…).

Cet ajustement permanent m’a permis

Les outils de recherche : l’inclusion des élèves autistes

  1. L’inclusion scolaire des élèves autistes
  2. Marine ERBA
  3. L’autisme : définition et l’origine de l’autisme
  4. Le diagnostic de l’autisme et la prise en charge
  5. La scolarisation des élèves autistes en France
  6. La prise en charge des élèves autistes en France
  7. Stratégies pour l’adaptation des enseignements aux élèves autistes
  8. L’autisme, régulation des comportements-défis en classe
  9. Les outils de recherche : l’inclusion des élèves autistes
  10. Les entretiens semi-directifs: les élèves autistes 
  11. Analyse des données: les difficultés de l’élève autiste
  12. Analyse des hypothèses: les élèves autistes 

Les outils de recherche : l’inclusion des élèves autistes

Partie II : Les outils de recherche

Intéressons-nous à présent au projet de recherche en lui-même et à ses implications.

Cette deuxième partie sera divisée en quatre chapitres qui auront pour vocation de décrire la méthodologie du projet, ainsi que les différents outils de recherche choisis dans le cadre de ma recherche sur l’inclusion des élèves autistes.

Chapitre 1 : Méthodologie

1.1 Démarche du projet de recherche

La démarche suivie, lors de la réalisation du projet, s’est réalisée en plusieurs étapes distinctes :

Tout d’abord, la lecture et l’analyse de divers documents provenant de différentes sources m’ont permis de mieux appréhender ma problématique et de réaliser une revue de littérature.

Ce premier travail m’a été utile tout au long de ma réflexion de façon à être la plus objective possible.

J’ai pu, au cours de mes nombreuses lectures, réfléchir à la question de l’inclusion scolaire des élèves autistes et répertorier dans ce

L’autisme, régulation des comportements-défis en classe

L’autisme, régulation des comportements-défis en classe

  1. L’inclusion scolaire des élèves autistes
  2. Marine ERBA
  3. L’autisme : définition et l’origine de l’autisme
  4. Le diagnostic de l’autisme et la prise en charge
  5. La scolarisation des élèves autistes en France
  6. La prise en charge des élèves autistes en France
  7. Stratégies pour l’adaptation des enseignements aux élèves autistes
  8. L’autisme, régulation des comportements-défis en classe
  9. Les outils de recherche : l’inclusion des élèves autistes
  10. Les entretiens semi-directifs: les élèves autistes 
  11. Analyse des données: les difficultés de l’élève autiste
  12. Analyse des hypothèses: les élèves autistes 

L’autisme et la régulation des comportements-défis en classe

3.2 Des stratégies pour la régulation des comportements-défis en classe ?

Afin d’aider les élèves autistes dans leurs apprentissages, l’enseignant doit essayer de leurs « apprendre à apprendre ».

Outre les stratégies d’apprentissage que nous venons de voir, il est important de travailler aussi sur la régulation de leurs comportements qui peuvent être problématiques en classe et qui peuvent parasiter les apprentissages.

Les troubles du comportement chez les enfants autistes sont la conséquence des déficits caractéristiques de l’autisme (Deprez, 2018), et adviennent d’un défaut de traitement des informations environnantes (Jordan & Powell, 1997). Tout est perçu différemment, ce qui amène des problèmes de compréhension.

Un comportement-défi va être un comportement qui est anormal, inadapté et problématique.

D’après la définition d’Einfeld et Emerson (2016), il s’agit d’un « comportement culturellement anormal d’une telle intensité, fréquence ou durée qu’il menace la qualité de vie et/ou la sécurité physique de l’individu ou des autres et est susceptible

Des stratégies en faveur des apprentissages ?

Stratégies pour l’adaptation des enseignements aux élèves autistes

  1. L’inclusion scolaire des élèves autistes
  2. Marine ERBA
  3. L’autisme : définition et l’origine de l’autisme
  4. Le diagnostic de l’autisme et la prise en charge
  5. La scolarisation des élèves autistes en France
  6. La prise en charge des élèves autistes en France
  7. Stratégies pour l’adaptation des enseignements aux élèves autistes
  8. L’autisme, régulation des comportements-défis en classe
  9. Les outils de recherche : l’inclusion des élèves autistes
  10. Les entretiens semi-directifs: les élèves autistes 
  11. Analyse des données: les difficultés de l’élève autiste
  12. Analyse des hypothèses: les élèves autistes 

Stratégies pour l’adaptation des enseignements aux élèves autistes

Chapitre 3 : Stratégies pour l’adaptation des enseignements aux élèves autistes

Il ne suffit pas qu’un élève autiste soit dans une classe ordinaire pour qu’il y ait inclusion, il faut que la classe soit organisée pédagogiquement.

Les élèves ordinaires et les élèves en situation de handicap sont considérés individuellement avec leurs propres besoins (qu’ils soient physiologiques, de sécurité, d’appartenance, d’estime, ou d’accomplissement, si l’on se réfère à la pyramide de Maslow), et avec leur singularité.

Il y a une réelle transformation du système éducatif : ce n’est plus l’élève qui s’adapte au système, mais l’école qui s’adapte à lui.

Pour cela, l’enseignant va devoir mettre en place une pédagogie et une différenciation adaptée aux besoins spécifiques des élèves autistes.

Le problème, selon Philip, Magerotte et Adrien (2012, p.295), c’est que « face aux différences de compétences et d’appétences, l’école privilégie la différenciation structurelle à une différenciation plus fonctionnelle ».

Les enseignants préfèrent les classes

La prise en charge des élèves autistes en France

  1. L’inclusion scolaire des élèves autistes
  2. Marine ERBA
  3. L’autisme : définition et l’origine de l’autisme
  4. Le diagnostic de l’autisme et la prise en charge
  5. La scolarisation des élèves autistes en France
  6. La prise en charge des élèves autistes en France
  7. Stratégies pour l’adaptation des enseignements aux élèves autistes
  8. L’autisme, régulation des comportements-défis en classe
  9. Les outils de recherche : l’inclusion des élèves autistes
  10. Les entretiens semi-directifs: les élèves autistes 
  11. Analyse des données: les difficultés de l’élève autiste
  12. Analyse des hypothèses: les élèves autistes 

La prise en charge des élèves autistes en France

2.3 La prise en charge des élèves autistes en France

Lorsqu’un élève est en situation de handicap, il est possible de faire une demande d’AESH (Accompagnant des Elèves en Situation de Handicap) à la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées).

Sa présence n’est ni un préalable ni une condition à la scolarisation de l’élève; il est au contraire nécessaire que l’élève soit inscrit dans un établissement scolaire afin que les parents puissent en faire la demande.

L’AESH accompagne un ou plusieurs élèves en situation de handicap au quotidien dans sa scolarisation. C’est une aide humaine qui peut être attribuée quels que soient la nature du handicap et le niveau d’enseignement.

Elle peut être individualisée (AESH-i) et attribuée à des élèves qui ont besoin d’attention soutenue. Elle accompagne alors et aide un enfant sur un temps donné. Elle peut être aussi mutualisée (AESH-mut) et est alors destinée à répondre aux besoins d’accompagnement d’élèves qui

La scolarisation des élèves autistes en France

La scolarisation des élèves autistes en France

  1. L’inclusion scolaire des élèves autistes
  2. Marine ERBA
  3. L’autisme : définition et l’origine de l’autisme
  4. Le diagnostic de l’autisme et la prise en charge
  5. La scolarisation des élèves autistes en France
  6. La prise en charge des élèves autistes en France
  7. Stratégies pour l’adaptation des enseignements aux élèves autistes
  8. L’autisme, régulation des comportements-défis en classe
  9. Les outils de recherche : l’inclusion des élèves autistes
  10. Les entretiens semi-directifs: les élèves autistes 
  11. Analyse des données: les difficultés de l’élève autiste
  12. Analyse des hypothèses: les élèves autistes 

La scolarisation des élèves autistes en France

Chapitre 2 : La scolarisation des élèves autistes en France

2.1 Qu’est-ce qu’une école juste ?

Nous ne pouvons pas aborder le sujet de la scolarisation des élèves autistes sans se poser la question suivante : qu’est-ce qu’une école juste ? L’école parfaite ne peut pas exister, car il n’existe ni individu parfait, ni société parfaite.

Ce que l’on cherche, c’est l’école la plus juste possible, ou du moins, « la moins injuste possible » pour reprendre les mots de François Dubet (2004).

Il faudrait développer « l’égalité distributive des chances », c’est-à-dire veiller à l’équité de l’offre scolaire afin d’annuler les effets des inégalités sociales sur les inégalités scolaires. Selon lui, « Une école juste, c’est une école qui distingue le mérite de chacun indépendamment de sa naissance ou de son origine sociale ».

Tous les élèves ont le droit d’espérer obtenir les meilleurs résultats.

En pratique, cela n’est malheureusement pas si simple. Si

Le diagnostic de l’autisme et la prise en charge

Le diagnostic de l’autisme et la prise en charge

  1. L’inclusion scolaire des élèves autistes
  2. Marine ERBA
  3. L’autisme : définition et l’origine de l’autisme
  4. Le diagnostic de l’autisme et la prise en charge
  5. La scolarisation des élèves autistes en France
  6. La prise en charge des élèves autistes en France
  7. Stratégies pour l’adaptation des enseignements aux élèves autistes
  8. L’autisme, régulation des comportements-défis en classe
  9. Les outils de recherche : l’inclusion des élèves autistes
  10. Les entretiens semi-directifs: les élèves autistes 
  11. Analyse des données: les difficultés de l’élève autiste
  12. Analyse des hypothèses: les élèves autistes 

Le diagnostic de l’autisme et la prise en charge

1.3 Le diagnostic et la prise en charge

En 2009, lors de la journée de sensibilisation à l’autisme, l’ONU (Organisation des Nations Unies) avait précisé que l’autisme affectait au moins 67 millions de personnes dans le monde.

De tous les troubles du développement, il est celui qui connaît la plus rapide expansion : « On le sait peu mais cette année, plus d’enfants recevront un diagnostic d’autisme que de diabète, de cancer et de SIDA additionnés. »

Aujourd’hui, la prévalence de l’autisme au niveau international est d’une naissance sur cent selon le National Institute of Mental Health. En France, 700 000 personnes seraient atteintes, dont 100 000 enfants d’après les chiffres de l’Institut Pasteur, ce qui est équivalent à une naissance sur cent-cinquante (estimation de la Haute Autorité de Santé).

L’autisme est un état physiologique à long terme.

Si les symptômes restent à vie, ils peuvent être amoindris avec de l’aide. Cependant, le

L’autisme : définition et l’origine de l’autisme

L’autisme : définition et l’origine de l’autisme

  1. L’inclusion scolaire des élèves autistes
  2. Marine ERBA
  3. L’autisme : définition et l’origine de l’autisme
  4. Le diagnostic de l’autisme et la prise en charge
  5. La scolarisation des élèves autistes en France
  6. La prise en charge des élèves autistes en France
  7. Stratégies pour l’adaptation des enseignements aux élèves autistes
  8. L’autisme, régulation des comportements-défis en classe
  9. Les outils de recherche : l’inclusion des élèves autistes
  10. Les entretiens semi-directifs: les élèves autistes 
  11. Analyse des données: les difficultés de l’élève autiste
  12. Analyse des hypothèses: les élèves autistes 

L’autisme : Définition et l’origine de l’autisme

Partie I : Définition du sujet et revue de littérature

Chapitre 1 : Qu’est-ce que l’autisme ?

1.1 Définition de l’autisme

L’autisme est un ensemble de syndromes qui ont été regroupés dans la CIM10 (la classification internationale des maladies publiée par l’Organisation Mondiale de la Santé) sous le nom de « troubles envahissants du développement » ou plus communément appelé TED.

En mai 2013, l’American Psychiatric Association (APA) publie la nouvelle version du manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, le DSM 5, où l’autisme est catégorisé par un unique spectre avec une qualification de l’intensité des troubles.

Il existe en tout cinq formes principales d’autisme : l’autisme léger, le syndrome d’Asperger, le syndrome de Rett (plus présent chez les filles), le TDE (trouble désintégratif de l’enfance) et les TED non spécifiés.

Il se caractérise par un ensemble de pathologies communes qui affectent simultanément plusieurs domaines de développement que l’on nomme la triade autistique :

Comment favoriser l’inclusion scolaire des élèves autistes– et étayer une pédagogie adaptée à leurs besoins spécifiques - afin de maximiser leur réussite scolaire et personnelle ?

L’inclusion scolaire des élèves autistes

  1. L’inclusion scolaire des élèves autistes
  2. Marine ERBA
  3. L’autisme : définition et l’origine de l’autisme
  4. Le diagnostic de l’autisme et la prise en charge
  5. La scolarisation des élèves autistes en France
  6. La prise en charge des élèves autistes en France
  7. Stratégies pour l’adaptation des enseignements aux élèves autistes
  8. L’autisme, régulation des comportements-défis en classe
  9. Les outils de recherche : l’inclusion des élèves autistes
  10. Les entretiens semi-directifs: les élèves autistes 
  11. Analyse des données: les difficultés de l’élève autiste
  12. Analyse des hypothèses: les élèves autistes 

Comment favoriser l’inclusion des élèves autistes ?

Université de Lorraine

Université de Lorraine

L’Institut National Supérieur du Professorat et de l’Éducation INSPE

Mémoire de Master métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formationComment favoriser l'inclusion scolaire des élèves autistes– et étayer une pédagogie adaptée à leurs besoins spécifiques - afin de maximiser leur réussite scolaire et personnelle ?Comment favoriser l’inclusion scolaire des élèves autistes – et étayer une pédagogie adaptée à leurs besoins spécifiques – afin de maximiser leur réussite scolaire et personnelle ?

Mémoire soutenu par
Marine ERBA (CV)

Sous la direction de
Mme SORIANO-GAFIUK Florence

Parcours Enseignement et Pratique Accompagnée

2019-2020

Remerciements

Résumé

Notre projet est de pouvoir aider les enseignants qui sont en recherche de réponses sur l’inclusion des élèves autistes. Pour inclure un élève autiste, il faut savoir s’adapter et comprendre ses besoins spécifiques.

Pour cela, il va falloir s’intéresser à son handicap, et à son fonctionnement interne. Mais les enseignants sont-ils prêts à reconsidérer leur manière d’enseigner ?

Par la réalisation d’une revue de littérature sur l’autisme et l’inclusion scolaire, mais aussi par une recherche de terrain, nous

La parenté à plaisanterie sur Facebook au Burkina Faso

  1. Les réseaux sociaux et la conservation des savoirs locaux
  2. Les savoirs locaux : définition et types des savoirs
  3. La parenté à plaisanterie, qu’est-ce que la littérature en dit ?
  4. Facebook et la pratique de la parenté à plaisanterie
  5. Parenté à plaisanterie aux Burkina Faso : origines et défis
  6. La parenté à plaisanterie sur Facebook au Burkina Faso

CHAPITRE 4 : DISCUSSION DES RESULTATS ET PERSPECTIVES DE L’ETUDE
1. DISCUSSIONS
Cette section que nous consacrons à l’interprétation des résultats tient compte aussi bien des objectifs de l’étude, des questions de recherche, que de la théorie de l’analyse des réseaux sociaux(TAR) retenue comme fondement de la recherche. Nous procédons par une reprise de chaque question de recherche comme axe d’interprétation tout en faisant appel à la théorie comme moyen de lecture approfondie des réponses afin de confirmer ou infirmer les hypothèses.
1.1 De l’ancrage de la pratique dans la société Burkinabé
Les résultats obtenus et analysé confirment le fait que l’ensemble des groupes ethniques du Burkina est impliqué d’une manière ou d’une autre dans la pratique de la PAP. L’ensemble des interviewes soutient que ses fondements et le rôle qu’elle joue lui assurent un enracinement dans la vie quotidienne des populations. Les trois aspects du rôle que la parenté à plaisanterie (ressortis de l’analyse des résultats) est appelée à jouer paraissent essentiels pour la survie même d’une humanité en proie aux conflits. Pour une telle pratique la nécessaire adaptation à un monde en perpétuelle évolution conditionne

groupe gourounsi vs bissa, message texte d’un bissa

Parenté à plaisanterie aux Burkina Faso : origines et défis

  1. Les réseaux sociaux et la conservation des savoirs locaux
  2. Les savoirs locaux : définition et types des savoirs
  3. La parenté à plaisanterie, qu’est-ce que la littérature en dit ?
  4. Facebook et la pratique de la parenté à plaisanterie
  5. Parenté à plaisanterie aux Burkina Faso : origines et défis
  6. La parenté à plaisanterie sur Facebook au Burkina Faso

La parenté à plaisanterie aux Burkina Faso : origines et défis

Deuxième partie : traitement et analyse des données

Cette partie, consacré aux aspects pratiques de l’étude comporte trois grandes sections : la présentation et l’analyse des données ; la discussion et l’interprétation des résultats, assortis des perspectives sur lesquelles s’ouvre cette étude. Pour en faciliter la lecture et pour garantir la pertinence nous recourons souvent à des extraits de réponses sous anonymat.

A cet effet, les outils de collecte ont été codés. Par exemple pour les administrateurs de groupes qui sont au nombre de 4, nous avons utilisé le code ADM. Et chacun est identifié par un chiffre : ADM1 pour le premier et ADM4 pour le quatrième. Pour les membres au nombre de huit, on lira MG1, MG2, MG3…MG8.

Chapitre 3 : présentation et analyse des résultats

Cette rubrique analyse respectivement les données de la recherche documentaire, celui des entretiens et enfin celles des fils de discussions.

Pour les entretiens, l’approche choisie étant qualitative, nous procédons principalement par des synthèses des réponses obtenues par thème et conformément aux questions de recherche. Et pour donner plus

L'effet de Facebook sur la pratique de la parenté à plaisanterie

Facebook et la pratique de la parenté à plaisanterie

  1. Les réseaux sociaux et la conservation des savoirs locaux
  2. Les savoirs locaux : définition et types des savoirs
  3. La parenté à plaisanterie, qu’est-ce que la littérature en dit ?
  4. Facebook et la pratique de la parenté à plaisanterie
  5. Parenté à plaisanterie aux Burkina Faso : origines et défis
  6. La parenté à plaisanterie sur Facebook au Burkina Faso

L’effet de Facebook sur la pratique de la parenté à plaisanterie

Chapitre 2 : Problématique et méthodologie

1 Problématique, hypothèses et objectifs de l’étude

Cette partie est consacrée à la description de la situation problématique, aux questions de recherches, aux hypothèses et aux objectifs de l’étude

1.1 De la problématique et des questions de recherche

Nous l’avons dit plus haut, plusieurs études se sont intéressées à différents aspects de la question et certaines se sont même inquiétées de la capacité de résistance de cette pratique culturelle aux mutations actuelles.

La revue de littérature, montre que certains auteurs qui ont abordé la thématique insistent sur la nécessité de préserver la parenté à plaisanterie en travaillant à l’adapter à la modernité.

De façon générale les propositions se focalisent sur les activités favorites9 des jeunes sans toutefois faire cas des réseaux sociaux (Sissao A ; 2002)

Dans ce monde moderne marqué par le développement de l’individualisme et la mise en cause de plusieurs pratiques traditionnelles, où la question de l’appartenance perd par moment son sens on est en droit de se demander si la parenté à plaisanterie peut trouver aux

Get The Latest Updates
Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

Pas de spam, notifications uniquement sur les nouveaux mémoires.

En continuant, vous acceptez la politique de confidentialité

Les auteurs·trices

Publier son mémoire!
La diffusion du mémoire de fin d'études sur WikiMemoires
Aujourd'hui!